Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Le Claps de Luc-en-Diois / Balade dans la Drôme

Le Claps de Luc-en-Diois (26)

Le Claps de Luc-en-Diois (26)

Finalement, nous allons rester encore un peu dans la Drôme cette semaine, et retourner sur la commune de Luc-en-Diois (un village dont je vous ai parlé ICI, et ICI) pour faire une balade vers un lieu incontournable de la région : le Claps de Luc, situé à deux kilomètres du village par la route.

Le Claps est un site classé que l'on peut également rejoindre à pied, ce que nous avons choisi de faire, bien que le temps était nuageux et pas très chaud, lors de la balade en ce début juillet. 

Cette courte randonnée démarre près de la piscine du village, devant laquelle il est facile de se garer. Au delà des champs de noyers et de lavandes, le chemin suit la rivière en remontant le courant. 

Le départ de la balade
Le départ de la baladeLe départ de la balade
Le départ de la balade

Le départ de la balade

Les bords du chemin sont encore bien fleuris, et bien verdoyants pour la saison. 

Ononis fruticosa (Bugrane buissonnante)
Ononis fruticosa (Bugrane buissonnante)Ononis fruticosa (Bugrane buissonnante)

Ononis fruticosa (Bugrane buissonnante)

Prunella grandiflora (Brunelle à grandes fleurs)Prunella grandiflora (Brunelle à grandes fleurs)

Prunella grandiflora (Brunelle à grandes fleurs)

La vue sur le village de Luc-en-Diois est de toute beauté. 

Luc en Diois dans son écrin de verdure

Luc en Diois dans son écrin de verdure

La Drôme, en contrebas, nous donne envie de descendre au bord de l'eau, mais la baignade n'est pas le but de cette journée. De plus, après les orages, l'eau est encore trouble et bien trop fraîche pour moi ! 

La Drôme près du village

La Drôme près du village

La Drôme le long du sentier
La Drôme le long du sentier
La Drôme le long du sentier

La Drôme le long du sentier

Nous passons sous le viaduc, qui a été construit au XIXe siècle, pour que le chemin de fer évite le claps. Il est long de 244 mètres et mesure 44 mètres de hauteur. 

Le viaduc sous lequel coule la Drôme
Le viaduc sous lequel coule la Drôme
Le viaduc sous lequel coule la Drôme

Le viaduc sous lequel coule la Drôme

Et le site du Claps apparait ! Comme vous le voyez, la petite cascade était fréquentée par quelques rares baigneurs courageux. 

C'est un site très prisé par les fans d'escalade : des dizaines de voies de tous niveaux sont bien connues du public, et il en est de même pour la via ferrata toute proche.  

Le claps vu en aval de la rivière.
Le claps vu en aval de la rivière.
Le claps vu en aval de la rivière.
Le claps vu en aval de la rivière.
Le claps vu en aval de la rivière.

Le claps vu en aval de la rivière.

Un peu d'histoire (pour ceux qui veulent connaître la formation du claps)

Aux alentours de 1442, au-dessus du village, un pan de la montagne du Pic de Luc (d'une surface d'environ 5 hectares) glisse, heurte un éperon rocheux appelé le "Pigeonnier", et des blocs énormes viennent obstruer la Drôme en se brisant. Cela ne perturbe pas la vie du village situé plus au nord, mais modifie considérablement le paysage et les communications de l'époque.

Deux blocs verticaux, de plus de 20 mètres de hauteur, dont un seul subsiste encore aujourd'hui, sont surnommés les "jumelles du Claps". Les voici représentées sur des gravures anciennes. 

Gravures anciennes des jumelles du Claps (https://lesches-en-diois.fr/jumelles-du-claps-luc-2/)
Gravures anciennes des jumelles du Claps (https://lesches-en-diois.fr/jumelles-du-claps-luc-2/)

Gravures anciennes des jumelles du Claps (https://lesches-en-diois.fr/jumelles-du-claps-luc-2/)

Le chaos de rochers (en latin "clapas"= bloc de rocher, d'où le nom du lieu "claps") créé par l'éboulement, coupe l'axe routier qui existait depuis les romains, et provoque la formation de deux barrages.  Peu à peu, deux lacs qui vont perdurer pendant plusieurs siècles, se forment : un Petit lac de 6 hectares et d'une vingtaine de mètres de profondeur en aval, et un Grand lac de 300 hectares, de 5 kilomètres de longueur, et de 60 à 70 mètres de profondeur en son centre, en amont.  

Plan général des différents lieux

Plan général des différents lieux

Le Petit lac et le Grand lac (gravures anciennes) / source internet
Le Petit lac et le Grand lac (gravures anciennes) / source internet

Le Petit lac et le Grand lac (gravures anciennes) / source internet

Le Petit lac et le Grand lac aujourd'hui
Le Petit lac et le Grand lac aujourd'hui

Le Petit lac et le Grand lac aujourd'hui

Le Grand Lac, dès sa formation, provoque des discordes entre les différents riverains et les seigneurs. Il est très poissonneux et donc très convoité par les moines Chartreux de Durban, dont le régime interdit la viande, et qui en font l'acquisition en 1561 pour y installer une réserve.

A la fin du XVIIIe siècle, par peur des maléfices, et de l'insalubrité autour des marécages, les riverains envisagent de l'assécher. 

En ce temps-là, le Petit lac était sans doute déjà comblé, par les alluvions de la rivière. 

Ce n'est qu'au tout début du XIXe siècle, en 1804, donc près de 400 ans après l'éboulement, que les hommes percent un des énormes blocs de la montagne surnommé le "papa") pour y faire passer la route. La Drôme s'engouffre alors dans l'ouverture : c'est le "Saut de la Drôme", dont je vous parlerais plus en détails très prochainement. Cette route deviendra un axe majeur de communication entre la vallée du Rhône et l'Italie.

Il nous reste aujourd'hui ce lieu plutôt spectaculaire, vous ne trouvez pas ? Il est visité par de nombreux touristes tout au long de l'année. 

Les deux lacs asséchés sont devenus des zones cultivées d'une grande richesse. Sur l'ancien emplacement du Grand Lac subsiste une zone humide : le Marais des Bouligons dont je vous parlerai la semaine prochaine. 

La cicatrice du glissement se voit bien dans la montagne : le randonneur peut visualiser le grand plan quasiment lisse, surmonté d'une paroi calcaire verticale, au sommet du pic de Luc, ainsi que les couches inclinées à 45° qui ont facilité le glissement des rochers. 

Le pic de Luc et les couches inclinées à 45°
Le pic de Luc et les couches inclinées à 45°

Le pic de Luc et les couches inclinées à 45°

La cicatrice laissée par le glissement, vue de l'autre côté de la rivière (on aperçoit la route sur ma photo)

La cicatrice laissée par le glissement, vue de l'autre côté de la rivière (on aperçoit la route sur ma photo)

"Il tomba près et dessous du châstel de Luc une montagne laquelle étoupa, retrancha, empêcha le cours de la rivière Drôme tellement qu’il se forma un grand lac qui contenait plus d’une lieue de pays et durant depuis le dit châstel jusqu’à Rochebriane noya et dépérit les habitations, terres, possessions, vignes et héritages desdits suppliants entre autres ceux de Luc et de Rochebriane au point qu’ils n’eurent blé, vin et autres choses de quoi substanter leur vie et leur ménage »".

Supplique adressée au roi Louis XI par les habitants de Luc, Miscon, Saint-Cassien, Lesches, Le Pilhon, Fourcinet, Montlaur et Beaurières pour obtenir une réduction de leur imposition après l’éboulement du Claps de Luc.

Si vous voulez en savoir plus sur la géologie du coin, et mieux comprendre le glissement de cette gigantesque masse de calcaire tithonique, je vous invite à cliquer sur le lien ICI

C'est ainsi que se termine notre article du jour. 

Très bientôt, nous traverserons, comme promis la route, pour nous rendre au Saut de la Drôme, enfin, comme d'habitude, si vous le voulez bien ! 

A bientôt pour la suite de la balade !

A bientôt pour la suite de la balade !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

tadloiducine 14/09/2021 19:12

... comme quoi, les glissements de terrain, ça n'a pas débuté avec les changements climatiques induits par notre civilisation industrielle post-machine à vapeur et charbon de terre!
Merci, je ne connaissais pas le Clap!
(s) ta d loi du cine, "squatter" chez dasola

Béa kimcat 08/09/2021 14:50

Sublime balade et reportage.
La Drôme superbement photographiée (ce bleu-vert est de toute beauté)
Biz

celine 08/09/2021 07:04

oh voilà une superbe découverte, je suis hyper fan, merci à toi, j'espère pouvoir découvrir cette région quand j'irai voir ma fille. bises.celine

Erika 07/09/2021 18:03

Un endroit merveilleux qu'il me plairait de découvrir...
Mais une seule vie ne peut suffire à combler tous nos désirs !
Merci pour cette belle découverte.
Bisous et douce soirée

manou 08/09/2021 08:28

C'est ce que je me dis souvent moi-aussi ! Il y a tant de jolis coins en France...Bisous et une belle journée

thurot eladia 07/09/2021 13:27

ah ce pincement au cœur de retourner sur votre blog après avoir passé mes vacances à Die à crapahuter avec ma petite fille...merci pour vos photos et les textes ..en attendant les prochaines vacances !

manou 08/09/2021 08:08

Votre commentaire me touche beaucoup...je suis contente de vous rappeler de beaux souvenirs. Cela fait chaud au coeur. Belle journée et merci pour votre message

Les Pollhuguetts 07/09/2021 11:03

Bonjour Manou,
Voilà une bien joli randonnée avec de superbes explications qui donne envie de la faire. merci pour ce partage. Bon mardi et bisous. Huguette

manou 07/09/2021 08:24

Un grand Merci à tous pour votre visite et vos commentaires...A bientôt pour la suite de la balade !

Cléo 07/09/2021 01:20

C'est beau et intéressant tout cela! Bises et belle journée.

manou 07/09/2021 08:36

Merci Cléo contente que tu aimes. Bises et une belle journée

eglantine 06/09/2021 23:44

Ce vert de la rivière de la Drôme est magnifique! Merci pour l'histoire: les explications de la formation du claps, et le chaos de rochers! Très intéressant! Bisous !

Philippe D 06/09/2021 21:50

Pas de plongée, mais une belle balade encore dans des paysages extraordinaires ! J'adore !
Bonne semaine.

Roguidine 06/09/2021 21:03

Bonsoir Manou,
D'abord merci pour toutes ces explications ... ensuite, tes photos sont superbes, ce gros rochers, la cascade, cette eau turquoise ! ouah, quelle beauté cette nature... j'ai bien apprécié tes photos !!!
Passe une bonne semaine, bises

Mo 06/09/2021 20:54

Bonjour Manou,
une bien belle balade mais sans doute un peu trop dure pour Marc et Moi... J'aime bien les photos, en particulier la première , les rochers sont impressionnants.
Bisous et bonne journée,
Mo

manou 07/09/2021 08:35

Si tu passes par là, tu peux t'arrêter en voiture au bord de la route, déjà la vue et les paysages méritent le détour et la pause. Bisous

Bernie 06/09/2021 19:47

C'est très bien de rester dans la Drôme, il y a beaucoup à découvrir et c'est tellement joli

manou 07/09/2021 08:34

Je suis bien d'accord !

Doc Bird 06/09/2021 18:56

Tes photos mettent en valeur ce superbe endroit que tu donnes envie de visiter. Et j'aime bien toute l'histoire autour de sa formation que tu nous as racontée. Belle semaine à toi !

manou 07/09/2021 08:34

C'est un lieu un peu magique ! Il attire de nombreux touristes car c'est vrai que c'est assez fascinant ! Belle journée à toi aussi, j'espère que ta rentrée s'est bien passée

Golondrina63Auv 06/09/2021 18:43

Merci Manou pour cette balade agréable et surtout très intéressante
La nature y est particulièrement escarpée, l'eau est si pure
La Drôme est égréable aussi à l'arrière saison
Bonne fin de journée

Véronique S. 06/09/2021 18:08

Une très belle balade guidée , riche en explications . L'histoire géologique des lieux est fascinante , quant à la couleur la Drôme, elle nous invite aux rêves tant elle donne aux paysages un petit côté magique . Il suffit de se laisser guider par la beauté.
Merci Manou .
Bonne soirée
Je t'embrasse
Véronique

manou 07/09/2021 08:33

La Drôme a souvent cette couleur particulière, elle descend des montagnes ! Par contre les orages l'avaient rendu opaque bien entendu...J'aime la variété des paysages là-bas, le côté provençal mais à la montagne ! bisous et une douce journée

laramicelle 06/09/2021 17:41

coucou c'est superbe; merci pour ces renseignements , j'aime vraiment beaucoup connaître l'histoire de la Terre ; bisous

Bébert du 33 06/09/2021 17:30

Bonjour Manou waouh magnifique série de photos et merci pour les infos ça donne envie d'y aller un jour , la Drôme quel belle région bisous belle semaine à+

Renée 06/09/2021 16:12

Merci pour ce superbe reportage tant en infos qu'en clichés. La Drôme a une très belle couleur par là-bas et la cascade et superbe comme ces énormes rocher tu as du prendre beaucoup de plaisirs dans cette région. Bisous douce semaine

manou 07/09/2021 08:32

C'est une région que je connais bien mon mari est natif de là-bas et nous y allons très souvent, même si je n'en parle pas toujours sur mon blog...bisous et une douce journée

chevrette13 06/09/2021 15:58

bonjour
cela me rappelle certains cours de géographie du relief !!
j'aime beaucoup la couleur de l'eau, en été il doit y avoir du monde
bisous

manou 07/09/2021 08:31

Forcément la baignade attire riverains et touristes, il fait chaud dans cette vallée autant qu'en Provence en été. bisous