Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 05:57

 

Pour changer un peu des lectures, dont j'ai abusé ces derniers temps, je vous propose de vous emmener aujourd'hui découvrir une noria, qui se situe à proximité du village de Lambesc, petit village dont je vous ai déjà parlé récemment. 

Pour ceux de la région qui voudrait s'y rendre, cette noria est visible sur le sentier de randonnée qui permet de monter à pied, du village vers le hameau de la Couelle, puis vers le plateau de Manivert (situé sur la chaîne des Côtes), exactement, au début du chemin du Camp d’Eyguières. 

 

 

La noria du camp d'Eyguières à Lambesc (vue d'ensemble du puits)

La noria du camp d'Eyguières à Lambesc (vue d'ensemble du puits)

 

Qu'est-ce qu'une Noria ?

 

Le mot "noria" désigne une machine hydraulique qui sert à remonter l'eau à la surface pour permettre d'irriguer des terres.

Ce terme vient de l’Arabe : "Na-urah", signifiant « la première machine à eau ».

 

Déjà connue chez les Romains, les grecs et encore utilisée en Orient, la noria est de deux sortes :

- Soit c'est une grande roue à ailettes installée sur un cours d'eau et actionnée par la force du courant. 

- Soit il s'agit d'une noria de campagne (ou roue persane) qui permet de remonter l'eau des puits. 

C'est le cas de celle de Lambesc. 

 

La noria de campagne était toujours actionnée par un animal, souvent un mulet, un âne, un cheval ou un bœuf à qui l'on bandait les yeux et qui était attelé à une barre d'entraînement.

En tournant autour du puits, l'animal entraînait la barre et actionnait ainsi le mécanisme, ce qui permettait de remonter l'eau jusqu'à la surface, grâce à une série de godets reliés à des engrenages et une vis sans fin.

 

C'est plus facile de comprendre le mécanisme en regardant les photos !! 

 

L'engrenage permettant la remontée de l'eau et, au centre, la vis sans finL'engrenage permettant la remontée de l'eau et, au centre, la vis sans fin
L'engrenage permettant la remontée de l'eau et, au centre, la vis sans finL'engrenage permettant la remontée de l'eau et, au centre, la vis sans fin
L'engrenage permettant la remontée de l'eau et, au centre, la vis sans finL'engrenage permettant la remontée de l'eau et, au centre, la vis sans fin

L'engrenage permettant la remontée de l'eau et, au centre, la vis sans fin

 

Les godets déversaient ensuite l'eau dans une auge, prévue à cet effet, puis de là, elle était dirigée vers le réseau d'irrigation.

Vous voyez cette auge sur la première des photos ci-dessous.

 

 

Les godets
Les godets Les godets
Les godets

Les godets

 

J'imagine, sans doute à tort, que située si près du village, les champs alentours ainsi irrigués, servaient sans doute à des cultures maraîchères, les vignes et les oliviers étant plutôt cultivés plus haut sur les côteaux secs et éloignés du village. 

 

En fait, au point de vue technique, pour les connaisseurs, la noria combine les principes de la roue à aubes et de la roue à augets.

 

La noria peut, selon les régions s'appeler "moulin" (et avoir plusieurs mètres de hauteur) ou encore "roue à eau", quand elle est placée en bordure d'une rivière...mais dans ce cas-là, il n'y a jamais intervention d'un animal, car seule la force du courant actionne le mécanisme. 

 

Ce type de construction est très fréquent dans la région d'Aix-en-Provence où l'eau venait souvent à manquer. Il en existait déjà au Moyen Âge dans la région...comme l'atteste la noria du Palais Monclar, découverte au coeur de la ville d'Aix-en-Provence, dans les années 90. 

 

La noria de Lambesc est particulièrement bien conservée.

Je ne sais pas en quelle année elle a été mise en oeuvre (peut-être au XIXème ?), mais on voit bien que les pièces ont été forgées dans la région, dans une usine d'Aix-en-Provence, appelée l'entreprise "Freissinnier", sur laquelle je n'ai malheureusement trouvé aucun renseignement sur internet. 

 

 

La marque du fabricant

La marque du fabricant

 

Cette noria doit avoir toute une histoire et je viens d'apprendre après avoir fait mes photos et en recherchant quelques indices sur internet pour écrire cet article, qu'un projet de rénovation était en cours.

Une sacrée coïncidence, vous ne trouvez pas ?!

 

Espérons que ce projet saura la mettre en valeur, sans lui enlever pour autant ce côté "sauvage" et "authentique" qui en fait tout son charme, car lorsqu'on la découvre, cachée en partie sous son grand arbre, on a l'impression qu'elle a cessé de fonctionner, hier à peine.

 

J'imagine que j'en apprendrai davantage sur sa construction et son usage dans quelques temps.

 

Le paysage d'aujourd'hui...

Le paysage d'aujourd'hui...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

barbizon 11/10/2016 14:47

Oui, espérons qu'ils conservent son charme, son petit cote vieillot qui la rend si authentique, je ne connaissais pas ce système d'irrigation c'est très intéressant, tu as eu de la chance de tomber dessus!

manou 11/10/2016 16:45

Je le pense aussi car je n'en avais jamais vu !

missfujii. 10/10/2016 17:46

Super tes explications, c'est très intéressant

manou 10/10/2016 18:05

Merci Miss ! Elle est vraiment super jolie, perdue dans la campagne...

écureuil bleu 10/10/2016 01:41

Merci pour tes explications et photos très intéressantes sur cette noria

manou 10/10/2016 07:04

Merci à toi ! Sûr que par chez toi, l'eau était moins un problème pour les cultures sans doute car tu habites une région plus humide... Bisous

Eglantine 09/10/2016 20:58

J'aime bien le bruit ou le son qu'elle fait! Le charme d'antan! Ça me fait rappeler tant de souvenirs !

manou 10/10/2016 07:04

Cela me fait plaisir ! Moi je n'ai pas eu la chance d'en voir fonctionner une et je pense que celle-là sera remise en marche une fois rénovée et je ne te cache pas que je serai là ! Mon mari a eu la chance d'en voir en vrai et il a trouvé ça fascinant... Une belle journée Eglantine

Clara65 09/10/2016 07:14

C'est une extraordinaire découverte que la tienne car je pense qu'en France, il y en a peu.
Il y en a une magnifique mais qui demanderait rénovation aussi, à Cordoue, dans le Guadalquivir, elle est très grande et je crois qu'elle date des maures.
Excellent dimanche.

manou 09/10/2016 07:42

Merci Clara ! C'est vrai que c'est la première fois que j'en vois une ! Je savais que dans le sud de la France il en existait mais bien sûr lorsque les régions sèches ont été irriguées par des canaux, ce système a été abandonné peu à peu. Excellent dimanche à toi aussi

Rebecca G. 09/10/2016 00:29

J'ai beaucoup apprécié tes explications et tes belles photos! C'est la première fois de ma vie que je vois une Noria!! :D Merci pour cet article.

manou 09/10/2016 06:58

Merci beaucoup Rebecca ! J'espère que tu vas bien...Je suis contente de t'apprendre quelque chose :) Bises et à bientôt

Chinou 08/10/2016 11:28

Comme je te le disais il y a peu, je suis allée dessiner à Lambesc. En revanche je n'ai pas vu ni entendu parler de cette noria et je le regrette car le bati est interessant Le petit patrimoine mérite d'être préservé permettant ainsi aux nouvelles générations d'avoir une idée de ce qu'était "l'ancien temps".

manou 08/10/2016 12:05

Contente qu'elle te plaise...La prochaine fois que tu viens dans la région dis-le moi je te donnerai davantage d'explications ou bien...je te la montrerai, enfin...si tu le veux bien sûr et si je suis chez moi à cette période. Sinon la route du camp d'Eyguières est vraiment facile à trouver et c'est au tout début de la route, très près du village à gauche, face à une jolie maison. Bises

Mon arbre aux violettes 08/10/2016 09:47

Les hommes ont depuis la nuit des temps chercher à s'approvisionner en eau... ils ont bien compris combien elle nous était précieuse ... et ont fait preuve de beaucoup de créativité et d'ingéniosité dans ce domaine ...C'est passionnant et ton article est très bien fait ! Merci !
Cela nous rappelle combien pour nous l'eau est vitale et précieuse ! bonne journée à toi !

manou 08/10/2016 12:07

Merci beaucoup ! Depuis le temps que je passe devant en me promenant il était temps que j'en fasse des photos, même si j'avais le soleil en contre-jour. Moi aussi je suis fascinée par toutes ces traces, laissées par les hommes des siècles derniers. Et l'eau dans le sud a toujours été précieuse comme dans beaucoup de régions du globe. Une belle journée à toi aussi

marine D 07/10/2016 16:53

J'ai vu en Afrique des norias tirées par des ânes, il y a eu souvent divers animaux effectivement qui les ont fait tourner dans le passé, même des hommes... Celle ci est très belle.
Merci pour ces infos et photos Manou, bonne journée

manou 07/10/2016 17:05

Mon mari aussi en a vue, toujours mise en mouvement par des ânes. Mais je n'ose pas penser au temps où c'était des esclaves qui l'actionnaient. Chez nous heureusement, ce n'était pas le cas. Bisous et une bonne fin d'après-midi. Déjà le soleil est bien descendu ce soir, les jours raccourcissent

Nell 07/10/2016 15:04

Tu vois c'est la première fois que j'en vois une. C'est vrai que c'est dommage de laisser ce patrimoine ainsi, mais il ne faudrait pas que l'on en fasse n'importe quoi non plus. Elle est magnifique. Je te souhaite une belle journée, Manou, et t'embrasse.

manou 07/10/2016 17:02

Et bien c'est la seule que je connaisse à part en photo...et cela faisait un bon moment que je voulais en faire des photos pour le blog. Si déjà elle est nettoyée, elle sera déjà mise en valeur. Sans doute faut-il surveiller aussi l'avancée de la rouille sur les pièces forgées. Je t'embrasse Nell et te souhaite une bonne fin d'après-midi

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -