Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2020 2 09 /06 /juin /2020 05:20
Gallmeister, 2018

Gallmeister, 2018

Il y a des livres ainsi, qui viennent vers nous alors qu'on ne comptait pas les lire tout de suite et même peut-être jamais...C'est le cas de celui-ci !

Juste avant le confinement, alors que je me promenais tranquillement dans mon village, voilà que ce roman que je n'avais pas voulu lire lors de sa sortie vue le sujet et ce qui en avait été dit, m'attendait, gentiment  posé sur la boîte à livres, tout neuf et encore emballé sous plastique ! Evidemment vous me connaissez à présent, je n'ai pas pu résister...

C'est ce que Papy dit toujours. Si tu commences à déformer les choses, tu risques de ne plus jamais pouvoir les reformer...et chaque jour qui passe te prive d'une partie de toi-même.

 

Julia (Turtle ou Croquette...) a 14 ans. Elle vit seule avec son père sur la côte nord de la Californie.

Depuis que sa mère est morte, celui-ci a établi des rituels bien précis, censés les rapprocher davantage mais qui en fait l'étouffent et l'angoissent. Elle n'aime pas aller à l'école et fuit toute personne, camarades de classe ou professeur (comme Anna par exemple), qui tentent de percer sa carapace et de chercher à la comprendre, espérant ainsi qu'elle s'épanche un peu plus sur ses problèmes. Elle, ce qu'elle veut avant tout...c'est passer inaperçue ! 

Son école à elle, c'est l'école de la vie, les longues balades en solitaire sur les plages ou le long des ruisseaux, dans les forêts ou dans les prairies avec pour toute compagnie, un pistolet avec lequel elle sait tirer, car son père le lui appris depuis qu'elle est toute petite. 

 

À la maison tout est différent. Son père est machiavélique et a sur elle une emprise considérable. Il est violent, abusif mais très charmeur et énormément cultivé ce qui fait qu'elle ne peut s'empêcher de l'aimer et de le détester à la fois (c'est le bien connu syndrome de Stockholm).

Il a élevé sa fille dans cette maison isolée comme si elle devait demain être attaquée par un commando et qu'il leur faudrait survivre, l'obligeant à nettoyer son arme, à la remonter dans le noir tous les jours et à l'utiliser dans des conditions extrêmes et dangereuses. 

La menace qui pèse en permanence sur Julia,  devient de plus en plus difficile à gérer pour la jeune adolescente, car la violence est bien réelle : verbale, psychologique et physique et en plus, vous vous en doutez, il abuse d'elle. C'est un être toxique à tous les sens du terme...

 

Un jour alors qu'elle a fui son père, elle s'éloigne trop de chez elle, la nuit tombe et elle se perd dans la forêt. Elle y croise deux garçons encore plus perdus qu'elle, qu'elle va donc "sauver" en leur permettant de survivre jusqu'à la levée du jour. Un des deux est Jacob, l'autre Brett, le fils d'une amie de sa mère. 

Cette amitié naissante va bouleverser la jeune fille qui décide de prendre de la distance avec sa vie de famille, et surtout avec son père, mais tout n'est pas si simple pour elle, et même si elle a appris au fil du temps à se protéger comme elle le peut, il faudra bien qu'un jour elle se libère du joug qui fait de sa vie un enfer...

Je le déteste pour quelque chose, quelque chose qu'il fait, il va trop loin et je le déteste, mais je me montre incertaine dans ma haine ; coupable, pleine de doutes et de haine envers moi-même, presque trop pour réussir à le lui reprocher ; ...
alors je franchis à nouveau les limites pour voir si j'ai raison de le détester ; je veux savoir.

C'est un roman poignant et douloureux entre le thriller et le récit réaliste, dont on ne peut décrire les détails sans entacher gravement le ressenti de celui qui ne l'a pas encore lu. Tout est question d'ambiance.

Il démarre assez lentement avec beaucoup de répétitions (les rituels dont je vous parlais au début). Peu à peu, le lecteur s'englue dans ce quotidien, oublierait presque de voir et de comprendre, ce qu'il y a à voir et à comprendre, comme l'ont fait la plupart des adultes qui ont pu un jour s'inquiéter pour Julia, y compris le grand-père aimant qui ne veut pas voir ce qui est sous ses yeux.

La solitude de cette toute jeune fille, sa façon de survivre à l'insoutenable, son combat pour s'en sortir lors de l'abandon de son père, un combat qui va l'amener à presque mourir de faim sans qu'elle puisse, par peur des représailles, accepter la main qu'on lui tend...tout dans ce roman est terriblement révoltant.

Je n'en dirai pas plus, juste que je ne suis pas prête d'oublier cette lecture...car c'est un livre fortement dérangeant ce qui explique que les avis de lecture lus ici ou là sur le net, soient énormément divers.

 

Ce roman a été le livre phénomène aux États-Unis en 2017. Il a reçu de très nombreux prix littéraires. Il est vrai qu'il est très américain, que les armes sont omniprésentes ce qui ne m'a pas particulièrement plu je le reconnais. 

J'ai trouvé aussi que parfois c'était trop et que du coup, le roman perdait en crédibilité. 

Je n'adhère donc pas en totalité à l'enthousiasme qui a suivi sa parution,  mais je ne regrette pas non plus cette lecture, difficile mais qui a su me toucher sans être pour autant un coup de cœur. 

 

A vous de vous faire votre propre opinion...si vous y arrivez. 

En attendant, vous pouvez aller lire l'avis de Marion ci-dessous...qui m'avait convaincu de le lire un jour ! 

Et celui de Violette...qui m'avait fait hésiter ! 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Laura 15/06/2020 22:56

C'est vrai que ce livre me fait un peu "peur" par son sujet difficile.
Il faudrait vraiment que je sois dans une bonne période pour me sentir d'attaque.
Merci en tout cas pour ce partage.
Bonne soirée

manou 16/06/2020 09:49

Il est difficile et je préfère toujours en avertir les lecteurs potentiels...Laisse passer le temps peut-être qu'un jour tu auras envie de le lire à ton tour. Belle journée

ombremicocoulier 12/06/2020 19:16

Je l'ai lu dès sa sortie mais je n'ai pas adhéré non plus : les armes, l'atmosphère trop glauque peut être... Je ne sais pas trop dire... Comme toi, une lecture difficile qui m'a touchée (enfin surtout Turtle) certes mais je ne pense pas poursuivre avec cet auteur. Biz Lyne

manou 15/06/2020 08:09

Je ne crois pas qu'il ait écrit un autre livre ! A voir donc pour moi aussi...bises

tOrtue 12/06/2020 11:14

J'ai aimé le lire, poignant mais ensuite j'ai pris une lecture plus cool
Bonne journée

manou 12/06/2020 12:18

Pareil pour loi, quand on sort d'une telle lecture il faut alterner avec quelque chose de plus facile et léger. merci pour ta visite, belle journée

Marion L. 11/06/2020 14:44

Merci beaucoup de m'avoir citée en fin d'article avec le lien. Je t'ai convaincue de le lire un jour mais j'espère que tu ne regrettes pas trop même si tu dis que non dans ton article. En tout cas, contente aussi de lire ton ressenti sur ce roman qui divise. Il parle tellement à nos tripes, à nos sentiments, à quelque chose de très intime qu'on ne peut que tous le lire différemment.
Bonne journée.

manou 12/06/2020 09:22

Bien sûr que non Marion je ne regrette pas de l'avoir lu. Mais c'est bien aussi que je l'ai fait en dehors du battage médiatique ainsi j'ai pu me laisser emportée plus facilement par cette ambiance particulière et ressentir plus que de l'empathie pour la jeune Turtle face à ce père abusif...C'est bien vrai qu'il est très dur et que certaines scènes sont d'une rare violence...Belle journée

Alex-Mot-à-Mots 11/06/2020 10:00

Comme toi, j'ai trouvé que parfois, c'était trop.

manou 11/06/2020 14:13

C'est toujours déroutant quand c'est le cas et on prend du coup de la distance avec notre lecture...

Calixte 10/06/2020 22:57

Merci pour cette présentation ! J'en ai beaucoup entendu parler - mais je crois qu'il sera trop dur pour moi ...(au vu de ce que tu décris)

manou 12/06/2020 09:19

Je comprends moi-même j'ai beaucoup hésité ! Belle journée

Violette 10/06/2020 16:44

Merci pour le lien :) J'avais trouvé que c'était trop, trop américain, trop d'armes, trop d'horreurs, oui. Mais une lecture marquante… je crois que personne ne pourra dire le contraire!

manou 11/06/2020 14:12

J'ai bien ressenti moi-aussi tout ce que tu dis dans ta critique :)

manou 10/06/2020 10:43

Merci à tous pour votre commentaire, en ce moment je ne peux répondre à chacun individuellement mais je passerai vous voir sans problème sur vos blogs !

maggie 10/06/2020 09:00

J'avais bien aimé la peinture d'une certaine partie de la population américaine, même si le roman est très dur. En tout cas marquant...

Elena800 10/06/2020 05:17

Voilà un livre qui ne me tente pas par le sujet, j'aime les livres qui me détendent mais il en faut pour tous les goûts. Bisous

Durgalola 09/06/2020 22:07

Pour l'instant je ne suis pas prête à le lire, mais comme toi, peut être un autre jour. Bises

L'Espigaou Maryse 09/06/2020 18:56

Moi aussi je ne raffole pas des armes, et en principe je n'aime pas les romans policiers ou thrillers, mais celui-ci m'attire car si j'ai bien compris nous avons affaire à un manipulateur.
J'ai lu beaucoup de livres et écrits de psychiatres sur les manipulateurs et je suis fascinée par ce sujet.
Merci de nous en avoir parlé car sans lire ce que tu en penses je n'aurais jamais acheté ce livre, et bien tu m'en as donné envie, donc je le note pour ma prochaine visite à ma librairie.
Bonne soirée.
Bisous
Maryse

manou 10/06/2020 10:46

A la base ce n'est pas un vrai polar c'est juste que par moment le suspense est bien présent et insoutenable...bisous

Colette 09/06/2020 18:50

Je l'ai dans ma PAL depuis des mois et je n'ai encore pas osé l'aborder …..peut être par peur d'être trop ébranlée, je ne sais pas …. ton avis m'aide à y voir un peu plus clair …. je pense que je me lancerai quand tout ira mieux à la maison. Belle soirée Manou, des bises.

manou 10/06/2020 10:44

Il est très difficile en effet et tu vois moi aussi j'ai attendu pour le lire. Bises et à bientôt

CathyRose 09/06/2020 17:31

Merci Manou pour ton ressenti, j'en avais entendu parler je ne sais plus où mais je passerai mon tour. Comme beaucoup d'entre-nous j'ai surtout besoin de légèreté ...
Belle soirée, bisous !
Cathy

Mo 09/06/2020 16:56

Merci pour la présentation, Manou.
Il m'intéresse. Je l'ai téléchargé.
Bises,
Mo

manou 10/06/2020 10:45

Il est dur et marquant mais je ne regrette pas ma lecture en tous les cas. J'espère qu'il en sera de même pour toi.bises

ruthiebear 09/06/2020 15:24

I do not think this is my type of reading. But thank you for your honesty. Friendship

Renée 09/06/2020 15:18

Un sujet dur, il me fais envie mais pas de suite je note pour plus tard. Bisous

Eve-Yeshé 09/06/2020 14:18

je n'ai toujours pas envie de le lire, le sujet est trop dur et en ce moment, j'ai besoin de douceur :-)

sotis 09/06/2020 14:00

c'est pas un livre pour moi ça, merci pour ton avis impartial!!! bisous

Philippe D 09/06/2020 13:03

Avis mitigé pour un livre que je ne connais pas même si sa couverture me dit quelque chose. Je passe, j'en ai trop qui m'attendent ! Bon après-midi.

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -