Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

L'abbaye cistercienne de Valcroissant (3) : Le cloître / Balade dans la Drôme

Le cloître vu de l'étage

Le cloître vu de l'étage

 

Pour faire suite à mes deux articles précédents dans lesquels je vous ai montré l'environnement de l'abbaye de Valcroissant et son architecture extérieure et ses jardins, je vais vous faire visiter l'intérieur, et en particulier le cloître, enfin je devrai plutôt dire, ce qu'il en reste...

Je sais que certains d'entre vous, seront déçus par la visite d'aujourd'hui car, si je vous ai bien précisé que l'abbaye avait été ruinée, et donc le cloître en même temps comme la plupart des bâtiments, durant les guerres de religion, je ne vous ai pas dit qu'il n'avait jamais été reconstruit. 

Seul son emplacement est préservé et toujours visible intramuros. 

Des travaux de rénovation ont permis en effet de consolider et de mettre en valeur ce qui restait des bâtiments, tout autour de l'ancien cloître, ce qui est déjà pas si mal. Il faut noter aussi que dans la mesure où l'abbaye est devenue une ferme, certaines salles ont été préservées en partie de l'usure du temps. 

 

Le cloître se situait au sud de la nef et était recouvert d'une structure charpentée. Il reste des traces ici ou là sur les murs, de l'ancienne construction entre le rez-de chaussée et le premier étage. Vous les verrez sur mes photos...

Bien sûr, nous ferons le tour de toutes les salles, non privées aujourd'hui, qui n'étaient accessibles par les moines qu'à partir du  cloître. 

On accède toujours au cloître par une porte située sous le bâtiment conventuel.

 

L'accès au cloître...

L'accès au cloître...

 

Dans ce bâtiment se trouvaient à l'étage, le dortoir commun, la salle des convalescents, la salle de travail des moines, la bibliothèque...ainsi que d'autres pièces nécessaires à la vie quotidienne. 

C'était le lieu de vie de la communauté des moines.

 

On voit bien sur la photo ci-dessous les restes de l'ancien cloître, dont la structure était accrochée, entre le rez-de-chaussée et l'étage...

Le bâtiment conventuel vu du jardin du cloître...

Le bâtiment conventuel vu du jardin du cloître...

 

Sous le bâtiment conventuel, se trouvait la salle du chapitre ou salle capitulaire. C'est là que se réunissaient quotidiennement les membres de la communauté religieuse. 

Cette salle s'ouvrait sur le cloître par une porte en arc brisé, qui n'était pas fermée à l'époque, encadrée par deux  baies géminées en plein cintre caractéristique de l'art roman, mais en retrait par rapport à la porte.

Les chapiteaux des deux baies diffèrent par leur sculpture bien qu'on y retrouve un motif de feuilles de roseaux.

On aperçoit sous une des baies (celle de gauche sur la photo), un enfeu qui n'a jamais été fouillé. 

 

La porte en arc brisé, entourée par deux baies géminées
La porte en arc brisé, entourée par deux baies géminéesLa porte en arc brisé, entourée par deux baies géminées

La porte en arc brisé, entourée par deux baies géminées

 

Le niveau de la salle capitulaire  était plus bas qu'aujourd'hui d'environ 1 mètre. Il en était de même pour le cloître. 

 

Le plafond de cette salle est formé d'une simple croisée d'ogives, caractéristique de l'art gothique le plus ancien. On retrouve souvent ce type de croisées dans le sud de la France, au XIIe siècle. La clef de voûte représente une fleur à 5 pétales. Le dallage est récent et date de la même époque que celui de la sacristie. Il a été construit lors d'une rénovation vers le XIXe siècle. 

La salle capitulaire (vues de l'intérieur) La salle capitulaire (vues de l'intérieur)
La salle capitulaire (vues de l'intérieur) La salle capitulaire (vues de l'intérieur)
La salle capitulaire (vues de l'intérieur) La salle capitulaire (vues de l'intérieur)

La salle capitulaire (vues de l'intérieur)

 

La salle capitulaire communique directement avec la sacristie. La sacristie, elle-même, permettait d'accéder directement au transept par une porte... 

A l'intérieur de la sacristie se trouve une piscine double, toujours préservée, incluse dans un mur. 

La porte d'accès au transept...

La porte d'accès au transept...

L'intérieur de la sacristie. L'intérieur de la sacristie. L'intérieur de la sacristie.

L'intérieur de la sacristie.

 

De la sacristie, une porte permettant de regagner directement le jardin du cloître, a été ouverte au XIXe siècle. Elle permet de passer par l'armarium, une minuscule pièce qui, dans l'architecture cistercienne, servait à ranger les livres liturgiques utilisés couramment par les moines qui les empruntaient pour les lire dans le cloître. 

C'était une pièce qui ne faisait pas concurrence à la bibliothèque, beaucoup plus vaste et riche en documents. L'armarium ne contenait qu'une vingtaine d'ouvrages et au départ n'aurait dû être qu'une simple armoire...mais l'architecture des lieux a permis d'en faire une pièce plus vaste. 

 

La sacristie et les jardins  vues de l'armarium
La sacristie et les jardins  vues de l'armarium

La sacristie et les jardins vues de l'armarium

 

 

Du cloître,  les moines pouvaient aussi regagner directement la nef par une porte qui aujourd'hui mène vers des locaux privés.


 

 

La porte d'accès à la nef et la porte de l'armarium à droite

La porte d'accès à la nef et la porte de l'armarium à droite

 

Au sud du cloître, s'ouvraient le chauffoir, transformé aujourd'hui en gîte familial...

Juste à côté se trouve le réfectoire des moines que je vous ferai visiter prochainement pour clore notre visite de l'abbaye...si vous le voulez bien ! 

 

N'oubliez pas de cliquer sur une photo pour les faire toutes défiler en grand...

Le gîte (à gauche sur la photo) et le réfectoire des moines
Le gîte (à gauche sur la photo) et le réfectoire des moinesLe gîte (à gauche sur la photo) et le réfectoire des moines

