Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 08:38
Edition "6 Pieds sous terre", 2015

Edition "6 Pieds sous terre", 2015

Un homme est pris à partie à la caisse d'un magasin parce qu'il a oublié sa carte de fidélité restée dans son autre pantalon. Rien de bien grave me direz-vous...

Mais pas du tout, vous vous trompez fortement ! 

La vendeuse appelle le vigile. Il demande aussitôt à l'homme de le suivre.

Celui-ci bien sûr se fâche puisque personne ne le croit : il  menace le vigile d'un poireau.

Dès lors tout bascule dans l'absurde et dans le non-sens.

L'homme se sauve...

La direction prend l'affaire en main et la police est prévenue.  Elle vient interroger les témoins. L'homme pendant  ce temps  s'enfuit en stop, le plus loin possible de sa famille. 

Les médias s'emparent de l'affaire, donnent son signalement, le décrivent comme un homme dangereux et apprennent aux auditeurs que cet homme appartient à une minorité peu connue mais à surveiller : c'est un auteur de BD !

 

 

- Et comme par hasard c'est un auteur de BD... Je te les foutrais tous dans un charter moi et hop, direction Bruxelles.
- Non mais attends comment tu peux dire un truc pareil ?! C'est ignoble !!
- Amandine...
- Pour toi, tous les auteurs de BD ont pas leur carte du magasin, c'est ça ? Bonjour le cliché dégueulasse...
- Amandine, ne caractérise pas, ton père n'a pas dit ça...
- Je dis juste que voilà, à force...

 

L'affaire est  montée en épingle.

La psychose gagne les familles qui ne laissent plus jouer les enfants dehors. 

 

 

- Pierre-Kévin, où vas-tu?
- Je vais jouer dehors avec Jean-Hugo...
- Tu sais, ces temps-ci, je préférerais que tu restes dedans..
- Mais pourquoi?
- Avec ce voyou qui rôde...
Imagine qu'il te kidnappe et te séquestre dans une cave en te mettant des objets dans les fesses...
- Quoi comme objets?
- Bah je sais pas, des bouteilles de Perrier, par exemple...
- De 1,5L?
- Nooon, des petites de 33 cl...
- Aaah, tu m'as fait peur!
- Ah ah ah, non, quand même, 1,5L, t'imagines?...

 

Recherché par la police comme un véritable malfaiteur, l'homme est traqué jusqu'à l'autre bout de la France, là où les médias n'arrivent jamais... en Lozère ! 

 

Est-il réellement dangereux ? Cette question divise la société... 

Même les spécialistes sont invités à donner leur avis sur l'affaire et je ne vous parle pas des politiques !

 

Il est vrai qu'avoir sa carte de fidélité permet d'obtenir plein d'avantages que certaines familles apprécient...

 

 

Mon avis

 

Voilà une BD tout à fait hilarante mais il faut bien reconnaître que parfois on rit "jaune".

En effet tout le monde en prend pour son grade : les voisins, les gendarmes, le personnel et la direction des supermarchés, les médias, le héros...et même NOUS et tous les autres citoyens ! 

Notre société de consommation est disséquée.

Bien sûr les cartes de fidélité deviennent la cible des critiques car on sait bien qu'elles sont une façon détournée de tout savoir sur NOUS : notre compte en banque, nos habitudes de consommation, nos loisirs...

 

Le récit décalé est parfaitement délirant et donne l'occasion de situations absurdes ou tout simplement de conversations dénuées de tout bon sens.

J'ai adoré celle où le présentateur de télé en train de passer en direct au JT est pris à partie par sa femme qui râle parce que tous les soirs à 20 heures elle aimerait bien passer à table et qu'encore une fois le repas sera froid...

Ou l'interrogatoire du directeur du supermarché qui répond aux questions comme s'il était lui-même interrogé, alors qu'on lui parle du fugitif... 

Ou bien encore lorsque le lecteur réalise la punition qui attend le fugitif pour son crime...

 

Et bien d'autres passages puisqu'à chaque page, la chute est surprenante !

 

- Fais pas le con ! Rends-toi et tout se passera bien !
- Je veux pas aller en prison ! Mes filles vont trop me manquer ! En plus j'ai une illus' à rendre pour lundi...
- Je te promets que t'iras pas en prison ! Si tu te rends calmement, tu t'en tireras avec 25 min de karaoké grand max !
- Quoi ?! Mais puisque je vous dis que je suis innocent !
- Du calme, mon garçon, du calme... Avec un peu de chance, ce sera des chansons faciles...
- Oui mais si c'est "Mon fils ma bataille" de Balavoine ?
- Il nous fait une crise de panique, on le perd...

Les personnages sont tous d'un naturel désopilant dans ces situations de la vie quotidienne. Ils se lâchent et parlent sans aucune culpabilité de leurs peurs...

C'est si réaliste que c'est ce qui m'a fait le moins "rire" car au fond c'est exactement ce qui se passe dans notre société en ce moment...

 

C'est donc un récit entre faits divers et road movie où l'auteur décrit une société excessive qui provoque par ses réactions tout un enchainement de propos tous plus absurdes les uns que les autres et sans lien avec le fait de départ...mais tellement crédible !

 

Le dessin minimaliste tout en vert et noir permet de se focaliser sur les situations et les propos plutôt que sur les décors ou les expressions. 

 

C'est une BD à lire absolument car l'auteur à travers ces scènes de la vie ordinaire, nous interpelle sur l'intolérance et beaucoup d'autres sujets pas si anodins que ça ! 

 

Un autre avis chez Mimi sur le blog "Mes petites boîtes" vous allez me dire ENCORE chez Mimi ! J'y peux rien moi !

Je ne savais pas qu'elle l'avait lu aussi et qu'elle avait aimé :)

 

 

Les récompenses

 

Grand Prix de la critique ACBD 2016 (attribué en décembre 2015) 

l' ACBD = L'Association des Critiques et journalistes de BD.

 

- Prix Quai des Bulles 2015 au Festival de Saint Malo, décerné par un jury de lecteurs. 

 

- "Coup de coeur"du prix Landerneau de la BD (prix attribué à Manu Larcenet pour le rapport de Brodeck).

 

Pour les Prix à venir...la BD fait partie de la Sélection 2016 du Prix Polar SNCF, catégorie BD.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

missfujii. 26/02/2016 10:37

Quand on me propose une carte de fidélité, je réponds que je suis infidèle ! J'adore voir la tête des gens quand je dis ça !!!

manou 26/02/2016 11:41

Alors cette BD te plaira...

Mimi 23/02/2016 14:55

Oh oui, j'ai adoré ! J'ai ri ! Se moquer de ses propres travers, ça me réjouit, on se laisse si facilement aller à faire du n'importe quoi que parfois, quand quelqu'un nous réveille, on s'en veut de s'être laisser berner et on en rit. Maudite carte de magasin, va !!

manou 23/02/2016 15:37

Moi aussi j'ai bien ri et je l'avoue...j'ai plusieurs cartes de fidélité dans mon porte-feuille. Un de mes fils me taquine toujours à ce sujet...Et oui moi aussi je suis pleine de contradictions :)

Nell 21/02/2016 11:19

Oui, Manou, je me rappelle du billet de Mimi. J'adore les BD, surtout lorsqu'elle sont sublimes comme ici. Bisous et beau dimanche.

manou 21/02/2016 15:23

Merci Nell d'être venu ici un dimanche. Passe une bonne journée j'espère sous le soleil comme chez moi...

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est déjà l'automne...

 

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -