Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

L'Osso bucco de veau de ma grand-mère

Un plat coloré et parfumé

Un plat coloré et parfumé

Je sais vous allez me dire que cette recette n'a rien à voir avec la Haute-Loire où nous sommes en ce moment en vacances virtuelles et vous aurez raison et tort, à la fois.

Raison... parce que cette recette qui est plutôt un classique que tout le monde cuisine aujourd'hui, nous arrive tout droit d'Italie et en particulier de Milan, où il s'écrit "Osso buco". C'est un plat connu depuis le XVIIIe siècle en Lombardie. Il a gagné la France dès le XIXe grâce aux travailleurs émigrés. Et en plus c'est la recette de ma grand-mère provençale. 

Mais tort... parce que je ne mange de veau que lorsque je suis en Haute-Loire parce que là-bas que voulez-vous c'est une région de production et la viande est délicieuse. D'ailleurs les photos de mon plat ont été prises, il y a presque un an, puisque le 26 avril 2019 exactement. 

De plus, le printemps vellave est encore frais et les plats mijotés s'imposent donc et mijotent tout en parfumant la maison sur un coin de la cuisinière...

Vous voyez ce que je veux dire ?

Les ingrédients

1 rouelle de veau prise dans le jarret par personne

1 boîte de tomates au naturel ou une sauce tomate maison (ou en été une tomate par personne) 

500 g de carottes coupées en lamelles fines

1 ou 2 oignons selon grosseur

1 gousse d'ail

1 peu de bouillon maison ou à défaut lyophilisé

Huile d'olive

1 cuillère à soupe de farine

1 verre de vin blanc

1 bouquet garni

1 morceau d'écorce d'orange séché

1 peu de persil plat pour saupoudrer dans l'assiette

 

J'insiste... la recette est très simple à réaliser mais la saveur du plat provient essentiellement des ingrédients donc du jarret et de l'os à moelle. Il est inutile d'acheter des tomates de cette saison, elles n'ont aucun goût. Mieux vaut donc une boîte à moins d'avoir comme moi quelques réserves personnelles en conserve ou au congélateur.  

La réalisation

- Si vous utilisez des tomates fraîches, plongez-les dans l'eau bouillante pour pouvoir les éplucher et réservez-les. Éplucher les légumes, bien les laver, les essuyer et les émincer...

- Fariner les rouelles de veau et les faire dorer à la poêle (ou dans un faitout en fonte) dans de l'huile d'olive des deux côtés et réservez-les.

- Dans la même poêle, faire revenir les oignons émincés, puis quand ils deviennent transparents, ajouter les carottes coupées en lamelles (dans certaines recettes proposées sur internet, elles sont râpées, personnellement je n'ai jamais vu faire ça dans ma famille). 

- Laisser prendre un peu de couleur mais pas trop, en remuant souvent. 

- Déglacer au vin blanc.

- Ajouter alors les tomates concassées ou votre sauce déjà prête, le bouillon, le bouquet garni, l'ail écrasé ou râpé et le morceau d'écorce d'orange. Saler et poivrer. 

- Placer alors les morceaux de viande au-dessus de cette sauce. Attention il est très important de choisir un plat dans lequel les morceaux seront côte à côte afin que chaque morceau s'imprègne bien de la sauce. 

 

Les morceaux doivent être côte à côte

Les morceaux doivent être côte à côte

Laisser cuire environ 1 heure à couvert, en retournant de temps en temps les morceaux de viande. 

Si au moment de servir vous trouvez votre sauce trop liquide, vous pouvez ajouter un peu de farine. 

Et n'oubliez pas de saupoudrer le plat d'un peu de persil directement dans l'assiette.

 

A la maison, nous aimons manger l'osso bucco avec des pâtes fraîches style tagliatelles, ou de la polenta. Mais c'est très bon aussi avec des pommes-de-terres juste cuites à l'eau ou à la vapeur, mais beaucoup moins italien ou méditerranéen.

 

En tous les cas, ne me parlez pas de la dernière mode qui est de faire de l'osso bucco de dinde, autant changer l’appellation du plat carrément, car cela n'a plus rien à voir. 

Evidemment ce plat est encore bien meilleur si vous le préparez la veille et si vous le faites réchauffer.

 

Bon appétit ! 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
J'ai découvert votre blog par hasard en cherchant une recette à" dauber". Premier essai avec l'osso bucco et transformation réussie. Depuis j'ai tenté le tian de quelques mois.. Grandiose. Vous lire fait du bien aux neurones par ces temps agités et vous "manger" du baume au palais. Alors merci.
Répondre
M
Merci à vous pour ce gentil commentaire. Je suis contente que cette recette plaise. Nos grands-mères nous ont transmis de belles choses et j'aime les partager ici. Belle semaine d'été
E
pile poil la recette dont j'ai besoin pour un osso bucco qui m'attend dans le frigo :-)
bonne fin de semaine
bisous
Répondre
F
Bonjour, je n'en ai jamais fait, il va falloir que j'en fasse pour changer un peu, je te souhaite une bonne journée, bisous
Répondre
M
Les plats mijotés mettent un peu de baume au coeur en hiver ou quand on est à la maison c'est un peu le cas en ce moment, non ? bisous
M
C'est un plat que je n'ai pas fait depuis longtemps, bonne idée, Christian aimerait, je note Manou, merci
Répondre
M
Quand on est en Haute-Loire on le fait souvent parce que comme je le dis la viande est bien meilleure...Bisous
M
Rien qu'en voyant les photos ca donne envie de manger ! Je ne connais rien à la cuisine italienne, Rien que de voir la liste des ingrédients, je suis découragée :-(
Répondre
M
Pourtant c'est facile à réaliser il faut juste cuisiner la veille ou bien s'y prendre à l'avance...
N
Miam miam!!!! Que ça me plaît dis donc, Manou. Un grand merci pour cette recette.Un doux week-end pour toi avec de gros bisous
Répondre
E
Bonjour Manou. Une amie Landaise m'avait donné une recette qui ressemble à la tienne et je me régale à chaque fois que j'en fais. Bonne journée et bisous
Répondre
F
Merci pour cette recette Manou j'avoue que je n'en n'ai jamais fait...
Tu parles d'avoir des tomates au congélateur, tu procèdes comment ?
Bisous et doux week end
Répondre
M
Je fais de la sauce tomate cuisinée que je congèle. La seule chose que je n'y mets pas c'est de l'ail, que je préfère ajouter ensuite, car à la congélation comme en conserve, l'ail change de goût...Cela m'est arrivée de congeler aussi dans des boîtes des tomates juste épluchées et mixées nature. Après bien entendu il faut faire réduire du coup mais dans un potage ou certains plats tu conserves tout de même plus de goût...Bisous bon week-end
M
Merci à tous pour votre commentaire et votre visite...Bon week-end à tous !
Répondre
F
Merci Manou, je fais aussi de la sauce tomates que je congèle mais jamais essayé les tomates justes épluchées.
Bisous
C
Voila un plat que j'aime beaucoup, mais je n'en fais pas souvent.
Comme toi nous le mangeons avec des pâtes fraîches, je trouve que c'est ce qui convient le mieux !
Belle soirée, bisous !
Cathy
Répondre
P
Miam miam !
Répondre
L
bon appétit ; bisous
Répondre
Z
Je salive, je salive
Répondre
M
Cela ressemble tout à fait à ce que je fais sauf pour l'écorce d'orange...
Bisous,
Mo
Répondre
M
L'écorce d'orange c'est la petite touche provençale...on en met souvent associé aux sauces avec des tomates :) bisous
D
C'est un plat que j'aime, mais tu as raison, il faut absolument de la bonne viande!
bonne journée, bises
Répondre
R
Miam tiens ça donne des idée avec une bonne purée maison en plus, rien de meilleur. Bisous
Répondre
P
Lorsque je mangeais de la viande c'était mon plat préféré. Oh ! je ne doute pas que ta recette soit délicieuse ...
Répondre
M
Nous en mangeons très peu mais je n''arrive pas à m'en passer complètement, par contre on privilégie depuis très longtemps qualité et circuits courts...bises bon week-end
C
Je n'ai encore jamais réalisé cette recette ni y mangé ^^
Merci de nous la partager :)
Bonne journée, bisous
Répondre
C
Merci Manou pour ces conseils, bonne soirée,bisous
M
Elle fait partie des plats mijotés classiques. Contente de te la faire découvrir, ce n'est pas difficile à faire il faut juste s'y prendre à l'avance ou cuisiner la veille pour le lendemain comme le faisait nos grands-mères (et ne pas faire réchauffer au micro-ondes de préférence). bisous
C
hum, cela donne fin, merci pour ta recette, c'est fort appétissant. j'ai fait des craquelés au citron (une recette que tu avais donnée il y a un moment), tout le monde a adoré, merci à toi. bises.celine
Répondre
M
C'est gentil d'essayer mes recettes :) bises
D
Tu me donnes faim avec ce plat très appétissant !
Répondre