Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Le cœur battant de nos mères / Brit Bennett

Autrement, 2017

Autrement, 2017

Que signifiait l'amour pour elle ? Sa mère lui avait dit qu'elle l'aimait et pourtant elle l'avait abandonnée, et elle se n'était jamais sentie aussi seule.

Elle était censée savoir qu’une seule erreur suffirait à la priver d’avenir. Plus que n’importe qui, elle aurait dû savoir à quoi s’en tenir. Elle-même avait été l’erreur de sa mère.

L'histoire se passe à Oceanside, une petite communauté noire et protestante du sud de la Californie. 

Nadia a 17 ans et des projets d'avenir plein la tête, lorsqu'elle s'aperçoit qu'elle est enceinte. Il est hors de question qu'elle en parle à son père, un ancien marine, car depuis que sa mère a mis fin à ses jours, quelques mois auparavant, il n'arrive pas à faire face. Nadia est elle-même très perturbée, car elle persuadée que c'est à cause d'elle, que sa mère est passée à l'acte. Personne n'avait rien vu venir, et elle n'a laissé aucune lettre d'explication.  

Son petit ami,  Luke Sheppard  plus âgé qu'elle, est en fait un gentil garçon. Mais, en tant que fils de pasteur, vivant sous la coupe de sa mère qui décide de tout à sa place, et joue un rôle important dans la petite communauté, il ne veut pas que l'histoire s'ébruite. De plus, il a du renoncer à ses propres projets, suite à plusieurs accidents graves. Il rêvait de faire du sport, son métier.

Nadia décide toute seule de ne pas garder le bébé. Lucke ne s'y oppose pas : il est dépassé par ce qui leur arrive, et incapable de réfléchir par lui-même. Elle a beaucoup de mal à supporter l'intervention, d'autant plus que Luke ne l'accompagne pas et ne vient pas la chercher. 

Après un été difficile et plutôt solitaire, durant lequel elle va tout de même travailler et faire la connaissance d'Aubrey, puis devenir son amie, Nadia rentre à l'Université de droit dans le Michigan. Elle est boursière et doit absolument réussir pour réaliser son rêve,  mais aussi celui de sa mère, qui n'a pu faire d'études, alors qu'elle en rêvait elle-aussi, tout simplement parce que Nadia est arrivée trop tôt dans sa vie.

Nadia s'éloigne de son père et quitte la petite ville de son enfance, et ses repères. Elle ne reviendra pas pendant plusieurs années. 

Elève brillante, elle est très vite remarquée par ses professeurs et réussit tout ce qu'elle entreprend. Malgré ses succès, rien n'est simple pour Nadia, car en amour, elle reste blessée et n'arrive pas à s'attacher, jusqu'à ce qu'elle rencontre Shadi. En fait, elle vit dans la culpabilité, repense souvent à ses choix, sans les regretter pour autant.

Elle a laissé dernière elle, Aubrey, avec qui elle reste en contact. En son absence, cette dernière va peu à peu se rapprocher de Luke jusqu'à en tomber amoureuse. Elle aussi a des secrets enfouis depuis son enfance et des traumatismes, et ce n'est pas pour rien qu'elle vit aujourd'hui avec sa sœur aînée et ne veut revoir sa propre mère sous aucun prétexte. Tous deux finissent par faire des projets, et ils décident de se marier.

Nadia est bien entendu, invitée...

Après toutes ces années, le passé resurgit brutalement.

Ce secret enfoui entre Luke et elle, dont Aubrey n'a jamais eu connaissance, va empoisonner leurs relations au point de redistribuer à nouveau les cartes, d'une manière que Nadia n'avait pas prévue et, toutes ses bonnes résolutions vont voler en éclat.

Nadia aura-t-elle le courage d'assumer ses choix pour devenir enfin elle-même et échapper ainsi à un destin tout tracé ? 

Comment quiconque à l'église osait-il juger sa mère ? Personne ne savait pourquoi elle avait voulu mourir. Le plus terrible, c'était que le jugement du Cénacle avait incité Nadia à juger sa mère, elle aussi. Quand elle entendait la voix de sœur Willis dans sa tête, une partie d'elle-même pensait : je n'arrive pas à croire qu'elle ait pu me faire ça, moi non plus.

Il [Luke] comprenait la maladie mieux que quiconque. La maladie enfouie au plus profond de vous, et qui, même si vous en guérissez, vous rappelait toujours que vous étiez trahi par votre propre corps...Alors, quand il apportait des repas, il ne demandait pas aux malades de guérir. Il s'asseyait avec eux, simplement.

Voilà un roman contemporain, engagé et marquant, qui met en avant le problème de l'avortement dans les communautés croyantes, aux Etats-Unis certes, mais cela est-il si différent chez nous ?

Il nous parle aussi des difficultés du passage à l'âge adulte, de l'émancipation des femmes, du sentiment de trahison et de la culpabilité des jeunes générations, quand elles veulent quitter leurs familles pour un autre milieu social, et une autre vie.  

Ce sont des personnes âgées appartenant à la communauté noire qui nous racontent l'histoire, comme autant de voix off. Ce sont des voix d'autres mères qui se sont unies pour être à la fois, la mémoire de la communauté, mais aussi les témoins des événements...mais ces "mères" ne comprennent pas tout, car les jeunes qui les entourent sont modernes, et ne veulent pas que la religion ait autant d'emprises sur leur vie, que cela a été le cas pour leurs parents. 

