Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Le Jardin médiéval de Saint-Haon-le-Châtel / Balade dans la Loire

Le jardin médiéval de Saint-Haon-le Châtel

Le jardin médiéval de Saint-Haon-le Châtel

Nous voici donc, comme promis devant le Jardin médiéval, appelé aussi le "jardin du Moyen Âge". Il se trouve en plein village, face au Petit Châteaumorand, dont je vous ai parlé dans mon précédent article ICI.

L'histoire du Jardin débute en 1996, lorsqu'un enseignant de l'école primaire du village désire travailler avec ses élèves sur cette période de l'histoire. Un habitant leur prête alors ce terrain, bien situé au cœur du bourg, avec une vue splendide sur la région et bien ensoleillé. Le public s'intéresse de près au travail des enfants, qui dure pendant plusieurs années, puis une association, les Amis du Jardin que vous pouvez retrouver sur sa page Facebook ICI, prend aujourd'hui la relève, transformant ce jardin privé en zone ouverte à tous, autochtones ou touristes de passage. 

Des visites guidées sont organisées, et le jardin est ouvert en toute saison, et en accès gratuit. Il est inscrit, depuis peu, au catalogue des Parcs et Jardins de France. Il est devenu aussi un lieu culturel, car des concerts en plein air y sont organisés. 

La signalétique, tant pour se rendre sur les lieux, qu'à l'intérieur du jardin, est très bien faite.

Enfin, à l'entrée, un plan est à votre disposition permettant de se repérer facilement dans le lieu.

La signalétique
La signalétique
La signalétique

La signalétique

Consignes de rigueur en temps de pandémie

Consignes de rigueur en temps de pandémie

Les plantes présentes étaient cultivées au Moyen Âge, sauf exception. Sur les 150 plantes exposées, 80 sont listées dans le Capitulaire de Villis. Elles sont mises en valeur, plantées dans des rectangles de culture, et selon les principes actuels de la permaculture.

On y découvre aussi bien des plantes potagères, comme par exemple, des fèves, pois, lentilles, blé noir (sarrasin...) que des plantes médicinales ou aromatiques. Une fiche descriptive présentant leurs principales vertus, est le plus souvent apposé à côté. 

L'architecture du jardin est prévue de manière à ce que tout le monde s'y retrouve sans problème, tout en prenant du plaisir à la découverte des plantes.

Dès l'entrée, ce jardin est un ravissement... 

L'entrée dans le jardinL'entrée dans le jardin
L'entrée dans le jardinL'entrée dans le jardin

L'entrée dans le jardin

Puis, le visiteur a le choix entre, commencer la visite par la gauche, ou par la droite.

Nous allons commencer par la gauche, où se trouve le jardin des simples, les plantes qui servaient donc à soigner tout "simplement" les gens.

Je n'ai pas fait beaucoup de photos car j'avais systématiquement d'autres personnes dans mon champ de vision. De plus, prendre le thym, le romarin, la sauge, la mélisse et autres plantes aromatiques pour moi qui les possède dans mon jardin provençal, cela n'avait que peu d'intérêt. Mais je peux dire que ce jardin est très complet. 

Vous pouvez agrandir les photos, pour voir les plantes de près en cliquant dessus, et vous verrez aussi le plan de cette partie-là du jardin. 

Les simples au jardin

Les simples au jardin

Parmi les simples que je ne connaissais pas comme telles, la prêle. 

La prêle

La prêle

L'Ammi visnaga, appelée aussi "herbe aux gencives", car les rayons de l'ombelle, en durcissant, peuvent être utilisés en cure-dents, est plus petite que sa cousine "Ammi majus" dont les graines sont utilisées en Inde comme condiment.

Cette plante est citée dans le capitulaire pour ses vertus médicinales, antispasmodiques, antibactériennes, antifongiques, et vasodilatatrices.  

L'ammi (une ou l'autre des deux espèces mentionnées dans le texte)

L'ammi (une ou l'autre des deux espèces mentionnées dans le texte)

La rue des jardins (Ruta graveolens), j'en ai une dans mon jardin de Provence, mais je ne savais pas qu'elle était déjà présente dans les jardins du Moyen Âge, ni qu'elle était mentionnée dans le Capitulaire de Villis.

C'est une plante qui entrait dans la composition du vinaigre des quatre voleurs très utilisé, comme vous le savez tous, pour se prémunir, voire guérir de la peste. Elle a la réputation de faire fuir les cochenilles ou pucerons des plantes plantées à proximité. 

La rue (Ruta graveolens)

La rue (Ruta graveolens)

La santoline, enfin, a de nombreuses vertus et doit être plantée au soleil dans les rocailles. Son feuillage grisé est du plus bel effet. 

La santoline et ses vertus

La santoline et ses vertus

Si maintenant, nous nous dirigeons vers la droite, nous avons tout d'abord la roseraie, comme dans tout jardin qui se respecte, et là, j'ai été agréablement surprise par la quantité de roses encore présentes en cette fin d'été. Par contre je n'ai pas trouvé mention des variétés. Les voici !

La roseraieLa roseraie
La roseraie
La roseraieLa roseraie

La roseraie

Une seule variété pour le plaisir des yeux...
Une seule variété pour le plaisir des yeux... Une seule variété pour le plaisir des yeux...
Une seule variété pour le plaisir des yeux... Une seule variété pour le plaisir des yeux...

Une seule variété pour le plaisir des yeux...

A droite toujours, mais au-delà de la roseraie, c'est le coin des légumes du potager. Voici le plan et quelques rares photos.

L'organisation des lieux...
L'organisation des lieux...

L'organisation des lieux...

Le coin des légumes, cardes et pâtisson orange.
Le coin des légumes, cardes et pâtisson orange.
Le coin des légumes, cardes et pâtisson orange.
Le coin des légumes, cardes et pâtisson orange.
Le coin des légumes, cardes et pâtisson orange.

Le coin des légumes, cardes et pâtisson orange.

C'est le sarrasin qui a retenu toute mon attention, car je n'en avais jamais vu. Et oui, pour moi c'est une plante du nord 

Le sarrasin ou blé noir

Le sarrasin ou blé noir

Les arbres fruitiers n'étaient pas en reste. Le néflier commun (Mespilus germanica) et un poirier, dont je ne connais pas la variété, étaient en fruits. 

 

Néflier du nord et poirier
Néflier du nord et poirier

Néflier du nord et poirier

Le savonnier de Chine, encore appelé "arbre à pluie d'or" ou "arbre aux lanternes" (Koelreuteria paniculata) était en fruits lui-aussi. Je n'en avais jamais vu autrement qu'en photos. J'ai trouvé que c'était un arbre très esthétique avec ses fruits en forme de petites lanternes. Son écorce est riche en saponine, utilisée en Asie pour fabriquer du savon. C'est un arbre très mellifère qui attire de nombreux insectes et papillons qui vont jouer un rôle important pour polliniser les fleurs du potager. Il est donc d'une grande utilité dans les jardins. 

Cet arbre n'était pas connu au Moyen Âge, car il n'a été introduit en Europe qu'au XVIIIe siècle grâce au missionnaire français, Pierre Nicolas Le Chéron d'Incarville, correspondant du Jardin du Roi à Paris . 

Le savonnier  en fruits
Le savonnier  en fruitsLe savonnier  en fruits

Le savonnier en fruits

Enfin, une mare est implantée dans un coin du jardin. 

La mare La mare
La mare La mare
La mare La mare

La mare

Ceux qui veulent en savoir plus par simple curiosité ou venir en vacances dans la région, peuvent aller consulter le site internet de l'association, en cliquant ICI.

Ainsi se termine ma visite de Saint-Haon-le Châtel. J'espère qu'elle vous a plu, bien que je n'ai pas pu vous montrer tout le village.

Lors d'un de mes prochains passages dans la région, nous visiterons le centre ancien, en attendant, je vous souhaite à tous un excellent week-end ! 

A bientôt !

A bientôt !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Merci à tous pour votre commentaire ! Contente que la visite de ce jardin vous ai plu...Belle semaine !
Répondre
M
Très joli ce jardin médiéval - intéressant sa création et maintenant son entretien par une association - comme quoi lorsqu'on se rassemble on peut faire de grandes choses - bonne et belle journée - bisous
Répondre
M
Tu as tout à fait raison. C'est exactement ça, ensemble tout parait possible...bisous
E
Bonjour, je ne connais pas mais ça me donne envie de le connaître. Bisous
Répondre
R
Oh! Que j’aimerais visiter ce château et ses jardins merci pour ton généreux partage
Répondre
M
Ce jardin médiéval est très beau, et bien entretenu aussi, de quoi nous en mettre pleins les yeux ! Merci aussi pour tes explications instructives. Passe un bon dimanche.
Bisous.
Répondre
M
Merci Martine, en fait il n'est pas très grand mais c'est un beau projet je trouve et son emplacement est particulièrement agréable. J'ai beaucoup aimé cette visite ! bisous
L
Merci pour ta jolie promenade documentée. C est bon en effet thym, romarin ...tout le monde connaît.
J ai appris tout récemment que le jardin des simples étaient toujours hors de l enceinte de l abbaye pour éviter tout geste malveillant d un moine envers un autre moine.
La prêle je connais bien ...on en a plein le jardin. Et impossible de s en débarrasser. Mais elle ne ressemble à la tienne.

Gros bisous
Lavandine
Répondre
M
Je ne savais pas du tout la raison de son emplacement à l'extérieur...Cette prêle-là ne ressemble pas à celle que je trouve dans la nature par chez moi non plus. L'espèce médicinale doit être à part, je n'ai pas eu le temps de faire des recherches à ce sujet...ça viendra. bisous
R
J'aime tes doudous, excellente participation chez Céline bravo bisous
Répondre
L
Coucou j'aime beaucoup les jardins médiévaux. Celui ci est très beau. Bisous
Répondre
P
Bonjour Manou,
Merci pour le descriptif de ce jardin. C'est une merveille et l'on peut y passer des heures à connaitre et donc à en savoir plus. Les gens auparavant savaient pour les plantes et cultivaient les légumes de saison. Je suis une fan de ces jardin.
Puis, ne mangeant ni viande ni charcuterie les légumes et les fruits ont une grande place dans notre alimentation.
Je te souhaite une douce fin de semaine. Bises de Haute Provence sous un ciel grisounet
Répondre
V
Je pourrais passer des heures dans un tel endroit . Il a d'autant plus de valeur qu'il est né d'un projet pédagogique. Je dirais que ce jardin peut être qualifié de remarquable. . Il est si riche.
Je te joins un lien. Il t'emmènera dans le Pas-de-Calais au château de Créminil, un endroit que j'aime particulièrement. Je m'y rends tous les ans. Tu apercevras le petit jardin médiéval recréé par le propriétaire d'après d'anciens écrits. Je trouve cela émouvant et formidable que l'on redonne vie à ces instants de vie , à cet héritage dont nous profitons encore de nos jours.
J'ai adoré ta visite , tu t'en doutes.
Je te souhaite un beau week-end Manou
Je t'embrasse
Véronique
https://youtu.be/aZ1Ztj1_KmQ
Répondre
M
Les deux liens fonctionnent ne t'en fais pas ! Quelle superbe vidéo...Que je comprends ton bonheur d'y aller tous les ans. Merci pour cet envoi. Je t'embrasse
V
J'ai bien fait de vérifier pour le lien
https://www.youtube.com/watch?v=aZ1Ztj1_KmQ ;-)
M
ce petit jardin est magnifique et bien fleurit
passe un bon week-end
bises
Répondre
E
Belle architecture de ce jardin médiéval Merci pour tes visites !Bon week-end !
Répondre
P
J'adore visiter les jardins et celui-ci est non seulement joli, mais aussi intéressant. Je ne connais pas toutes les plantes que tu présentes. Merci pour la visite et bon weekend.
Répondre
B
C'est un jardin exceptionnel, dommage de ne pas avoir de photos du jardin à l'époque.
Répondre
M
En effet il n'y en avait pas et j'ai pensé à la même chose :)
D
Merci pour cette belle visite de ce beau jardin médiéval, où j'ai découvert des variétés comme le savonnier de Chine. Bon week-end !
Répondre
M
Je n'avais moi non plus jamais vu de savonnier de Chine ! Belle journée
V
j'adore ces jardins médiévaux, et celui ci est particulièrement joli!!! en plus c'est intéressant, merci à toi, et aux jardiniers! gros bisous Manou. cathy
Répondre
R
Milles merci pour cette page aussi jolie qu'instructive Manou un régal pour les yeux et la connaissance. Bisous doux weekend
Répondre
M
C'est le genre d'endroit que je recherche pour le plaisir des yeux aussi bien que pour la découverte :) bisous
B
Quel ravissement ce jardin !!!
Merci pour ta superbe balade bien commentée.
Les roses sont superbes.
Bisous du vendredi Manou
Répondre
M
Bonjour Manou,
Ce reportage m'a beaucoup intéressée et je regrette de ne pas y être allée car il doit y avoir des senteurs...
Bises et bonne journée,
Mo
Répondre
M
Au printemps il doit être magnifique ! Tu y retourneras un jour, moi je me dis pareil :) bisous
C
bonjour
ce qui est intéressant en plus de la variété c'est que les plantes sont légendées et comme toi je ne connais pas tous les noms, parfois, je les oublie. Comme eux on a laissé 2 artichauts fleurir dans le jardin
bisous
Répondre
M
Certaines des légendes étaient un peu effacées mais je sais que les bénévoles vont travailler à arranger tout cela...bisous