Le gîte (à gauche sur la photo) et le réfectoire des moines

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
On a vraiment l'impression d'y être tellement les photos sont nettes! J'aime tout simplement !
Répondre
M
Merci Eglantine ! Je fais ce que je peux avec mon petit APN, là je l'avais pris :) Bises
S
Comme ce lieu fait envie, comme vos photos dégagent de la lumière, la douceur de cet endroit ! Et merci pour les explications !
Répondre
M
C'est un lieu un peu magique, assez isolé en hiver c'est vrai mais les montagnes sont si belles quand elles sont recouvertes de neige, mais très plaisant en toutes saisons...Bonne journée et merci de venir jusqu'ici
C
Grand merci pour cette visite si bien documentée ! j'ai imaginé les moines parcourant ces lieux ! lieux fascinants et qui dégagent encore une atmosphère de simplicité et de sérénité je trouve ! et puis ..... cette pierre blonde, si lumineuse et si différente de la nôtre !
Je me suis permise de t' inscrire dans mes liens d'amis, j'espère que tu n'y verras pas d'inconvénient ..... sinon tu me dis !
Bises
Répondre
M
Pas de problème Colette ! Je n'ai pas eu le temps de mettre à jour ma liste mais tu y sera aussi sans problème. Je suis contente que ce lieu t'inspire ces belles images. Bises et une douce journée
L
Une merveilleuse découverte et des détails comme j'aime
Répondre
M
Merci Christian. Je suis sûre que tu aimerais y aller
G
coucou manou c'est vraiment superbe ; bisous
Répondre
M
C'est en plus perdu au pied des montagnes. Bises
Q
Tout est beau.
J'aime beaucoup !
Merci pour cette visite, Manou.
Bisous.
Répondre
M
Je me doutais bien que tu allais aimer :) En ce moment tu pourrais mettre là-bas, tes doigts de pied en éventail (si je puis dire...) quoique il doit y faire assez froid, aux pieds de montagnes. J'espère que tu n'as pas trop mal. Bisous et une douce journée
C
Ce qui est conservé est vraiment beau! Merci de cette visite! Bises et bonne journée.
Répondre
M
Contente que tu aimes Cléo. Cela change de tes coins au Canada ! Bises
D
habiter de tels lieux, déteint-il sur ses habitants? :) j'ai vu des abbayes encore moins restituées. pour les restaurations, le comportement a changé, on ne reconstruit plus.
Répondre
M
J'ai donné la réponse à Cathy...les piscines n'ont rien à voir avec les fonts baptismaux...C'est vrai qu'il vaut mieux restaurer que reconstruire...c'est déjà ça !
M
J'aime beaucoup ces endroits , merci. belle soirée.
Répondre
M
C'est un endroit très paisible en effet et on ne peut qu'aimer sauf si on aime la ville !
C
Moi je me régale avec cette visite, et s'il ne reste pas grand chose du cloître ... j'adore ! Mais dis-moi, qu'est-ce que tu appelles une piscine double ...? Ce cloître n'a pas été reconstruit, mais ce qu'il en reste me plaît beaucoup !
Bel après-midi, bisous !
Cathy
Répondre
D
je pense qu'il s'agit de ce que nous appelons les fonts baptismaux???
C
J'avais bien vu en effet cet endroit, merci pour les explications, tu me connais, j'ai toujours besoin de comprendre ! ;)
Belle soirée, bisous !
Cathy
M
Ce sont dans la sacristie les deux "alvéoles" qui sont encastrées dans le mur de droite et qui servaient à se laver les mains. J'ai été surprise moi-aussi de cette appellation, mais notre guide a bien employé ces mots lors de la visite, et je les ai retrouvé dans plusieurs descriptions mais en principe c'est rare qu'il y en ait deux. Je n'ai pas pu bien m'approcher vu le monde et donc c'est seulement en agrandissant les photos qu'on voit qu'il y a une sorte d'écoulement :) Bisous Cathy
R
une superbe visite merci Manou. Bisous
Répondre
M
Contente que tu aimes ! Bises et une douce soirée
F
J'adore ce genre de visite alors merci à toi :)
Douce journée & bisous
Répondre
M
Contente que cela te plaise Laure. Bisous et une douce soirée
M
coucou c'est très beau; j'aime beaucoup le calme des abbayes ; bisous
Répondre
M
Nous étions nombreux pour la visite mais dans ce lieu, les bruits semblent être amortis. Bisous et une douce soirée
D
néanmoins j'y dirai bien mon bréviaire ;-))
Répondre
M
Ben pas de problèmes...il y a des tas de séminaires dans les lieux, des conférences et même des concerts. Que tu lises ton bréviaire ou autre chose, le lieu est toujours aussi accueillant.
M
Quelle merveille cet abbaye, magnifique! Bisou, bonne journée toute douce!
Répondre
M
C'est une pure merveille en effet. Je suis contente que ce lieu te plaise. Bisous et une belle soirée
C
moi je ne suis pas du tout déçue de la visite d'aujourd'hui et ce qu'il en reste comme tu dis c'est superbe
merci de toutes tes explications qui vont parfaitement avec tes photos magnifiques
même si tout n'a pas été reconstruit c'est très bien entretenu et tu nous offre une immersion très agréable dans ce lieu plein de sérénité, merci beaucoup
bisous
patricia
Répondre
M
Merci Patricia. je suis contente que cela te plaise...Et si tu passes par là un jour, tu verras que le lieu est encore plus charmant que sur mes photos. Bisous et une douce soirée
R
Bonjour Manou,
Quelle vie ils avaient là dedans !!! de belles photos montrant cette abbaye
un beau patrimoine et c'est bien que ce soit occupé par des gîtes ,
Passe une bonne journée, bises
Répondre
M
C'est vrai j'aime beaucoup cet endroit plein de charme et je comprends que les randonneurs y fassent une halte. Bises et une belle soirée
P
je ne suis pas déçue par la visite, plutôt agréablement surprise par ce que tu nous montre. Même si le cloître n'a pas été reconstruit, le reste des bâtiments laisse bien imaginer la vie des moines autrefois et la structure de l'abbaye. je trouve même que c'est bien préservé.
Répondre
M
Le fait que l'abbaye soit devenue une propriété privée, toujours habitée l'a préservé en partie. Et les campagnes de restauration ont bien consolidé les bâtiments. Bises et merci pour ta visite. je suis contente que cela te plaise.
M
Aucune déception pour moi, le passé reste assez bavard pour bien se représenter ici la vie d’autrefois. Le cloître n’a pas été reconstruit mais les restes des batiments sont très préservés. Et si j’ai bien compris, cette ancienne abbaye possède des quartiers privés et publics (enfin dans le cadre de visites guidées), une belle association pour conserver cette belle page d’histoire. Merci Manou !
Répondre
M
C'est exactement ça Mimi. Les propriétaires s'occupent donc des gîtes et de leur ferme...et l'association les aide pour les visites, l'organisation des animations, et les rénovations. Elle va encore changer je pense car c'est déjà le cas depuis que je la connais. Bisous
C
Beau reportage sur ce lieu qui incite à la méditation. Ces murs très épais, ces lourdes portes se sont certainement refermées sur le silence et l'ascétisme des moines.
Pour faire suite à ton commentaire chez moi: attention d'être à l'entrée du musée dès l'ouverture parce que la file d'attente décourage les plus patients. Tiens moi au courant de tes impressions sur cette expo, çà me fera plaisir.
Répondre
M
Oui ils ont du vivre heureux ici même s'ils étaient très pauvres...On a réservé pour demain mais merci pour le conseil ! Bises