Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Petite balade mycologique 1 en Haute-Loire

Cet automne, tout comme l'été dernier d'ailleurs, les champignons ont poussé en abondance en Haute-Loire. Les pluies fréquentes, mais aussi la douceur y sont sans aucun doute pour quelque chose car cela faisait plusieurs années que cela n'était pas arrivé. 

Nous avons donc fait de nombreuses balades dans les forêts afin de ramasser nos champignons préférés.

Je vous invite encore une fois à consulter mon article ICI, contenant les principales recommandations à respecter lors de la cueillette.

 

Les plus abondants durant l'été, les années de pluie, mais aussi au début de l'automne, ce sont les girolles (= Cantharellus cibarius) que dans certaines régions comme en Provence on appelle aussi "chanterelle". 

Il existe différentes espèces de girolles, leur couleur est variable et plus ou moins jaune. Elles appartiennent toutes au genre "Cantharellus" et sont toutes comestibles. Elles apparaissent dès l'été en Haute-Loire, dans les bois de feuillus ou les conifères. Et ce qui est formidable pour nous, c'est qu'elles poussent le plus souvent en groupe, du coup le panier est vite rempli.

Ce sont des champignons dont le chapeau peut mesurer entre 5 et 10 cm, et jusqu'à 5-6 cm de hauteur. Leur caractéristique est que sous leur chapeau, elles ne possèdent pas de lamelles mais des PLIS un peu espacés. Le chapeau à maturité forme un petit creux au centre. 

Attention cependant ! Le seul vrai danger dans le sud de la France, pour les néophytes, est de la confondre avec le clitocybe de l'olivier, d'une couleur franchement orangé et qui lui, possède des lamelles sous le chapeau et est très fortement Toxique. Encore une fois, n'hésitez pas à faire vérifier votre récolte ! 

Voici une de nos récoltes ! 

Sur la dernière photo, vous voyez que la girolle de gauche a vieilli et séché sur pied. Par prudence, nous l'écarterons de notre consommation.

Les girolles peuvent être séchées, ou congelées. Mais nous on les adore juste poêlées, bien cuites et soit saupoudrées de persil et d'ail, soit, encore mieux, à la crème. C'est un pur délice ! 

Une de nos récoltes de girolles (et mélange)
Une de nos récoltes de girolles (et mélange)
Une de nos récoltes de girolles (et mélange)

Une de nos récoltes de girolles (et mélange)

Les girolles vues par dessous

Les girolles vues par dessous

Nous avons aussi ramassé en abondance des cèpes. Ici des cèpes de Bordeaux (Boletus edulis). 

Le voici dans la nature...majestueux sur sa mousse

Le voici dans la nature...majestueux sur sa mousse

Divers cèpes de Bordeaux
Divers cèpes de BordeauxDivers cèpes de Bordeaux
Divers cèpes de BordeauxDivers cèpes de Bordeaux
Divers cèpes de BordeauxDivers cèpes de Bordeaux

Divers cèpes de Bordeaux

Avec les plus gros nous avons confectionné un potage dont voici la recette, toute simple.

- Trier vos cèpes et enlever la mousse sous le chapeau. Les passer rapidement sous l'eau (facultatif).

- Eplucher quelques pommes-de-terre (quantité en fonction des convives et des champignons).

- Couper en morceaux les champignons et les faire revenir dans un peu d'huile d'olive (ou de beurre). Ajouter les pommes-de-terre coupées en petits morceaux et bien mélanger.

- Mouiller avec un peu d'eau, ou bien 1 verre de vin blanc et de l'eau, ou bien un bouillon de volaille par exemple. Vous pouvez ajouter une feuille de laurier, un peu d'ail selon votre goût personnel. 

- Bien recouvrir la préparation et la faire mijoter 40 minutes environ.

- Mixer et servir avec un peu de crème fraiche.

Et régalez-vous !

En Haute-Loire, dans certaines familles, le potage aux cèpes est réalisé avec la mousse se trouvant sous le chapeau.

Je n'ai jamais essayé, mais je serais curieuse de voir un jour le résultat ! 

La recette en imagesLa recette en images
La recette en imagesLa recette en images

La recette en images

J'ai déjà écrit sur ce blog des articles sur les cèpes, par exemple ICI. Mais, celui qui rencontre le plus de succès est celui-ci.

Voilà, j'espère que ce court article vous a plu. Nous continuerons nos balades mycologiques la semaine prochaine, enfin comme d'habitude...si vous le voulez bien !

Bon week-end à tous ! 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
je redis wouaaaaaaaaaaaaaa pour vos butins mycologiques
comme je t'ai écrit tout à l'heure je ne suis pas douée du tout pour les champignons et nous ne sommes pas de grands amateurs de toute façon
sauf.....que j'adore vraiment les chanterelles....on disait comme ça aussi nous
"le" champignon pour moi
bisous
patricia
Répondre
M
Il faut que tu fasses du charme à tes voisins, s'ils en ramassent !! bisous
E
Je sais reconnaître les girolles, cèpes et trompettes de la mort. Il m'est arrivé aussi de couper les champignons blancs qu'on trouve dans les champs mais c'était il y a longtemps ! Bisous
Répondre
M
Tu en connais quelques-uns et les blancs étaient peut-être des rosés des près ? Bisous
Z
Quand je pense que je n'en trouve plus La forêt est dévastée par les engins... Les sapins sont morts et il faut les couper avant de replanter autre chose
Répondre
M
Quel désastre en effet...En Haute-Loire nous cherchons en permanence de nouveaux coins, car les forêts sont exploitées par des coupes à blancs et donc il faut changer d'endroits...
M
Quel beaux cèpes! J'adore ça en plus :-)
Répondre
R
En ce dimanche Bonjour,

comme je ne sais pas si tu vas recevoir ma newsletters je passe faire un coucou au revoir pour quelque temps voir article https://envie2.be/information-importante/

Bisous bien amicaux, Renée
Répondre
M
Je l'ai reçu Renée et en plusieurs fois ! Mais merci de le rappeler ici, peut-être que parmi mes lecteurs certains n'ont pas vu le message. Bisous
É
Coucou Manou! J'en ai l'eau à la bouche ! Je note la recette ! Très intéressant ton article ! Bisous!
Répondre
R
Ta recette semble délicieuse mais mon estomac a de la difficulté avec les champignons alors je fais très attention.
Répondre
M
ça arrive car c'est très riche en fibres. Le secret et de les faire cuire longtemps et d'en manger en toute petite quantité du coup, juste comme accompagnement.
R
Ouaahhh ! ton article est magnifique et super instructif Manou . Merci et bon W.E. Bises René
Répondre
M
Superbe ta page!
Très en retard dans mes lectures...mais je ne t'oublie pas
Répondre
P
Bonjour Manou,
Tu me fais saliver avec tous tes champignons et tes bonnes recettes.
Ici, c'est à la Montagne de Lure que les gens vont. Mais voilà,je n'y connait rien et je n'ai personne pour m'apprendre ...... alors, je zieute tes belles récoltes avec une certaine envie !
Douce fin de semaine. A lundi. Bises
Répondre
M
Oh tu es trop loin pour que je t'invite à une balade mycologique, mais tu pourrais participer à des sorties. ça doit exister vers chez toi...bises
M
Quelle bonne recette de potage de cèpes ! Ici on adore les cèpes, on en a gardé au congélateur pour Noël , chez nous il y a beaucoup de chênes.
Xavier aimait beaucoup les girolles qu'il savait aussi trouver.
Gros bisous Manou.
Répondre
M
Les girolles sont aussi mes préférées et cette année il y en a eu beaucoup...Je n'ai jamais tenté de conserver les cèpes au congélateur...ils ne sont pas trop mous ensuite ? Bisous
M
cette fois par chez nous la neige a pris place sur la nature, donc plus de champignons, mais tu me fais bien envie....passe une douce journée
Répondre
C
Je n'aime pas le goût des champignons, mais j'aime bien les photographier, moi aussi. Ils sont jolis! Bises et bon week-end!
Répondre
M
Tu fais bien mais c'est amusant que tu n'aimes pas le goût, chaque espèce a son goût propre :) bises
E
Miam miam que de bons champignons passe une bonne soirée bisous
Répondre
P
Je n'y connais rien, alors, je ne touche pas et je ne récolte jamais de champignons.
J'aime les observer. C'est un monde à part.
Bon weekend.
Répondre
B
C'est une très belle cueillette
Répondre
M
Et oui on ne se plaint pas cette année :)
L
Bonjour Manou,
Cette balade m'a bien plu, J'adore les girolles, mais j'aime encore plus les cèpes. Hélas vers chez nous on n'en trouve pas, ou je ne connais pas les bons coins...Dans mon enfance et mon adolescence, dans le sud de la France nous en ramassions beaucoup sous les châtaigniers. C'était le bon temps. .Bonne soirée et bon WE. Bisous. Huguette
Répondre
M
Les coins changent selon les années et la saison...nous en cherchons toujours de nouveaux. En Provence il faut aller dans le Luberon (que tu connais !) et ce n'est pas facile car les coins sont très fréquentés. En Haute-Loire il faut être là au bon moment, sinon avec l'altitude il n'y a plus rien qui pousse :) Compliqué du coup ! Bisous
D
Merci d'avoir partagé avec nous tes connaissances et ta recette de champignons ! J'avoue ne rien y connaître et préfère m'abstenir d'en cueillir et d'en consommer. Bon week-end !
Répondre
M
Tu fais bien, bien entendu !
E
elle n'est pas revancharde, notre terre si malmenée, qui nous offre encore tant de trésors. Quelle chance tu as de pouvoir en profiter!
Répondre
V
Wahou ! quelle récolte!
Je ne suis pas assez experte pour la cueillette et pourtant , j'adore les champignons . Je ne désespère pas qu'un jour on m'apprenne à distinguer les bons des mauvais de cette fabuleuse et fascinante famille mycologique !
Merci Manou .
Je te souhaite une bonne fin de semaine
Je t'embrasse
Véronique
Répondre
M
Il faut que tu participes à des sorties mycologiques, je suis certaines que dans ta région il y en a en saison ! Bisous