Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Le chevalier à la canne à pêche / Guilhem

Le chevalier à la canne à pêche / Guilhem

Deux grandes forces s'affrontaient depuis des temps immémoriaux sans que Sélène ne se sente attachée à tel ou tel camp.

Les enfants entrèrent dans le calme, se déchaussèrent et s'assirent à leurs chaises devant lesquelles il n'y avait ni table ni tableau. C'était inutile. A l'école, on n'avait pas le droit d'apprendre à lire. C'était une des règles de la Réserve.

Ce roman est le premier d'une série de fantasy : "la saga de l'Antevers". Il est paru en 2017. 

Dans un monde purement fictif qui pourtant, comme dans la plupart des romans de fantasy, ressemble parfois au nôtre, deux forces s'opposent,  après des années de paix apparente, mettant à feu et à sang le pays et remettant en cause l'ordre établi. Il y a d'un côté les Tartares du Magistère et de l'autre les forces de l'Archange.

Dans ce monde étrange, le lecteur croise des créatures  bienveillantes et d'autres, affreuses autant physiquement que par leurs actes :  des fées, des harpies, des farfadets, des géants, des revenants et autres...mais aussi des anges et bien entendu au milieu de ces êtres étranges, il y a des humains et de valeureux soldats.

Le lecteur fera en particulier connaissance avec un groupe composé de créatures hétéroclites : Anorin le revenant a la caractéristique de ne jamais revenir sous la même forme et de ne pas pouvoir prévoir celle qu'il va adopter ; l'ours-nandi, appelé le Prof,  a des compétences intellectuelles décuplées et une culture encyclopédique et il est non-violent dans l'âme ; Sthéna, la gorgone, est capable de pétrifier ceux qui l'approchent de trop près ; Geungshi dont le corps a disparu, continue cependant à s'exprimer comme si il était entier ; et enfin At Coum, le teignome ou gnome teigneux, est devenu le leader du groupe mais il manque toutefois cruellement de réflexion. Ils sont tous à la recherche d'un trésor disparu composé de trois mystérieux objets très importants dans l'histoire, mais dont je ne vous dirai rien de plus. 

Au passage, le lecteur découvrira l'histoire de ces êtres de petites tailles, que l'on appelle des nains mais qui n'aiment pas qu'on les nomme ainsi. Dans le temps ils ont eu des pouvoirs importants, aujourd'hui perdus, car leur peuple a été éliminé presque en totalité.

 

Mais avant de les croiser, le roman débute avec la petite Sélène, âgée de 11 ans, à laquelle le lecteur s'attache tout de suite. Elle vit dans une petite communauté étrange, la Réserve...que nous allons découvrir peu à peu. Là, dans le village de Prin, elle a le droit de dormir au chaud dans la boulangerie du village, ce qui est un rare privilège pour une enfant orpheline.  Parce qu'elle a plusieurs fois été sauvée de ses étourderies par un mystérieux garçon, elle en tombe amoureuse sans le connaître. Elle pense qu'il s'agit de Tylsä, mais il y a méprise, ce que le lecteur comprend assez vite.  Sélène est très seule et son seul plaisir est d'aller à l'école où elle aide la maîtresse. C'est une drôle d'école d'ailleurs, où personne n'apprend rien car c'est interdit. Les enfants dès 5 ans doivent donner leur sang et participer ainsi à l'effort de la Réserve (c'est comme un impôt) puis une fois la "dîme du sang" payée, ils ont enfin le droit de jouer, d'écouter des histoires, de faire du sport. Aucun savoir susceptible de nuire à l'ordre établi de la Réserve ou capable de développer l'esprit critique, ne peut y être enseigné.  Heureusement la maîtresse punit souvent Sélène qui a alors accès à une salle où se trouvent mises au rebut... des tonnes de connaissances, dont elle ne se prive pas.

Quand Tylsä s'enrôle dans l'armée, Sélène vraiment amoureuse, décide de le rechercher, pour lui déclarer sa flamme.

Heureusement Lupin, l'apprenti boulanger, décide de la suivre pour la protéger. C'est lui son sauveur, mais elle ne le sait pas encore. En fait elle ne s'est jamais vraiment intéressée à ce garçon timide et bègue de surcroit.  Tous deux vont se retrouver en pleine bataille et Lupin va la perdre de vue. Il n'aura plus qu'une seule idée en tête... la retrouver, quitte à rechercher lui aussi Tylsä vers qui Sélène ne manquera pas de se diriger. 

Mais Lupin n'est pas au bout de ses surprises car il va faire une étrange rencontre qui va lui donner des pouvoirs dont il se serait bien passé, mais qui vont bien, il faut l'avouer, lui rendre service au cours de son périple...

Les créatures dites maléfiques avaient dominé le monde pendant très longtemps après plusieurs siècles de guerre. Oui, des exactions avaient été commises, comme toujours dans les périodes de trouble...

Cela faisait deux semaines que Sélène marchait avec ce groupe de créatures hétéroclites, composé d'une gorgone, d'un ours-nandi, et d'un teignome...
Elle s'était efforcée de dépasser les apparences de ces créatures cauchemardesques. Deux d'entre elles, la gorgone et l'ours-nandi, s'étaient montrées particulièrement douces et aimables. La troisième, le teignome, lui faisait toujours peur pour deux raisons : elle ressemblait énormément aux créatures qui l'avaient attaquée en bande lorsqu'elle était plus jeune et elle criait des vulgarités sans arrêt sur tout le monde.

En toute honnêteté, j'ai eu un peu de mal à entrer dans le roman.

Ce que j'ai aimé...

Je me suis tout de suite attachée à Sélène, si fragile et naïve en apparence et j'ai suivi avec beaucoup d'attention les péripéties qui l'attendent.  J'ai même languis de la retrouver au fil du roman. Le personnage de Lupin est également très attachant. 

Ce que j'ai moins aimé. J'ai eu beaucoup plus de mal à m'intéresser de près aux autres personnages et aux autres événements.

Heureusement les deux univers se recoupent car les personnages se croisent et font un bout de chemin ensemble. Le lien se tisse peu à peu, entre eux et le lecteur, au fur et à mesure que derrière leurs apparences se dessinent des êtres différents de nous, certes mais qui ont aussi des sentiments, une réflexion intéressante, une personnalité et  vivent des situations loufoques ou abracadabresques.

Ce que je n'ai pas aimé...

Certains passages, excessifs et même plutôt vulgaires, m'ont rebuté au début, pourtant j'en ai vu et lu d'autres (!).  Le personnage du teignome (At Coum) s'est révélé certes braillard, mais ayant un rôle particulier à jouer. On oublie peu à peu la façon vulgaire, dont il formule ses propos, pour ne s'attacher qu'à leur contenu. Et en plus, on le reconnait aisément car ses propos sont transcrits en majuscules. 

J'ai trouvé positif le fait que l'auteur campe dans ce premier opus une ambiance particulièrement originale. Il nous fait participer à des batailles épiques et très imagées dignes d'un scénario de jeu vidéo ou de films, avec leur violence tout de même et pas mal d'effets spéciaux et d'exagération, ce qui évite de les prendre trop au sérieux. Il nous fait croiser des créatures que l'on n'est pas obligé d'aimer, mais qui ont toutes leur importance dans l'histoire. Il y a de l'inventivité, de l'humour, un côté décalé qui m'a plu. 

C'est de plus un roman fantasy facile à lire car l'histoire est découpée en 45 chapitres, un livre à réserver cependant aux adultes et aux grands ados, et en particulier à ceux qui aiment les univers déjantés comme les fans de Terry Pratchett par exemple...

 

Merci à l'auteur pour sa confiance et pour m'avoir proposé son roman en SP. J'ai accepté avec plaisir car vous savez tous que je lis de temps en temps pour me détendre ce genre de littérature fantasy.

Bon à savoir pour les fans : le tome 2 vient de sortir ! 

D'autres avis sur Babelio ICI.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

marine 20/02/2021 10:39

Je m'en veux toujours quand je n'arrive pas à entrer dans un roman, j'insiste, je le laisse et me dit que je le reprendrai, mais c'est rare.
En ce moment ma boite mail orange est en rade...
Bisous Manou

manou 22/02/2021 11:22

Ce n'est pas sa faute si le lecteur n'arrive pas à entrer dans le roman en principe je persiste mais cela m'arrive aussi de laisser tomber, il faut que la lecture reste avant tout un plaisir ! bisous Marine (c'est ennuyeux que tu aies des soucis de messagerie en effet)

Violette 19/02/2021 16:09

Merci pour cette jolie découverte!

manou 22/02/2021 11:20

A réserver aux lycéens et adultes car trop complexe pour les plus jeunes.

zazy 18/02/2021 23:04

Ce genre littéraire n'est absolument pas ma tasse de thé

manou 22/02/2021 11:20

Ce n'est pas grave Zazy, on arrive à un âge où il faut avant tout lire ce qu'on aime mais ayant travaillé toute ma vie avec des ados, c'était un genre incontournable que j'aime relire de temps en temps (ça me rajeunit !)

