Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Là où chantent les écrevisses / Delia Owens

Points / Grands romans, 2021

Points / Grands romans, 2021

Piaillant et criaillant, les oiseaux de mer tourbillonnaient avant de plonger, voletaient tout près de son visage, et se posaient sur le sable tandis qu'elle leur jetait du gruau. Ils finirent pas s'apaiser et entreprirent de se lisser les plumes pendant qu'elle restait assise, les jambes repliées sur le côté. Un gros goéland s'approcha tout près d'elle.
"C'est mon anniversaire", confia-t-elle à l'oiseau.

Depuis la Grande Dépression des années 30, la famille a tout perdu sauf une petite cabane de pêcheur située dans le marais côtier, près du village de Barkley Cove, en Caroline du Nord où elle décide de s'installer. Mais les parents se disputent sans cesse, le père qui boit, se met à battre la mère. Un jour, elle n'en peut plus et s'enfuit avec sa valise en carton bouillie, pour ne plus jamais revenir, laissant-là ses cinq enfants. Chacun leur tour, ils vont décider de quitter la maison, ne supportant plus le père. Les trois grands partent d'abord, puis c'est le tour de Jodie, bien qu'il soit encore mineur. 

Kya, qui n'a que 7 ans, se retrouve seule. Pendant un temps, le père reste sobre et tous deux s'apprivoisent. Il va même lui apprendre à perfectionner sa technique de pêche durant quelques semaines plutôt heureuses où elle reprend espoir. Mais il se remet à boire et à jouer au poker et, un jour, lui aussi ne revient pas à la maison. Kya se retrouve seule au monde avec pour seuls amis, les oiseaux et les animaux du marais. 

Aidée discrètement par un couple de personnes noires du village, elle survit en vendant sa récolte de moules à Jumping et s'habille grâce aux dons de Mabel, son adorable femme. La population du village la rejette et les services sociaux qui vont réussir à la mener à l'école, n'arriveront plus à mettre la main sur elle lorsqu'elle n'y retournera pas. Là-bas, elle a été humiliée par les autres enfants et même par la maîtresse et pourtant, elle rêvait d'apprendre à lire. 

Elle devient alors pour tous la "Fille des marais", la sauvageonne. Les enfants ne sont que le reflet de leurs parents. Ils sont racistes, rejettent toute personne différente qui ne rentre pas dans la norme, même si comme Kya, elle n'est pas noire, mais tout simplement pauvre. Elle les épie en silence, bien cachée dans les hautes herbes. 

Il faut dire aussi qu'elle connait les moindres secrets de ce marais, le moindre souffle de vie. Elle observe tout, dessine tout et devient une charmante jeune fille, sauvage et solitaire.

C'est alors qu'elle croise Tate qui la prend en affection et lui apprend à lire en cachette. Pour la première fois depuis longtemps quelqu'un lui ouvre son cœur et s'intéresse à elle. Elle s'attache à lui et tombe amoureuse. En fait, ils se connaissaient depuis l'enfance car Tate était le meilleur ami de Jodie, mais elle était trop petite pour s'en souvenir. Il est fortement impressionné par son savoir et sa faculté à apprendre. Mais à son tour, il l'abandonne pour partir en ville faire ses études de biologie. Kya se referme sur elle-même, et redevient solitaire.

Cette solitude lui pèse tant que, lorsque Chase un garçon du village vient spontanément vers elle, en lui faisant des promesses, elle le croit, elle, si méfiante d'habitude. Elle se laisse aller pour une fois et ils deviennent amants...

Mais, quelques années après leur rupture, le drame éclate : il est retrouvé mort en bas de la tour de guet. Aucun indice, aucune trace et pourtant tout le village accuse Kya ! 

La population est loin de se douter qu'elle n'est pas la fille inculte et sauvageonne qu'ils imaginent.

Il n'ajouta pas qu'il s'attristait de la voir si seule, qu'il savait comment les gamins du bourg l'avaient traitée pendant toutes ces années ; comment les gens du bourg l'appelait "la Fille des marais" et colportaient des histoires à son sujet. Venir furtivement jusqu'à sa cabane, courir dans le noir et la barbouiller de graffitis était désormais une tradition, un rite d'initiation pour les garçons qui devenaient des hommes. çà en disait long sur les hommes...Certains prenaient déjà des paris pour savoir qui lui volerait sa virginité.

Voilà un roman que je voulais lire depuis longtemps. C'est chose faite et je peux vous dire que je n'ai pas été déçue tant j'ai été conquise par cette lecture ! 

Le récit alterne entre l'enquête menée par les agents du village qui tentent d'élucider la mort suspecte de Chase, et la vie de Kya dans les marais, de sa petite enfance_ lorsque sa mère s'en va pour ne plus revenir_ à l'âge adulte. Le lecteur ne perd jamais ses repères car, pour chacun des chapitres, la date est précisément mentionnée. 

Comment ne pas être émue par le sort de Kya, cette petite fille qui se retrouve abandonnée par les siens et obligée de vivre toute seule au milieu du marais, de pêcher dès l'aube des moules pour les revendre et assurer sa subsistance, ainsi que l'essence pour sa barque. C'est un personnage à la fois sensible, fragile et très pugnace. Elle ne peut oublier pour autant l'abandon des siens, la violence des autres et cela explique son caractère farouche et réservé, car elle ne peut faire confiance qu'à elle-même. 

