Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Les choses humaines / Karine Tuil

Gallimard, 2019

Gallimard, 2019

Des inconnus avaient été missionnés pour reconstituer l'histoire de la vie familiale des Farel et la révéler devant des dizaines d'autres inconnus.

Quand une fille majeure suit un garçon de son âge dans un local en pleine nuit, elle sait ce qu'elle fait, elle n'est pas une victime, elle est responsable de ses actes, alors peut-être qu'elle s'est laissée influencer, peut-être qu'après coup, elle a regretté parce qu'elle avait honte ; en tous les cas, sur le moment, elle n'a pas dit clairement ce mot qui aurait freiné mon fils : "Non". Reconnaissons-le, on est dans la zone grise...

Ce roman a obtenu deux Prix Littéraire en 2019 : Le Prix Interallié et le Prix Goncourt des Lycéens. Lu à l'automne dernier pendant le confinement, il était temps que je vous le présente sur ce blog...

 

Jean Farel a 70 ans ; c'est un célèbre journaliste politique français, habitué à signer des autographes et au succès de son émission qui remporte tous les suffrages. Egoïste et narcissique, il se soucie peu de ceux qui l'entourent que ce soit en famille ou au travail. 

Sa femme, Claire de 27 ans sa cadette, est essayiste. C'est une féministe convaincue qui se bat  pour faire passer ses idées. 

Ils ont eu un fils, Alexandre, qui fait de brillantes études outre-Atlantique mais ne se relève pas d'une séparation. Fragile, il a déjà fait une tentative de suicide et ses parents sont inquiets pour lui. 

Jean et Claire Farel ont des difficultés dans leur couple. Claire en a assez de son mari volage qui mène une double vie et ne peut pas s'empêcher de draguer toutes les jeunes femmes de la production. De plus, il ne pense qu'à son travail et au risque qu'il prend tous les jours, s'il vieillit, de voir son émission être retirée de la programmation. 

Un jour, Claire rencontre Adam. Il enseigne dans une école juive où elle a été invitée à participer à un débat avec les élèves. Il la séduit aussitôt. Il est juif, il en a assez de la vie étriquée que lui impose sa religion, il se rebelle et décide de quitter sa femme pour vivre avec Claire. La plus jeune fille d'Adam, Mila vient vivre avec eux, car elle se querelle avec sa mère sans cesse. 

 

Un soir où Alexandre, exceptionnellement de retour en France, s'apprête à sortir avec des amis, Claire le persuade d'emmener Mila avec lui pour faire connaissance.  Le lendemain matin la jeune fille porte plainte pour viol contre lui.

Le couple formé par Adam et Claire explose,  tandis que le monde doré des Farel s'écroule.

C'était un pur rôle de composition. Il fallait faire comme si on était heureux d'être ensemble, comme si on s'aimait alors que, sans se détester, on avait envie de prendre individuellement chacune des personnes présentes, de les replacer ailleurs, dans leur contexte originel...

Mon avis 

 

Depuis l'année dernière, j'hésitais beaucoup à lire ce roman, pourtant j'aime en principe toujours le choix des Lycéens. Le sujet ne m'inspirait pas. Mais comme je n'avais jamais lu de romans de Karine Tuil, j'ai pensé que c'était une bonne occasion de découvrir son écriture. 

 

Je l'avoue, j'ai été agréablement surprise par la manière avec laquelle l'auteur traite ce sujet délicat. Elle nous livre une analyse fine, précise et tout à fait intéressante des différents personnages, de leurs psychologies, des traumatismes de leur enfance qui expliquent mais n'excusent pas bien entendu, leurs attitudes d'aujourd'hui. Elle donne de nombreux détails de ce qu'ils font ou pensent, détails qui permettent au lecteur de les imaginer dans le contexte de leur vie quotidienne. C'est très journalistique finalement. 

Beaucoup ont dit que l'auteur avait surfé sur la vague et qu'elle avait voulu traiter de ce sujet d'actualité suite aux mouvements féministes, #MeToo et autres. C'est possible, mais ce livre n'est en rien un soutien ni une dénonciation de ces mouvements. Les seuls excès mis en avant sont ceux des réseaux sociaux qui dans le roman, comme dans la vie, s'emparent bien évidemment aussitôt de l'affaire.

