Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Les coccinelles de nos jardins

Une coccinelle à 7 points

Une coccinelle à 7 points

Les coccinelles font partie de la famille des Coccinellidae, un nom qui provient du latin "coccineus" qui signifie "écarlate". 

Ce sont les insectes les plus populaires du jardin, et les préférés des enfants. Avec leur forme ronde, et leurs courtes pattes, ils ne suscitent pas de peur ou de phobie particulière.  

Durant notre enfance, nous nous sommes tous amusés à faire un vœu, tout en regardant une coccinelle s'envoler du bout de notre doigt, parfois même en lui soufflant dessus pour hâter son départ, car la coquine, se jouait de nous, trottinait à toute vitesse, changeait de direction, tournait autour de notre petite main et s'envolait finalement quand elle l'avait elle seule, décidé. 

La coccinelle se nourrit la plupart du temps, de pucerons, d'acariens et de cochenilles, et peut en ingérer ainsi que ses larves, plus de 200 en une seule journée. C'est donc un insecte très utile au jardin potager ou d'agrément, et même pour les plantes d'appartement, si vous les sortez dans le jardin aux beaux jours. 

Il y a une centaine d'espèces de coccinelles en France, que l'on peut identifier selon leur couleur, mais surtout en comptant le nombre de points sur leur carapace. 

Toutes, quand elles se sentent attaquées, émettent quelques gouttes d'un liquide inoffensif pour l'homme.

 

La plus commune, celle que nous dessinions enfant, et que nous voyons le plus souvent, est la coccinelle à 7 points (Coccinella septempunctata), de couleur rouge à points noirs (7 donc).  C'est aussi la plus grosse. Elle hiberne en hiver pour ne sortir que dès les premiers beaux jours du printemps. 

Elle se développe en quatre stades. 

Des œufs, pondus au printemps, sortent des larves que l'on retrouve souvent sur les plantes infestées de pucerons, dont elles vont se nourrir abondamment. Je vous montre plus bas dans mon article à quoi ressemble une larve. Les larves sont grises ou noirâtres, avec des points oranges et mesurent moins d'un centimètre. Le nombre de points permet de savoir à quelle espèce, elles appartiennent. 

De la nymphe (= la chrysalide) qui ne bouge pas, sortira un adulte au thorax noir, taché de blanc des deux côtés, aux élytres d'abord orange puis d'un rouge franc, tel qu'on le voit le plus fréquemment. 

Différentes nymphes de coccinelles sur les plantes du jardinDifférentes nymphes de coccinelles sur les plantes du jardin
Différentes nymphes de coccinelles sur les plantes du jardinDifférentes nymphes de coccinelles sur les plantes du jardin

Différentes nymphes de coccinelles sur les plantes du jardin

Une fois l'adulte sorti de sa chrysalide, il ne reste que la carapace.

L'adulte est sorti !L'adulte est sorti !
L'adulte est sorti !L'adulte est sorti !

L'adulte est sorti !

La coccinelle asiatique (Harmonia axyridis) est une espèce invasive qui, par sa présence, fait disparaître ses cousines européennes. Elle est très polymorphe et peut être noire à points rouges, ou bien à zébrures au lieu de points, ou encore orange à points blancs. Vous avez un aperçu des différents aspects sous lesquels nous pouvons la découvrir.

 

Photo wikipedia

Du coup, je pense que les trois coccinelles ci-dessous, sont bien des coccinelles asiatiques. 

Trois coccinelles asiatiques très différentes (sauf erreur de ma part !)
Trois coccinelles asiatiques très différentes (sauf erreur de ma part !)
Trois coccinelles asiatiques très différentes (sauf erreur de ma part !)

Trois coccinelles asiatiques très différentes (sauf erreur de ma part !)

La larve de la coccinelle asiatique ressemble beaucoup à celle de la coccinelle à 7 points, sauf qu'elle présente davantage de points de couleurs de chaque côté.

Une larve de coccinelle asiatique

Une larve de coccinelle asiatique

La coccinelle à damier (Propylea quatuordecimpunctata) encore appelée, la coccinelle à 14 points, ne passe pas inaperçue. 

Coccinelle à damier (ou coccinelle à 14 points)

Coccinelle à damier (ou coccinelle à 14 points)

Enfin, je ne peux terminer cet article sans vous montrer cette jolie coccinelle à 22 points (Psyllobora vigintiduopunctata). Elle a une couleur originale, elle-aussi, n'est-ce pas ?

Coccinelle à 22 points

Coccinelle à 22 points

Voilà mon article se termine, j'espère qu'il vous a plu. Il existe dans les jardins de nombreuses autres sortes de coccinelles que peut-être un jour, j'aurais la chance d'observer et de vous montrer à nouveau. 

N'hésitez pas à me faire part de vos remarques, je découvre le monde des insectes depuis peu et je peux donc commettre des erreurs. 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Toutes plus belles les unes que les autres!
Répondre
S
Ces photos sont magnifiques !
Répondre
M
Un grand MERCI à tous pour votre fidélité, votre passage ici et vos messages ! Belle journée...
Répondre
B
J'ai vu hier, justement, pour la première fois, sur les bords de la piscine, une coccinelle asiatique... Très orangée.
Répondre
B
Merci infiniment Manou pour ce beau partage, j'adore les coccinelles ! Je mets ton billet de côté pour le lire tranquillement.
Je t'embrasse très fort.
Bernadette.
Répondre
P
Je ne connais pas beaucoup d'espèces de coccinelles. Je les aime bien, mais il m'arrive d'en écraser sans le faire exprès et ça pue ! Les larves passent plutôt inaperçues.
En tout cas, elles sont gourmandes de pucerons et ça, c'est un bon point pour elles !
Bonne soirée.
Répondre
L
Bonsoir Manou,
Je ne connais que celles qui sont rouge avec 7 points. j'an ai même qui rentre dans la maison. C'est vrai quelles sont très utiles. Merci pour tous ces détails. Bisous. Huguette
Répondre
B
Elles sont précieuses les coccinelles, j'y fais toujours attention au jardin.
Répondre
F
Bonjour, j'adore cette petite bête, jamais vu de larves de coccinelle, je te souhaite une bonne soirée, bisous
Répondre
B
Quelles sont jolies toutes ces petites coccinelles !
Bisous du jour Manou
Répondre
L
je pense que nous voyions plus des asiatiques que des européennes hélas !
bises amicales
Répondre
M
Les coccinelles asiatique sont considérées comme nuisibles. Elles sont si voraces qu'elles ne laissent plus rien aux coccinelles autochtones qu'elles attaquent parfois d'ailleurs. D'autre part elles transportent un poison mortel pour les coccinelles locales.
Tu peux voir cet article :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/faut-il-se-mefier-coccinelles-asiatiques-1652776.html
Bonne journée à toi, gros bisous,
Mo
Répondre
M
Merci Mo pour ce lien, j'irai le voir avec attention...bisous et une belle journée
C
J'adore les coccinelles aussi et ton article me fascine! Bises et belle journée!
Répondre
R
La dernière se confondrait avec la feuille si elle n'avait pas les points noir! Super intéressant ton article Manou. Merci. Bisous
Répondre
R
I, too, have a variety of ladybugs in my garden. Thank you for this information. I did not know these things. Friendship
Répondre
P
Cette année dans mon nouveau chez moi nous avons été envahi de coccinelles à 7 points, pour mon plus grand plaisir et celui de mes plantes! Je connais les autres coccinelle en photos seulement. Un joli billet ce matin. Bises
Répondre
P
Bonjour Manou,
Durant très longtemps j'ai cru qu'il existait qu'une seule sorte de coccinelle. Merci pour ton bel article détaillé et instructif.
"Coccinelle" est le surnom que je donne à une de mes petites filles. C'est mon "porte bonheur"
Je t'embrasse et te souhaite une douce journée
Répondre
M
Un très jolie surnom, elle doit être adorable :) bises
C
bonjour Manou
autrefois on en trouvait plus au jardin, tout comme les papillons. J'en ai trouvé une en nettoyant ma salade, je l'ai vite posée sur un rosier
bisous
Répondre
M
Je suis ravie d'apprendre tout cela, en effet les coccinelles de notre enfance nous ont laissé de bien jolis souvenirs, mais je suis contente d'en avoir appris davantage. J'en trouve en été souvent sur le plancher de ma chambre qui surplombe un énorme laurier rose, souvent elles sont minuscules, et je vois bien que depuis quelque temps il y a moins de pucerons. Quel dommage que l'asiatique prenne le pas sur notre chère coccinelle de nos jardins ! Je vais tenter de me souvenir de ce que tu nous explique, j'ai la mémoire qui flanche...
Gros bisous Manou
Répondre
M
Ce n'est pas grave, il ne s'agit pas de tout retenir, j'avais fait des photos de ces étranges coccinelles si différentes de celles que je vois d'habitude et j'ai été tellement étonnée de voir que j'avais déjà dans mon jardin toutes ces coccinelles asiatiques que je n'avais jamais vu auparavant...bisous prends soin de toi
T
Bonjour Manou, je suis impressionné de voir que tu as autant de sortes de coccinelles autour de chez toi, et parmi bon nombre me sont inconnues. La dernière m'a captivé avec ses 22 points, peut-être celle qui possède le plus de points ? Je les adore et sont bénéfiques au bon fonctionnement de nos jardins. Tout le monde ( ou presque ) les adore comme tu le dis. Ce n'est pas étonnant qu'elle soit appelée « bête à bon Dieu ». Merci pour toutes ces explications ainsi que toutes ces découvertes très enrichissantes. Passe une belle journée
Répondre
M
Merci de ta visite Théo, je pars toujours de mes photos et là j'ai été tellement étonnée de trouver toutes ces variétés dans mon jardin moi-aussi, je ne m'y attendais pas... belle journée. Bises