Le roman nous parle du poids des aprioris sociétaux, mais aussi religieux, en particulier de ceux de la petite communauté à l'encontre de la jeune fille, qui est scrutée et observée, jusqu'à être considérée comme dévergondée, alors qu'elle était vierge et que Luke est son premier amour. Même les parents du jeune homme (mis au courant en secret et qui vont aider leur fils financièrement) ne mettent aucunement en cause le comportement de leur fils. C'est forcément Nadia qui est coupable !

Le roman aborde aussi avec beaucoup de pudeur, la mise en place d'un imaginaire autour du "bébé" dès l'instant de l'annonce d'une grossesse, que ce soit du côté de Nadia, comme de celui de Luke, sujet peu abordé du point de vue des pères en général. Il nous décrit aussi avec réalisme, la fracture qui les conduit tous deux jusqu'à la séparation (alors qu'ils s'aiment encore...) suite au traumatisme de l'avortement et surtout du tabou qui l'entoure. 

Le roman veut montrer que même bien décidée, une femme a du mal à pratiquer cet acte à la légère, que c'est un événement qu'elle aura beaucoup de mal à oublier et qui impactera toute sa vie, d'autant plus quand la société considère encore l'interruption de grossesse comme tabou, ce qui est le cas dans le roman, et cherche à la culpabiliser, en la rendant responsable de tout. Mais ce n'est pas pour autant un roman anti-avortement comme je l'ai lu sur le net, c'est tout le contraire !  

 

Il est beaucoup question du rôle de la mère, du désir ou non désir de maternité, mais aussi de racisme, de la lutte pour se sortir de son milieu d'origine, de l'inégalité des chances de réussir dans la vie entre les Blancs et les Noirs. 

J'ai trouvé ce roman très réaliste et bien écrit. Tout est suggéré avec un grand talent, beaucoup de sensibilité et de délicatesse. Les personnages nous livrent leur ressenti, et j'ai aimé les découvrir et entrer dans leur vie. 

Un beau roman à découvrir absolument...si comme moi vous ne l'aviez pas encore fait ! 

Le chagrin n'était pas une corde qui vous entrainait de plus en plus loin de la perte. Vous ne saviez jamais à quel moment il allait vous ramener dans son emprise, comme un élastique.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Églantine 21/05/2021 00:20

L'avortement laisse des séquelles psychologiques. ...

chemindetables 20/05/2021 14:23

merci de ta comme toujours passionnante présentation
belle journée
bisous
patricia

Béa kimcat 19/05/2021 16:48

Tu nous le présentes très bien !
Et cela nous donne envie de lire.
L'avortement est un acte traumatisant pour une femme...
Je note.
Biz

Maryline 19/05/2021 12:07

Je ne l'ai pas lu; mais il faudra que je le fasse... Ton résumé me parle.... c'est un sujet intéressant, l'avortement est toujours une décision difficile à prendre quelque 'en soient les raisons, je pense.... Merci Manou! bisous

marine D 19/05/2021 11:33

A lire . Décider d'un avortement ne se prend pas à la légère et laisse toujours une trace profonde.

La phrase du chagrin qui revient comme un élastique me parle hélas beaucoup

manou 19/05/2021 06:52

Merci à tous pour votre visite et vos commentaires ! Belle journée à tous !

zazy 18/05/2021 23:17

Une lecture agréable, mais, un peu trop bien léché, très bien écrit sans trop d’aspérité, il m'a manqué un je-ne-sais-quoi

Philippe D 18/05/2021 20:56

Je n'ai jamais vu ce roman avant. Je ne connais pas l'auteur non plus.
Tu donnes envie de le lire en tout cas...
Bonne soirée.

maggie 18/05/2021 20:25

Voici des thèmes qui m'intéressent beaucoup. C'est noté :-)

Bernie 18/05/2021 18:27

L'avortement il est important d'en parler sans préjugé, encore plus aujourd’hui. Un livre qui apporte un éclairage intéressant.

Doc Bird 18/05/2021 16:56

Je ne sais pas si je trouverai ce roman à la médiathèque, ni si j'aurais le temps de le lire, mais ce que tu en dis donne vraiment envie de s'y plonger. C'est vraiment important de parler de ce sujet, sans préjugés.

Mo 18/05/2021 16:02

Bonjour Manou,
Merci pour ta présentation mais je ne sais pas si je le lirai avec tout ce que j'ai en retard...
Bonne journée à toi et gros bisous,
Mo

Binchy 18/05/2021 14:55

Malgré ma PAL qui déborde, tu m'as donné envie de le lire... de courir le chercher en librairie !
Je te souhaite une agréable fin de journée Manou et je t'embrasse très fort.
Bernadette.

Eve-Yeshé 18/05/2021 14:48

je pense qu'il devrait me plaire, car le thème m'intéresse et tu en parles bien, on sent que tu as envie de nous le faire découvrir.
Je n'avais pas remarqué ce titre:-)

ruthiebear 18/05/2021 14:00

This sounds like a vey emotional story. Friendship

Marie Minoza 18/05/2021 12:13

Ce roman a l'air très émouvant, tu le racontes si bien...

Alex-Mot-à-Mots 18/05/2021 12:05

On sent que tu as aimé ce roman.

lilwenna 18/05/2021 11:04

Un livre que je lirais bien. un de plus à rajouter sur ma liste déjà longue !
Bisous et bonne journée

ecureuilbleu 18/05/2021 10:34

Bonjour Manou. Je n'avais pas entendu parler de ce roman et tu m'as donné envie de le lire. Bonne journée et bisous

virjaja 18/05/2021 10:01

sujets d'actualité l'avortement et le racisme... mais le roman à l'air intéressant. gros bisous Manou. cathy