Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 12:30
Le Lombard, 2012

Le Lombard, 2012

Pour ne pas oublier...

 

Aujourd'hui 8 mai est un jour férié et un jour de commémoration.

C'est en effet un jour important qui a signifié la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, suite à la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie et à l'annonce de sa capitulation, signée le 7 mai 1945. 

C'est l'occasion de se rappeler aussi, que la capitulation n'est pas la paix puisqu'il faudra 4 mois supplémentaires et le largage de la bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki (les 6 et 9 août 45), pour que le Japon capitule enfin (le 2 septembre 1945) et que les milliers de soldats qui se battaient encore là-bas rentrent chez eux. 

 

Le 8 mai est surtout un jour où nous nous devons de rappeler à nos enfants (ou petits-enfants) que certaines horreurs de la guerre ne doivent pas être oubliées...C'est notre devoir de mémoire. 

Mais voilà une tâche bien difficile.

Cette BD qui est une petite merveille, pourra nous aider. 

Peut-être la connaissez-vous déjà, car elle est sortie en 2012 ?

Quiconque oublie son passé est condamné à le revivre.

Primo Levi

 

L'histoire... 

 

Elsa n'arrive pas à dormir. La petite fille se lève et trouve Dounia, sa grand-mère, dans le salon. Dounia a l'air si triste, en regardant ses vieilles photos, qu'Elsa veut la consoler et la questionne...

Dounia décide de lui confier son histoire, alors qu'elle n'avait jamais pu le faire pour son fils. 

Avec des mots simples, elle va raconter à sa petite-fille, l'histoire de leur famille juive pendant la Seconde Guerre Mondiale.

 

C'était il y a bien longtemps, au début de la guerre, Dounia était une petite fille heureuse de vivre et qui ne savait pas qu'elle était juive. 

Elle avait des amies et allait à l'école.

Mais un jour, ses parents lui expliquent qu'elle doit porter une étoile jaune cousue sur ses vêtements. Pour la protéger, son père lui raconte qu'on leur a demandé de devenir une famille de shérifs et qu'il a accepté sans leur demander leur avis.

 

Une des planches de l'album

Une des planches de l'album

 

Bien sûr, Dounia se rend très vite compte que ce n'est pas vrai et que ses parents lui ont menti.

A partir de ce jour, tout va changer pour elle : la maîtresse lui demande de s'asseoir au fond de la classe et ne l'interroge plus même si elle lève le doigt, ses camarades ne veulent plus jouer avec elle, son copain Isaac ne revient plus à l'école... et finalement ses parents décident de la retirer de l'école.

 

Une nuit, la milice débarque à la maison et les arrêtent. Ses parents ont juste eu le temps de la cacher dans le double fond d'une armoire et elle n'a pas le temps de leur dire qu'elle les aime de tout son coeur. Elle a peur et ne sait pas si elle va les revoir un jour. 

 

Heureusement, dès le départ de la milice, une voisine aimante va la prendre en charge, puis la cacher à la campagne chez Germaine...

 

Maman n'arrêtait pas de dire qu'elle m'aimait. Elle le disait tellement que ça me faisait peur.
Et puis...papa aussi, il a dit qu'il m'aimait fort et que j'étais sa petite fille chérie...
Moi aussi, j'avais envie de leur dire que je les aimais fort fort fort...
Mais je n'ai pas eu le temps.

 

C'est une BD indispensable pour appréhender cette période de l'histoire avec tous les enfants à partir de 10 ans.

Bien sûr vous, vous connaissez l'histoire : le port obligatoire de l'étoile pour tous les juifs, les humiliations, les dénonciations, la vie dans la clandestinité, les rafles, la peur,...

 

Mais comment peut-on raconter tout cela à des enfants ?

Comment trouver les mots justes pour raconter l'indiscible ?

Et leur parler des pires horreurs dont les hommes sont capables ?

 

Le lecteur est immédiatement touché par le récit de Dounia enfant et le lien très fort qu'elle a avec sa petite-fille lui permet de raconter son enfance sans donner trop de détails.

Ce qui n'est pas raconté, est suggéré ou montré en images...

 

C'est une BD en forme d'hommage à la générosité humaine et à tous les Résistants...pour ne jamais oublier toutes ces personnes, anonymes, qui au péril de leurs vies, ont permis de sauver des familles et des milliers d'enfants de la mort. 

 

Cette BD est une petite merveille de délicatesse...un grand espoir à transmettre aux enfants d'aujourd'hui : la vie est précieuse et nous devons tout faire pour préserver la paix...

 

Réalisée en collaboration avec l’APJN (Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie), ce témoignage bouleversant s’avère d’une justesse incroyable.

 

Une exposition pédagogique est à la disposition des écoles, des collèges, des bibliothèques.

Elle a été construite à partir de la BD et propose 10 panneaux très bien illustrés. Vous pouvez la visualiser en totalité sur le site de l'APJN. L'expo est accompagnée par des livrets pédagogiques que vous pourrez télécharger sur le site.

 

Elle est parfaite pour le collège mais peut être visitée dès l'âge de 8-9 ans avec un accompagnement adulte ou dans le cadre de l'école.

Le panneau numéro 4 parlant de la vie quotidienne.

Le panneau numéro 4 parlant de la vie quotidienne.

Qui sont les auteurs ?

 

Marc Lizano, le dessinateur, est né en 1970. Il a d'abord fait des études à Rennes, puis a travaillé pour la presse (Bayard, Milan) puis dans la littérature jeunesse, avant de se lancer dans la BD.

Il sait créer des dessins expressifs, profondément sensibles et humains, mais tout en simplicité...

Les bouilles rondes des personnages, allègent le témoignage et le rendent accessible aux plus jeunes. 

Aujourd'hui, Marc Lizano se refuse à entrer dans une catégorie et écrit aussi bien des histoires pour les grands que pour les petits. N'hésitez pas à consulter son site ICI et sa page facebook.

 


Loïc Dauvillier, le scénariste, se lance d'abord dans la micro-édition et crée les éditions Charrette. Puis il se met à écrire pour la jeunesse puis pour les adultes et devient scénariste.

Depuis 2015, il développe le projet "il était une fois..." qui propose des lectures, des concerts et des spectacles dessinés...ainsi que des expositions.

Vous pouvez faire connaissance avec lui sur son site ICI.

 

Greg Salsedo, le coloriste est né en 1984. Après des études de commerce qui ne le passionne pas, il se penche vers l'infographie et se passionne pour la création web, la colorisation de BD, et la photographie... Il a plusieurs projets en cours, entre autre avec son frère Frédérik.

Vous pouvez consulter leur site commun Ici et leur page facebook...

 

Cette BD a obtenu le Prix des écoles au Festival de Lys Les Lannoy en 2012, une mention spéciale du jury oecuménique en 2013, et le prix de littérature jeunesse "L'échappée lecture" en 2013, également.

 

Bonne lecture à tous !

La dame m'a expliqué que je devais changer de nom.
Elle disait que Dounia Cohen, ça faisait trop juif !
Elle disait aussi qu'en ce moment, les gens n'aimaient pas les juifs.
Mais bon...ça, j'avais déjà compris.
Alors, j'ai dit que j'étais d'accord.

L'enfant cachée / Marc Lizano, Loïc Dauvillier et Greg Salsedo

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mimi 09/05/2016 08:00

J'avais cette BD en bibliotheque et les enfants l'appréciaient. Le texte simple ne gênait la lecture d'aucun d'entre eux et je crois que la rondeur des dessins atténuait la brutalité du contexte. Un excellent souvenir de lecture. Merci pour ce rappel.

manou 09/05/2016 08:18

C'est une excellente BD. Et c'est vrai qu'il y a quelques images chocs au milieu qui parlent toute seule ( en particulier celle de la maman au sortir des camps)...et qui sont adoucies par le talent de l'illustrateur mais non moins terribles.

écureuil bleu 08/05/2016 23:04

Bonsoir Manou. Cette BD a l'air vraiment intéressante pour faire découvrir aux enfants cette période de notre histoire.

manou 09/05/2016 06:44

Je pense en effet que c'est plus facile avec une BD qu'avec un documentaire ou un roman...

CathyRose 08/05/2016 20:58

Je trouve que cette BD est une excellente idée car il n'a pas facile d'expliquer aux plus jeunes l'inexplicable, combien les hommes peuvent être fous !
Belle soirée, bisous !
Cathy

manou 09/05/2016 06:38

Oui c'est pour cela que j'ai tenu à en parler...même si cela fait un certain déjà qu'elle est paru. Cela me paraît plus facile d'aborder ce sujet avec une histoire "vécue".

Doc Bird 08/05/2016 18:59

Une BD qui a la qualité de présenter cette période à hauteur d'enfant, en fonctionnant par suggestions, et qui permet de pouvoir parler de ce thème avec les plus jeunes. Une BD que je connaissais de nom mais que je n'avais pas encore lue. Merci de ton partage !

manou 09/05/2016 06:42

Je crois vraiment que tu peux la proposer en collège même si elle paraît trop simple pour les troisième, d'abord je suis sûre qu'ils la liront mais aussi que les plus jeunes s'y intéresseront...car ils aiment les histoires vécues, surtout les filles...

Nell 08/05/2016 17:50

Une période qu'il ne faut pas oublier. Cette BD est extraordinaire et je la montrerai à Ethan lorsqu'il aura quelques années de plus. Je ne savais pas qu'il y avait aussi ce site que je vais mettre en favori. Un grand merci, Manou, pour cette époque de notre histoire qui a remué autant Mary, et cela se comprend tout à fait. C'est une femme d'une grande sensibilité et je l'apprécie beaucoup, tout comme toi. Oui, je viens de rentrer et je viens voir les amies. Gros bisous et belle soirée.

manou 08/05/2016 18:14

Merci Nell. Moi aussi je compte la montrer à mes petits-enfants mais pour l'instant il faut attendre encore un peu. Je trouve très bien qu'une expo ait été montée à partir de l'histoire pour sensibiliser les plus jeunes. Et ces deux auteurs engagés qui ont réalisé la BD me semblent aussi bien courageux.
Je suis venue te voir ce matin et j'ai compris que tu n'étais pas là car tu n'avais rien publié (ni programmé !)
Belle soirée à toi aussi !

L'Espigaou 08/05/2016 16:40

Tu ne peux savoir ce que ton récit à remuer en moi, j'ai la gorge nouée et les yeux humides.
Je n'ai jamais acheté de BD mais cette fois j'en achèterai une.
Mon papa à eu la "chance" si l'on peut dire "chance" d'en revenir, il n'est jamais arrivé à nous raconter ce qu'il avait vécu et vu.
Mais depuis que j'ai l'âge de comprendre j'achète tous ce qui concerne cette époque, tout ce qui peut raconter ce que les Juifs ont du subir.
Je suis très sensible à tout cela,
bien que certaines lectures me font faire des cauchemars pendant plusieurs nuits et même des cauchemars la journée alors que je suis éveillée, je continue à lire et regarder tous les films.
Merci de m'avoir indiqué cette BD.
Je vais voir les sites que tu nous signales.
Je t'embrasse fort.
Mary

manou 08/05/2016 18:09

Mary merci merci beaucoup...cette BD est très émouvante et le fait que ce soit une grand-mère qui parle m'a beaucoup touchée. Alors j'imagine que lorsqu'en plus on a vécu ces événements au sein d'une famille c'est encore plus dur d'en parler à ses enfants et à ses petits-enfants. Mais tu verras cette petite BD ne te décevra pas. Elle incite tout le monde à transmettre ce que l'on sait de cette terrible période de l'histoire et à ne pas oublier.
Moi aussi je t'embrasse Mary.

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est déjà l'automne...

 

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -