Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Far breton aux pruneaux

Far breton aux pruneaux

Far breton aux pruneaux

Voilà une recette tout à fait "classique" que toutes les familles savent faire.

Elle nous vient de Bretagne mais a, depuis longtemps gagné tous les foyers français. Voilà pourquoi j'ai hésité à mettre dans le titre "far breton", car il n'y a personne dans ma famille qui ait une origine bretonne d'une part, et d'autre part je ne connais pas la vraie recette bretonne de ce délicieux dessert. 

 

Alors si vous êtes d'origine bretonne j'espère que vous ne m'en voudrez pas si ma recette ne ressemble pas à la vôtre, car celle que je vous propose aujourd'hui, est tout simplement celle de ma mère qui faisait de temps en temps ce dessert en Provence donc, surtout en hiver. La recette avait sans doute été empruntée à un journal de l'époque, ou découverte lors de nos premières vacances en Bretagne, j'avais 10 ans à peine, car je n'ai en effet aucun souvenir que ce dessert soit entré chez nous avant cette date.

J'ignorais d'ailleurs que ce dessert à l'origine, se confectionnait nature, juste parfumé avec un peu d'alcool, rhum ou autre, mais comme chez nous on n'aime pas parfumer les desserts à l'alcool, je le fais comme suit...

 

Ingrédients  

(Personnellement j'ai divisé les proportions par deux.)

 

250 g de farine 

300 à 400 g de pruneaux dénoyautés

150 à 200 g de sucre blanc (moi je mets moitié roux, moitié blanc)

4 œufs

1 litre de lait entier

1 pincée de sel

1 petit verre de rhum (facultatif)

Beurre (salé évidemment !) 

 

La réalisation...

 

-Faire tremper vos pruneaux dénoyautés dans de l'eau, du lait ou du rhum (ma mère adorait, nous on les fait tremper dans un peu de lait).

-Beurrer votre moule avec le beurre salé et préchauffer votre four à 200°.

- Mélanger la farine, le sucre et le sel.

- Déposer les œufs au centre et commencer à mélanger avec un fouet tout en incorporant peu à peu le lait.

- Egoutter vos pruneaux et placer-les au fond du plat, vous utiliserez le lait qui a servi à les faire gonfler en l'incorporant à votre pâte.

- Versez la pâte sur les pruneaux et mettre le plat au four.

Au bout de 20 minutes à 200°, je baisse le four à 180° environ pour bien cuire l'intérieur du far. Mais c'est parce que mon four est vieux, j'adapte donc mes recettes en conséquence.

 

En le sortant du four, je l'ai saupoudré avec du sucre vanillé comme je le fais toujours pour les clafoutis.

Et régalez-vous !

 

Mangé tiède ou froid, le far aux pruneaux est un délice, un dessert pas cher en plus qui termine bien un repas léger, ou constitue un goûter gourmand. 

Quelle part choisissez-vous ?
Quelle part choisissez-vous ?

Quelle part choisissez-vous ?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
une grande envie de succomber à ce far :-) je crois qu'avec ta recette je devrais peut être m'en sortir ! merci de penser aux gourmands dont je suis ! bisous
Répondre
M
C'est aussi facile à faire qu'un clafoutis !! Je suis certaine que tu vas le réussir, mais il faut suivre aussi les conseils donnés par des bretonnes ci-dessous dans les commentaires. 1- pas de sucre sur le dessus ; 2- un bon morceau de beurre salée fondu dans la préparation !! Régale-toi :) Bisous et merci de tes messages
C
Merci Manou ! des hauts et des bas mais globalement rien de trop catastrophique …. je croise les doigts ….Un RV important pour mon mari en février … gros bisous !
Répondre
M
J'espère que tu vas reprendre de temps en temps ton blog, tu nous manques beaucoup ! Mais le principal c'est que tout aille du mieux possible, merci pour ces nouvelles réconfortantes. Bisous
C
Coucou Manou ! tes gâteaux sont toujours délicieux ! Petites questions …. combien de temps le laisses tu à 180° ? et un moule de quelle dimension (j'ai toujours du mal à cuisiner pour 2 malgré le temps qui passe !).Merci et bonne journée .
Répondre
M
Oh Colette quelle joie de te voir passer ! J'espère que tout va bien pour toi ! Pour répondre à ta question je le laisse 20 minutes à 200° puis je baisse à 180° et je le laisse entre 15 et 20 minutes maximum, il faut qu'il soit bien doré. Quand au moule utilisé, 20 cm pas plus car le far doit avoir une certaine épaisseur. Enfin je ne suis pas bretonne, j'adapte ! Bises et à bientôt au plaisir d'avoir de tes nouvelles
C
J'adore les far bretons, merci pour la recette ! il a l'air bien délicieux :)
Bonne semaine, bisous
Répondre
M
Et bien tu en feras un alors :) bisous et une douce journée
C
C'est tellement bon le far avec des pruneaux. Je pense, que même en Bretagne, chaque ménagère a sa propre recette, je ne sais s'il y a une recette plus vraie que les autres, hihi! Du moment qu'on se régale c'est le principal! Bonne semaine ! Bizz!
Répondre
M
C'est vrai que c'est souvent le cas aussi en Provence :) Bises
M
Un grand MERCI à tous pour votre visite et votre commentaire. Belle semaine !
Répondre
E
Il me fait envie, j'en aurai bien mangé ce matin avec mon café ! Bon lundi, bisous
Répondre
M
Un dessert que tout le monde apprécie
Répondre
K
J'aime bien, tu donnes tes astuces (sinon, pruneaux ou pas?)
Répondre
P
Coucou Manou,
Hummmmmmmmmm pour mon petit retour, une recette d'un gâteau que j'aime beaucoup.
Dès que j'aurai mon nouveau four, je me ferai un plaisir de tester ta recette (il ne me reste plus que la cuisine a aménager)
Prends soin de toi et des tiens également et bonnes fêtes de fin d'année.
Bises
Répondre
M
Merci Pascale de passer par-là ! Je suis abonnée à ton blog donc je saurais tout de suite quand tu publieras mais je pense que je vais me mettre en pause assez vite dès la fin du confinement. Bises
L
Que c'est bon, petit c'était un classique dans la cuisine
Répondre
E
Comme il fait envie!
Répondre
D
Bonjour Manou, à l'heure de déjeuner, tu donnes faim. Merci pour cette recette. Bonne journée.
Répondre
M
Merci pour la recette
Répondre
V
Les desserts les plus simples sont les meilleures je trouve . On y retrouve des saveurs d'hier . J'ai l'impression que le tien sort tout juste du four de ma grand-mère . Elle avait une gazinière à charbon. je la vois encore avec son tison et son grand torchon à carreaux rouges pour ne pas se brûler .
La cuisine a commencé à voyager par les journaux et puis, les gens ont commencé à découvrir d'autres régions , d'autres pays et ont ramené avec eux d'autres saveurs.
Bon week-end Manou.
Je t'embrasse
Véronique
Répondre
M
Je suis bien d'accord avec toi, d'ailleurs chez nous on aime les desserts simples et c'est exceptionnel qu'on achète des desserts en pâtisserie. Je trouve toujours qu'ils sont écœurants, trop sucrés, trop tarabiscotés, avec trop de crème...Pourtant nous ne sommes pas difficiles ! Bisous et une douce semaine
M
Bonne idée, c'est si bon le far breton... J'ai fait un gâteau aux yaourt mais j'aurais pu l'agrémenter avec des pruneaux, ou des pommes, il y a quelques jours j'avais fait un clafoutis aux poires, c'est bon aussi...
Bises Manou
Répondre
M
Ce sont des desserts faciles et réconfortants. Il faut se faire plaisir...Je t'embrasse Marine
M
une gourmandise que je mangerai bien....mais faire un gâteau pour deux, en sachant que monsieur n'en prendra qu'un petit morceaux pour me faire plaisir.....et que je mangerai le reste bien sûr pour éviter de le jeter.... (lol), passe un bien doux samedi
Répondre
B
Miam miam miam miam !
Bon week end.
Répondre
M
Ta cuisine a toujours l'air aussi délicieuse :-) Ca a l'air simple mais ça doit être compliqué à cause des grumeaux non ?
Répondre
M
Pas de grumeaux à l'horizon, il faut utiliser un fouet et si tu as peur d'en faire, passer la farine à travers un tamis...Et si tu as encore après tout ça des grumeaux, tu repasse ton mélange à travers une passoire fine, comme la pâte est très liquide, elle passera mais pas les grumeaux :)
L
C'est bizarre : je n'ai jamais fait de far et d'ailleurs je ne me souviens pas d'en avoir mangé.
Par contre, j'ai essayé ton gâteau aux craberries ... Un régal ! A refaire mais il faut que je rachète des cranberries.

Par contre, ta recette mentionne 10 dl d'huile... Je ne pense pas que ce soit juste :-) J'ai mis 10 cl et cela allait très bien.

Gros bisous et belle soirée.
Lavandine
Répondre
M
Merci de me signaler cette erreur de transcription, comme je n'ai pas mis l'huile puisque j'ai oublié, forcément je ne m'en étais pas aperçue, je suis donc retournée sur le blog de Clara et c'est bien 10 cl d'huile qu'elle met, pas 10dl, je me relis pourtant et je laisse passer des erreurs...Merci, du coup j'ai corrigé ! Bisous et bon week-end