Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Son éclat seul me reste / Natacha Wolinski

Arléa, 2020

Arléa, 2020

Tu es parti et nous ne nous sommes pas dit au revoir.
Il y a eu tant de bruit, tant de foule.
Ce jour confus de janvier.
Qui étaient ces inconnus à ton enterrement ?

Suis-je orpheline de toi ou de l'absence de toi ? Tu vis désormais en moi comme le soleil de minuit, lactescent, éperdu de blancheur. Je ne te cherche pas, tu es partout et introuvable. Tu es tapi dans le mohair des jours heureux. Tu es un lierre au feuillage persistant...

Dans ce petit livre de 65 pages à peine, Natacha Wolinski nous parle avec beaucoup de délicatesse de son père, Georges Wolinski, assassiné lors de l'attentat perpétré contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, il y a cinq ans. 

Sans jamais entrer dans le pathos, elle nous livre ici un récit poignant.

Elle nous raconte son ressenti lors de la mort de son père, alors qu'elle était dans le déni total, mais aussi face à l'absence de ce père, qui était pourtant déjà très absent pour elle. Elle ne cache rien de leur relation difficile, des non-dits de leur vie familiale compliquée. Son père avait beaucoup souffert dans la vie et n'était pas, dans l'intimité, celui que le public connaissait. Il y a en effet dans leur famille une "reproduction de la tragédie" nous dit-elle. 

 

Elle veut aujourd'hui qu'on le connaisse autrement, tel qu'il était vivant et que nous gardions de lui des moments de vie, et non uniquement des moments liés à sa mort. 

La présence solaire de ce père se ressent à chaque page. Les mots, la musique et la poésie du texte, nous emmènent vers la vie. C'est un hommage émouvant, jamais triste, mais qui m'a beaucoup touchée. 

"Tu as mangé au moins ?"
Je réalise aujourd'hui seulement que cette formule était ton sésame, ta manière de me dire "Je t'aime", toi qui n'a jamais su me l'avouer.

Journaliste et écrivaine, elle nous emporte à travers ses mots, unique façon pour elle de faire face à cette douleur indescriptible, celle d'une orpheline qui a déjà perdu sa mère alors qu'elle n'avait que quatre ans, et a du mal à accepter l'inacceptable, la mort brutale de ce père maladroit et pudique...mais tellement aimé. 

 

Son récit est une belle déclaration d'amour, car au-delà des drames familiaux, elle veut dire à ce père qui avait lui aussi beaucoup souffert dans sa vie, qu'il sera toujours dans son cœur et qu'elle sort de cette épreuve, grandie. D'ailleurs, elle compare le deuil, à une métamorphose très lente, mais indispensable.

C'est un livre magnifique pour ne pas oublier que les victimes sont aussi les familles qui doivent se reconstruire après un tel drame et continuer à vivre avec le cœur en miettes.

Je suis née , bien avant ma naissance, dans l'oasis de tes dessins. J'ai grandi dans tes jardins secrets, dans les rêves de ta jeunesse...

Que reste-t-il quand il ne reste rien ? Il reste ta volonté secrète qui m'accompagne et qui m'assigne d'aller toujours au plus difficile.

Je remercie Babelio et l'éditeur de m'avoir permis de le découvrir...

