Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

24 heures de la vie d'une femme d'après le roman de Stefan Zweig / Nicolas Otero

Glénat, 2018

Glénat, 2018

Depuis je vis paisiblement, car au fond, vieillir n'est pas autre chose que de n'avoir plus peur de son passé.

D'après le roman éponyme de Stefan Zweig. 

Alors qu'il est en vacances sur la côte californienne, le narrateur assiste incrédule à la disparition de Clarissa, l'épouse d'un des vacanciers. Elle aurait quitté son mari et ses deux filles pour partir subitement avec le jeune prof de tennis, un jeune playboy qu'elle connaissait à peine depuis 24 heures.

Les langues se délient et tous les vacanciers présents émettent leurs hypothèses. Parmi eux, seul Brett Burroughs, le narrateur, écrivain de son état, va la défendre avec sincérité. 

Le soir venu, Madame Z., touchée par ses paroles, va lui confier à son tour qu'elle aussi a vécu, des années auparavant, un épisode de passion intense, inexorablement attirée par les mains d'un homme, croisé par hasard et qu'elle ne connaissait pas auparavant. 

 

L'auteur Nicolas Otero a choisi, pour cette adaptation en Bande dessinée, de transposer le grand classique de Stefan Zweig dans le Las Vegas des années 80.

Il y glisse au passage quelques références de ces années-là, mais les personnages rebaptisés, y jouent le même rôle. Malgré ces quelques changements, le texte d'origine a été conservé dans sa majeure partie.  

 

J'ai tout de même été gênée par le décalage avec l'oeuvre de Zweig.

L'intensité dramatique n'est pas au rendez-vous et les moments de passion ressentis à la lecture du roman de Zweig, sont comme "assourdis" dans la bande dessinée.

La transposition dans les années 80 n'apporte rien à l'histoire et la rend moins crédible : les femmes étaient bien plus libres à cette époque que dans les années 30 et si une femme mariée quittait ainsi subitement son mari, cela ne provoquait pas du tout le même genre de "scandale", même dans les milieux bourgeois, qu'au début du XXe siècle comme c'est le cas dans le roman de Zweig. 

 

Je ne connaissais pas le graphisme de Nicolas Otero et j'ai découvert une oeuvre très cinématographique intéressante. 

Mais le fait de la transposer dans des temps plus modernes a, à mes yeux, enlevé beaucoup au charme de ce classique que par ailleurs j'adore.

Même si cette Bande dessinée se lit facilement, je n'y ai pas retrouvé  l'intensité de la passion du récit d'origine.

 

J'ai trouvé par contre la couverture magnifique mais je reste et resterai une inconditionnelle de la version d'origine...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
J'aime bien ce principe d'adapter les classiques en Bd ! Mais si tu as été déçue, je passe mon tour ;)
D'autant plus que je n'ai pas encore lu ce livre de Zweig (j'ai juste lu lettre d'une inconnue ! )
Répondre
M
Ce n'est pas l'auteur qui m'a déçu mais le fait comme je le dis que les personnages changent de noms et que l'histoire soit transposée dans les années 80. Cela enlève beaucoup de charme à l'oeuvre de Zweig d'un autre côté ça montre aussi que c'est une oeuvre intemporelle ;) En tous les cas lis d'abord le roman...bisous
C
Je n'ai pas encore lu l’œuvre de Zweig... il va falloir que j'y remédie.
Je n'avais pas entendu parler de cette adaptation en BD... c'est bon à savoir ;)
Bon après-midi, bises
Répondre
M
J'ai été tenté car j'ai trouvé la couverture très belle ! J'adore lire Zweig et je le relis régulièrement. bises
R
Coucou Manou,
Et bien il ne me reste plus qu’a lire la version originale.
Merci pour le partage.
Super belle journée à toi.
Rohnny
Répondre
M
C'est un grand classique et un roman très court et intemporel. bises et bonne soirée
F
Cela ne doit pas être facile de transposer un livre en BD. Et sans l'avoir lu ,je pense comme toi que changer l'époque ne peut donner la même atmosphère que celle du livre. Bonne journée
Répondre
M
C'est exactement ça Fanfan et du coup ce n'est pas contre l'auteur de la BD mais je n'ai pas apprécié ma lecture :) bises et une douce soirée
M
c'est cours 24 heures d'une vie, à mettre en page.....il faut choisir la bonne journée....passe un bien doux mardi
Répondre
M
C'est justement le cas puisque c'est l'histoire d'une rencontre...bises
B
Bonjour Manou, contente de te retrouver avec ce bel article sur ce classique de SZ, je ne crois pas que j accrocherais avec la BD, trop décalée par rapport au livre.
Mais ça peut-être une belle approche pour ceux qui ne connaissent pas l'écrivain. Bises et belle journée.
Répondre
M
J'y ai pensé aussi que cela pouvait être une belle accroche mais le problème est que le lieu et les personnages sont transposés dans un autre temps, du coup ça n'atteint pas son but... bises et une douce journée...chez nous c'est froid froid
R
Seulement 24 h , ce doit être un condensé ? je plaisante car il doit être intéressent !
Bonne soirée
Mais quand l'original a su s'imprégner en mémoire dur dur de s'en défaire
Répondre
M
C'est exactement ça. D'un autre côté c'était courageux de sa part de vouloir réinterpréter un classique...bisous
D
un auteur que j'aime beaucoup. Et comme toi je n'aurais pas beaucoup apprécié la BD. bISES
Répondre
M
Ce n'est pas contre son auteur c'est juste que j'aurai préféré qu'il ne change rien :). bises
L
Un beau sujet de livre
Répondre
M
Un sujet intemporel Christian...la passion amoureuse !
B
Je crois, après avoir lu ta chronique, que je vais rester sur la version d'origine.
Répondre
M
La version d'origine est tellement belle...
C
J'ai beaucoup aimé le livre, alors je ne sais pas trop si je me laisserai tenter par la BD…..
Le livre est un tel condensé d'émotions qu'il est difficile de le transposer sans doute.
C'est tout blanc ici ….. Bisous Manou et une belle fin de journée.
Répondre
M
C'est exactement ce que j'ai ressenti et je resterai une adepte du livre ! je l'ai déjà lu plusieurs fois et je suis certaine que ce n'est pas la dernière...Oh que cela doit être beau chez toi, si c'est tout blanc. Profites-en si pour l'instant tu n'as pas besoin de sortir ou de prendre la voiture :) bisous
R
Merci de cet avis. Bisous Manou
Répondre
M
Tu vois que je n'ai pas toujours un avis positif ! bisous
M
C'est un roman que j'aime beaucoup, à mon avis le changement d'époque ne doit pas être de bon aloi... comme tu l'expliques si bien d'ailleurs... personnellement c'est le genre d'histoire où je laisse mon imagination décider du physique des personnages..... Pas besoin d’images...
Bisous
Répondre
M
C'est exactement pareil pour moi ! Voilà aussi pourquoi j'aime mieux les BD qui ne sont pas adaptés d'un roman. Le cas est du coup différent. Mais j'ai été attirée par la couverture...Bisous
C
je ne connais ni la BD ni le livre merci de la présentation
belle journée
bisous
patricia
Répondre
M
Le livre est un grand classique...Difficile de le transposer :) bisous
R
I am always disappointed when the original is not followed. Friendship
Répondre
M
Je suis bien d'accord avec toi Ruthie...mais d'un autre côté c'est courageux d'interpréter un grand classique ! Amitiés
N
Oui, retranscrire un livre ne doit pas être évident. C'est comme un film tiré d'un livre, on peut être déçu, parfois. Excellente journée pour toi et gros bisous.
Répondre
M
Là en plus les personnages ont changé de nom et l'histoire est dans un autre lieu et à une autre époque ce qui fait beaucoup de changement :) bisous
D
J'ai beaucoup aimé ce livre, il me reste la Bd à regarder et lire.
Bonne journée, bises
Répondre
M
Elle est surprenante ! Mais finalement l'histoire est intemporelle :) bisous
S
jtu me donne envie de livre le livre!!!! bisous bisous
Répondre
M
En ce moment le temps s'y prête ! bisous
M
Je ne connais ni la BD, ni le roman
Répondre
M
Le roman est très court c'est presque une nouvelle...
P
Je ne connais pas Manou ... mais je note.
Merci et bon début de semaine.
Répondre
M
Tu auras le choix entre la version classique ou transposée dans une version plus moderne en BD...un grand soleil aujourd'hui chez moi. Bon après-midi