Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

La cascade des mondes / Mathilde Vacher & Jérémy Lopes

La cascade des mondes / Mathilde Vacher & Jérémy Lopes

Il sentait la chaleur sur sa peau. Il percevait la sueur des valeureux gladiateurs. Un frisson parcourut sa nuque. Il lui semblait se trouver sous les huées des spectateurs...

Je vous présente aujourd'hui un livre jeunesse écrit à quatre mains. Il s'adresse d'après moi aux pré-adolescents entre 10 et 13 ans.  

 

Hugo est un jeune collégien qui a du mal à s'adapter à la sixième. Timide, solitaire et souvent maladroit, il ne cesse de se faire remarquer alors qu'il voudrait avant tout, passer inaperçu. Mais hélas,  il doit subir tous les jours les moqueries de ses camarades de classe. Heureusement, le soir venu, il arrive à oublier le collège en se plongeant dans la lecture et son imagination aidant, il efface tous ses soucis. 

Un jour, alors qu'il est en classe, et que son professeur d'histoire fait un cours sur les gladiateurs, son monde bascule : Hugo se retrouve dans le passé au milieu d'une arène, face à un géant.

Peu après Jupiter en personne, lui demande d'accomplir une mission de première importance : retrouver une clef d'or...

Hugo, s'est-il endormi de fatigue pendant le cours ?

Nage-t-il en plein rêve ?

Tout ce que je peux vous dire, c'est que pour réaliser sa quête, Hugo va devoir chausser les sandales ailées de Mercure, accepter de sortir de lui-même et de son monde pour partir vers l'inconnu, s'adapter calmement à des situations nouvelles et insolites, mais surtout s'armer de beaucoup de courage car il va rencontrer des créatures mythologiques ou légendaires extraordinaires, parfois amicales ou hostiles, et des personnages sortis tout droit des contes de son enfance.

Le lecteur ne sera pas au bout de ses surprises...

La jeune fille, aux yeux bleus nuit et aux cheveux noirs, avait un visage rond qui dégageait une grande douceur.
"Ne t'endors plus jamais, dit-elle. C'est trop dangereux ! Des cauchemars rôdent et hantent le village entier depuis que notre attrape-rêves a été détruit."

Mon avis (un peu long mais...)

 

Tout d'abord je dois dire que la couverture est très attirante. Avec ses couleurs toutes douces, elle nous invite au voyage et au rêve. Elle est l'œuvre d'Emmanuelle Vacher, illustratrice et de Marie Siguret (Marie Tournelle) graphiste.

C'est un court roman que j'ai eu du plaisir à découvrir et j'ai aimé suivre Hugo dans ses aventures. L'écriture est agréable et très évocatrice. Il y a des passages emplis de poésie et le lecteur passe par toutes sortes d'émotions lors de sa lecture ce qui est très positif car les jeunes lecteurs n'auront pas de mal à s'identifier au héros. 

De plus, le roman est bien rythmé par de nombreux dialogues et riche en rebondissements. Le découpage en trois parties et quatorze chapitres permet un repérage entre les différents événements et les différents "mondes", mais il facilite aussi la lecture pour les plus jeunes qui peuvent ainsi faire de fréquentes pauses. 

J'ai aimé la fin qui laisse présager une suite que l'on a aussitôt envie de connaître, ou pourquoi pas,  d'imaginer. 

 

En tant qu'adulte, j'ai trouvé ce roman empli d'humour. Il est en effet bourré de références culturelles. 

Le lecteur va côtoyer un très grand nombre de personnages ou créatures en peu de pages. Ces personnages ou créatures sont tout droit sortis de la mythologie, gréco-romaine, ou autre. Certains sont connus par les jeunes, d'autres beaucoup moins, comme la Manticore ou le Liéchi, qui respectivement, appartiennent au bestiaire légendaire perse et slave. Il faut noter que la plupart sont bien décrits dans le roman ce qui donne envie d'en savoir davantage sur eux. 

Le lecteur va retrouver aussi certains personnages issus des contes de son enfance comme Alice, Cendrillon, Geppetto, le capitaine Crochet, entre autres. 

Le jeune lecteur pourra d'ailleurs s'amuser à les rechercher dans le texte, mais... y-arrivera-t-il ? 

J'ai en effet moins aimé le fait qu'ils soient si nombreux : le jeune lecteur risque de s'y perdre, d'autant plus qu'aux personnages et créatures évoqués qui appartiennent aux contes ou à la mythologie, s'ajoutent des personnages fictifs tout droit sortis de l'imagination des auteurs...comment les différencier et s'y retrouver.  

Les lecteurs auront certainement du mal à se repérer aussi dans les mondes traversés. Chaque partie en effet aurait pu être consacrée à un seul monde, celui des contes par exemple, ou celui qui évoque la mythologie romaine. Or d'un chapitre à l'autre en particulier dans la seconde partie, tout se mélange ce qui peut créer beaucoup de confusion pour les jeunes lecteurs. 

Du coup, il y a un décalage entre l'âge auquel le roman s'adresse et le contenu, et cela brouille le message des auteurs. Qu'ils aient voulu écrire un simple roman d'aventure qu'on peut lire au premier niveau sans comprendre la richesse des références mythologiques, ou un roman exploitable en classe et enrichissant au niveau culturel, le livre aurait gagné en clarté en étant plus explicite. 

Que vous dire de plus, le plaisir de lire est bien là, mais ces maladresses font que le roman s'adresse davantage à un public plus âgé, capable de se repérer et de comprendre les différentes allusions aux mythes et légendes. C'est dommage car ces jeunes auteurs ont du potentiel je vous l'assure, et méritent nos encouragements.  

Ce roman m'a été gentiment prêté par Laramicelle que beaucoup d'entre vous connaisse et qui en a parlé ICI sur son blog. Il va continuer sa route et vous allez très prochainement avoir un autre avis de lecture...chez Ecureuil bleu.

Nous allons donc tenter de le suivre sur les blogs. L'avis de Brigitte (Ecureuil bleu) est  ICI !

Les doigts du magicien saisirent une sphère qu'Hugo reconnut tout de suite.
Elle avait un reflet bleuté. Cette petite bulle flottante contenait la planère Terre...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Bonne nouvelle ! Ce livre est parti pour une longue route à bord du sac-à-cadeaux N°514 "Cadeaux en cascade", pour lequel douze personnes se sont déjà inscrites.
Répondre
M
C'est une très bonne nouvelle, ainsi il sera davantage connu, et il le mérite bien...Merci pour cette info.
E
Bonjour Manou. J'avais raté ta chronique. Ne lisant plus de livre jeunesse, j'ai eu plus de mal que toi à en écrire une.
Je partage ton ressenti. Je rajoute le lien. Bonne journée et bisous
Répondre
M
Mais non c'est super, moi je suis toujours trop longue mais je n'arrive pas à faire autrement ! bisous et merci pour le lien je vais rajouter le tien !
M
Merci beaucoup pour votre retour très encourageant !
Répondre
M
Il faut remercier Laramicelle (Michelle) pour m'avoir envoyé votre livre ! Continuez à écrire, votre démarche est intéressante...
L
Eh eh... j'en viens :-)
J'aurais du mal avec des histoires enchâssées et pourtant j'en lis.
Je trouve aussi la couverture très belle.

