Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Sur les chemins noirs / Sylvain Tesson

Sur les chemins noirs / Sylvain Tesson

Après la seconde guerre, les hauts plateaux calcaires s'étaient dépeuplés extraordinairement vite. Les Trente Glorieuses avaient aspiré le paysan en bas de sa pente, vers la plaine. Certains avaient choisi la ville. Les hommes avaient rêvé d'une existence plus facile et de chemins moins empierrés...
Quand un pays de montagne se modernise, l'homme ruisselle comme une nappe d'eau. Et la vallée, frappée d'Alzheimer, ne se souvient même pas que la montagne a retenti de vie.

Voilà longtemps que je voulais lire ce récit de Sylvain Tesson. C'est un personnage très médiatique, comme vous le savez tous. 

 

Suite à sa chute d'un toit, alors qu'il était sous l'emprise de la boisson, l'auteur se retrouve très diminué. Pour parfaire sa rééducation et aussi se prouver encore à lui-même, et sans doute aux autres, qu'il en est capable, il décide, contre l'avis de ses médecins, de traverser la France à pied, en diagonale, sur les chemins noirs, c'est-à-dire hors des sentiers connus, sur les pistes, les chemins forestiers, les chemins muletiers oubliés. 

Il part avec ses cartes IGN au 1/25 000ème, un jour de fin d'été. Il démarre son périple dans la région de Nice, traverse le Mercantour, se dirige vers la Provence, puis ce seront les Cévennes, les contreforts du Massif Central, la Creuse, avant de se diriger presque tout droit vers le Cotentin.

Il est accompagné épisodiquement par des gens qu'il aime, et qui sont proches de lui. Il vit au jour le jour, plante la tente en pleine nature, dort à la belle étoile ou dans un gîte, c'est selon. 

Au fil de sa marche, il en profite pour nous livrer ses réflexions sur les conséquences de la politique agricole, la désertification des campagnes, la mondialisation, l'utilisation massive de produits chimiques, l'obligation de rentabilité, le fait que tout était mieux avant, mais un avant qu'il n'a pas connu. Ces réflexions-là sont intéressantes bien entendues, réalistes et justes. 

 

Son propos est étayé de mille références littéraires ou artistiques, montrant comme habituellement l'étendue de sa culture personnelle. Mais à la longue cela me fatigue, quand à chaque détour du chemin il en place une si je puis dire ! Je trouve que c'est trop. Je ressens cet étalage comme un désir de se montrer, de dire qu'il est le plus beau, le plus fort et le plus génial, je ne sais pas pourquoi. Du coup, ses propos pourtant intéressants, m'empêchent d'entrer dans le récit, de me mettre dans l'ambiance du moment, de voir les paysages à travers ses yeux et j'ai l'impression que cela ne peut être que pareil pour lui, car comment apprécier pleinement ce que l'on voit, si on ne vit pas pleinement l'instant et qu'on pense sans cesse à autre chose, qu'on compare toujours tout chose à une autre.

Le point positif c'est qu'il ne s'agit pas d'un récit linéaire, donc il n'est pas répétitif comme le serait un vrai journal de voyage.

Sylvain Tesson est honnête. Il ne cache pas qu'il ne connait pas cette France profonde, que s'il nous livre ses réflexions sur la ruralité, il en a une vision de citadin. Du coup, il découvre cette France et nous la décrit avec beaucoup de spontanéité. Le point négatif est que du coup, sa vision des choses est parfois très caricaturale. Tout est ramené à son ressenti, à ses précédents voyages, et nous n'apprenons rien sur les régions traversées, ni sur les gens croisés, les échanges avec eux sont d'ailleurs d'une grande banalité. Parfois il porte un jugement sur des personnes qu'il ne connait pas, et les compare à des gens de son monde à lui, ce qui est finalement plutôt méprisant pour eux. 

J'ai été déçue par la superficialité de l'ensemble et le peu de pages consacrées à autant de lieux magnifiques. Je n'ai pas retrouvé dans les descriptions des paysages, la beauté de nos territoires, ni le plaisir et la magie de leur découverte. 

Mais si ce voyage, cette marche a été bien évidemment pour lui une façon de se reconstruire physiquement, et aussi de se libérer des contraintes pesantes liées à l'inquiétude de ses proches, ce qui est important j'en conviens, je ne suis pas certaine, que le Sylvain Tesson d'aujourd'hui soit différent de celui d'avant, car je n'ai pas trouvé qu'il approfondisse beaucoup ce côté "thérapeutique et régénérant" de la marche, ce qui aurait pu être intéressant. 

C'est donc un périple à l'épreuve du corps pour lui, d'ailleurs il se plaint beaucoup, bien qu'il ne nomme pas ses problèmes. Il nous conte ses jours de marche, avec son style particulier que je n'arrive pas à aimer, mais je comprends que d'autres apprécient davantage et c'est pour cela que je tenais à vous présenter ce roman.

 

J'ai noté quelques propos inappropriés : il fait un feu sous les pins en Provence (c'est interdit toute l'année, alors la loi c'est pour les autres ?!) ;  il boit un jus frais de cerises en plein mois de septembre en Provence (les cerises murissent en juin au plus tard début juillet) ; il "gueule" un cri de ralliement en approchant d'une forêt, pour quelqu'un qui aime la nature, en voilà un comportement étrange, s'il voulait faire fuir tous les animaux, il ne s'y prendrait pas autrement.

 

J'ai finalement toujours un avis mitigé sur les écrits de Sylvain Tesson, comme je l'ai déjà dit dans mes chroniques écrites à propos de deux autres de ses livres, présentés sur ce blog. 

- La panthère des neiges (celui que j'ai préféré des trois, malgré mes bémols).

- Dans les forêts de Sibérie

Bonne découverte tout de même... à ceux qui ne l'ont pas encore lu ! 

 

La semaine prochaine, entre deux lectures, nous allons quitter virtuellement la Provence pour retourner en Haute-Loire, enfin, comme d'habitude...si vous le voulez bien ! 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Parisianne 11/03/2021 09:21

Voilà un auteur que j'apprécie même si je regrette un peu sa surmédiatisation maintenant, cela nuit à mes yeux son "charme sauvage" :-)
J'avais aimé son recueil Une Vie à coucher dehors, Goncourt de la Nouvelle 2009.
Anne

manou 12/03/2021 08:36

J'avais également fait sa connaissance avec ce recueil lu avant que je crée mon blog. Comme mon père l'adorait j'ai lu pas mal de ses oeuvres mais actuellement j'ai trop souvent un avis mitigé, je me mets même à douter qu'il est bien fait ce dont il parle. Mon préféré de ces dernières années "la panthère des neiges". Merci pour tous vos messages

JAK 22/02/2021 17:35

Cet écrivain, pas ordinaire a plusieurs cordes à son arc,
et c'est un plaisir d'évasion qu'il nous offre dans tous ses livres notamment l'énergie vagabonde un titre qui traduit bien le livre

manou 22/02/2021 17:39

Je vois que tu es sous son charme, je le comprends mais je ne retrouve pas l'énergie dont tu parles, je doute de ses aventures en fait...mais je comprends comme je le dis que d'autres apprécient davantage. Merci pour ton ressenti

hélène 16/02/2021 08:20

J'avais beaucoup aimé, mais il m'arrive aussi d'etre mitigée avec cet auteur !

manou 17/02/2021 11:45

Je comprends aussi. Nous ne sommes pas maître de notre ressenti !

Françoise 15/02/2021 16:56

Je n'ai encore jamais lu de livre de Sylvain Tesson, mais ce livre "Sur les chemins noirs" m'a été conseillé par un ami. Dès que je l'aurai lu, je te dirai ce que j'en ai pensé. Bonne soirée, Manou.

manou 17/02/2021 11:44

Je ne sais pas si c'est bien de commencer par celui-ci du coup. Enfin tu me diras ! Bisous

missfujii. 15/02/2021 07:24

Je suis fan de sylvain tesson de son parcours, de son courage. j'ai lu beaucoup de ces livres mais pas celui là

Béa kimcat 14/02/2021 17:51

J'apprécie cet auteur. Même si ce n'est pas toujours une lecture facile...
Je n'ai pas lu celui-ci
Bisous du dimanche soir Manou

manou 15/02/2021 07:19

Ce n'est pas la difficulté de lecture qui me refreine Béa mais son style...Bises (tu sais que le dimanche je me déconnecte...)

Bonheur du Jour 14/02/2021 13:45

Je ne suis pas loin de partager votre avis... Mais j'ai aimé certains passages. Je ne sais pas pourquoi je suis assez indulgente avec cet auteur !

manou 15/02/2021 07:18

A l'inverse je le deviens de moins en moins...indulgente ! Mais c'est ainsi que je n'aime pas trop ceux qui s'écoutent parler :)

Durgalola 13/02/2021 21:57

Je lis régulièrement ses livres et apprécie cet auteur. Mais tes propos sont intéressants à lire.
Sylvain Tesson a ses fulgurances et ses faiblesses. Un humain.bises

manou 15/02/2021 07:17

Un humain en effet...que tu as le droit d'apprécier bien entendu ! Bises

Petits Bonheurs 13/02/2021 15:19

Au commencement j'ai trouvé l'idée excellente. Partir à travers cette France profonde puis en lisant la suite je pense que ce livre n'aurait pas été de mon goût. On se demande si il a pu approfondir car des propos sont incohérents.

moqueplet 13/02/2021 08:09

difficile ces jours ci pour mettre un commentaire.....tu ne crois pas si bien dire pour le froid, ce matin un moins 6° sur le baromètre....il ne va pas falloir aérer bien longtemps....je te souhaite un agréable samedi

manou 13/02/2021 08:18

Je n'y suis pour rien pour les commentaires et j'ai enlevé le captcha provisoirement pour faciliter les choses mais je ne sais pas pourquoi les commentaires sont ainsi doublés...bon week-end ! bises

moqueplet 13/02/2021 08:08

un livre c'est fait pou ça aussi, si tout le monde donnait le même avis ce serait monotone.....passe une bien agréable journée

gitantroubadour 13/02/2021 07:31

Bonjour Manou
Dès les premières lignes je suis emballé.
Et puis en te lisant je déchante rapidement, j'espérais autre chose....
Merci pour la présentation, bon samedi !!!

manou 13/02/2021 08:19

Je suis toujours partagée avec les livres de Sylvain Tesson, je doute même parfois qu'il ait vraiment réalisé ce dont il parle ! bises bon week-end bien gris et mouillé chez nous

celine 13/02/2021 06:38

j'avoue que je ne connais pa du tout et ton avis ne me donne pas spécialement l'envie de le lire. bon séjour dans ton joli coin de France. bises;celine

Euan Mateo 12/02/2021 21:47

Je n'ai pas lu ce livre, mais ça ne donne pas trop envie de le lire.

Par contre, j'ai bien apprécié la panthère des neiges. Je pense qu'aucun artiste ne peut réussir toutes ses oeuvres.

manou 13/02/2021 08:17

C'est aussi "la panthère des neiges" qui m'a le plus emballée aussi parce qu'il m'a semblé plus sincère. Merci de ta visite

Colette 12/02/2021 21:32

Je n'ai lu qu'un ouvrage de lui ....Dans les forêts de Sibérie ........
Merci pour ta critique très argumentée, elle permet de réfléchir.
Bonne fin de semaine Manou

manou 13/02/2021 08:21

J'ai commencé aussi par "Dans les forêts de Sibérie" parce que je l'avais offert à mon père qui rêvait d'aller un jour en Sibérie ! Certains passages m'avaient plu d'autres moins car je doutais de la véracité de son expérience dite "solitaire"...mais je suis peut-être trop critique ! bisous et une douce fin de semaine, froide j'ai vu chez toi

Philippe D 12/02/2021 20:57

J'en ai lu un il y a longtemps. Je ne me souviens plus du titre.
Dommage pour celui-ci !
Bon weekend.

Alex-Mot-à-Mots 12/02/2021 19:15

Une lecture qui m'avait un peu déçue, également.

manou 13/02/2021 08:22

Je tenterai un jour "Berezina" que je n'ai encore jamais lu et si mon ressenti est le même je le laisserai tomber ! Nous avons tant à découvrir

maggie 12/02/2021 18:48

Je n'avais pas apprécié dans les forêts de Sibérie. Je ne suis pas sûre d'aimer celui-là. En revanche, je note la panthère des neiges, surtout pour le sujet qui me fascine...

manou 13/02/2021 08:23

C'est celui que j'ai préféré et son ami photographe a filmé des images d'une grande beauté ! Je ne t'en dis pas plus :)

mouneluna77 12/02/2021 18:37

je n'ai jamais lu de livre de cet auteur !! je te souhaite un bon week end bisous

Golondrina63Auv 12/02/2021 18:25

Je ne l'ai pas lu
Cela dit oui certes la France profonde , il faut la ressentir jusqu'aux tripes pour savoir l'écrire
Je compare un peu à ceux qui font Compostelle mais qui préfèrent le grand luxe sur leur parcours hihihi :)
Bonne soirée Manou
Bises

manou 13/02/2021 08:24

Tu as raison Rose, il faut prendre le temps de s'imprégner de la vie dans ces régions avant de pouvoir prétendre la décrire. C'est pour cela que les romans du terroir ont leur importance à mes yeux...Bisous et un doux week-end