Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 06:26
Serge Safran Éditeur, 2016

Serge Safran Éditeur, 2016

Cet après-midi, ma mère a fait une chute. C'est la deuxième fois depuis le début du mois. la première fois, elle s'est foulé un doigt ; aujourd'hui elle s'est cassée une dent.

 

Deux femmes, une mère âgée et sa fille restée célibataire, vivent ensemble sous le même toit et se livrent à une guerre quasi silencieuse...interrompue seulement de piques acérées.

 

Leur quotidien est meublé par la préparation des repas, le rangement de la maison, les visites chez le médecin, le journal télévisé et les ragots du quartier. Il faut dire que dans leur petit village de province, il n'y a pas grand chose à faire d'autre. Les seules visites sont celles des voisins ou de la couturière. 

 

Un jour, lors de la fête foraine du village, les deux femmes croisent un jeune adolescent dont les filles se moquent car il ne sait pas tirer à la carabine. La mère prend sa défense...et décide de le raccompagner chez lui. 

 

A partir de ce jour, rien ne sera plus comme avant. Le garçon, sans en avoir l'air, par sa mystérieuse présence (mais est-il réellement présent ?) s'est immiscé entre les deux femmes, pousse la fille à enquêter pour savoir si la mère le voit en cachette, ou lui téléphone, puis lui fait envisager la possibilité de s'installer ailleurs. Elle réalise peu à peu qu'elle ne peut rien faire seule... qu'elle n'a pas d'argent à elle, et dépend entièrement de sa mère.

 

Ce roman, où les personnages et les lieux sont à peine ébauchés, nous fait entrer peu à peu dans une ambiance de plus en plus étouffante.

Le lecteur s'enfonce en même temps qu'il découvre à quel point la mère envahissante, et somme toute assez capricieuse, a gâché la vie de sa fille.

En tous les cas cette dernière s'occupe de sa mère en silence, et sans jamais se plaindre. On ne nous dira pas si elle est heureuse ou pas de la situation, car à aucun moment, l'auteur ne prend partie pour l'une ou l'autre des deux femmes...

 

De toute évidence, j'habite chez ma mère. Mais la réciproque n'est pas vraie.

 

C'est un roman à la fois mystérieux, cruel, émouvant, nostalgique et parfois drôle. Point de révolte ni de dispute entre les deux femmes...seulement la vie quotidienne et des dialogues qui sonnent toujours justes.  

La fille semble impassible et la mère ne se départit pas de son sourire énigmatique, aggravant ainsi leur relation déjà difficile.  

La fin reste ouverte et donne encore plus de force à ce court roman très réussi. 

 

Un autre avis chez Zazy...

 

 

Merci à Babelio et à l'opération Masse Critique pour l'envoi de ce court roman des Éditions Serge Safran qui m'a permis de découvrir un auteur que je ne connaissais pas et dont c'est le premier roman.

Parfois, elle se prend à rêver : le garçonnet aurait eu les cheveux bruns et bouclés, un air frondeur et les mollets musclés. Un petit sportif qui aurait également su chanter et jouer aux échecs. Il aurait volontiers délaissé ses camarades pour partir avec elle en promenade. Chemin faisant, il lui aurait nommé les oiseaux et les fleurs des champs.
- Peut-être même qu'il aurait joué de la harpe. Ou du violon.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

missfujii. 28/09/2016 08:03

J'en ai entendu parler, quand il sortira en poche, je l’achèterais surement. Merci pour ton avis

manou 28/09/2016 09:31

Tu peux aussi le trouver en médiathèque je pense car on en a en effet beaucoup parlé à cette rentrée et il se lit très vite. Belle journée

BARBIZON 27/09/2016 07:11

Me revoilà, on ne travaille aujourd'hui pour cause de typhon alors je continue ma visite..Des mères castratrices il y en a beaucoup dans ce monde, elles détruisent tout, personnalité, couple, ma grand-mère était un peu comme ça, je pense que c'est une façon de prendre les autres en otages, tout comme la maman du livre. J'aimerais beaucoup lire ce livre, merci pour la présentation Manou, bonne journee!

manou 27/09/2016 07:38

Il est très court et se lit vite mais c'est vrai que l'ambiance est particulière. Depuis qu'il est sorti on en parle beaucoup dans la blogosphère et peu dans les médias...donc c'est essentiellement le bouche à oreille qui le plébiscite ce qui prouve qu'il a su émouvoir les lecteurs (qui sont à mon avis plutôt des lectrices peut-être)...Bonne journée malgré l'obligation de rester à la maison :)

Nell 26/09/2016 21:11

Pas trop le temps de lire, Manou, ces temps-ci et puis je crois que j'ai bien garni ma pal pour de nombreux mois...d'hiver. Je t'embrasse et te souhaite une douce soirée. Tu vois, je n'ai même pas le temps de t'envoyer mon mail.

manou 27/09/2016 07:41

Ne t'en fais pas l'important est de profiter de chaque jour du mieux que tu peux et c'est normal que tu ne puisses pas tout faire "A l'impossible nul n'est tenu" ma douce Nell. Déjà tu viens nous voir et c'est le plus beau des cadeaux que tu puisses nous faire. On sait que tu es là, toujours douce, généreuse et présente...Quant au livre il te faut des lectures plus légères mais malheureusement en ce moment je tombe uniquement sur des romans très forts et très beaux mais pas très légers...Tendres bisous et une douce journée à toi

Rose63 26/09/2016 20:11

Non à vrai dire ce n'est pas trop le style qui me convient ,en ce moment je me traîne, je ne lis pas beaucoup à cause de mes yeux qui fatiguent très vite
Bonne soirée @ demain

manou 27/09/2016 07:43

Tu as essayé les livres en gros caractères...ou encore mieux les livres audio, cela pourrait te détendre et tu ne fatiguerais pas tes yeux. Bises et à tout à l'heure :)

écureuil bleu 26/09/2016 19:46

Bonsoir Manou. Merci pour cette belle présentation. Ce huis-clos entre mère et fille ne me tente pas; Bonne soirée et bisous

manou 27/09/2016 07:44

Au moins tu sais que tu n'as pas envie de le lire. Inutile donc d'encombrer ta liste en attente, ni de l'acheter...Bisous

lemenuisiart 26/09/2016 18:20

C'est bien, un beau livre que je ne connais pas mais c'est normal

manou 26/09/2016 18:49

J'imagine que tu n'as pas le temps de lire...Tu ne peux pas tout faire. Celui-ci est très court et pourrait un jour faire l'objet d'une adaptation théâtrale.

CathyRose 26/09/2016 15:57

Pas trop mon style de lecture, je crois qu'il n'ira pas sur ma liste de LAA ... mais tant mieux, elle est déjà si longue ...! Je crois aussi savoir de quel livre parle Maryse, je viens de le commencer et j'avoue que j'ai du mal ...
Belle semaine, bisous !
Cathy

manou 26/09/2016 18:47

Comme ça vous serez deux à en parler en même temps alors s'il est si difficile je vais y renoncer par avance...Belle journée et bisous

CathyRose 26/09/2016 15:55

Pas trop mon style de lecture, je ne crois pas qu'il ira sur ma liste de LAA ... ta

Cléo 26/09/2016 12:48

Je ne l'ajouterai pas à ma liste celui-là. Merci tout de même du partage. Bises et bonne semaine !

manou 26/09/2016 14:46

J'en parle pour que chacun puisse choisir en connaissance de cause et en toute liberté. Mais je crois qu'on reparlera de l'auteur dans les semaines qui viennent même si je reconnais que le sujet est ardu. Bises et à bientôt

L'Espigaou 26/09/2016 12:22

Je le rajoute à ma liste pour après l'amie prodigieuse.
Je viens de terminer un livre qui m'a bouleversée,
pendant 2 jours j'en ai été malade impossible de dormir.
Mais il est tellement prenant que j'ai voulu aller jusqu'au bout.
Pour m'en remettre je vais un peu lire (avant l'amie prodigieuse) quelque chose de léger.
J'en parle dans mon prochain billet et j'avertis les âmes sensibles.
Passe une jolie semaine tant qu'on peut profiter de ce beau soleil pas étouffant juste comme il faut.
Je t'embrasse fort
Maryse

manou 26/09/2016 15:30

Alors j'attends ton billet...Tu as bien raison de lire des livres qui te font rire :) Bisous

L'Espigaou 26/09/2016 15:21

La forêt de cèdres en face des Bories.
J'allais parfois y pique-niquer en allant à Gordes.
Pour le livre en effet je vais en parler
mais ce n'est pas celui ci qui m'a traumatisée
tu verras.
Pour me remettre j'ai recours aux romans de Sophie Kinsella ou d'Agnès Abécassis
là tu m'entends rire de la pièce d'à coté.
Je n'aime pas trop les romans policiers, j'ai du en faire une over dose à l'adolescence.
A bientôt
Je t'embrasse
Maryse

manou 26/09/2016 14:50

Et bien tu s bien raison il faut se faire plaisir de temps en temps, lire un livre d'amour ou bien un policier mais je ne sais pas comment je me débrouille en ce moment même si je lis les quatrième de couverture, je ne lis que des romans très forts et éprouvants.
J'attends ton prochain billet alors...Mais je crois savoir de quel livre tu parles...car j'ai vu passer un de tes coms. N'y a-t-il pas le mot cannelle dans le titre. Mais chut je ne dévoilerai rien d'autres. Je l'ai noté dans ma liste à lire.
Bisous et tu as raison, profitons du soleil. Hier je suis allée marcher avec une amie dans la forêt de cèdres du Luberon. Il faisait un temps splendide et il y avait un monde fou...
Je t'embrasse aussi. Prends bien soin de toi

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est le printemps maintenant !

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -