Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Autour du marais du Cougourlier (1) : les paysages / Balade dans le Gard

Les marais

Les marais

A la fin du mois de mars, nous avons eu l'occasion d'aller en Petite Camargue dans le département du Gard, pour nous balader autour du marais du Cougourlier, situé près de Saint-Gilles. On l'appelle aussi le marais de Saint-André comme il est fait mention sur les cartes. Il faisait tellement beau ce jour-là_ un temps estival _ que j'ai fait pas mal de photos, que je vous propose de découvrir en plusieurs articles pour qu'ils ne soient pas trop longs. 

Le sentier de découverte a été aménagé par le Syndicat mixte de la Camargue gardoise. Nous allons donc suivre le sentier d'interprétation et découvrir le circuit fléché qui nous permettra de revenir à notre point de départ. Il est impossible de dévier du sentier. Voici le parcours précis, ci-dessous. 

Circuit du marais du Cougourlier

Circuit du marais du Cougourlier

Une fois la voiture garée sur le parking réservé aux promeneurs (marqué sur la carte) près du Mazet de Niargue, nous franchissons une roubine. C'est ainsi que l'on appelle en Camargue les petits canaux creusés ou aménagés par les hommes qui peuvent servir aussi bien à l'irrigation des prairies qu'à l'assainissement des marais. 

Le chemin qui est une piste praticable et entretenue assez large, bifurque aussitôt sur la gauche. Il servait autrefois aux pêcheurs pour aller caler leurs filets dans l'étang ou les marais du Scamandre, d'où son nom de "chemin des pêcheurs". 

Le départ de la balade
Le départ de la balade

Le départ de la balade

C'est un chemin sans aucune difficulté, bordé à gauche par une roubine. 

Le chemin bordé par la roubine

Le chemin bordé par la roubine

La roubine
La roubine
La roubine
La roubine

La roubine

On passe devant un premier mas, je devrai dire un dernier, car nous n'en verrons plus d'un bon moment. 

Le premier mas

Le premier mas

Et à droite, il y a des prés verdoyants et fleuris. Ils sont clôturés tout le long et je vous montrerai quelques-uns des habitants des lieux dans un autre article, il vaut mieux en être séparés par une bonne clôture. 

Vous remarquerez sur une de mes photos, la chicane en bois qui permet aux hommes de franchir la clôture pour pénétrer dans les près, mais qui empêche les animaux d'en sortir. 

Les prés et la chicane en bois
Les prés et la chicane en bois
Les prés et la chicane en bois
Les prés et la chicane en bois

Les prés et la chicane en bois

Le chemin se poursuit entre des haies d'arbres (frênes, saules et surtout peupliers...) avec ici ou là quelques panneaux explicatifs que je n'ai pas forcément vu dont celui-ci sur les marais. 

Le chemin et un des panneaux explicatifs
Le chemin et un des panneaux explicatifs

Le chemin et un des panneaux explicatifs

En cours de balade, les paysages changent...

A gauche, au delà de la roubine se trouve un grand marais (voir aussi photo en haut de l'article), envahi par les laîches paniculées (Carex paniculata). La touffe de ce carex particulier qui aime les zones humides, pousse sur un touradon, sorte de motte émergée constituée uniquement par les parties anciennes de la plante. Plus la plante grandit, plus le touradon grandit avec elle. 

La roubine et le marais
La roubine et le marais
La roubine et le marais
La roubine et le marais
La roubine et le marais
La roubine et le marais
La roubine et le marais
La roubine et le marais

La roubine et le marais

A droite, toujours de vastes étendues aux allures de Camargue envahies par les carex (joncs, scirpes...), les roseaux (massettes, sagne....), servant de pâturages à des chevaux que nous voyons au loin dans les hautes herbes. Impossible d'entrer pour les voir de plus près. 

Il faut noter que le marais n'étant pas salé, la flore typique des zones saumâtres de la Camargue, ne se trouve pas ici. 

Les étendues herbeuses

Les étendues herbeuses

Le chemin devient plus ombragé et au lieu-dit "chemin des Poissonniers" nous nous trouvons devant une large piste qui longe le Canal du Rhône à Sète. Nous prenons à droite une section qui fait partie d'un chemin de Grande Randonnée, mais notre balisage est toujours le jaune. Les reflets sont superbes sur ce canal. Tout est calme et paisible, nous sommes seuls au monde ! 

Le sentier et le Canal du Rhône à Sète.
Le sentier et le Canal du Rhône à Sète.
Le sentier et le Canal du Rhône à Sète.
Le sentier et le Canal du Rhône à Sète.
Le sentier et le Canal du Rhône à Sète.
Le sentier et le Canal du Rhône à Sète.
Le sentier et le Canal du Rhône à Sète.

