Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la Bulle de Manou

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Seuls tome 1 / une BD de Gazzoti et Vehlmann

Ils ont été nombreux les garçons à me parler de cette BD alors, pour une fois, je vais penser à eux !!

Seuls1.jpg

 

L'histoire :

C’est un soir d’été comme les autres dans la petite ville de Fortville. Les gens rentrent chez eux, les enfants font leurs devoirs, certains se disputent ou même se bagarrent…

Mais le lendemain lorsque Dodji se réveille, il est  seul dans la ville. Il va au cours de la journée rencontrer Leïla, Terry et son doudou  puis plus tard Camille, et enfin,  Yvan qui vit à l’écart de la ville dans une grande maison où il a l’habitude d’être seul. Plus aucune communication ne marche : ni télé, ni radio.  Les enfants ne comprennent pas ce qui se passe. Pourquoi les adultes et certains enfants ont-ils  disparu ? Ont-ils été kidnappés par des extraterrestres ? Ont-ils fui quelque chose sans eux ? Mais quoi ? Est-ce une émission de caméra cachée ?

Dodji qui est orphelin et vit dans un foyer, prend tout de suite tout le monde en charge. Il sait même conduire. Leïla aussi !

Seuls dans la ville, avec des animaux sauvages affamés échappés d’un cirque proche, les enfants décident, pour leur sécurité, de se réfugier dans un immeuble où se trouve le bureau du père d’Yvan.  Il faut bien rassurer (et surveiller) le petit Terry et dormir à l'abri. Mais Terry, qui veut à n’importe quel prix retrouver son papa, se sauve. Que de péripéties ! Les enfants décident de ne plus se quitter…

  

Ce que j’en pense :

C’est une BD très colorée, au dessin plutôt classique.

Elle est très facile  à lire dès l’âge de 9 ans. Les propos et les croyances des enfants sont d’une innocence touchante.

Elle touche les enfants et les ados car elle fait appel à nos peurs les plus profondes (peur d’être abandonné, de se retrouver seul, de perdre ses parents).

Les personnages sont assez stéréotypés mais très sympathiques avec leurs bouilles rondes irrésistibles :

Il ya :

-la blondinette un peu timide qui est stressée par l’école et passe tout son temps libre à faire son travail scolaire…Camille ;

 -le petit génie à lunettes, fils unique d’un couple aisé qui s’intéresse plus à leur travail et leurs loisirs qu’à leur fils toujours seul…Yvan ;

- la jolie brunette sûre d’elle et bien dans sa peau qui passe tout son temps libre à faire du bricolage mais s’isole de sa famille… Leïla ;

-le cadet pleurnichard et désobéissant  qui a l’habitude de vivre avec sa mère depuis la séparation de ses parents et réclame haut et fort son père…Terry ;

- et forcément le meneur courageux et intrépide, habitué à se débrouiller seul et à gérer sa vie depuis qu’il est orphelin…Dodji.

Leur groupe forme une association crédible dans cette situation post- apocalyptique surprenante. Les enfants entrent en scène l’un après l’autre ce qui laisse au lecteur le temps de les observer. C’est finalement un tome de découverte. On s’attache aux enfants et on désire en savoir plus ce qu’il va leur arriver…

La lecture est très plaisante même si le lecteur n’en apprend pas beaucoup sur les raisons de la disparition des adultes. Péripéties et passages pleins d’humour  alternent avec des moments plus angoissants….

C’est donc une très bonne BD d’aventure à lire absolument et A SUIVRE !

Ce premier tome a d'ailleurs été primé au Festival d’Angoulême en 2007 (catégorie jeunesse 9/12 ans) mais il peut être lu et aimé par des ados plus âgés voire même des adultes. 

 

 

 

 

 

 

  

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article