Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 08:19

Dès le début du roman (dès les premiers mots en fait) le lecteur est happé par l'histoire singulière de cette famille meurtrie...les Morlevent.

 

L'histoire

 

En peu de temps, trois enfants deviennent orphelins : leur mère vient de se suicider, leur père a mystérieusement disparu l'année précédente et le lecteur comprend tout de suite qu'il ne reviendra plus, par contre on ne saura pas pourquoi...

 

La machine judiciaire se met en marche aussitôt dans l'intérêt des enfants qui sont placés provisioirement dans un foyer. La difficulté va être de leur trouver une famille d'accueil car ils sont tous trois très différents.

Il y a Siméon, l'ainé, un ado surdoué qui prépare son bac à 14 ans ; Morgane, la seconde âgée de 8 ans qui cherche sa place dans la fratrie et n'est pas très jolie mais qui veut à tous prix être première de la classe ; enfin Venise, la petite dernière, âgée de 5 ans, blonde aux yeux bleus, la petite fille adorable que tout le monde rêve d'avoir ! Elle fait son deuil à sa manière en distribuant bisous et dessins à tous les adultes qu'elle aime (en particulier des coeurs) et des diables (aux autres). Elle s'intéresse aussi entre deux dessins à la vie affective de ses poupées Barbie (d'où la couverture du livre).

 

Dès cet instant,  les trois enfants réunissent le conseil de famille ("le jurement") et se font une promesse, celle de ne jamais laisser l'assistante sociale (l'assistante sociable" comme l'appelle Venise), ni personne, les séparer ("Les Morlevent ou mourir").

 

Le problème pour l'assistante sociale, c'est justement que ces trois enfants semblent vraiment seuls au monde et sont reliés par une très forte relation.

Pas de grands-parents, pas de tantes, ni d'oncles...enfin presque car Siméon se souvient que son père a eu d'autres enfants d'un premier mariage.

 

Bien sûr, la juge des tutelles va devoir enquêter sur chacun et trouver une solution durable, ce qui est loin d'être simple pour elle car les deux aînés Morlevent se détestent... Quel va être l'intérêt des enfants ?

 

Il y a Barthélémy Morlevent qui est le véritable demi-frère des enfants Morlevent : il a 26 ans.  Il n'a pas de travail fixe et une seule préoccupation,  lui-même et ses affaires de coeur. "Oh boy !" (d'où le titre) c'est son expression favorite quand quelque chose le surprend, ou qu'il se sent dépassé par les événements...Irresponsable, léger mais irrésistible, Bart voit plutôt d'un mauvais oeil la lignée de son père (qu'il n'a pas connu) et ne compte pas s'embarasser d'une fratrie bruyante qui limite sa liberté. Il veut sortir, fréquenter les bars gays la nuit, ramener ses conquêtes à la maison et en changer souvent, ou jouer sans limite de temps aux jeux videos.

 

Josiane Morlevent, sa demi-soeur aînée, ophtalmologiste, a été adoptée par son père mais n'est pas sa fille légitime. Elle ne compte pas donner quoi que ce soit à la descendance de ce père volage qui l'a abandonnée, elle et sa mère, lorsque celle-ci attendait Barthélémy. Mais, comme elle n'arrive pas à avoir d'enfant, elle tombe immédiatement sous le charme de l'adorable Venise et ne désire plus qu'une chose : l'adopter quitte à la séparer de la fratrie.

 

L'affrontement est inévitable : Josiane est jalouse des enfants qui adorent Bart. Lui va tomber sous le charme des enfants, apprendre à les connaître et s'y attacher...

 

Mais une nouvelle épreuve attend la famille Morlevent. Siméon est gravement malade : il a une leucémie. Il faut donc l'hospitaliser. Voilà la fratrie démantelée bien malgré elle...

 

Josiane pendant ce temps, ne s'intéresse qu'à Venise et supporte assez mal les problèmes occasionnés par les autres enfants dans sa vie bien organisée : Siméon est malade, Morgane est triste et mal dans sa peau.

Pourtant, par vengeance, elle va tout faire pour que les enfants ne soient pas adoptés par son demi-frère. Ses arguments et ses actes mesquins ne sont pas sans rappeler les bagarres au sein des couples pour avoir la garde des enfants.

Mais peu à peu Josiane va devoir changer d'avis, non seulement sur son frère mais aussi sur les enfants, et sur la vie et les préjugés en général...

 

Ce que j'en pense

 

C'est un roman magnifique et sensible qui n'épargne personne (ni les personnages, ni les lecteurs) et qui nous parle de tolérance, de différence, de la maladie, de la mort (du suicide), de l'abandon, de la fragilité et des failles des êtres humains.  Il nous parle aussi d'homosexualité et des clichés véhiculés par les gens "bien intentionnés". La question est : Est-ce que vivre avec un demi-frère homosexuel sera  un cadre épanouissant pour  la fratrie Morlevent ?

 

C'est un roman à la fois triste, qui nous prend souvent aux tripes car il aborde des thèmes graves mais qui est aussi plein d'humour. Tout est dit avec un langage franc et vrai, sans détour et c'est pourquoi il peut faire réfléchir les ados (et les adultes).

 

C'est pour moi une relecture car je l'avais déjà lu lors de sa sortie en librairie en 2000 et j'ai eu envie, par ces temps d'intolérance et de manifestations homophobes, de le relire pour mieux le conseiller aux ados car chaque personnage du livre, bien que gravement meurtri, doit faire face à la vie et en sortira grandi. C'est donc une véritable leçon de vie pour les ados.

En ce sens ce roman est devenu un classique incontournable de la littérature adolescente.

 

Le roman a été adapté à la télévision sous le titre "On choisit pas ses parents" avec un scénario de Véronique Lecharpy  (Prix jeunesse France télévision 2000). Ne pas confondre avec le film allemand, de même titre, sorti cette année !

Il a été également adapté au théâtre en 2010 et a obtenu le Molière du Jeune Public 2010. Mise en scène d'Olivier Letellier toujours en tournée en France/ Production le Théâtre du Phare. Il a même été censuré par certaines municipalités, c'est dire comme c'est important d'aller le voir !

Oh, boy ! de Marie-Aude Murail

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mat 03/03/2018 15:22

Merciiiii

HHA 08/09/2017 16:32

allo

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -