Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 07:03
Les foulards rouges / Saison 1 : BAGNE / Cécile Duquenne

 

J'ai découvert Cécile Duquenne l'année dernière, en lisant "Entrechats",son roman de fantasy qui se passe en Égypte.

 

Le site de l'éditeur  Bragelonne, propose pour ce très jeune auteur, la courte biographie suivante :

"Cécile Duquenne est née en 1988. Auteur amateur de fantasy, fantastique et jeunesse, elle est également libraire en dilettante, étudiante en japonais la plupart du temps, pirate de l’espace dans ses rêves les plus fous et sorcière à Poudlard dans une réalité alternative. Elle aime les sushis, la couleur rouge et le thé sans sucre, par contre elle déteste la betterave, l’hypocrisie, et le café mal fait."

 

******************************************************

 

L'histoire se situe sur une planète-prison appelée Bagne où sont envoyés tous les criminels qui ne peuvent rester sur Terre.

 

Désertique et polluée, cette terre irradiée ne peut les nourrir. De plus, c'est une planète inhospitalière où le danger se cache partout, où il ne faut pas sortir sous la pluie sous peine de mort immédiate et où les deux tiers de la population sont des hommes ultra-violents.

 

Pour y faire régner la loi, la Fédération, le plus grand État qui règne sur la planète, a monté un groupe de Foulards Rouges, une sorte de milice armée.

Lara en fait partie. Elle a beaucoup de chance car elle aurait pu atterrir dans un bordel comme la grande majorité des jeunes femmes, envoyées sur Bagne.

 

Lara est une experte : on la surnomme Lady Bang et elle porte bien son surnom car elle "tire plus vite que son ombre" et sait se défendre seule. D'ailleurs, elle n'a pas besoin de loger à l'Hacienda, l'endroit où habite la plupart des autres Foulards rouges.

Elle navigue seule dans son Hubb, une sorte de "vaisseau" qu'elle a entièrement équipé pour être complètement autonome en vivres et en eau potable. Dans le Hubb, elle a même le luxe de pouvoir prendre...une douche !

 

Lara, bien que seule et contente de l'être la plupart du temps, ne connaît pas la solitude : elle peut dialoguer avec Will, un mystérieux crâne, qui prête l'oreille à toutes ses confidences.  La présence Will, dont la sagesse et l'humour ne cessent de l'étonner, lui permet de garder le moral en toute circonstance.

Car Lara est souvent mélancolique : elle a laissé sur Terre des gens qu'elle aime, sa mère et surtout Fraan...

Lara est donc plutôt forte mais n'en est pas pour autant inhumaine (malgré les apparences !). En fait, elle résiste comme elle peut à toute cette violence qui pourrait la détruire, si elle montrait le moindre signe de faiblesse.

 

Combien de temps tiendra-t-elle encore ?

 

L'espérance de vie sur Bagne est très courte...Si on n'attrape pas une des nombreuses maladies dues aux radiations, on peut succomber à une blessure bénigne car il n'y a rien pour se soigner sérieusement en cas d'infection.

 

Lara n'est pas arrivée sur Bagne par hasard. Tout est la faute du Capitan, son père, qui l'a poussé au crime. Lui s'en sort bien car il dirige maintenant la Fédération et loge à l'abri de l'Hacienda.

Mais il ne la laisse pas tomber pour autant et la surveille de loin sans qu'elle ne s'en doute...

Pour se racheter, il projette de s'évader de Bagne et de regagner la Terre à bord d'un vaisseau... Lara fait partie du groupe qui doit partir mais elle ne le sait pas.

Renaud, un dangereux criminel bras droit du Capitan, est chargé de la convaincre de se joindre à eux...

 

Comment feront-ils pour se procurer le vaisseau et...le pilote ?

Je ne vous en direz rien !

 

Mais avant de pouvoir espérer fouler à nouveau la Terre, Lara devra accepter de collaborer avec Renaud pour la réussite de leur projet.

 

A-t-elle vraiment le choix ?

Réussiront-ils à regagner la Terre ?

Lara pourra-t-elle retrouver Fraan, qu'elle aime ?

 

Mais ce que la plupart des bagnards prisonniers de la planète-prison ignore, c'est que sur Terre, le Parti prend de plus en plus de place et étend peu à peu ses pouvoirs...

 

******************************************************

 

Dans Les foulards rouges,  j'ai retrouvé avec plaisir l'univers particulier de l'auteur et j'ai constaté que son style avait gagné en profondeur et en maturité.

