Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Autour du marais du Cougourlier (5) : les Reptiles / Balade dans le Gard

Une cistude d'Europe vue de près

Une cistude d'Europe vue de près

Nous allons aujourd'hui terminer la balade dans le marais du Courgourlier commencée ICI (les paysages),  ICI (la flore de printemps), ICI (les animaux d'élevage), ICI (les oiseaux), en observant quelques-uns des Reptiles découverts sur les lieux. Nous n'avons pas vu toute la faune du marais. Concernant les reptiles, nous n'avons vu ni lézards, ni geckos.

Nous n'avons pas vu non plus d'Amphibiens ce jour-là, ni d'Insectes des marais, mais vous vous en doutez, ils doivent être nombreux eux-aussi. D'ailleurs des panneaux leur sont consacrés.

Un des panneaux sur le site

Un des panneaux sur le site

Commençons la découverte des Reptiles par la jolie cistude d'Europe (Emys orbicularis) qui est aujourd'hui une espèce menacée. Nous avons été très étonnés d'en découvrir plusieurs se chauffant au soleil sur un tronc d'arbre flottant, car elles ont la réputation d'être craintives. Une seule a plongé à l'eau en nous entendant arriver.

La cistude est une tortue d'eau douce qui se distingue de sa "cousine" dont je vais vous parler plus loin, par son corps de couleur noire, tacheté de jaune. La carapace est elle-aussi tâchée de jaune. Elles peuvent vivre plus de 50 ans et même devenir centenaires ! Les femelles sont plus grosses (20 cm et 1.3 kg) que les mâles (16 cm pour 0.600 kg max). 

Elles se nourrissent essentiellement d'invertébrés aquatiques, d'insectes tombés à l'eau et de poissons quand elles sont jeunes. En vieillissant, elles deviennent davantage omnivores. 

Les cistudes se chauffant au soleil
Les cistudes se chauffant au soleil
Les cistudes se chauffant au soleil

Les cistudes se chauffant au soleil

L'habitat naturel de la cistude d'Europe est menacée par l'arrivée sur son territoire d'une espèce invasive "exotique", la tortue de Floride (Trachemys scripta elegans), ou tortue aux tempes rouges ou à oreilles rouges. Elle nous vient d'Amérique du Nord où elle vit à l'état sauvage. Cette tortue est arrivée chez nous massivement dans les années 70. Elle était proposée à la vente dans les animaleries. Beaucoup de gens l'achetaient alors parce qu'elle était mignonne et pas plus grosse qu'une pièce de monnaie, pour faire plaisir à leurs enfants. La voyant devenir énorme, ils ont été nombreux à s'en débarrasser en les abandonnant tout simplement dans la nature. Beaucoup sont mortes, mais celles qui se sont adaptées, ont colonisé nos marais dans toute la France. 

Cette tortue se reconnaît à son corps de couleur foncé, strié de bandes jaune verdâtre tout comme sa carapace. Elle a un sourcil rouge qui se remarque encore davantage quand elle est dans l'eau. Les femelles sont plus grandes que les mâles (jusqu'à 28 cm et 3 kg !) mais on les distingue aussi parce qu'elles ont une queue plus courte. 

Elle se nourrit  quand elle est jeune de poissons à 90 %. Puis elle devient omnivore. Elles sont voraces et peuvent déséquilibrer les milieux naturels qui sont aussi ceux de la cistude, d'où la menace concernant la disparition de cette dernière puisqu'elles occupent les même milieux, et les mêmes postes au soleil. 

La voici au soleil avec la carapace assez boueuse. Dans l'eau le sourcil rouge et les stries jaunes se voient mieux. 

Les tortues de Floride au soleil et dans l'eau
Les tortues de Floride au soleil et dans l'eau
Les tortues de Floride au soleil et dans l'eau

Les tortues de Floride au soleil et dans l'eau

Enfin je ne peux terminer cet article non exhaustif comme vous vous en doutez, sans vous parler d'une charmante rencontre que je n'avais pas faite depuis très longtemps.

Si vous n'aimez pas les serpents ou qu'ils vous font faire des cauchemars, passez votre chemin.

Mon mari est passé devant sans la voir et moi j'ai failli lui marcher dessus. J'ai d'ailleurs pensé au départ qu'elle était morte. 

Une sympathique rencontre...

Une sympathique rencontre...

Et puis nous l'avons taquiné avec une petite brindille souple pour ne pas la blesser et voilà comment elle s'est repliée, prête à l'attaque ! 

En fait, malgré son aspect extérieur menaçant, il s'agit d'une couleuvre vipérine (Natrix maura) qui ressemble c'est vrai à une vipère de loin, mais je vous rassure, il n'y a pas de vipères en Camargue, tous les sites le confirment. 

Elle adore la proximité des marais et des zones humides. 

Comme elle était très calme, en train de se chauffer au soleil, nous l'avons laissé tranquille, mais nous avons pris le temps de bien l'observer. 

Elle se distingue de la vipère par sa pupille bien ronde (la vipère a une pupille fendue comme les chats), par sa queue qui diminue en douceur pendant plusieurs centimètres (la vipère a la queue qui diminue d'un coup !), et enfin, par les écailles qui recouvrent son corps et sa tête, qui sont plus grandes, mais là impossible de voir la différence, si vous n'avez pas une vipère à côté.

Il ne faut pas se fier à la forme triangulaire de la tête, en la voyant j'ai vraiment cru à une vipère ! 

Enfin, je peux vous dire que la vipère serait partie tranquillement ou nous aurait attaqué. Elle, ne nous a pas perçu comme une menace, son besoin de soleil était plus fort et elle est juste restée vigilante attendant qu'on la laisse à sa sieste. 

La voici donc dans plusieurs postures car elle bougeait de temps en temps pour mieux nous surveiller.

N'oubliez pas d'agrandir les photos en cliquant dessus ! 

La couleuvre vipérine
La couleuvre vipérine
La couleuvre vipérine

La couleuvre vipérine

Avec cet article se termine notre balade autour du marais du Cougourlier, près de Saint-Gilles. J'espère que je vous ai donné envie de découvrir la Petite Camargue un jour. Nous n'avons qu'une envie, c'est d'y retourner mais ce n'est pas du tout à côté de chez nous, donc ce ne sera pas pour tout de suite.

Bon Week-end à tous ! 

Le blog se met en pause une semaine, je vous donne donc Rendez-vous, au début du mois de mai. Prenez soin de vous en attendant et profitez du printemps...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Vous faites de jolies promenades et j'aime voir vos découvertes. Merci pour tout.
Répondre
T
Je ne suis pas du tout amie avec tout ce qui rampe. Cela date d'une quarantaine d'années quand maman a été mordue par une vipère enroulée dans un chou qu'elle allait ramasser. Elle a bien failli en mourir malgré les soins d'urgence à l'hôpital. Depuis je suis d'une prudence de chat avec toutes ces créatures même si je sais reconnaitre les dangereuses. <br /> Je ne m'aventure jamais dans les herbes hautes sans un chien devant moi qui bat la campagne et les fait fuir.<br /> Belle journée à toi.
Répondre
M
Un grand MERCI à tous pour vos visites et vos messages qui me font chaud au coeur. Entre le jardin et la maison je ne prends pas le temps de vous répondre à tous mais je viens vous voir dès que possible, et j'essaie de n'oublier personne...A bientôt !
Répondre
E
Je ferme les yeux tellement je suis allergique aux reptiles ! Bisous
Répondre
B
bonjour Manou , ah oui une belle balade nature !! avec des rencontres inattendues que j'aime +++ ! merci pour les photos et infos bisous bon 1 Mai A+
Répondre
C
C'est plus pour te souhaiter un joli mois de mai que pour voir tes reptiles que je suis venue ici aujourd'hui (je suis herpétophobe)<br /> Je ne suis plus avisée de tes parutions . <br /> Amicalement
Répondre
P
Bien sûr, je ne reçois à nouveau plus ta news ! Ça m'énerve ! <br /> Je n'aime pas les serpents. Par contre, les tortues, j'aime beaucoup. <br /> J'ai toujours rêvé en avoir une dans mon jardin. <br /> Bon weekend.
Répondre
J
comme toujours j ai aimé ..sauf les serpents ☺☺☺ je me demande si je serais capable d'en photographier<br /> Il parait que c'est la phobie la plus ancienne répandue dans le monde
Répondre
S
Bonjour Manou :) superbe ces petites tortues , par contre les serpents beaucoup moins fan mdr , bonne soirée à toi :)
Répondre
M
Je déteste les reptiles ! Mais ça devait être une balade enrichissante !
Répondre
M
Je ne sais pas comment j'aurais réagi en voyant cette couleuvre, je ne pense pas que je serais restée longtemps à l'observer. En tout cas bravo, tu nous as fait de très belles photos. Je n'ai jamais eu l'occasion de voir de tortues d'eau douce de près. Il faudra qu'un jour j'aille découvrir ce marais de Cougourlier. Profite bien de cette petite pause.<br /> Bisous.
Répondre
F
Je ne connaissais pas cette espèce de tortue ; chez nous il n'y a que des tortues d'Hermann. <br /> Pas de vipères non plus en Corse . <br /> Je préfère voir les serpents de loin quand même! Bonnes vacances.A bientôt
Répondre
D
Bonjour manou, concernant les tortue depuis la fable de La Fontaine, Le lièvre et la tortue, j'ai toujours trouvé cet animal fascinant. Moi qui en ai vu dans des zoos, je trouve que la tortue se déplace vite. Sinon, les serpents, pas trop mon "truc" même s'ils on leur utilité. Bonne journée.
Répondre
E
Si je voulais mourir j'irai voir les reptiles sinon je n'y vais pas lol ! Bisous
Répondre
L
Des geckos par chez toi.... Et moi qui pensais qu'il s'agissait d'une espère exotique. Par contre, la tortue cistude, je connais. Et les serpents je n'en ai pas spécialement peur.<br /> Gros bisous et douce nuit.<br /> <br /> Lavandine
Répondre
M
Petite j'ai eu plusieurs tortues prénommées Caroline, comme il se doit... c'était une autre époque. mais maintenant je préfère découvrir les animaux dans leur environnement naturel et je vois régulièrement des couleuvres dans mon jardin l'été ... quand il fait chaud, elles se cachent dans la rocaille... belle journée Manou! bisous
Répondre
J
je t'avoue que je préfères les petites tortues aux serpents...bises et bonne soirée
Répondre
E
Bonjour, rien que le mot reptile et je me sauve vite fait ! J'ai une peur bleue des serpents et ses cousins ! Bisous
Répondre
R
Ah oui ! pas mal ton article, surtout le beau serpent que j'aime, mais pas de trop près. Au Cambodge, j'ai toujours promené mon chien tenu en laisse et avec un bâton à la main et toujours sur mes gardes, tu parles d'une promenade ! bref ! bravo pour ton bel article. Bon W.E. Bises
Répondre
T
Bonjour Manou, joli photoreportage!<br /> J'aime bien les photos des Cistudes d'Europe. Pour la tortue de Floride, je crois bien en avoir aperçu (ou leur sillage...) dans les "étangs" tout ce qu'il y a de plus artificiels de différents parcs parisiens (bois de Vincennes, de Boulogne, et même parc Montsouris). Enfin, concernant le serpent, je pense que je serai reparti en hâte dans la direction d'où je venais...Je n'aime décidément pas ces bêtes-là "en vrai" (c'est irrationnel, je sais...).
Répondre