Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Une avalanche de conséquences / Elisabeth George

Presses de la cité, 2016

Presses de la cité, 2016

Will ne s'était pas attendu à ce que Lily soit la première à déménager. Il avait pensé qu'elle resterait auprès de lui, il avait même compté là-dessus, sur sa présence rassurante jusqu'au moment où il bouclerait ses bagages et lui ferait ses adieux...
Il lui restait quatre jours à rester tout seul.

 

Cela fait longtemps que Mimi me conseillait de lire la série de romans policiers d'Elisabeth George.

J'ai donc profité de la grosse chaleur du mois d'août, pour suivre son conseil et me plonger aux heures les plus chaudes dans la lecture de ce gros pavé de plus de 600 pages, qui est tout de même le dix-neuvième de la série.

Je vous rassure, je ne pense pas lire tous les tomes, ou alors ce sera occasionnellement !

 

Voilà un roman idéal pour les vacances... 

 

Je regrette de ne pas avoir tout de suite suivi tes conseils. J'avais besoin d'une thérapie pour traverser ce deuil. J'ai réfléchi à ce qui me bloquait, plus que tu ne saurais l'imaginer, et la seule explication que je vois est celle-ci : la mort de Will m'a anéanti parce que je me reprochais de ne pas avoir pu l'empêcher.

 

De quoi ça parle ? 

 

Le sergent Barbara Havers, est sous surveillance étroite, suite à son comportement lors du précédent opus qui se passait en Italie ("Juste une mauvaise action"), comportement dont on ne saura rien. Elle a même au-dessus de sa tête une épée de Damoclès_une demande de mutation faite par Isabelle Ardery, son chef, pour un patelin au fin fond du pays.

Faire partie de Scotland Yard, cela se mérite ! 

Cela ne fait pas du tout rigoler son coéquipier, Thomass Lynley qui trouve que depuis cette histoire, l'esprit de Barbara tourne au ralenti et qu'elle n'est pas du tout au top de sa forme. Mais la commissaire est intraitable et décide de ne pas revenir en arrière.

 

Voilà que pour redorer son blason, Barbara Havers est envoyée à Cambridge, enquêter sur le décès de Clare Abott, une féministe célèbre, auteur de nombreux ouvrages connus.

Le sergent Winston Nkata l'accompagne : il est chargé de l'épauler, mais aussi de la surveiller et doit fournir un rapport quotidien à Londres. 

Tous deux vont découvrir, suite à l'insistance de l'éditrice de la victime, Rory Statham, que Clare Abott n'est pas morte d'une simple crise cardiaque, comme l'ont supposé tout d'abord les médecins.  

 

Quelques temps auparavant, l'assistante de Clare Abott, Caroline Godrace, a perdu tragiquement son plus jeune fils qui s'est jeté du haut d'une falaise alors qu'il campait avec sa fiancée, Lily, et que tout semblait bien se passer pour ce jeune couple. Pourquoi a-t-il commis cet acte impensable qui meurtrit tous ses proches ? Qu'a découvert Lily dans le carnet intime de Will qui l'oblige à harceler à présent Caroline, au point qu'elle est interdite de visite à son domicile ? Quel lien existe-t-il entre ces différentes affaires ? 

Voilà Barbara et Winston bien empêtrés tous deux dans cette terrible enquête...

Ils vont mettre à jour un bien glauque secret de famille.

 

En parallèle de l'enquête et de ses rebondissements, le lecteur fait connaissance avec l'équipe et la vie privée des différents protagonistes s'il ne l'a pas déjà fait en lisant les tomes précédents, ce qui était mon cas...

 

 

En fait, j'ai un avis mitigé sur cette lecture d'été.

Je n'ai pas du tout été gênée de ne pas avoir lu les précédents opus car l'enquête policière est le centre du roman

 

Ce qui est négatif, c'est qu'il faut attendre la page 170 pour que les événements se bousculent et que l'on découvre enfin des morts, puisque c'est le but n'est-ce pas d'un roman policier... ! 

Je n'ai pas ressenti le plaisir légitimement attendu :  j'ai trouvé que l'histoire s'étirait un peu trop en longueur.

J'ai même lu je l'avoue, certains passages en diagonale, ce que je ne fais jamais depuis que je suis à la retraite et surtout depuis que je ne fais plus partie de comités de lecture qui m'obligeaient à lire rapidement un trop grand nombre de livres. Habituellement je fais cela quand je veux connaître plus vite la suite. Mais là ce n'était pas pour ça ! 

Je n'ai pas du tout, non plus, ressenti l'immense plaisir que j'éprouve à la lecture des romans policiers de Camilla Läckberg, ce qui ne veut pas dire que ce roman d'Elisabeth George soit inintéressant, bien entendu. 

 

Ce qui est positif, c'est que l'auteur prend le temps de mettre en place les différents personnages qui auront un rôle à jouer dans le roman.

Dommage pour moi, car les trois personnages qui avaient réussi à me toucher sont ceux qui disparaissent des écrans : Will, parce qu'il se suicide ; Lily, sa compagne, parce qu'on ne parle plus d'elle ou presque jusqu'à la fin ; et la principale intéressée, Clare Abott, la féministe qui est retrouvée morte empoisonnée.

Je me suis donc fait avoir en beauté et je reconnais donc-là, que le scénario est bien monté !

L'analyse psychologique des personnages est également très intéressante. D'ailleurs le frère de Will est psychologue. On n'en attendait pas moins. 

 

Mais, il m'a manqué un petit quelque chose pour ressentir un plaisir total lors de cette lecture, malgré le suspense et les zones d'ombre qui s'éclairent peu à peu. L'auteur brouille les pistes ce qui peut être intéressant, mais comme l'intrigue est un peu trop tarabiscotée, je me suis perdue par moment et j'ai trouvé non seulement qu'il y avait des longueurs, comme je vous l'ai déjà dit, mais que certaines conclusions étaient trop peu crédibles.  

Je tenterai lors de prochaines vacances, la lecture d'un autre tome pour voir si cette impression se reproduit car ce ressenti, est peut-être tout simplement parce qu'il me faut faire plus ample connaissance avec l'équipe des enquêteurs...

 

L'auteur d'origine américaine est mondialement connue depuis son premier roman "Enquête dans le brouillard" sorti en 1988. Elle est surnommée "la reine du crime".

Si j'ai lu dans le passé, lorsque j'étais bibliothécaire, un de ses romans, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne m'aura pas marqué ! Enfin, c'est à vérifier... si un jour je retrouve ce fameux carnet que je cherche dans mes archives personnelles depuis plusieurs mois où je notais à l'époque toutes mes lectures.

 

Je vous invite à lire un autre avis sur ce roman, chez Laramicelle, ci-dessous...

 

Il aimait les fils de Caro - il les avait toujours aimés -mais, n'étant pas leur père, il ne pouvait pas avoir la sensation d'être amputé d'un avenir. Caroline n'arrivait pas à comprendre ça. Elle considérait que s'il avait fait son deuil, c'est qu'il n'avait pas aimé Will. Impossible de lui enlever cette idée de la tête. Au bout du compte, il leur était désormais plus facile de s'éviter que de se regarder en face en essayant de sonder leurs émotions réciproques.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
j'en ai lu quelques-uns mais je crois que je suis comme toi, ça m'a plus mais sans plus. Par contre, j'aime les polars qui durent, qui sont lents...
Répondre
M
Si ça permet de se détendre en vacances...c'est pas si mal parce que c'est tout de même bien écrit et l'intrigue se tient. Moi à l'inverse j'adore entrer dans le vif du sujet assez vite et après émettre des hypothèses, puis me tromper...
P
Je n'ai pas encore lu grand-chose de cette auteure. Le nombre de pages me fait reculer et si tu dis que ça démarre lentement, ça ne m'incite pas à lire celui-ci.
Bonne fin de semaine.
Répondre
M
Tu pourra choisir un autre titre et je lirai ta chronique avec plaisir ! Bon week-end
S
Bonsoir, je n'ai jamais lu cette auteure mais il me semble que j'ai "Les reines du crime" dans ma PAL qui lui aussi est un beau "pavé". Du coup votre chronique me donne davantage envie de lire "Cyanure" de C. Läckberg que j'ai également dans ma PAL ;) Mais je lirai quand même Les reines du crime histoire de me faire ma propre idée ;) Bonne soirée :)
Répondre
M
Les deux auteurs ont un style très différent. Mais je reviendrai vers Elisabeth George, car en principe, j'aime bien lire plusieurs oeuvres pour découvrir un auteur. Bonne journée
M
C'est vrai qu'on la voit souvent en tête de gondole cette auteure... Je ne l'ai jamais lue... Ton ressenti est mitigé, mais apparemment Mimi est fan... Il faudra que je me fasse mon propre avis, je pense pouvoir en dénicher au bibliobus...
Merci pour ce billet, tes avis sont toujours très intéressants!
Belle journée!
Bisous
Répondre
M
Merci du conseil... Bisous
M
Choisis un des titres proposés par Mimi c'est ce que je ferai à la prochaine fois moi aussi, parce que là j'ai emprunté le seul qui restait en rayon...Bisous et une belle fin de semaine
C
Bon je me suis mise ( un peu ! ) aux romans policiers, ceux d'Ann Perry qui se passent à l'époque victorienne, et ceux de Lisa Gardner ! Je ne connais pas du tout l'auteur dont tu parles, et je vois que tu n'es pas emballée par ce livre en particulier ! Si je me décidais je commencerais peut-être par un autre !
Belle soirée, bisous !
Cathy
Répondre
M
Super je lirai ton avis avec plaisir, cela fait tellement longtemps que je l'ai lu que je ne m'en souviens plus trop ! Bises
C
Et bien justement ce sera une de mes prochaines lectures ! ;)
Belle journée Manou, bisous !
Cathy
M
Moi non plus je n'en lis pas beaucoup ! Pour Elisabteh George, il faudrait choisir un des titres que propose Mimi sur son blog...Sinon l'ambiance est assez british mais l'intrigue beaucoup plus complexe que dans les romans d'Ann Perry, que je connais maintenant. Cela fait des années par contre que je n'ai pas lu Lis Gardner. Je me souviens d'avoir lu "la maison d'à côté" ! Bisous
F
Merci pour cette belle présentation
Douce soirée
Bisous
Répondre
M
Merci à toi Laure. Bisous
C
comme chaque fois j'aime beaucoup ta présentation et ton avis, ta critique très pertinente et très intéressante et là malgré que j'aime énormément les polars je ne lirai pas celui-ci il y en a tant d'autres qui seront mieux...LOL
bonne soirée à toi
bisous
patricia
Répondre
M
J'ai passé un bon moment de détente, mais au lieu de celui-ci j'aurais pu en lire deux et me régaler davantage ! Bisous
L
C'est une belle présentaion
Répondre
M
Merci de ton passage Christian
D
l'objectivité est ton souci, bravo
Répondre
M
J'essaie ! C'est rare que je ne trouve pas de bonnes choses dans mes lectures que je ne choisis que rarement au hasard. Bonne soirée
P
Ah les conséquences dont nous n'avons pas toujours la mesure.
Merci pour ce partage.
Bise et bonne soirée Manou
Répondre
M
C'est tout à fait ça Pascale et le titre est très explicite ! Bises et une douce soirée
B
Coucou Manou, très contente de te retrouver! Et maintenance que je me suis bien remise a la lecture je vais prendre bonne note de tes critiques, j'ai l'impression que ce roman de 600 pages ne t'a pas vraiment plu, alors je pense faire l'impasse:), bises et belle journee, Sylvie
Répondre
M
J'en ai lu d'autres pendant les vacances bien plus passionnant mais j'ai passé tout de même un bon moment et surtout maintenant je connais le style de cet auteur dont j'avais beaucoup entendu parler...Bises et à très bientôt
R
Tu lis énormément , c'est bien
Mercredi peu chaud mais ensoleillé
@ demain :)
Répondre
M
Celui-là je l'ai lu pendant la canicule comme bien d'autres...on ne pouvait rien faire d'autre la moitié de la journée, vue que je n'ai pas de piscine :) Mais en ce moment je m'occupe un peu du jardin, il en a bien besoin ! Bisous et une bonne soirée
É
Bonjour Manou. Je crois avoir lu un de ses romans mais je ne me souviens plus du titre. Pas sûr que je lise celui-ci... Bonne journée et bisous
Répondre
M
J'essaierai de choisir un titre qui a plu à Mimi...au moins je verrai bien s'il me plaît autant qu'à elle. C'est toujours le problème des séries, les romans ne sont pas tous aussi bien ! Bisous
M
Coucou douce Manou, je ne lis pas beaucoup en ce moment mais j'aime bien tes partages, un gros merci! Bise, bon mercredi tout en douceur!
Répondre
M
Merci c'est gentil. Il faut un temps pour tout. Cet été il faisait si chaud que entre deux travaux à la maison j'ai beaucoup lu ! bisous
M
Bonjour chère Manou,
Je ne connais que de nom cette auteure.
600 pages c'est un fameux pavé !
Comme tu l'écris, pour les vacances pourquoi pas !
Très en retard ce matin, des couacs au bureau, ce n'est pas grave, mais embêtant !
Bonne journée, bisous tout doux.
Répondre
M
Oh je vois que ta journée a été bien compliquée ma chère Mousse...c'est toujours embêtant quand tout ne tourne pas rond au boulot. Bisous et profite bien de ta soirée pour décompresser
M
coucou, comme tu le sais, j'ai beaucoup aimé ; bien sûr je conçois qu'il t'ait manqué des renseignements puisque, bien que tous les romans soient indépendants, les protagonistes ont une histoire qui se poursuit sur chaque tome ; je pense qu'il aura surtout plu à celles et ceux qui suivent la saga Linley/Havers ; je comprends tout à fait ta déception si tu t'attendais à retrouver un ersatz de Camilla Läckberg ; les univers, le style sont différents ; ici c'est le style totalement anglais :) il faut aimer ^^ ;
en parlant d'autres écrivains , aimes tu Connelly? ; je ne crois pas avoir lu d'articles sur cet auteur que j'aime beaucoup ;
Répondre
M
coucou , en toute honnêteté le premier n'est pas terrible ^^ d'après mes souvenirs dans le premier on s'enlise dans des affaires de famille ^^ maintenant j'avoue que si je devais choisir entre Mankell et E George , je choisirai Mankell ; pour Connelly , il y en a eu un qui ne m'a pas plu du tout (la lune était noire) mais généralement j'aime beaucoup ; bonne soirée, bisous
M
Oui c'est pour ça que j'ai mis le lien vers ta chronique ! Au moins il y a deux avis sur le même livre...Je ne m'attendais pas du tout à trouver un ersatz de Camilla Läckberg c'est parce que plusieurs lectrices amies m'avaient dit que c'était aussi prenant que j'ai trouvé étonnant d'y trouver des longueurs. J'aurais peut-être dû commencer la série par le début, ou bien par un autre titre...Sinon j'adore le style british mais justement ça ne m'a pas frappé dans celui-là...J'ai beaucoup lu Connely lorsque j'étais bibliothécaire et dans les années 90, à ses débuts à lui. J'ai souvent proposé ses nouvelles à des lycéens d'ailleurs...Mais c'est vrai que cela fait longtemps que je n'ai rien lu de lui...J'y reviendrai certainement un jour car il y en a un grand nombre dans la petite médiathèque de mon village.
D
une petite hésitation pour moi en lisant ton resenti, mais pourquoi pas?
très belle journée, bises
danièle
Répondre
M
Tu peux essayer un autre titre car Mimi en propose plusieurs titres sur son blog. J'ai simplement emprunté le premier que j'ai trouvé au lieu de suivre ses conseils de lecture. La bibliothèque de mon village n'est pas très grande et cet été je ne suis pas allée à celle de la ville, par flegme ! Bisous et une douce fin de journée
D
Je crois avoir aussi lu il y longtemps un roman policier de cet auteur, mais, tout comme toi, il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Du coup, ton avis me fait penser que je vais attendre encore un peu avant d'en lire un autre. Et je n'aime pas quand l'intrigue traîne trop en longueur.... Bonne journée
Répondre
M
C'est vrai que c'est aussi mon cas, j'aime quand il y a un certain rythme dans les romans policiers ! J'essaierai d'en lire un autre, mais ce ne sera pas aux prochaines vacances parce que je sais déjà que je garde mes petits enfants ! Bonne soirée
M
Alors ce tome-là je ne le connais pas et ton ressenti ne me fera pas choisir celui-là en premier pour ma prochaine plongée chez cette auteure. Remarque, j'en ai d'autres en réserve à la maison ! Elizabeth George est une auteure que j'apprécie, mais je dois reconnaître que tous ses opus n'ont pas la même valeur à mes yeux. Certains sont très bons et d'autres beaucoup moins... Quant à Camilla Läckberg, j'avoue ne pas encore avoir abordé ses textes. Par contre, je vois de terminer un excellent thriller de Bernard Minier, j'en ai encore des frissons dans le dos. Bisous Manou et merci d'avoir testé la série.
Répondre
M
J'ai beaucoup entendu parler de Bernard Minier, mais je n'en ai pas encore lu, alors je languis de connaître ton avis sur la question :) Pour Elisabeth George, je tenterai un autre titre parmi tes lectures :) Bisous
A
C'est un peu le danger quand on veut lire tous les romans d'un même auteur, certains sont excellents et d'autres par contre traînent en longueur. Je viens de commander à la Fnac pour trois francs six sous une série de romans policiers choisis dans la liste des 100 meilleurs romans policiers et j'avoue que je passe dans mon lit des soirées délicieuses! Parmi ceux que je ne connaissais pas: La Fille du temps de Joséphine Tey qui raconte une contre enquête sur Richard III (fabuleux!!), "un certain goût pour la mort" de PD James (génial et remarquablement bien écrit) et en ce moment "La dame en blanc" de Wilkie Collins qui nous plonge dans le Londres de Dickens et des préraphaélites que j'adore et qui serait paraît-il l'ancêtre des romans policiers.
Mon ordi est toujours chez le réparateur! bises
Répondre
M
Je vois en effet que tu ne t'ennuies pas !! Je ne connais pas du tout Joséphine Tey, je note son nom pour une prochaine visite à la médiathèque. PD James j'en ai beaucoup lu dans le passé mais plus depuis longtemps ! C'est vrai que j'aime bien varier mes lectures et je ne lis pas si souvent que ça des policiers. Patience pour ton ordi, pendant ce temps tu lis et ça te détend...Bises