Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2019 1 08 /07 /juillet /2019 05:28
Gallimard jeunesse, 2018

Gallimard jeunesse, 2018

Béatrice et ses collègues échangent des regards. Graves, perdus, terrifiés.
-On ne peut pas se barrer comme ça, murmure une lieutenant.
- Ce serait comme déserter, approuve un autre.

Que ferait Laure ?
Elle resterait jusqu'à l'obtention d'une réponse indiscutable.
Alors Lili-Ann s'obstine. Ses yeux fatigués redoublent de vigilance. L'afflux continuel de passagers lui redonne espoir ; ils sont si nombreux. Ses parents sont peut-être coincés quelque part dans la foule sans pouvoir avancer ?

L'été dernier je découvrais la plume de Manon Fargetton en lisant "Quand vient la vague"

Et puis j'ai fait la connaissance de ce(tte) charmant(e) jeune auteur(e) lors du Festival de l'imaginaire de Lambesc en octobre dernier et je vous ai ensuite présenté un livre jeunesse, le premier de la série "les plieurs de temps"que j'ai adoré. 

 

Aujourd'hui nous quittons les plus jeunes pour retourner dans le monde des grands ados et des jeunes adultes !

 

La fin du monde approche... Deux lignes d'explosions reliées aux pôles ravagent la terre, anéantissant toute vie sur leur passage. Personne ne sait d'où elles proviennent, aucun gouvernement ne propose son aide, et les médias sont submergés par les images et les vidéos de la catastrophe qu'ils diffusent en continu sur les ondes...et qui circulent aussi sur les réseaux sociaux. 

A l'autre extrémité de la planète, des êtres humains encore bien vivants, regardent terrorisés le spectacle de ce cataclysme sans précédent.

D'après le calcul des scientifiques qui ne savent rien de l'origine de ces explosions,  il ne reste plus que dix jours avant que la catastrophe atteigne la France...car les deux lignes d'explosion doivent se rejoindre un peu au large de la côte atlantique. 

C'est la panique, les fugitifs encombrent les routes tentant de rejoindre un abri nucléaire, où n'importe quel lieu plutôt que de mourir chez eux. 

La côte atlantique, en particulier, dernier endroit de la planète qui sera préservé jusqu'au bout, semble idéale pour attendre...

Les habitants et les équipes de secours qui ont décidé de rester sur place, voient arriver des hordes de personnes bien décidées à s'amuser coûte que coûte, en attendant l'arrivée de leur dernière heure. 

 

Là, au milieu de ce cataclysme, un groupe  va unir ses forces et ses idées pour tenter l'impossible... 

Parmi eux, il y a la sensible Lili-Ann, une jeune étudiante d'une vingtaine d'années, partie de Paris pour rejoindre sa sœur en Bretagne. Elle a accepté la proposition de Brahim, un ancien chauffeur de taxi sans famille, de la conduire jusque là-bas.

En chemin, ils ont récupéré Valentin, à qui la vie n'a pas fait de cadeau. Il s'est toujours occupé de sa mère dépressive et n'accepte pas qu'elle ait voulu mettre fin à ses jours en entendant l'annonce de la catastrophe. 

Puis ils rencontrent Sara, furieuse que dans ces circonstances particulières, Gwenaël, avec qui elle est en couple depuis 8 ans, continue à écrire son roman. Elle ne comprend toujours pas pourquoi elle passe après son désir d'écrire et ne l'accepte plus. 

 

Laure, la sœur de Lili-Ann et son mari Marc les accueillent sur les lieux et cherchent à les rassurer malgré leur légitime peur. Ils ont peur pour leur petite Ninon mais aussi pour eux, et Marc qui est médecin propose son aide sur la plage pour soigner les nombreux blessés et se rendre encore un peu utile. C'est grâce à lui que Béatrice, une jeune policière qui n'a pas voulu déserter les lieux, va faire la rencontre du merveilleux Brahim...

 

Les conditions extrêmes poussent tous ces personnages à se poser des questions, à se mettre à nu devant les autres membres du groupe, à tomber les masques confortables qui leur avaient permis jusque-là d'oublier leurs faiblesses...mais aujourd'hui le temps est venu de se regarder en face. 

Et si le plus important, finalement se trouvait vraiment dans ces derniers instants ?

Le baston ce n'est pas son truc. Dans les films, la violence physique le fascine autant qu'elle le repousse. Dans la vie, il la craint et la vomit. Lorsqu'elle n'est pas sublimée par l'art ni encadrée par les règles d'un sport ou les élastiques d'un ring, elle lui semble toujours être un échec, un abandon d'humanité, une négation de l'intelligence. Et l'homme qui se précipite vers eux a clairement oublié qu'il était capable de penser.

- J'ai l'impression d'avoir gâché tellement d'heures à m'acharner sur des trucs inutiles.
Sara s'assied à côté d'elle.
- Comme ?
- Mon mémoire de master. Les cours qui me serviront jamais à rien. les gens que je me suis obligée à voir parce que ça n'aurait pas été poli de les envoyer chier, même si j'en mourrais d'envie....La vaisselle. Bon, OK, corrige-t-elle, je ne me suis pas acharnée tant que ça sur la vaisselle.

J'ai été happée dès les premières lignes par l'histoire.

J'ai déjà lu des livres d'anticipation qui font état d'une catastrophe et c'est toujours plutôt stressant.

Manon Fargetton sait particulièrement bien donner du rythme à son roman : l'écriture est fluide, les chapitres courts et le lecteur n'a qu'une envie c'est de tourner les pages pour savoir comment les choses vont se terminer. Chaque chapitre nous fait vivre au côté d'un des  personnages et nous regardons le temps qui se décompte avec de plus en plus d'appréhension.

 

L'essentiel du livre se joue en effet dans l'observation toute en finesse que l'auteur fait des personnages. Chacun va se dévoiler peu à peu dans sa vraie nature, son humanité, ses désirs...et ses différences. L'auteur les décrit avec beaucoup de justesse et de réalisme. 

Gwenaël, l'écrivain, joue un rôle vraiment important : il veut finir son livre coûte que coûte persuadé que l'écriture va le sauver et peut-être sauver le monde ?

Nous prenons connaissance de certains extraits de cette fiction...mais le livre qu'il est en train d'écrire, non seulement va rejoindre la réalité (enfin l'histoire qui n'est pas réelle fort heureusement) mais parfois même l'anticiper, ce qui est légèrement troublant...pour nous lecteurs.

 

Quand à la fin que bien entendu je ne vais pas vous raconter je dirai juste que c'est une fin ouverte...on se doute de...on espère que...mais on n'en est pas sûr et on ne sait pas ce qu'il en est non plus de la planète.

A vous de faire travailler votre imagination !

 

 

C'est un roman d'aventure et d'anticipation qui nous emmène bien loin de notre vie et de nos pensées quotidiennes. 

Il peut être lu à plusieurs niveaux mais d'après moi pas du tout dès 13 ans, comme conseillé.  Il sera parfait à partir de 15 ans, et en particulier pour les lycéens qui se poseront beaucoup de questions lors de cette lecture et se demanderont, ce qu'ils feraient dans ces circonstances extrêmes.

C'est donc une belle leçon de vie...de se demander nous-aussi ce que nous ferions dans ces cas-là pour les autres, et pour nous-mêmes.

Avec qui voudrions-nous passer nos dernières heures ? 

En faisant quoi ?

Dans sa poitrine, elle sent son coeur battre avec une acuité inhabituelle. "Il est donc encore là", songe-t-elle. Sans le vouloir, Karen a éveillé en elle un espoir trop humain qu'elle peine à présent à repousser. Celui d'aimer et d'être aimée.

Remarque... 

Je venais de finir ce roman (je diffuse toujours mes lectures avec un peu de recul), lorsque j'ai découvert que le 21 juin dernier, Babelio proposait un interview de l'auteur sur son site. J'ai donc attendu d'avoir rédigé ma chronique avant de le lire...

Si vous voulez le découvrir vous-aussi, il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marion L. 21/09/2019 14:48

Je l'avais repéré à sa sortie et je sais qu'on l'a. J'ai lu quelques livres avec "fin du monde" dans le titre et je me le réserve pour faire un mois à thème "fin du monde". Choisi pour son titre, mais après ton avis, il sera aussi choisi pour son histoire. Merci.

manou 21/09/2019 17:58

C'est un jeune auteur que je connais depuis peu et que j'apprécie finalement beaucoup, elle sait renouveler le sujet déjà pas mal traité par ailleurs...En plus c'est une jeune femme délicieuse que j'ai eu le plaisir de rencontrer. Elle a un excellent contact avec le public, quel que soit l'âge :)

CathyRose 08/07/2019 21:01

Je suis désolée Manou mais comme tu dois t'en douter ... je passe mon tour !
Belle soirée, bisous !
Cathy

manou 09/07/2019 07:28

Tu ne sais pas ce que tu rates, mais tu en as parfaitement le droit :) bisous

Philippe D 08/07/2019 20:56

Je n'ai pas très envie de lire des livres sur ce thème. C'est un sujet qui me tracasse assez !
Bonne semaine.

manou 09/07/2019 07:28

Le thème principal c'est l'entraide, et la générosité des uns et des autres et bien entendu nos faiblesses humaines...Bonne journée

Eve-Yeshé 08/07/2019 17:56

encore un auteur à découvrir pour moi!!!
cela ne va pas arranger mon pessimisme sur l'avenir de la planète mais je vais me laisser porter

manou 09/07/2019 07:27

Mais cela risque d'arranger ton pessimisme sur l'humanité :) Bonne journée

Thaddée 08/07/2019 17:00

C'est vrai que c'est dans les épreuves qu'on montre son vrai visage. J'aime beaucoup les récits sur la fin du monde alors celui-ci devrait me plaire même si je ne suis plus guère une jeune adulte ;-). Comment régirait-on s'il nous restait si peu de temps ? Est-ce que tu as vu Melancholia ? Bonne fin d'après-midi Manou, bisou !

manou 09/07/2019 07:26

Non je fréquente de moins en moins les salles obscures :) bisous

Renée 08/07/2019 16:41

Coucou, j’espère que tu vas bien ?
Je suis de retour et viens de me réinscrire à ta news, mais sans doute que je passerais moins et que mon blog sera un peu au ralentit. Il faut bien profiter de l’été quand il est là¨
Il faut aussi trier toutes ces photos faire les diapos et articles ce qui prend énormément de temps. Mais l’essentiel et de ne pas s’oublier. Bises amicales
P.S. ceci un copier/coller pour la reprise et pour tous…C’est plus simple pour moi.

manou 09/07/2019 07:25

Bon retour parmi nous Renée ! J'espère que tu as passé de belles vacances...c'est le principal. Moi-même je ne suis pas chez moi en ce moment et donc je viens lire ce que je veux quand je peux, et en août je me mets en pause, alors moi aussi je serais moins présente sur ton blog et ceux des autres...Je programme des articles jusqu'au 3 août ! bisous et à bientôt

Petits Bonheurs 08/07/2019 14:34

Rien que de lire le titre .... je pars. Non, ce n'est pas pour moi.
Je ne suis pas fan de ce genre de lecture. Certainement la peur d'un futur qui nous semble si fragile ?
Belle fin de journée Manou. Bises

manou 09/07/2019 07:22

Je comprends bien :) J'aime cet auteur que j'ai surtout lu en jeunesse et qui met toujours beaucoup d'humanité et de bienveillance dans ses romans, du coup, forcément j'ai voulu voir la teneur de ce roman pour les plus grands...Elle ne m'a pas déçu...bisous

ruthiebear 08/07/2019 14:26

ANOther good review! Friendship

sotis 08/07/2019 14:10

pas fan de ce genre de livre catastrophe, mais c'est évident que fasse au pire l'humain trouve des forces insoupçonnées en lui!!!! bisous

eliane roi 08/07/2019 14:01

Moi ce livre ne me déplairait pas.
Pardon si je vais faire un peu d'humour, mais c'est dans l'atmosphère en ce moment, alors je m'y risque :
Déjà que les réfugiés climatiques voulaient envahir la Bretagne pour rechercher des températures plus clémentes ; si en plus, c'est la fin du monde et qu'ils viennent tous à l'Ouest, on ne pourra pas loger tout le monde. Et enfin, avec qui je souhaiterais passer mes derniers instants, sûrement pas avec Marcel ; il est foutu de me gâcher même cet instant.
Le bougre.
Bises, ma Manou !

manou 09/07/2019 07:21

Tu as raison Marcel ne serait pas de bonne compagnie du tout dans ce cas-là :) il faut des gens capables de prendre les bonnes décisions...bisous

Martine Martin 08/07/2019 13:25

Grand nettoyage de la maison et du jardin et fin du vidage avant la signature de la vente chez le notaire vendredi puis démarches administratives. Je fais une pause blog jusqu'au 22 juillet. Bisous

manou 09/07/2019 07:20

Prends ton temps on ne peut être sur tous les fronts :) bisous

Binchy 08/07/2019 10:58

Merci pour ton avis, j'ai repéré cet ouvrage en librairie.
Je te souhaite une agréable semaine et je t'embrasse très fort.
Bernadette.

manou 09/07/2019 07:19

Elle mérite d'être lu pour celui-ci mais aussi pour ses livres jeunesse...bisous

eMmA MessanA 08/07/2019 10:31

Merci pour cet article si complet et argumenté, c'est un plaisir de te lire.
Ma libraire préférée aime beaucoup cette auteure.
Belle semaine.

manou 09/07/2019 07:18

Il faut dire qu'elle est non seulement charismatique mais talentueuse :) bonne journée

Claudine/canelle 08/07/2019 10:17

Coucou Manou
Je ne suis pas fan des livres d'anticipations, c'est le plaisir d'une de mes filles et de ses filles ...
Je prends note comme d'habitude de ton ressenti
Bises

Quichottine 08/07/2019 10:16

J'ai très peu lu de romans d'anticipation... mais qui sait ? Je lirai peut-être celui-ci.
Bisous et douce journée. Merci pour ta présentation de ce livre et le lien donné.

Doc Bird 08/07/2019 09:56

J'ai beaucoup entendu de bien de ce titre, mais il n'est pas encore dans ma médiathèque. Mais je pense come toi qu'il est à réserver aux lycéens ou alors aux lecteurs suffisamment mûrs de collège qui ont déjà lu la série U4 sur fond de fin du monde aussi. En tout cas, je le lirais avec plaisir, car j'aime bien les romans de cet auteur.

manou 09/07/2019 07:17

Les troisième peuvent en effet puiser dans les livres pour lycéens et adultes. D'ailleurs dans la médiathèque que je fréquente en ville, les 14-16 ans sont d'office inscrits dans les deux sections adulte et jeunesse et je trouve que pour eux c'est une super idée ! Je lirai ton avais avec plaisir, c'est vraiment un jeune auteur passionnant

daniel 08/07/2019 09:45

Votre compte-rendu donne envie de lire le livre. Sujet intéressant les derniers jours à vivre.ambiance catastrophe
Amicalement - daniel

manou 09/07/2019 07:15

Ce qui est important ce sont vraiment les personnages...un auteur dont on va parler de plus en plus j'en suis certaine, même si elle a beaucoup écrit pour la jeunesse...Merci de votre visite

virjaja 08/07/2019 09:40

merci de nous le présenter, il me plait bien ce livre! gros bisous Manou. cathy

écureuil bleu 08/07/2019 09:07

Bonjour Manou. Ce que tu dis de ce livre m'a donné envie de le lire vite. Je vais le chercher à la médiathèque. Bonne journée et bisous

Rose63 08/07/2019 09:07

De quoi faire flipper l'âme sensible
----- Mais bon il faut relativiser
Quand c'est c'est l'heure , je n'ai pas envie d'y réfléchirrrrrrrrrr :)
Bisous

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -