Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 08:02

 

L'été prend fin et l'automne arrive à grands pas...c'est le temps des vendanges.

Les vendanges en Provence

Les vendanges en Provence

Ce terme ne s'applique pas pour la récolte du raisin de table qui chez moi en Provence, se fait toujours à la main et au fur et à mesure des besoins.

Les vendanges concernent donc le raisin destiné à la fabrication de vin. Elles ont lieu de mi-septembre à fin octobre selon les régions et selon les années. Mais les dates varient aussi selon les cépages et, s'il s'agit de raisin blanc (qui mûrit avant) ou rouge.

Il y a même des vendanges dès juillet dans certaines régions.

Depuis 50 ans, on assiste à une avancée de presque un mois de la date des vendanges. Ceci est dû aux modifications locales du climat. Ces données ont été dévoilées par l'historien bien connu Emmanuel Le Roy Ladurie dans son livre intitulé : "Histoire du climat depuis l'An Mil".

 

Il existe aujourd'hui deux modes principaux de vendanges :

- Les vendanges à la main pour les vins de qualité et les vins pétillants qui nécessitent le choix et la sélection rigoureuse des grappes.

- Les vendanges mécaniques qui ramassent toutes les grappes plus ou moins mûres et permettent la production de vin de consommation courante.

 

Le saviez-vous ?

Chez nous en Provence, les vendanges pour produire le vin rosé tant aimé dans le monde entier ont lieu la nuit.

A 4 heures du matin les vendangeuses, les tracteurs et les voitures des personnels traversent nos petits hameaux et nos campagnes, réveillant les enfants qui vont à l'école le lendemain et les adultes qui travaillent...

Pourquoi ?

Parce que pour faire un bon rosé, empêcher l'extraction trop violente de la couleur et assurer un bon degré, les vendanges ne doivent pas avoir lieu lors des périodes chaudes de la journée (car une fermentation trop forte en cuve pourrait nuire à la qualité du produit fini). A l'inverse, trop d'humidité nuirait à la qualité du moût...Il faut donc trouver la bonne heure. 

 

Dans tous les cas, le raisin doit être transporté rapidement à la cave et être pressé sans délais pour éviter toute modification et fermentation...

 

Un peu d'histoire...

Il est probable que la viticulture soit apparue dès la préhistoire. L'archéologie a permis d'identifier des pépins de raisin vieux de 10 00 ans. Mais c'est au Néolithique vers 6 000 ans avant J.C. qu'une nouvelle variété de vigne a donnée naissance en Géorgie à la vigne cultivée.

Récemment une unité de vinification a été découverte dans une grotte en Arménie, à la frontière entre l’Iran et la Turquie. Elle daterait de 6.100 ans avant JC. C'est la plus ancienne connue à ce jour.

Parmi les découvertes figurent de nombreux grains de raisin et des débris de rafles et de ceps.

 Photo : http://www.armenews.com/article.php3?id_article=66619

 Photo : http://www.armenews.com/article.php3?id_article=66619

 

3 500 ans avant notre ère, la vigne était aussi cultivée en Égypte. Mais les vins à cette époque étaient blancs ou légèrement colorés.

Foulage, premier type de pressurage  (fresque du tombeau TT52 de Nakht  en Égypte antique vers -1400)

Foulage, premier type de pressurage (fresque du tombeau TT52 de Nakht en Égypte antique vers -1400)

 

On retrouve sur de nombreux vases grecs, des scènes de vendanges, des vignes plantées en hautain, c'est-à-dire sur un support comme par exemple, un arbre taillé. 

Plus tard les vignes ont été plantées sur des échalas. La vigne était alors souvent plantée près des oliviers ou des figuiers. Les cépages utilisés à l'époque ont tous disparus.

http://www.amb-grece.fr/grece/grece_vinicole.htm

http://www.amb-grece.fr/grece/grece_vinicole.htm

Les romains connaissaient la vigne et la plantaient eux-aussi sous forme de treille ou en hautain. Cette technique du hautain a été très utilisée pour protéger les plants et les grappes. 

On la retrouve encore aujourd'hui au Portugal,  en Italie, en Crète et dans le Piémont pyrénéen.

 

Photo wikipedia

Photo wikipedia

Au Moyen âge les dates des vendanges étaient fixées par le représentant de l'autorité seigneurale qui après avoir vérifié la maturité du raisin, criait après la messe du dimanche "ban des vendanges!".

Photo : http://www.manoir-de-merlin.f

Photo : http://www.manoir-de-merlin.f

Il était absolument interdit de vendanger avant ou après les dates imposées et les vendanges étaient étroitement surveillées.

Il était d'ailleurs interdit également de grappiller,  de sortir le raisin de la paroisse et de le transporter avant ou après le lever du soleil !

Il a fallu attendre la Révolution pour que la publication des "bans" pour les vendanges soient abandonnée.

 

Autrefois, les paysans même pauvres avaient tous sur leurs terres quelques rangées de ceps de vigne et fabriquaient eux-même leur vin pour leur consommation personnelle.

 

Les coupeurs de raisin utilisèrent d'abord une serpette...

Musée archéologique de Dijon  Serpette en fer servant à tailler la vigne II°-III° siècle 

Musée archéologique de Dijon Serpette en fer servant à tailler la vigne II°-III° siècle 

La serpette était utilisée aussi pour tailler la vigne et faire des fagots qui servaient pour allumer le four à pain du village.

l'usage de la serpette

l'usage de la serpette

Puis à partir des années 1840, le sécateur remplaça la serpette...

Le raisin était alors placé dans une hotte et transporté à dos d'homme ou d'âne jusqu'à la ferme.

 

Photo wikipedia

Photo wikipedia

Plus tard, les vendangeurs utilisèrent des cuves transportées par des charrettes comme on peut le voir sur la photographie ci-dessous.

Le temps des vendanges...

Le raisin était ensuite rapidement pressé.

On peut visiter dans certaines villes viticoles des anciens pressoirs comme à  Champvallon (en Bourgogne). Voir photo ci-dessous.

Ce pressoir à levier était utilisé comme un énorme écrasoir...Il date du Moyen Âge.

http://www.ot-aillant.com/Curiosite?id=2

http://www.ot-aillant.com/Curiosite?id=2

Au XIX° siècle, le raisin était encore ramassé à la main par les femmes et les enfants, puis transporté et foulé par les hommes. Mais au cours du siècle, la surface de vignes augmente et de plus grandes exploitations apparaissent...ainsi que des coopératives qui commencent à rassembler le raisin des particuliers.

Les vendanges à la main en Provence

Les vendanges à la main en Provence

De nombreux peintres ont célébré les vendanges comme ci-dessous René Seyssaud.

 www.museeregardsdeprovence.com/exposition/rene-seyssaud-livresse-de-la-couleur

www.museeregardsdeprovence.com/exposition/rene-seyssaud-livresse-de-la-couleur

Tous les villageois se retrouvent à la fin pour faire la fête car la saison des vendanges clôt la saison agricole dans les campagnes.

 Fin des vendanges dans le Lot et Garonne

Fin des vendanges dans le Lot et Garonne

Même si on ne possède pas de vignoble, on va le plus souvent participer aux vendanges d'autres paysans du village ou du village voisin. C'est l'occasion de rencontres festives...que l'on retrouve encore traditionnellement dans certains terroirs.

Voilà un aperçu de quelques unes des différentes manifestations d'automne de l'année en cours ou des années passées...

Qu'importe !

Le temps des vendanges...Le temps des vendanges...Le temps des vendanges...

Il faudra attendre le XX° siècle, et l'essor de la mécanisation consécutive à la première guerre mondiale, pour que la culture en hautain disparaisse totalement dans nos régions de France.

 

 

  Vendanges sur hautains géants au XVIIIe siècle Jacob Philipp Hackert

 Vendanges sur hautains géants au XVIIIe siècle Jacob Philipp Hackert

En dehors des vendanges la culture de la vigne demande beaucoup de travail.

Il faut tailler la vigne en hiver, supprimer les sarments de l'année précédente et cela se fait toujours aujourd'hui à la main.

Ci dessous en Provence encore,  une vigne bien taillée et entretenue ...

 

Le temps des vendanges...

Il faut :

- en avril-mai, éliminer certaines pousses indésirables comme les gourmands :  c'est l'ébourgeonnage. On peut aussi supprimer les pousses sur les vieilles branches.

 

- dès la fin de l'hiver retourner la terre entre les rangées de vigne et écarter la terre des pieds : c'est le décavaillonnage. Il évite le gel des racines de fin de saison...

 

- planter des engrais verts et les enfouir au bon moment.

  

- en juillet, ôter une partie des grappes sur les plants trop chargés pour renforcer les autres.

- même pour les cultures bio, protéger la vigne contre les maladies les plus communes connues depuis le milieu du XIX° sicèle  comme le mildiou , l'oïdium, la pourriture grise, dûes chacune à un champignon, et d''autres maladies qui attaquent le bois...

 

Voilà un petit aperçu sans prétention

du travail des viticulteurs...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -