Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Flore d'automne des bords de champs et des chemins / Balade en Provence

Mauve sylvestre

Mauve sylvestre

Cette année encore, depuis les pluies de septembre et du début du mois, la nature en Provence vit son second printemps, moins spectaculaire certes, mais bien agréable tout de même. 

Les mauves sylvestres (Malva sylvestris) sont les plus communes et envahissent les bords de chemin. 

N'hésitez pas à agrandir les photos en cliquant dessus, puis à les faire toutes défiler en suivant les flèches.

Mauve sylvestre
Mauve sylvestre
Mauve sylvestre

Mauve sylvestre

Les centaurées rudes (Centaurea aspera) poussent sur les sols sableux et aiment le climat méditerranéen.

On les reconnait facilement aux épines dures se trouvant sur les bractées. C'est une plante qui s'étale au sol et a un aspect rampant, avec beaucoup de feuilles et peu de fleurs.

La centaurée rudeLa centaurée rude
La centaurée rudeLa centaurée rude
La centaurée rudeLa centaurée rude

La centaurée rude

A l'automne également, fleurissent les inules visqueuses (Dittrichia viscosa) qui éclairent de leur couleur jaune les bords de chemins, les jachères ou les vignobles. Son nom vient du fait qu'elle colle aux doigts quand on la touche. 

L'inule visqueuse
L'inule visqueuse
L'inule visqueuse
L'inule visqueuse

L'inule visqueuse

Attention ! Si vous avez des chevaux, car à l'automne aussi pousse le Seneçon de Jacob (Jacobea vulgaris) appelé encore, le Séneçon jacobée ou l'herbe de Saint Jacques, qui est toxique pour eux quand il se retrouve dans le foin. 

Je trouve que de loin les deux plantes se confondent. Cependant le Seneçon est plus grand et a des feuilles bien découpées. 

Le Séneçon de Jacob (Attention toxique pour les chevaux et pour l'homme !)
Le Séneçon de Jacob (Attention toxique pour les chevaux et pour l'homme !) Le Séneçon de Jacob (Attention toxique pour les chevaux et pour l'homme !)

Le Séneçon de Jacob (Attention toxique pour les chevaux et pour l'homme !)

La fausse roquette (Diplotaxis erucoides) envahit les vignes et les bords des chemins. Elle est souvent associée à la moutarde des champs (Sinapis arvensis) de couleur jaune. 

La Fausse roquetteLa Fausse roquette
La Fausse roquetteLa Fausse roquette

La Fausse roquette

La moutarde des champsLa moutarde des champs
La moutarde des champsLa moutarde des champs

La moutarde des champs

Sur les talus secs et bien drainés, on peut encore trouver quelques chardons bleus (Echinops ritro) qui fleurissent dès la fin de l'été et servent à faire de jolis bouquets secs. 

Le Chardon bleu
Le Chardon bleuLe Chardon bleu

Le Chardon bleu

Bien que sa période de floraison soit passée, je voulais aussi vous montrer la garance des teinturiers (Rubia tinctoria) appelée encore "rouge des teinturiers". C'était une plante cultivée dans ma région, au XIXe siècle, en particulier dans le Vaucluse tout proche et dans le nord des Bouches-du-Rhône où j'habite. On utilisait les racines et les rhizomes pour teindre les tissus en rouge. 

La garance des teinturiers
La garance des teinturiersLa garance des teinturiers
La garance des teinturiers

La garance des teinturiers

Le fenouil commun ou fenouil sauvage (Foeniculum vulgare), très utilisé en cuisine en Provence aime pousser au bord des champs et sur les talus secs ensoleillés. 

Le fenouil sauvage
Le fenouil sauvage

Le fenouil sauvage

Vous ne pourrez pas le confondre, vu son odeur, avec une autre plante de la famille des ombellifères qui pousse au bord des sentiers sous les pins, le buplèvre arborescent (Bupleurum fruticosum).

Buplèvre arborescent en fruits
Buplèvre arborescent en fruits
Buplèvre arborescent en fruits

Buplèvre arborescent en fruits

Au dessus, en levant les yeux au ciel vous avez la plupart du temps, ce paysage-là...

Des pins d'Alep
Des pins d'Alep

Des pins d'Alep

Enfin, sous les pins aussi, fleurit en fin d'été, l'aster à feuilles d'orpin (Galatella sedifolia) appelé aussi, aster à feuilles de sédum. J'ai aimé la multitude de couleurs que prennent ses fleurs selon leur maturité car elles ne s'épanouissent pas toutes en même temps. 

L'aster à feuilles d'orpinL'aster à feuilles d'orpin
L'aster à feuilles d'orpinL'aster à feuilles d'orpin

L'aster à feuilles d'orpin

J'aime ces murets envahis par la végétation qui maintiennent joliment les parcelles. 

Quelques murets anciens dans ma région
Quelques murets anciens dans ma région
Quelques murets anciens dans ma région

Quelques murets anciens dans ma région

Et c'est avec cette jolie coccinelle que se termine mon article du jour, j'espère qu'il vous a plu...

Bonne semaine à tous !

A bientôt !

A bientôt !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Alors Manou je me promène sur "ton" Blog et je suis loin d'avoir fini!!!!
Pour la Provence, en priorité voir un coucher de soleil sur l'étang du Vaccarès.... iréel et si en prime on y voit les flamands et cormorans qui viennent se coucher.
Pour le fenouil, tous les ans vers le 15Août on en ramasse une brassée que je mets dans la maison, du coup elle parfume toute la maison à la Bouillabesse!!!!!!
La Provence comme toutes les régions de France une vie ne suffit pas pour la connaître.
Répondre
Q
C'est toujours agréable de te suivre, quel que soit le chemin où tu nous conduis.
Merci pour le partage, Manou.
Encore navrée de mon absence.
Bisous et douce journée.
Répondre
M
Pas de soucis Quichottine, je suis moi aussi assez absente durant ces vacances et même si j'ai programmé des articles à partir de demain, je ne pourrais visiter tout le monde. Mais promis je me rattraperai en fin de vacances. Chacun fait comme il peut et l'essentiel est aussi de suivre nos envies qui forcément fluctuent en fonction aussi de notre vie. Merci pour tes messages et tes passages...bisous et une douce semaine en attendant que je vienne moi aussi te lire
E
Bonjour Manou. J'aime bien ces murets moi aussi, et les chardons bleus sont superbes dans des bouquets secs. Bisous
Répondre
C
coup de cœur pour la coccinelle et merci de cette si belle série botanique de ta région
j'aime beaucoup ces murets je leur trouve un charme fou
bisous
patricia
Répondre
M
C'est le charme du sud ces murets de pierre en effet :) bisous et merci de ton passage ici
M
Une très jolie flore - superbes les photos des pins se détachant sur le ciel bleu - en plus de leur utilité, ces murets en pierres sont remarquables et joliment intégrés dans la végétation - bonne et belle journée - bisous
Répondre
Y
Et bien, tu en connais des plantes de ta région.
Et chacune tu les cites par leur petit nom, et même la version latine.
La mauve semble plaire aux gendarmes, c'est eux qui ont du brouter les feuilles.
Pour la centaurée, je connais la scabieuse simple. Mais là, elle est armée, et non inerme.
Je lis qu'elle est méditerranéenne. Aucune chance de la voir en Grand Est, sauf si importée.
Pour l'inule, j'ai pensé séneçon de Jacob. Effectivement, tu dis qu'elle est trompeuse.
Sauf à y toucher, visqueuse, comme l'aulne glutineux jeunes feuilles.
Pour le fenouil, ne pas confondre avec l'Angélique. Ça ne doit pas avoir le même goût.
Le buplèvre, là, vraiment je ne connais pas. Et le pin d'Alep, " C'est le botaniste écossais Philip Miller qui lui donna abusivement ce nom scientifique, en 1768. En effet, c'est le Pinus brutia qui pousse principalement dans la région d'Alep ". À Alep, il préfère les calanques.... Mais ça tu le sais, c'est juste pour moi, me fixer les idées.
Pour les photos N & B, vous êtes plusieurs à regretter n’avoir pas fait. C'est décidé, j'ouvre des cours par correspondance :-)
Le plus dur c'est développer les négatifs. Rater à ce moment, et tout le film est perdu.
Je te souhaite une bonne semaine. Amic@lement. Yann
Répondre
M
Il y a énormément d'espèces différentes de centaurées, celle-ci avec ses épines est vraiment facile à identifier !! La scabieuse je la vois aussi très fréquemment en Haute-Loire. J'ai découvert l'Angélique cet été, figure-toi que je n'en avais jamais vu autant en bordure des chemins et des forêts altiligérienne, nous n'en avons pas en Provence. L'odeur est très différente de cette du fenouil qui est vraiment une plante du sud, employée en cuisine, dans les marinades et les fameuses olives cassées !! Bises et merci pour ton long message
K
Oui, du plaisir : tu as vraiment l'oeil pour ces modestes (?) fleurs
Répondre
M
J'adore être dehors dans la nature, cela me ressource et je me trouve plus sereine ensuite :)
M
Un grand MERCI à tous pour votre visite silencieuse ou pas. Belle journée !
Répondre
B
Vous êtes une véritable encyclopédie botanique ! Toutes ces fleurs sont belles et nous avons beaucoup de chance, en Provence, d'avoir autant de fleurs en automne.
Répondre
M
J'aime aussi l'automne pour cela, ce second printemps ! Merci pour ce gentil commentaire
C
Comme il doit faire bon se balader chez toi en ce début d'automne ! Encore plein de fleurs sauvages pour le plus grand bonheur de ceux qui empruntent ces chemins. J'en connais certaines bien sûr, mais pas toutes, comme cet aster à feuilles d'orpin que je n'avais jamais vu.
Belle journée, bisous.
Cathy​
Répondre
M
La pluie fait renaître ma région et les nuits sont encore douce, du coup les plantes ne sont pas bloquées par le froid, pas encore en tous les cas...bisous et une douce journée
E
Quelle belle saison , haute en couleurs! Merci Manou pour la balade bien enrichissante! Bisous!
Répondre
E
Bonsoir Manou. Ces fleurs des champs sont encore bien jolies. Bonne soirée et bisous
Répondre
L
Bonjour Manou,
j'ai bien aimé cette balade fleurie. il est vrai que ce mois d'octobre est très beau. Bonne soirée. Bisous. Huguette
Répondre
M
Bien entendu c'est souvent le cas dans le sud en octobre, mais certaines années il y a davantage de pluies, là c'est plus calme ! bisous
R
Bonsoir Manou,
Nous avons un début d'automne exceptionnel , c'est presque une période de printemps !!
c'est magnifique, en plus il ne pleut pas, le ciel est bleu ! quoi de mieux !!!! mais ça ne va pas durer ! dommage ! lol !
Merci pour tes belle photos pendant ta balade... Bises
Répondre
B
Un excellent reportage botanique ! Merci Manou pour toutes ces précisions !
Je te souhaite une très belle semaine et je t'embrasse très fort.
Bernadette.
Répondre
M
Ce sont les rares fleurs que nous voyons chaque année à l'automne, alors c'est facile de retenir leur nom pour moi du coup ! bisous et merci pour ton passage
P
Une belle balade fleurie ! Je ne connais pas toutes ces fleurs.
Bonne soirée.
Répondre
A
De jolies couleurs , chez nous les fleurs sauvages sont souvent fanées. Bises
Répondre
D
Une bien jolie balade dans ta région qui est très jolie quelles que soient les saisons ! Pour qui sait reconnaître les plantes, il y a de quoi faire des réserves pour l'hiver : pignons de pin, fenouil...
Très belle semaine à toi !
Répondre
M
Les pignons ne sont pas encore tombés au sol, il faut un peu de vent à présent !! Quand au fenouil on le ramasse traditionnellement à la Saint-Michel...le 29 septembre donc, ainsi il conserve sa saveur toute l'année parce qu'il a commencé à sécher sur pied. Mais je te l'avoue parfois j'en ramasse avant...Belle journée
B
Un très joli billet fleuri pour commencer la semaine, ces fleurs sont très jolies. Très belle soirée. Bises Florence
Répondre
Coucou. Vous avez encore de jolies fleurs. Bisous
Répondre