Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Un vertige / Hélène Gestern

Arléa, 2017

Arléa, 2017

T. était un grand voyageur. Le courrier électronique était le seul lien à peu près stable qui me maintenait à lui, toujours en déplacement au bout du monde. J'attendais ses mails comme si ma vie en dépendait.

Je suis persuadée que l'amour nous modifie, biologiquement. J'ignore quelle révolution interne il provoque, mais je crois qu'il entraîne des agglomérations cellulaires, des déplacements d'énergie, des polarisations qui s'inscrivent dans notre chair et y rayonnent bien après qu'elle a été désertée. Une place s'inscrit en creux, un manque, que plus rien, ensuite, ne parvient à combler...

Voici un auteur que j'aime beaucoup et que je n'hésite pas un instant à lire quand je croise un de ses écrits.

J'ai adoré lire "La part du feu" ; "Eux sur la photo"; "Portrait d'après blessure"...trois romans de l'auteur que j'ai présenté sur ce blog. 

 

Ce recueil d'une centaine de pages à peine, regroupe deux textes qui nous parlent de deux moments de la vie, autour de la rupture amoureuse.

 

L'auteur retrace dans le premier texte intitulé "Un vertige" les sentiments qui envahissent la narratrice lors de sa rupture amoureuse avec un homme  avec qui elle a entretenu une relation épisodique mais qui a duré plusieurs années.

Elle nous décrit son ressenti, sa sidération quand elle comprend que l'histoire s'arrête-là. Bien évidemment chacun va vivre les événements différemment selon son caractère, les circonstances et même si, il y a quelques éléments communs à tous les être humains délaissés, je n'ai éprouvé aucune empathie pour elle, qui d'ailleurs n'a pas de nom dans le livre.

On est dans le cas classique, si je puis dire, d'un homme qui aime ailleurs et ne veut (ne peut) pas choisir car il est déjà marié et d'une femme qui attend et espère...j'ai trouvé que la narratrice se complaisait un peu trop dans sa douleur. 

 

Dans le second qui ne fait pas 20 pages et s'intitule "la séparation", l'auteur aborde le même thème mais sous une histoire et un angle différent puisqu'il s'agit d'une autre narratrice et d'un autre couple et que tout part d'un soir où il lui dit : "Je ne sais plus" et tout vacille.

Plus juste à mes yeux, cette courte analyse montre bien les doutes qui s'insinuent peu à peu dans leur relation jusqu'à la détruire...alors qu'ils s'aiment toujours. 

 

Ces deux textes font part du ressenti, du doute, de la destruction que représente une séparation, du déni d'amour, de la désagrégation d'une relation...rien de bien gai me direz-vous, mais je vous rassure, bien entendu, l'auteur nous parle aussi du processus inverse, de l'émerveillement de l'amour (qui lui aussi provoque un vertige), de l'attente, de l'idéalisation, des espoirs...

 

C'est un livre très intimiste et personnel, écrit de façon très littéraire qui m'a cependant laissé au bord du chemin.

J'ai eu l'impression de passer à côté et je ne suis pas entrée un seul instant dans l'histoire ceci étant peut-être dû au confinement. 

J'ai pourtant aimé retrouver la belle plume de l'auteur et son écriture toute en finesse. 

Je crains que lui et moi ne soyons, au fond, jamais capables de cesser de nous aimer. Et je sais désormais qu'il faudra aussi accepter ce qui a précédé la séparation, et composer avec le souvenir, à la fois doux et effroyable, de ces six mois d'amour absolu qui m'ont donné le sentiment de marcher au-dessus du sol.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
A la lecture de ta critique, je ne suis pas tentée pourtant j'aime beaucoup le style d'Hélène Gestern découverte il y a peu (grâce à toi peut être je ne sais plus...) avec "eux, sur la photo". J'ai dans ma PAL "l'odeur de la forêt" de cette auteure et j'ai déjà feuilleté les premières pages... Il me tarde de commencer ce pavé (+ 750 pages !). Biz Lyne
Répondre
M
Tiens, je ne connaissais pas cette autrice. Je n'avais pas encore vu de chronique où tu n'étais pas entrée dans le livre. Le confinement a pu être une période qui joue. En tout cas, merci pour ce partage. Le sujet est intéressant.
Répondre
M
ça m'arrive pourtant de temps en temps mais c'est vrai que choisissant mes lectures d'après ce que je lis sur internet ou les conseils des bibliothécaires, la plupart du temps forcément je les aime :) Le sujet est intéressant et j'ai aimé tous les autres livres de cet auteur...alors forcément je m'attendais à autre chose peut-être. Belle journée
A
Je reste sur ma bonne impression de Eux sur la photo, alors.
Répondre
M
C'est celui que j'ai préféré avec "Portrait d'après blessure" qui est bouleversant...
Q
Cela arrive parfois...
Répondre
E
Bonjour, je vais attendre que tu le relises et que tu nous dises qu'il te plaît ! Bisous
Répondre
M
Tu as raison ! bisous
C
Ce que tu en dis ne me tente pas trop, mais il est vrai que lu en temps " normal " ça ne t'aurait peut-être pas donné cette impression. Moi j'ai eu du mal à lire, et à rentrer dans les histoires.
Belle soirée, bisous !
Cathy
Répondre
M
Il faut d'abord te recentrer et t'installer si je peux dire...Quand on a trop de choses à penser ou à faire et que notre esprit part dans tous les sens, c'est difficile de se fixer sur quelque chose, c'est là que je lis un bon polar !! bisous et une douce journée
C
Merci pour ce partage et de ton ressenti. Bises et belle journée.
Répondre
M
Le ressenti est personnel tu le sais aussi :) bises et une belle journée
F
Merci pour ce nouveau partage Manou
Bisous et douce soirée
Répondre
M
J'aime mieux être sincère et ce n'est pas parce que j'ai aimé les autres romans de l'auteur, ni parce qu'elle est connue que je ne dois pas donner mon ressenti, qui je l'admets est également tout à fait personnel :) bisous
M
J'ai trouvé "Eux sur la photo".
Répondre
M
Je vais essayer de trouver les livres de cette auteure sur internet.
Bisous,
Mo
Répondre
M
Le sujet de celui-ci ne correspond pas du tout à ce que je lis habituellement mais les autres sont vraiment de bons romans. Tu as le choix du coup :) Bisous
L
Bon bah si je dois découvrir l'autrice je ne commencerai pas avec celui là du coup mais plutôt avec ceux que tu as cité en début de chronique.
Merci pour la découverte.
Bonne journée
Répondre
M
Tout à fait c'est ce qu'il fait faire je pense :) Belle journée Laura
R
SOmetimes saying less means more. Thank you for this review. Friendship
Répondre
R
merci de cette impression qui me permet de ne pas regretter vu la quantité en attente. Bisous Manou
Répondre
M
Ben oui c'est bien aussi de mettre un auteur de côté j'hésiterai à lire le prochain du coup...bisous
D
Avec le confinement, nos ressentis ont pu être différents par rapport à d"habitude. Et peut-être que la thématique ne t'a pas permis de rentrer vraiment au coeur de ces deux récits. A bientôt !
Répondre
M
C'est vrai que le confinement a modifié notre ressenti, et que certaines lectures ont été plus difficiles. C'est un roman très court donc je m'attendais à autre chose, et peut-être aussi que comme j'avais aimé ses autres écrits, j'en attendais trop ! Belle journée
M
Tu as fait un bel exposé mais je ne suis pas attirée du tout , faudrait peut-être lire quelques pages !
Gros bisous et bonne journée
Mitou
Répondre
M
Je n'étais pas du tout attirée par le sujet mais c'est un auteur que j'ai beaucoup lu et aimé pour ses autres écrits qui sont complètement différents ! bisous
E
Bonjour Manou. Je ne le lirai pas. Ma dernière rupture m'a laissé un goût amer... Bisous
Répondre
C
Pas très tentée par ces récits intimistes pour réamorcer la lecture mais j'aime beaucoup l'extrait sur la mofification biologique de l'amour. C'est une tres belle image. Belle journée à toi. Bisous
Répondre
M
J'avais aimé ses autres livres et j'attendais peut-être trop de celui-ci qui est non seulement différent, très court mais aussi très intimiste, alors que je ne lis pas ce genre de livres habituellement, j'ai tout de même retrouvé sa plume ! bises
P
On ne peut pas être gagnants à tous les coups !
C'est encore un auteur que je ne connais pas.
Bon aprem.
Répondre
M
Tu aimerais certains de ses autres livres. "Eux sur la photo"est magnifique ! Belle journée Philippe
F
Bonjour Manou,
Des moments intimes à travers les douleurs les blessures résultant d'une rupture amoureuse , voilà qui demeure personnelle et que pourtant on voudrait partager, pour dédramatiser, apaiser ... écrire à ce propos peut être un viatique ... mais il y a tellement de ressentis personnels en telle situation que même avec les mots les plus délicats et une écriture affinée, l'émotion peut mal se transmettre ... il faut que cela fasse écho chez le lecteur, en phase avec un vécu similaire ... Mais, à travers la lecture doit-on obligatoirement lêtre touché personnellement ou, seulement intéressé, simplement instruit par une situation, un vécu différent de ce que nous savons par expérience, connaissons ordinairement, ou avons connu intimement ?
merci pour cette présentation et impressions de lecture.

PS : sur le récent article de mon blog publié ce matin, j'ai regroupé tout les liens permettant d'aller lire les 15 chapitres de "Jeanne la nouvelle voie" au gré de sa disponibilité.

Amitiés des farfadets du Poitou.
Répondre
M
Oui j'ai vu pour les liens et je t'en remercie ainsi je garde cette page ouverte sur un onglet de mon ordi :)
Pour ce que tu dis tu as raison, perso je ne recherche pas forcément de m'identifier quand je lis car les situations que je lis ne correspondent qu'exceptionnellement à ce que je vis, heureusement...mais là je suis restée en dehors alors qu'elle décrit très bien des sentiments que l'on a tous et que nous avons vécu même il y a longtemps...Et que ses écrits me touchent beaucoup habituellement ! belle journée les Farfadet et merci pour tes commentaires toujours personnels et sympathiques
D
En matière d'expression d'un point de vue mitigé, ton style fait très fort !
Répondre
M
Merci que j'aime ou pas j'essaie d'argumenter surtout quand c'est un auteur que j'ai aimé pour d'autres écrits :)