 

Le premier tome de la saison 1, appelé Bagne, regroupe sept épisodes de l'histoire, eux-mêmes découpés en courts chapitres.

Chacun des épisodes est précédemment paru en format numérique chez Bragelonne dans la collection Snark. Dans cette collection, lancée en début d'année 2014 (sauf erreur de ma part), tous les textes, pour la plupart de jeunes auteurs ont été d'abord édités en format numérique, avant d'être édités et imprimés en format papier, uniquement à la demande.

Original non ?
Le premier épisode est d'ailleurs offert par l'éditeur pour inciter à passer au numérique.

 

Il est temps que je me décide à acheter une liseuse mais mes besoins et mes finances me font hésiter entre une liseuse et une tablette numérique...

Alors je remets toujours à plus tard ma décision !

 

 

Mais...revenons à nos épisodes de la saison 1 !

Vous allez voir que l'auteur s'est inspiré du monde contemporain pour choisir certains titres...

 

A vous de choisir leur signification réelle en lisant le roman :)

 

Épisode 1 : Lady Bang and the Jack

Un indice : On nage en plein western !

Cet épisode est le seul qui a été largement commenté sur le net dans tous les blogs branchés :) dont je ne fais pas partie, puisque mon blog n'est pas  uniquement littéraire, mais plutôt multipassion...

 

Dans cet épisode...

Lara, emprisonnée sur Bagne fait partie des Foulards Rouges. On la surnomme Lady Bang... Mais elle n’a pas obtenu ce job par hasard : il lui a permis d'éviter le bordel.  Elle n’a pas, non plus, atterri dans cet enfer par hasard. C'est à cause de son père ! Pour se racheter il a quelque chose de précieux à lui offrir...

 

Épisode 2 : Six Feet Under

C'est le nom d'un groupe de death metal dont le fondateur est Chris Barnes mais aussi le titre d'une "célèbre" série télé que je n'ai jamais regardé...

 

Dans cet épisode...

Lara a été blessée et, obligée de ravaler sa fierté, elle part à bord de son Hubb pour demander de l'aide à l'Hacienda auprès de son père, sinon c'est la mort assurée.

Maintenant guérie, alors qu'elle désire repartir et retrouver sa solitude, son père lui impose une nouvelle mission qu'elle va devoir partager avec Renaud...

Pendant ce temps, les Foulards Noirs organisent l'assaut de la Fédération...

 

 

Épisode 3 : Paint it Black

C'est le titre d'une chanson des Rolling Stones sortie en 1966.

 

Dans cet épisode...

Quels secrets cachent ces mystérieux Foulards Noirs ? Pourquoi veulent-ils contrer l'autorité du Capitan et détruire l'Hacienda ? Qui est à leur tête ?

Renaud arrivera-t-il à temps pour contrecarrer leurs plans ?

 

 

Épisode 4 : Storms

Au singulier c'est aussi le titre d'une chanson mais, cela signifie tout simplement "tempêtes".

 

Dans cet épisode...

À bord du Hubb, Lara reconduit vers la Hacienda ses nouveaux compagnons de route – Scar et Anthony – tandis que Renaud reste en arrière pour régler une dernière affaire... Mais il se pourrait bien que le véhicule et son très précieux chargement se dirigent en réalité tout droit dans un beau traquenard !

 

 

Épisode 5 : Mastermind

C'est un célèbre jeu de société des années 70, demandant réflexion et déduction et qui se joue à 2.

OU une célèbre entreprise de pièces détachées d'automobiles de luxe et japonaises...

 

Dans cet épisode...

Lara est tombée dans un piège : elle est prisonnière des Foulards Noirs !

Elle se retrouve face à face avec le chef des Foulards Noirs qu'elle croyait mort...

Will, caché dans un repli de son corsage, va lui être d'un grand secours. Réussira-t-elle à tromper la vigilance de ses gardiens et à se sauver ?

 

 

Épisode 6 : Fire Made Flesh

C'est un jeu de carte inspiré du célèbre roman de fantasy "Le trône de fer" de George R.R. Martin.

 

Dans cet épisode...

Lara et Renaud partent récupérer la précieuse cargaison cachée dans le Hubb.

Mais soudain, une nouvelle menace plane sur leur tête : des dizaines de vaisseaux du Parti emplissent le ciel de Bagne... Que font-ils sur Bagne ? Veulent-ils déclancher une nouvelle guerre ? Recherchent-ils quelqu'un en particulier ?

Il devient de plus en plus vital de s'évader...

 

 

Épisode 7 : When the Going Gets Tough

C'est le titre d'une chanson de Billy Ocean.

 

Dans cet épisode...

Ils ont réussi : Lara, Renaud, le Capitan et un certain nombre d’autres Bagnards s'envolent vers la Terre...

Mais réussiront-ils à éviter les dangers de l’espace ?

 

 

******************************************************

 

Mon avis

 

L'auteur sait nous surprendre en créant un univers original. Elle ne manque pas d'imagination !

 

L'histoire commence comme un western mais très vite on change de cadre et le lecteur s'attache à Lara, une héroïne toujours en quête de son identité et qui veut absolument rester elle-même dans ce monde de brutes...même si certains côtés de sa personnalité sont tout à fait détestables comme le fait, par exemple, qu'elle se sente toujours supérieure aux autres (ou veuille le paraître) !

 

C'est dans ce personnage féminin et dans le mystère qui entoure le fascinant Renaud dont le lecteur apprendra peu à peu les pouvoirs, que réside la force de ce roman.

 

Le suspense est garanti et va crescendo. Le lecteur veut absolument découvrir la suite et tourne les pages. Il veut aussi comprendre ce que tous ces êtres ont pu faire sur Terre pour être envoyés sur Bagne et peu à peu, il découvre, grâce à la voix off de Fraan qui s'intercale en italique entre les chapitres, que la vie sur Terre n'est pas du tout, mais alors pas du tout, celle qu'on imagine : la répression y est de règle et le Parti prend de plus en plus de décisions liberticides...

 

La fin de "Bagne" nous laisse sur la faim et le lecteur n'a qu'une hâte c'est de lire la saison 2 !

Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de questions qui restent sans réponse à la fin de ce volume...

 

Ce roman est une excellente façon de se détendre et de passer quelques heures dans un autre univers. J'ai lu l'intégrale saison 1 d'une seule traite !

Ce dont je suis sûre c'est que je n'aurai jamais eu la patience d'attendre la sortie de chacun des épisodes numériques, pour connaître la suite des aventures de Lara sur la planète Bagne...

Finalement le format papier a du bon :)

A lire à partir de 16 ans.

 

Ce roman m'a fait découvrir un sous-genre de la science-fiction qui s'apparente à la fantasy et que je connaissais pas : l'univers steampunk. 

Mais ce roman n'est pas seulement du steampunk car il est proche également du space opéra (un autre sous-genre de la SF) et du western (surtout dans le premier épisode).

Bientôt, promis, vous trouverez un article sur les sous-genres de la SF...sur ce blog !

En attendant si vous habitez en Provence, suivez Cécile Duquenne jusqu'à la petite ville de Lambesc où se tiendra les 17 et 18 octobre prochain, le Festival de l'imaginaire 2015, sur le thème du Steampunk et où bien sûr elle sera très présente puisqu'à cette occasion elle réserve une petite surprise...à ses plus jeunes lecteurs.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sandrine isac 07/05/2016 10:32

Super, ça me donne encore plus envie de le lire. Le tome 2 est sortie le mois dernier il me semble :)

manou 07/05/2016 12:15

Oui récemment, et je ne l'ai pas encore lu...Franchement tu ne seras pas déçue par ce jeune auteur. Elle a un très bon contact ce qui ne gâche rien si un jour tu as l'occasion de la rencontrer...

Rebecca G. 20/09/2015 00:01

Je découvre... avec grand plaisir! Je le note sur mes livres à ajouter à ma PAL. Merci, Manou! A plus. ps: les éditions Bargelonne m'intéressent de plus en plus... ;)

manou 20/09/2015 08:35

J'ai découvert de nombreux auteurs à l'imagination débordante qui sont publiés aux éditions Bragelonne. J'emprunte les livres à la médiathèque car la bibliothécaire adore leur sélection et, je l'avoue, je n'ai pas été déçue une seule fois. Une excellent sélection donc de jeunes auteurs, des romans pleins de rebondissements et bien écrits, des collections novatrices...Rien à redire ! Ton roman va être édité chez eux ??

jean pierre mazille 16/09/2015 10:56

Après Barbarella et Laureline, Lara qui doit être très jolie aussi donne vraiment envie et peut-être à Luc Besson de s’intéresser un jour à elle. Au passage comme son auteur, il m’est arrivé de tremper dans un mauvais café une betterave hypocrite, je n’ai pas aimé.

manou 16/09/2015 14:00

Qui sait en effet, si après Valérian, il ne se laisserait pas tenter !

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est déjà l'automne...

 

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -