Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la Bulle de Manou

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Les multiples vertus du vinaigre

Il existe plusieurs sortes de vinaigre.

 

Le vinaigre de vin (blanc ou rouge).

 

Le vinaigre de Xérès est aussi un vinaigre de vin fabriqué en Andalousie à partir d'un vin doux, le Xérès. Il est vieilli en fût de chêne ce qui lui donne un goût incomparable.

 

Le vinaigre balsamique est un vinaigre fabriqué traditionnellement à Modène (en Italie) à partir de moût (de jus) de raisin doux, mûri longuement au soleil. Dès les premiers signes de fermentation, le moût est chauffé et réduit au 3/4 environ, puis placé en fût de chêne où il se transformera en vinaigre spontanément. Il sera mis ensuite à vieillir dans des fûts différents pendant de longues années (jusqu'à 12 ans d'âge pour les vinaigres traditionnels).

 

Le vinaigre de cidre : Il se fabrique comme le vinaigre de vin mais à partir de cidre (donc de jus de pommes).

 

Le vinaigre d'alcool (appelé vinaigre blanc ou vinaigre cristal) : C'est un produit naturel obtenu à partir de l'alcool issu de la fermentation industrielle du sucre naturel de certains légumes (maïs, pomme de terres, mais surtout betteraves). Sa fabrication respecte l'environnement. Elle s'effectue en deux étapes : la première fermentation produit à partir du sucre, de l'alcool ; la deuxième fermentation transforme l'alcool obtenu en acide acétique. Le vinaigre d'alcool commercialisé contient environ 10% d'acide acétique. C'est un produit 100% biodégradable et non toxique pour l'environnement. Il est parfois coloré.

 

Le vinaigre de malt : Il est obtenu à partir d'un jus d'orge germé.

 

Il existe beaucoup d'autres sortes de vinaigre selon les régions du monde...comme le vinaigre de Banyuls (vinaigre de vin), le vinaigre de Reims (vinaigre de vin), le vinaigre de petit-lait (fabriqué à partir de lait écrémé en Suisse), le vinaigre de riz (fabriqué en Asie à partir de vin aigre de riz fermenté), le vinaigre de banane, de noix de coco...

 

Tous les vinaigres peuvent être aromatisés aux fruits, aux plantes aromatiques, à l'ail...Il suffit de faire macérer 3 semaines avant de filtrer le vinaigre et de le consommer. N'oubliez pas de goutter avant de filtrer pour déterminer s'il est à votre goût. Si ce n'est pas le cas, laissez encore macérer une bonne semaine !

 

Nos ancêtres utilisaient déjà le vinaigre pour leur santé, dans la cuisine, pour conserver leurs aliments. Il est connu depuis l'Antiquité en Chine, au Moyen-orient, en Égypte. Les grecs et les Romains savaient l'aromatiser et le buvait additionné d'eau.

 

Au Moyen Âge, la fabrication du vinaigre est tellement importante que le métier de vinaigrier apparaît en France, en Italie, en Espagne. Tous les pays producteurs de vin ont leur corporation. Le secret de fabrication était cependant bien gardé !

Il a fallu attendre les travaux de Pasteur en 1864, pour comprendre l'action des micro-organismes dans la fabrication du vinaigre.

 

Le vinaigre à la cuisine

 

Il est particulièrement utilisé pour déglacer les plats de viande et  indispensable dans la vinaigrette !

 

Votre steak paraît moins tendre. Faites-le macérer dans du vinaigre avant la cuisson, il sera miraculeusement attendri.

 

Le vinaigre donne un goût acidulé aux plats de poissons (qui diffère de celui du citron).

 

On l'utilise dans les courts-bouillons, les marinades de viande, de poisson ou de légumes.

 

Il peut être utile pour faire sortir les petites limaces, escargots, de vos feuilles de salades, d'épinards ou autres verdures du jardin. Il suffit d'en mettre un filet dans votre première eau de lavage et d'attendre quelques instants. Puis de rincer plusieurs fois.

 

On peut l'utiliser aussi dans les desserts, un filet sur les fraises, sur une glace à la vanille, dans une salade de fruits d'été.

 

Il peut être parfumé (à l'ail, à la framboise, à l'estragon...) pour un plaisir renouvelé.

 

Pour les usages culinaires (mais aussi beauté, santé). Préférez le BIO ou le fait maison !

 

Le vinaigre et les conserves

 

Le vinaigre est utilisé pour conserver les aliments. Il est particulièrement utiliser servir pour les conserves de condiments : cornichons, oignons, champignons...

Bientôt ICI je mettrai les recettes. C'est promis !

 

Le vinaigre et la santé

 

C'est le vinaigre de cidre qui semble rassembler toutes les vertus.  Mais les autres peuvent être utilisés aussi dans les préparations-santé !

 

Voici les principaux usages reconnus...

 

Le vinaigre facilite la digestion (1 cuillère à soupe dilué dans 1/2 verre d'eau à boire après chaque repas).

 

Il guérit les maux de gorge dès les premiers symptômes : se gargariser avec un mélange vinaigre, miel et eau ou tisane tiède.

 

Il aide à lutter contre les virus (grippes, infections hivernales...). Pour cela il faut en faire une cure énergétique le matin à jeun en buvant le mélange suivant : 1 verre d'eau à température de la pièce (ou tiède) + 2 cuillères à café de vinaigre, et 2 cuillères à café de miel. Si vous êtes très fatigués ou convalescents, vous pouvez en boire trois fois par jour pendant 4 à 6 semaines.

 

Il soulage les problèmes de peaux et les démangeaisons en application directement sur la peau (1 dose de vinaigre + 1 dose d'eau) ou en bains (2 à 3 verres de vinaigre dans votre bain).

 

Il ferait passer le hoquet plus rapidement que les autres méthodes. Pour cela il suffit d'avaler 1 cuillère à café de vinaigre directement ou, pour les enfants, de verser 1/2 cuillère sur un sucre à laisser fondre dans la bouche tout doucement.

 

En résumé, il aurait des vertus antibiotiques, antispasmodiques, anti-inflammatoires, antibactériennes, antifongiques et antivirales.

 

Certains lui prêtent aussi des vertus amincissantes. Cela ne coûte pas grand chose d'essayer.

 

Enfin, additionné à 1 litre d'eau, il vous empêchera d'attraper la turista lors de vos voyages à l'étranger (au moins 2 cuillères à soupe de vinaigre pour 1 litre).

 

Le vinaigre des quatre voleurs dont l'histoire remonte aux grandes épidémies de peste, aurait épargné de la mort les brigands de l'époque dans plusieurs villes du Sud de la France.  Ils dépouillaient les morts mais n'attrapaient pas la peste.

Ils furent obliger de dévoiler leur secret... L'élixir, avec lequel ils frottaient leur corps, contenait des plantes comme la lavande, le thym, l'absinthe, le romarin, la sauge, la menthe, et la rue. Le vinaigre était mélangé à de l'alcool à proportion égale et on y ajoutait de l'ail, du camphre, de la cannelle, des clous de girofle, et de la noix muscade. Le tout macérait à 35 ° pendant au moins 20 jours.

Le vinaigre des quatre voleurs a été inscrit au CODEX (= nom de la pharmacopée française) dès 1748. Il est d'ailleurs toujours commercialisé en pharmacie comme antiseptique naturel.

 

Le vinaigre et la beauté

 

Il peut aider les peaux grasses à se purifier. Le plus simple est de mélanger 1 cuillère à soupe de vinaigre (de cidre) dans 1/2 verre d'eau de source. La lotion obtenue est très efficace. Elle éclaircit le teint des peaux normales et soigne les peaux à problèmes.

 

Pur, le vinaigre désinfecte et aide à la cicatrisation des petits bobos, boutons, petites brûlures, piqûres d'insectes, de méduses ou de vives (au bord de la mer). N'oubliez pas d'emmener un petit flacon de vinaigre dans votre sac de plage.

 

Une cuillère à soupe ou deux, dans l'eau de rinçage de vos cheveux, les rendra souple et brillant et supprimera les démangeaisons ou les pellicules.

C'est un remède de grand-mère toujours d'actualité !

Le vinaigre dans la maison

 

C'est surtout le vinaigre d'alcool qui est utilisé pour les travaux ménagers. Il n'est pas cher et fait faire de véritables économies car à lui tout seul, il remplace plusieurs produits.

 

Il désodorise et désinfecte. Il peut servir de désinfectant et de nettoyant pour les poubelles, les bacs à litière de votre chat, la cage de votre hamster ou le lavage des accessoires (coussins, jouets...) de vos animaux préférés !

 

Il peut être utilisé pour nettoyer les sanitaires, la cuisine, et les vitres (dilué de moitié dans l'eau).

 

Il empêche les moisissures de s'installer dans la salle de bain et les supprime si elles y sont déjà.

 

Il peut aussi être utilisé comme assouplissant pour le linge (1 petit verre dans le réservoir assouplissant) ou détachant (frotter la tâche avec un chiffon imbibé d'un peu de vinaigre).

 

Il peut être utile pour désinfecter et désodoriser l'intérieur du réfrigérateur (le passer avec une éponge humide puis essuyer c'est inutile de rincer).

 

Pour nettoyer l'intérieur du micro-onde, faire bouillir une tasse contenant 1/3 vinaigre + 2/3 d'eau. Mettre sur puissance max 2 à 3 minutes. Passer ensuite une éponge propre sur les parois.

 

C'est un excellent détartrant (donc anticalcaire). Il permet aussi de faire briller  les robinets. Il peut remplacer le détartrant dans les cafetières ou autres appareils ménagers.

 

Vous pouvez agrémenter son odeur en ajoutant dans la bouteille d'un litre, une quarantaine de gouttes d'huile essentielle de lavande.

 

Une seul recommandation : ne pas le mélanger à de l'eau de javel. Les vapeurs sont toxiques.

 

Très économique en ces temps de crise.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article