FARFADET 86 17/02/2021 10:23

Ah IMAGINATION !... créatrice de onde, d'univers, de passé retourné de futur dépassant et de présent galvanisant ...
C'est bien le décalé surtout en cette période carnavalesque ... Chevalier à la cane à pêche ... des aventures de l'onde avec âme son ... On franchit les lignes de la raison pour découvrir celles des frissons ...
Sélène à l'école pour ne pas apprendre mais sans doute pour un jour bien mieux et bien plus savoir.
Merci pour cette présentation objective mais aussi marqué de sceau de tes impressions ce qui oriente notre choix de lecture et nous prépare à découvrir le roman... Je suis prêt à l'adopter ... les farfadets , ça aime bien le décalé ... lol ..
Amitiés ...

manou 17/02/2021 10:15

Merci à tous pour votre commentaire et vos visites ! Vu le bug qui subsiste sur overblog en ce moment et qui entraine la copie à l'infini des messages mis, je renonce à vous mettre des réponses individuelles provisoirement. Bonne journée à tous et encore merci de m'avoir lu !

Golondrina63Auv 16/02/2021 21:58

Ouille pas pour moi ce livre
Mais il plaira sûrement à d'autres :)
Bisous
Bonne soirée

Philippe D 16/02/2021 20:13

Alors là, je ne suis pas attiré du tout par ce livre et c'est tant mieux, car ma PAL est assez importante comme ça !
Bonne soirée.

Colette 16/02/2021 18:46

Tu es très éclectique dans tes lectures ..... j'admire ! j'avoue avoir un peu de mal à plonger dans ce genre de romans. C'est un peu dommage car au bout de quelques pages et en gardant l'esprit ouvert, on peut j'en suis sûre trouver du plaisir à leur lecture .....Bonne soirée Manou ! des bisous très venteux !

laramicelle 16/02/2021 18:22

Coucou un livre qui va passionner beaucoup d ado. Bisous

ruthiebear 16/02/2021 17:36

Fantasy is not a genre I enjoy. thank you for your honest comments. Friendship

Renée 16/02/2021 17:00

Pas trop mon style de lecture même pas du tout mais merci Manou. Bisous bisous

CathyRose 16/02/2021 16:30

Bon dès que j'ai lu fantasy j'ai su que je passerais mon tour ! ;)
Mais il en faut évidemment pour tous les goûts sinon le monde serait trop triste ...
Belle soirée, bisous.
Cathy

Eglantine Lilas 16/02/2021 16:09

Humm...je fais l'impasse sur cette lecture :-)
J'ai un souci avec les coms du moins chez moi, lorsque je fais une réponse elle reste en mémoire sur un nouveau pavé comme si je ne l'avait pas validé, as tu ce même problème ? Bisous

Eve-Yeshé 16/02/2021 15:15

je ne pense pas que ce soit un livre pour moi... donc je passe mon tour, ma PAL te remercie :-)
quoi qu'il en soit tu en parles bien comme toujours :-)

Mo 16/02/2021 15:13

Bonjour Manou,
La Fantasy, ce n'est pas trop mon truc (sauf Game of thrones ou certains romans de Jack Vance ou Terry Pratchett que tu cites), je préfère la SF.
Bonne journée à toi et gros bisous,
Mo

Sylvie Barbizon 16/02/2021 14:42

Bonsoir Manou, je n'aime pas ce style de roman, je m'y perds avec les nombreux personnages et leurs noms difficiles à retenir, mais tu en parles bien ça donne presque envie. J'imagine tout à fait cette histoire en jeu vidéo, comme tu le dis. Là ça me tenterait plus, va-t-en savoir pourquoi ! Bises et belle journée.

Petits Bonheurs 16/02/2021 13:43

J'aime beaucoup la façon dont "tu décortiques" les livres. Que tu dises ce que tu aimes ou pas. Je crois que je serais comme toi, c'est-à-dire attachée à Sélène mais un peu perdue dans l'étrangeté du roman. En fait on aime ou pas ce genre de lecture /
Bonne fin de journée Manou. Bises

Durgalola 16/02/2021 13:38

J'ai du mal avec la fantasy, préférant la SF comme testaments de M Atwood.
J'apprécie la diversité de tes lectures. Bises

ecureuilbleu 16/02/2021 12:48

Bonjour Manou. Je passe mon tour : ce n'est pas du tout le genre de roman que j'aime. Bisous

virjaja 16/02/2021 11:46

j'aime bien ce style, je note, je ne connaissais pas ce roman. gros bisous Manou. cathy