Gros bisous et belle journée enneigée.
Lavandine.
Répondre
F
Bonjour Manou,
c’est un peu le mal de notre époque, cette façon de chronologiquement,tout mêler faisant faire au lecteur des aller et retours dans le passé parfois de manière très anarchique. on retrouve cette "mode" dans nombre de films et téléfilms contemporains. Il est vrai que dans la lecture c'est assez déroutant. C'est là que le roman doit être construit et les enchainements de situations respectueux du principe de causes à effets même s'il s'agit de mythologie.
Par rapport à des jeunes, pédagogiquement, il faut certainement éviter ces situations "brouillonnes" même si l’histoire peut être passionnante. Bien sûr, comme tu le mentionnes, la multiplicité de personnages peut rendre le récit confus et faire perdre le fil de l'histoire aux jeunes lecteurs.
La création de mondes et d'univers insolites en cascade, c'est aussi très tendance actuellement pourtant la réalité arrive aujourd'hui à soutenir la comparaison avec la fiction et à partir d'elle, il y a matière à écrire...
Amitiés des farfadets du Poitou.
Répondre
M
Oui tu as raison et forcément ces jeunes auteur ont été influencés par leurs propres lectures. J'ai beaucoup lu de roman de fantasy quand je travaillais avec des jeunes. Changer de monde(s) ils aimaient ça, c'est un peu ce que nous proposent aussi les contes et j'ai toujours pensé d'ailleurs que les romans fantasy étaient des contes pour les grands qui leur permettaient de rêver. Ici c'est le cas, l'histoire est plaisante mais du coup le message est moins clair quant à l'âge des lecteurs. Merci pour ton message. Belle journée à tous les deux
P
Eh bien, moi, il ne m'attire pas du tout. Je passe mon tour.
Bonne soirée.
Répondre
C
Je pense que c'est un livre qui aurait plu à mes petits enfants expat ...... mais ils ont grandi !! je souhaite que ces jeunes auteurs trouvent un public ! Bisous
Répondre
M
Et oui les enfants grandissent chez tout le monde et du coup les lectures changent. Comme tu dois les languir ma chère Colette, je pense souvent à tous ceux qui ont leurs enfants si loin quand je languis les miens :) bisous
C
Je pense aussi que les jeunes d'un peu plus de 13 ans seront intéressés qui ma foi m'a l'air très intéressant. Bisous
Répondre
C
Bon pour les 10-13 ans donc ... et même plus !
Et je suis certaine que tu aurais facilement incité tes jeunes élèves à lire ce livre ! ;)
Belle soirée, bisous.
Cathy
Répondre
M
C'est certain que j'essaie de toujours trouver l'intérêt à une lecture, chaque livre a un lecteur, j'en suis certaine...bisous et une belle journée
R
Thank you for another excellent review. Friendship
Répondre
B
Tu nous l'as bien présenté. Un livre (à la belle couverture) qui ne doit pas manquer d'intérêt.
Biz
Répondre
M
La couverture est superbe je trouve aussi :) bisous
R
Merci pour cette présentation Manou doux mardi pour ce qu'il en reste
Répondre
M
Le temps passe vite chez moi aussi :) bisous
M
Ce n'est plus trop de mon âge...
Bisous Manou,
Mo
Répondre
M
Mais tu es encore une grande petite fille :) Bisous
D
L'idée de faire se mélanger les mondes de la mythologie et des contes est très originale ! Mais c'est dommage qu'il y ait trop de références et de mélanges, car les jeunes lecteurs vont peut-être se perdre, comme tu le dis.
Répondre
M
L'idée est sympa en effet, l'écriture prenante...A voir donc...
M
A noter Manou, cela donne envie d'offrir des livres aux jeunes adolescents
Bises
Répondre
M
Merci pour ta critique. Peut être pour mes petites filles enfin les deux plus grandes. Bisous
Répondre
L
Un livre qui doit attirer les adolescents. Mes petits-enfants sont encore trop petits
Bisous et bonne journée
Répondre
C
Coucou Manou
Comme d'habitude je prends note , cela pourrait intéresser mes petits fils , tranche d'âge correspondant bien
Bises
Répondre
A
En lisant le début de ton commentaire je pensais que je pourrais le lire à mon petit fils de 9 ans passionné de mythologie mais je vois qu'il me faudra attendre un peu mais si je le trouve à la médiathèque je l'emprunterai. Merci Manou et bonne journée
Répondre
M
Il est encore un peu trop jeune en effet ! Bises et une belle journée
L
coucou, encore merci d'avoir accepté ce livre :) je suis d'accord avec ton analyse :) bisous
Répondre