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas le lire, je vous invite à écouter l'interview réalisée par MatriochK que j'ai visionné sur le site de l'éditeur...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Bonjour Manou
Merci pour m'avoir permis de découvrir ce livre. J'ai eu de mon côté un peu de mal pour trouver l'angle par lequel parler de ces réminiscences hachées en paragraphes d'inégale longueur, de sujets différents... Mais qui tournent tous autour d'une catharsis sans doute difficile. Ce n'est, bien évidemment, pas le même style que le livre de Maryse Wolinski "Chérie, je vais à Charlie".
(s) ta d loi du cine, "squatter" chez dasola
Répondre
M
Merci de ton message. Je n'ai pas lu celui de Maryse Wolinski mais j'ai lu d'autres de ces titres et je le ferai sans doute un jour.
C
surement un très bel hommage de sa fille et une façon pour elle de faire son deuil aussi en mettant au jour à tous ce que l'homme connu publiquement ne montrait pas
bisous
patricia
Répondre
M
C'est le cas en effet et puis elle se réconcilie aussi avec lui à travers ces mots. Bisous et une belle fin de semaine
A
Un bel hommage d'une fille à son père, alors.
Répondre
M
Oui et en plus j'ai aimé découvrir son écriture poétique...
Z
Je ne peux lire ce genre de livres, alors, je passe
Répondre
M
Pas de soucis Zazy je le comprends...
C
merci pour ce ressenti, j'avoue que je n'aurais pas forcément accroché à ce genre d’ouvrage, mais tu me donnes envie. j'ai adoré ces petites poupées récup, j'ai toujours des chaussettes orphelines, je garde l'idée sous le coude. pour la vidéo du bouquet, il y a plein de choses à voir et à retenir en effet, j'adore le résultat final. bises.celine
Répondre
E
Touchant et merveilleux d'être capable d'écrire sur un tel sujet...
Répondre
M
Excuses moi sur OB, Dans les voiles
Répondre
M
Je ne comprends pas mon Adblok (blocage de publicités) ne fonctionne plus, si je l'active ne vois plus mon artilce....
Tu saurais pourquoi et quoi faire ? J'ai essayé pas mal de trucs...
Gros bisous Manou
Répondre
M
Oh Marine, désolée je ne vois ton commentaire que ce matin, j'ai été très occupée ces deux derniers jours...Essaie de désinstaller ton adblock et de le réinstaller ça peut marcher sinon je ne sais pas pourquoi cela arrive. Je t'embrasse
P
Il y a de plus en plus de livres autobiographiques en ce moment ou qui partent d'une histoire vraie... J'aime ça !
Bonne semaine.
Répondre
L
coucou , tu as su retranscrire son émotion et nous la transmettre ; bisous
Répondre
N
Comment ne pas être insensible devant la présentation de ce livre, ma chère Manou. Tu nous as touché, moi plus encore sans doute... Gros bisous et douce semaine
Répondre
M
Un récit intéressant, sans doute...
Bonne soirée à toi.
Bises.
Mo
Répondre
E
j'ai bien envie de le lire!
elle est passée sur ARTE (passage trop bref mais touchant donc j'avais noté!)
les extraits me plaisent beaucoup :-)
Répondre
M
J'ai raté son passage sur ARTE mais j'ai découvert avec plaisir le reportage que je mets en lien et ses mots si doux et tendres...Il te plaira je pense et je lirai ton avis avec grand plaisir.
R
Merci pour la présentation Manou, douce semaine. Bisous
Répondre
M
Merci de ton passage...bisous
C
Très intéressant, cela doit être touchant !
Bonne fin de journée Manou, bises
Répondre
M
Il se lit vite mais il est marquant...bises
L
je ne savais pas que sa fille avait écrit sur le grand Wolinski
Répondre
M
Pour une fois que c'est moi qui t'apprend quelque chose :):)
F
Il doit être émouvant ce livre, merci pour le partage
Bisous et douce journée
Répondre
M
Il est très touchant et pas triste finalement car c'est un bel hommage...Bisous et une belle journée
D
je pense que je le lirai, un jour. bien sûr que les victimes sont aussi les familles! si certaines ont la capacité d'exprimer leur détresse, beaucoup hélas ne le peuvent pas et n'arrivent pas à cette "métamorphose".
Répondre
M
C'est très vrai bien entendu. Elle qui est journaliste peut exprimer sa peine avec des mots salutaires et quels mots. Ils aideront peut-être certaines personnes. Merci de ton passage ici
M
comme cela a du etre difficile pour cet enfant, voir partir son père dans de pareilles conditions.
mais justement je ne le lirais pas
bonnes emaine bises
Répondre
M
Je comprends mais j'ai trouvé important de le faire. bises
P
Un livre que je ne vais pas manquer de lire, assurément.
Merci pour ce partage.
Bises et bonne journée Manou
Répondre
M
Contente de t'avoir donné envie de le faire. J'ai été agréablement surprise...bises et une belle journée