Le sentier et le Canal du Rhône à Sète.

En chemin, nous faisons une halte pour grimper en haut de l'escalassoun (ou escalasson) afin d'observer la plus grande roselière de France qui se trouve de l'autre côté du canal et qui est cachée par les arbres. Vous la devinez sur mes photos précédentes. 

A l'origine, l'escalassoun était l'échelle en bois qui se trouvait à proximité de la maison du gardian. De là-haut, il pouvait surveiller son troupeau sans se déplacer. Mais l'escalassoun ici est un simple observatoire qui nous permet de voir les marais d'en-haut. On y trouve une table d'orientation et nous observons à la jumelle de nombreux oiseaux. 

L'escalassoun
L'escalassoun

L'escalassoun

Deux ragondins se sont enfuis quand ils nous ont entendu arriver, mais vous le verrez dans mes autres articles (quand j'aurai trié mes photos), ils n'étaient pas seuls autour de nous.

Les ragondinsLes ragondins

Les ragondins

Au point indiqué "Repiquet", il nous faut quitter le grand canal en tournant à droite pour revenir vers Coutelier. 

C'est encore différent. Le sentier est plus étroit et bordé de roseaux. 

Sur le chemin du retour en direction de CoutelierSur le chemin du retour en direction de Coutelier
Sur le chemin du retour en direction de Coutelier
Sur le chemin du retour en direction de CoutelierSur le chemin du retour en direction de Coutelier

Sur le chemin du retour en direction de Coutelier

A Coutelier, nous découvrons une ancienne voie ferrée qui raccordait autrefois Montpellier à Marseille en passant par Lunel, Arles et toute la Camargue. Les ponts sur laquelle elle passait ont été détruits pendant la seconde guerre mondiale, et jamais reconstruits.

La ligne de chemin de fer au lieu-dit "Coutelier"La ligne de chemin de fer au lieu-dit "Coutelier"
La ligne de chemin de fer au lieu-dit "Coutelier"
La ligne de chemin de fer au lieu-dit "Coutelier"La ligne de chemin de fer au lieu-dit "Coutelier"

La ligne de chemin de fer au lieu-dit "Coutelier"

Il nous faut contourner la maison de l'ancien garde-barrière...et donc tourner à droite. 

La maison de l'ancien garde-barrière

La maison de l'ancien garde-barrière

Et nous revenons à notre point de départ par un joli chemin...très ombragé. Nous foulons le duvet de peuplier qui tapisse le sentier comme s'il avait neigé, et traversons au milieu des cannes de Provence.  

Notre balade est terminée pour aujourd'hui. Elle est courte et ne fait que 6 km environ, mais elle a été riche en découvertes de toutes sortes que je vous montrerai dans les prochains articles. Il faut donc prendre le temps.  J'espère qu'elle vous a plu !

Nous la continuerons prochainement pour découvrir la flore de printemps enfin, comme d'habitude...si vous le voulez bien !  

 

A bientôt pour d'autres découvertes !

A bientôt pour d'autres découvertes !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Superbe balade découverte pas très longue dans la petite Camargue où je "devrais" prochainement revenir !<br /> Merci pour les explications.<br /> A chacune de mes visites je me régale en découvrant la faune présente.<br /> <br /> Bisous et douce journée
Répondre
M
Coucou ! Une magnifique balade, comme toujours ! <br /> Et chapeau pour les kilomètres parcouru. En tout cas, on en prend plein les yeux !
Répondre
É
Coucou Manou ! Merci pour cette belle balade de 6 kms de bonheur ! Bises!
Répondre
C
bonjour<br /> une belle boucle dans la nature sauvage, j'aime ces herbes folles. De plus c'est la bonne saison, pas chaud, pas de moustiques, pas de touristes !!<br /> bisous
Répondre
E
vous êtes infatigables mais qu'elle belle promenade ! j'aurais du attendre pour mon dernier livre et m'inspirer de tes photos :-) pour parler de la Camargue :-) bises
Répondre
D
Bonjour Manou<br /> un petit coucou du mardi. Un long parcours tu nous décris photos à l'appui. <br /> Ma santé se remet avec beaucoup de repos. Mille bisous, je ne t'oublie pas - daniel
Répondre
J
Courte dis-tu, ? mais si riche en découvertes<br /> j’♥ tes mots qui chantent à mon oreille, roubine l’escalassoun ,... <br /> j ‘imagine tes godillots de marcheuse foulant le duvet des peupliers, <br /> et , bien calée sur ma chaise, mes vieilles jambes randonnant sur le tabouret, <br /> je t’ai suivie avec un réel plaisir.<br /> Merci pour ce plaisir <br /> à bientôt pour la suite
Répondre
F
Ce sera avec plaisir que je reviendrai lire la suite, Manou ! :-)<br /> J'aime beaucoup ce genre de balade où il y a tout plein de choses à voir, à découvrir.<br /> Bonne soirée, Manou. Bisous.
Répondre
M
Oui je m'en doute bien, quand on aime la nature comme toi, on ne peut qu'aimer ! bisous
P
Une belle balade. Merci de nous y avoir invités.
Répondre
L
Alors oui, je me suis régalée... Tout regardé, tout lu et je me suis dit que c'est une balade qui me plairait bien, surtout que 6km, c'est gérable, surtout au printemps où il ne fait pas trop chaud.<br /> J'ai appris un nouveau mot : un touradon. Alors si je ne me trompe pas les mottes au milieu de l'eau sont des touradons. Va falloir que je le lise 3 X pour le retenir.... depuis que tu m'as dit cela, je fais attention et finalement je suis comme toi, il me faut revoir les choses pour m'en souvenir.<br /> On devrait t'embaucher pour écrire des guides de rando ... Au moins avec toi c'est clair.<br /> <br /> Très belle soirée.<br /> bises<br /> Lavandine
Répondre
M
Non tu ne te trompes pas, les touradons sont bien ces ronds d'herbe que tu vois dans les marais...il n'y a que quelques plantes qui poussent ainsi voilà pourquoi je voulais en parler car on ne peut pas les rater dans le paysage ! Bisous et bonne journée
C
Wouaaah c’est trop beau comme endroit et je vois tres bien où ça peut etre. Mais trop loin de chez moi! Alors merci pour toutes ces vues. Bonne semaine!
Répondre
M
Ce n'est pas non plus près de chez moi ce qui explique que je ne vais que rarement par là-bas pour la journée et vu le prix des carburants on va même carrément hésiter à présent ! bisous
M
Une bien belle randonnée...
Répondre
B
Un belle randonnée dans un cadre naturel et verdoyant
Répondre
F
Une très belle promenade dans cette verdure et ces marais. C'est vivifiant .Je crains que l'été cela plaise aussi aux moustiques <br /> Bonne soirée...
Répondre
Y
J’ai bien profité de ta sortie marais.<br /> Bien tracé, le circuit n’autorise aucune manière de se perdre.<br /> Bien vu cet objet bois, pour bloquer les animaux, et pas le promeneur.<br /> Il aurait pu faire partie du défi bois.<br /> Si tu veux mettre à l’honneur un de tes meubles, je ferai un deuxième défi.<br /> Pour l’objet devinette, tu m’apprends le mot « setter ». Remise à zéro me dit un dico.<br /> Sur le métier à tisser le tapis, il faut serrer les nœuds de la dernière ligne avant de commencer la suivante.<br /> Je suis encore étonné qu’on m’ait offert ça.<br /> On doit savoir que j’aime les objets de métier..... <br /> Je te souhaite une bonne semaine pascale.<br /> Chemin de croix à l’honneur, un peu ma tasse de thé avec le n°6, Sainte Véronique.<br /> Amic@lement. Yann
Répondre
M
Bonjour Manou,<br /> c'est très intéressant et j'aime ces paysages avec toute cette eau, le coin ne souffre pas de la sècheresse!<br /> Bisous.<br /> Bon après-midi,<br /> Mo
Répondre
M
L'eau préserve la nature et la biodiversité. J'aime aussi ce genre d'endroits tellement différents de ma garrigue :) bisous et bonne journée
P
Bonsoir Manou,<br /> C'est une très agréable sortie et je trouve la campagne verdoyante. Merci pour ton beau reportage photos et toutes tes indications. L'ambiance que tu montres est bien jolie.<br /> Douce fin de journée. Bises de Haute Provence
Répondre
R
Quelle jolie balade surtout que tout reverdit en ce moment et que les animaux se montre plus volontiers...Bisous douce semaine
Répondre
M
Ah bon... non les animaux au contraire sont bien plus craintifs, ils sont tous en train de protéger les petits :):) Bisous
C
Sur 6Km il y'a de quoi voir, ça semble bien mystérieux tout ça! :D<br /> Bonne journée
Répondre
M
On a vu beaucoup de choses en effet, la biodiversité est bien préservée dans ces zones humides. Bises
M
belle balade a faire lorsque mon genou sera moins capricieux. on devait descendre vers le sud ....... passes une bonne semaine Bisous
Répondre
M
C'est embêtant de souffrir en effet. La balade est plate donc pas de douleurs en vue et surtout comme on prend le temps d'observer pas de fatigue et que du plaisir. Bisous