Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Confiture d'été aux framboises sauvages

La cueillette...

La cueillette...

 

Cela fait longtemps que je n'avais pas fait de confiture de framboises sauvages. Il faut dire qu'il faut être sur place au bon moment quand elles commencent à mûrir et justement lorsque j'étais en Haute-Loire, c'était juste le bon moment !

 

Je ne peux pas dire que les petits soient fans de ramassage...

Comme tous les enfants, ils préfèrent jouer et picorer une framboise par-ci par-là. Mais nous avons un coin qui ne nous déçoit jamais où l'espace est là, les framboisiers pas trop hauts et où il y a assez d'humidité dans l'air pour que les framboises ne soient jamais desséchées, comme c'est le cas ailleurs, même les années de canicule et de sécheresse comme cette année. 

 

Ce coin se trouve à proximité d'une tourbière bien à sec, que les randonneurs de Saint-Jacques connaissent bien car le lieu s'appelle le "lac de l'oeuf".

 

La tourbière appelée le "Lac de l'oeuf"

La tourbière appelée le "Lac de l'oeuf"

 

A cet endroit, les enfants ramassent aussi des fraises des bois, abondantes au bord des chemins...

 

Hum les bonnes fraises des bois

Hum les bonnes fraises des bois

 

Le sous-bois est joli et ombragé et après la promenade, et le goûter, quand il fait plus frais...

Promenade en forêt au frais

Promenade en forêt au frais

 

Nous ramassons les framboises !

Un seau plein de framboises

Un seau plein de framboises

 

Parfois l'été, nous trouvons aussi des myrtilles comme ici l'année passée. Mais cette année, elles étaient dures et sèches à cause du manque d'eau. 

Les myrtilles dans la forêt
Les myrtilles dans la forêt

Les myrtilles dans la forêt

 

Les framboises poussent en abondance au bord des chemins et dans les clairières qui se referment de plus en plus.

C'est donc en bordure des trouées, pas toujours naturelles, que nous en ramassons le plus comme, ici par exemple, en lisière de la forêt...sous la ligne haute-tension.

Sous la ligne Haute-Tension "Les Deux-Loires"

Sous la ligne Haute-Tension "Les Deux-Loires"



Mais revenons un peu à notre confiture...

Bon pour la recette, c'est le bla bla habituel, je fais toujours pareil pour les fruits rouges ! 

Il faut procéder en tous points, comme il est dit dans la recette ci-dessous. Je pourrais faire un copié-collé...mais bon vous savez lire.  

 

 

 

Alors ce qui compte, finalement, c'est la balade, et que je vous montre mon coin et l'effet final, non ?

Et régalez-vous ! Et régalez-vous !
Et régalez-vous ! Et régalez-vous !
Et régalez-vous ! Et régalez-vous !

Et régalez-vous !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Je salive ! Qu'est-ce que c'est bon .....
Lorsque nous étions en Savoie je trouvais ces petits fruits mais à présent en Haute Provence .... franchement c'est beau ici mais on ne trouve rien .... Oui, des olives !
Répondre
M
A part les mûres qui parfois sont assez grosses près de chez moi en Provence, les années où il a suffisamment plu il n'y a rien à ramasser, c'est bien vrai ! Mais en Haute-Loire il y a tous les fruits des bois, et les champignons :) Bisous
M
Coucou Manou
Oh là là ta confiture ! Que de souvenirs !
Moi je suis partagée entre la confiture et ramasser les framboises :-)
Quand j étais petite on allait nous aussi en Haute Loire vers le lac du bouchet ou près de jonchère pour en ramasser, en chemin on avait aussi des groseilles. Là bas on dirait que le temps s est arrêté. C est tellement beau, ça me manque et maintenant je suis trop loin pour faire de belles cueillettes gourmandes.
J espere que tu auras une petite pensée pour moi quand tu dégusteras ta confiture alléchante.
Belle journée.
Marie
Répondre
M
Merci de ta visite Marie. Les framboises de Haute-Loire sont les meilleures et je suis heureuse de te rappeler tous ces bons souvenirs...Oui j'aurais une pensée pour toi et le partage virtuel ça existe ! Merci de ton passage ici.
Q
Je dirai seulement "miam" et je me sauve très vite.
La confiture de framboise est ma préférée, et je ne doute pas que la tienne soit excellente.
Bisous.
Répondre
M
Le tout est de ne pas en abuser. Tu es bien loin pour que je t'en apporte...Bisous
C
ohhhhhhhhhhhhhhh comme elle me fait envie ta confiture
des framboises sauvages c'est juste divin......hummmmmmm
et la balade à l'air superbe oui double bonheur
bisous
patricia
Répondre
M
Oui nous aimons les deux nous aussi, la balade et les confitures...et aussi de voir nos petits si heureux dans la nature. Bisous
É
Bonsoir Manou. Ta confiture de framboises me semble délicieuse, et me balader dans cette forêt me plairait beaucoup.. Bonne soirée et bisous
Répondre
M
C'est un cadre très apaisant et nous avons beaucoup de chance d'y aller souvent...Bisous
G
ah manou tu me donnes faim; hummmmm de la confiture sur de la brioche ...... bisous
Répondre
M
Et de la brioche maison en plus :) Bises
L
Quelle belles cueillettes de framboises et groseilles, tes tartines m'ont donné envie.
Cette années avec ces chaleurs je n'ai presque pas eu de framboises c'est pourtant pas faute de les avoir arroser.
Passe une belle soirée
Je t'embrasse
Maryse
Répondre
M
Nous avons carrément renoncé à en planter dans le jardin, ils ne produisent rien du tout...Bisous
L
Alors là trop beau comme connaitre, histoire de jeunesse
Répondre
M
Merci Christian. Il n'y a pas d'âge pour découvrir la nature
K
Quel trésor! Au prix où elles sont dans le commerce!
Répondre
M
C'est sûr que là on en ramasse facilement 2kg d'un coup ! On peut les manger en salade de fruits :) Bisous
M
Quelle chance de trouver framboises et fraises sauvages, dans notre vallée de Campan nous savons où trouver des myrtilles mais il faut y aller au bon moment... Humm quel régal !
On en a fait d'abricots, de fraises (du Lot et Garonne) et de figues violettes de chez nous , on en a eu des tas et des tas !
Bises Manou
Répondre
M
Et oui j'aime aussi ramasser les myrtilles mais hélas cette année nous n'en avons pas trouvé.Bises et une belle journée
R
Mummmmmm chez nous un pot de confiture dure 3 mois minimum mais là elle donne bien envie! Bisoussssss
Répondre
M
Quand c'est fait maison, j'apprécie sinon je trouve qu'elles n'ont aucun goût ! Mais je ne suis pas très gourmande en fait malgré les apparences :) Bises
D
un vrai délice cette confiture de framboises, ma maman était un spécialiste de cette confiture, quels souvenirs!
Ton goûter est très sympathique, les enfants ont du se régaler!
très belle journée, bises
Répondre
M
Contente de t'avoir rappeler de bons souvenirs...Les gourmands se régalent en effet ! C'est sûr que cette confiture ne peut se faire qu'en moyenne montagne ! Dans le grand sud pas facile d'avoir des framboisiers en forêt :) Bises
R
Ouaahhh ! mais quelle cuisinière, et quelle présentation. Très bel article, comme d'habitude. Merci Manou. Bonne journée
Répondre
M
Toi tu vas au bout du monde, moi je fais de petites balades et des confitures...que veux-tu c'est ainsi ! A bientôt et une belle fin d'après-midi
M
Wow, que de beaux moments et hummm un délice tes confitures, que du bonheur! Bise, bon vendredi dans la joie!
Répondre
M
Oui je confirme que les gourmands sont comblés ! Bises
N
L'idéal s'est d'abord de les ramasser dans un tel endroit. la nature est généreuse, Manou, et j'espère que les randonneurs respectent cet endroit. Miam! ta confiture est très belle et doit être super bonne. Gros bisous, ma douce, belle journée et très agréable week-end.
Répondre
M
Oui pas de problèmes avec les randonneurs du chemin de Saint-Jacques. Chaque fois qu'on les croise ils sont tous étonnés de voir de jeunes enfants marcher de bon coeur. C'est vrai que les gens du pays travaillent beaucoup aux champs et que les enfants ne se promènent qu'exceptionnellement...Bisous et un bon week-end à toi aussi
S
Miam, quel goûter ! Et à voir vos photos des sous bois, on sent la douceur du temps et de la lumière...... pas comme aujourd'hui..... Merci !
Répondre
M
C'était il y a un mois en Auvergne ! En Provence où j'habite le plus souvent le climat n'est pas le même. Bonne fin d'après-midi
R
Bonjour Manou
Ah oui, ce doit être des framboises bien parfumées , la confiture doit être bonne !!
je n'en trouve pas par chez moi, si des fraises, des mûres que je n'ai pas encore été cueillir !!
Bonne journée, bises
Répondre
M
Oui mais toi tu as trouvé des myrtilles alors que nous cette année, nous n'avons pas pu en ramasser. D'abord les clairières se rétrécissent et donc les plants dégénèrent et puis cette année il n'y a pas eu assez de pluie et des gelées tardives...donc on a ramassé ce qu'on a trouvé !! Bises
M
Les fruits des bois ça fait, les meilleurs confitures du monde
Répondre
M
C'est bien vrai c'est comme le casse-croûte en haut d'un col ou d'un sommet, il est toujours bien meilleur parce qu'il est partagé et qu'on est heureux d'être dehors ! Bises
M
Bonjour chère Manou,
Elle est belle ta confiture !
La nature nous offre tout généreusement, il faut avoir l'oeil.
Les petits préfèrent jouer, c'est normal ! Ce n'est pas évident la cueillette des petits fruits.
Quand j'étais jeune j'allais aussi cueillir tous ces fruits, il y en avait en abondance.
Je vois que la récolte fut bonne !
Tu me donnes envie de confiture !
Bonne et douce journée.
Une envolée de bisous.
Répondre
M
C'est vrai que la confiture et le ramassage font partie de nos souvenirs d'enfance...voilà pourquoi je tiens à les transmettre à mes petits-enfants avant qu'ils se mettent à passer plus de temps sur leur téléphone portable ce qui risque d'arriver très vite :) Bisous et à très bientôt
A
une confiture qui doit être encore meilleure que les autres car elle est associée au plaisir de la rencontre.
Le lac de l’œuf est associé pour moi à ma première frayeur du chemin. Je m'étais éclipsée dans la pinède pour un besoin urgent (c'est une grande préoccupation pour les femmes sur le chemin) et comme les pins de la pinède sont assez espacés je me suis éloignée un peu trop du chemin. Lorsque j'ai voulu repartir dans la direction qui était censée être la bonne je me suis retrouvée sur un autre chemin pas balisé du tout. C'est là que j'ai compris que j'étais perdue. Par chance, j'ai entendu au loin un groupe de pèlerins un peu bruyants, un de ceux que je fuis d'ordinaire, je me suis orientée au soin des voix et quand j'ai retrouvé le balisage rouge et blanc, je me suis juré que désormais je ferais très attention!
C'est une région magnifique et je me suis promis qu'un jour j'y reviendrai mais en touriste
bises et bonne journée
Répondre
M
Oui j'étais sûre que ce coin allait rappeler de bons souvenirs aux marcheurs du chemin...Je comprends que ce soit possible de ne pas se reconnaître car la forêt est partout là-bas !
D'ailleurs, cela arrive quand nous sommes là-haut de rencontrer des égarés parce que deux itinéraires sont possibles : le chemin normal qui descend sur le Hameau du Chier bien fléché rouge et blanc, puisque c'est le GR ou bien, il faut prendre un bout de route à droite, puis bifurquer vers un gîte qui se trouve dans le petit hameau de Rougeac, et donc descendre à gauche...et là il y a en effet la possibilité de ne pas bifurquer sur le bon chemin :) Bises