Il faut aimer la nature pour apprécier pleinement la poésie qui se dégage de chaque page de ce premier roman, car au-delà de l'histoire en elle-même, de la tendresse et de l'attachement que le lecteur ressent peu à peu pour Kya, c'est tout le marais, et l'incroyable vie qui l'habite, qui nous charme, nous intrigue, nous subjugue et parfois nous inquiète. Il fait partie intégrante de l'histoire.

Le lecteur comprend que Kya, qui aime la liberté et la nature, s'y sente en sécurité plus qu'auprès des hommes et de leur cruauté. Elle qui connait les canaux tout comme les courants marins, qui aime parler aux goélands, écouter les chants des grenouilles, reconnaitre les plumes de tous les oiseaux et les dessiner à l'aquarelle, deviendra une personne célèbre à son insu, car ses dessins seront publiés et ses talents reconnus. 

Si vous aimez la nature et sa beauté, ce magnifique roman est fait pour vous. Mais ne vous fiez pas à ceux qui le classe en polar, vous seriez déçus. S'il y a bien une intrigue policière, et beaucoup de noirceur dans les relations familiales et humaines, ainsi que le récit détaillé du procès, ce n'est pas du tout le sujet principal du livre. Ce roman en effet nous parle de préjugés, de ségrégation, de différence, mais aussi de liberté et... surtout beaucoup d'amour. 

Inutile que je vous dise aussi que l'auteur est diplômé en zoologie et en biologie. Elle sait de quoi elle parle ! 

Un grand Merci à Hélène du blog "Lecturissime" de m'avoir donné envie de le lire lorsqu'elle l'a présenté sur son blog ICI, et à Violette qui nous le présente en version AUDIO, ICI sur son blog.

Vous pouvez aussi aller lire la chronique de Keisha ICI, et celle d'Alex, ICI

Bonne lecture ! 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Tu me donnes envie de le lire, je pense au film Les enfants des marais que j'ai vu au moins 3 fois et que j'ai tant aimé !<br /> Merci pour cette présentation Manou
Répondre
S
Une lecture inoubliable !
Répondre
E
je l'ai noté dès sa sortie et... Il m'attend encore :-)
Répondre
F
Ce "régal de lecture" transmis ici, invite à se plonger dans ce roman qui nous rapproche de la Nature. Ton résumé, au début, m'évoquait l'ambiance de "My absolute Darling" de Gabriel Tallent" en raison de la situation sociale et familiale que tu as résumée au début. <br /> Là, s'ajoute la toute puissance et beauté de la nature qui ne laisse pas Kia insensible mais l'inspire vivement . A me procurer et à lire d'ici peu donc.<br /> Merci pour cette belle présentation.<br /> Amitiés. .
Répondre
B
Il y a longtemps que j'ai envie de le lire et ton excellente chronique Manou m'en donne encore plus envie ! Donc, ce sera pour bientôt.<br /> Je te remercie pour ce partage.<br /> Gros bisous.<br /> Bernadette.
Répondre
A
Je l'ai dans ma liste à lire celui là.
Répondre
É
Voilà un livre qui me plairait bien ...surtout pour la beauté de la nature ! Merci pour les liens ! Bon week-end Manou! Bises!
Répondre
C
merci de la présentation tu donnes vraiment envie de le lire ce livre<br /> belle journée<br /> bisous<br /> patricia
Répondre
Z
Je l'ai retenu à la bib, mais pas encore reçu, c'est long !!
Répondre
A
Ce livre est splendide et triste aussi. Oui il faut le lire. Bises
Répondre
P
Il est dans ma PAL et je me suis promis de le lire cette année. Comme j'adore la nature, il devrait me plaire. Certains n'y ont pas été sensibles, mais c'est comme ça pour tous les livres. Aucun ne fait l'unanimité. <br /> Bonne fin de semaine
Répondre
C
Et bien, tu sais quoi ?? il est sur ma liste de livres à me procurer !!!! tu renforces mon envie ! merci ! Bisous
Répondre
D
Alors j'ai vraiment entendu et lu beaucoup de bien sur ce roman, et ta chronique va dans le même sens. Du coup, je pense que si j'arrive enfin un jour à l'emprunter en médiathèque, je serai conquise ! Merci d'avoir partagé ton ressenti avec nous et d'avoir encore plus aiguisé ma curiosité pour ce roman !
Répondre
M
Je l'ajoute à ma liste...<br /> Ta page me rappelle un poème que j'ai écrit en 2010: Un jeu poétique, on nous donnait une image et il fallait écrire un poème à partir de cette image... Je te donne le lien... Sûre je vais lire ce livre: https://marie-aupaysdesimagesetdesmots.blogspot.com/2010/07/poeme-un-soir-dans-les-marais.html
Répondre
B
Tous les ingrédients sont là pour une belle lecture.
Répondre
K
Je suis très tentée par le résumé de ce livre. Je le cherche aussitôt.<br /> Merci Manou.<br /> Je vous présente, à toi ainsi qu'aux tiens, mes voeux les meilleurs pour l'année qui vient de démarrer.
Répondre
M
ce roman à l'air passionnant......<br /> passe un bon après-midi<br /> bises
Répondre
E
tu donnes envie de lire ce livre c'est certain :-) de plus, j'aime beaucoup le titre ! <br /> bises
Répondre
E
P. S je viens de regarder sur amazon, de plus prix plus que raisonnable et ce n'est pas négligeable, je l'ai mis dans mes envies pour ne pas oublier le titre, en attendant de finir mes lectures en cours.
R
Merci pour ta belle présentation Manou. Bisous
Répondre
A
Un très bon souvenir de lecture.
Répondre