 

Je trouve que le début du roman qui dresse le tableau familial est bien construit puisque le lecteur fait connaissance avec chacun des protagonistes, certes un peu rapidement et de manière un peu caricaturale, mais c'est une étape incontournable pour comprendre leurs envies, leurs déceptions, leur façon de concevoir la vie et le travail. Je ne connaissais pas ce milieu mais je n'ai rien appris dont je ne me doute déjà et cela est tout à fait intéressant.

La partie la plus aboutie reste cependant celle du déroulement du procès, la mise en place des plaidoiries, et toutes les réflexions autour de la notion de viol, de consentement, de cette fameuse "zone grise" (je n'aime pas ce terme mais il explique bien que le ressenti des deux personnes peut être différent, que l'un pense que la jeune fille est consentante, alors que c'est sa peur qui la paralyse et l'empêche de  se défendre). Où est la limite selon le point du vue de la jeune femme et du jeune homme ? 

 

Ce roman est un portrait sans concession de notre société, de la violence faite aux femmes, des gens de pouvoirs qui pensent sortir toujours gagnants de toutes les situations et une véritable réflexion autour de la sexualité d'aujourd'hui. L'auteur dit s'être largement inspirée d'un fait divers de 2015 dans lequel un étudiant de Stanford, venant d'un milieu aisé, sportif, "bien sous tous rapports", avait été accusé de viol par une jeune fille...déroutant toutes ses connaissances et sa famille. 

Encore une fois les lycéens ne se sont pas trompés. Ils ont montré leur capacité à devenir des adultes responsables, à s'engager en votant pour ce roman à lutter contre la violence faite aux femmes.

Je suis persuadée que ce livre continuera à provoquer des débats passionnés et des réflexions intéressantes sur le ressenti de chacun. Car l'auteur a ce talent : à aucun moment, elle ne porte de jugement ni ne prend partie et elle laisse donc le lecteur seul devant son ressenti, écouter les plaidoiries des deux parties et se faire son propre avis. La toute fin est pour moi surprenante et sans espoir ce que je trouve dommage pour les jeunes qui auront à lire ce livre un jour. 

 

J'ai bien fait d'attendre pour lire ce roman, d'être loin du battage médiatique de l'année dernière. Je ne regrette pas de l'avoir fait aujourd'hui, même si paraît-il ce roman n'est pas le meilleur écrit par l'auteur. Il faudra donc que je découvre ses autres écrits. 

D'autres avis chez Eve, chez Martine, chez Violette,  et chez AlexVous avez le choix ! 

Il persistera des zones d'ombre. On n'a pas la vérité, parce qu'il n'y a pas une mais deux vérités. Mais il nous faudra trouver une vérité judiciaire...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Maryse LOPEZ 03/02/2021 18:26

Ce roman est bien d'actualité, je n'ai pas lu tout ton ressenti, car je veux le découvrir au fil de ma lecture et à la fin je reviendrai pour comparer ce que j'en pense avec toi.
Ça tombe bien en principe demain je vais chez mon libraire à Ales (si je n'ai pas de grosses crises de polyarthrite car en ce moment je déguste).
Merci Manou de nous parler de ce roman, en principe les prix des lycéens ne me déçoivent pas.
Passe une belle soirée.
Je t'embrasse
Maryse

manou 04/02/2021 08:35

Il est peut-être sorti en poche à présent...Comme toi j'aime les prix des lycéens souvent plus proches du vécu et plus accessibles que les autres...bisous et une douce journée

Bonheur du Jour 02/02/2021 07:10

Je n'ai encore rien lu de cet auteur.
Bonne journée.

zazy 28/01/2021 21:45

Je l'ai vu passer mais n'ai pas osé m'y arrêter à l'époque

manou 04/02/2021 08:34

J'avais fait pareil mais je n'ai pas regretté de m'être laissée tenter...

Durgalola 28/01/2021 20:34

Une auteure à découvrir. Je note aussi. Bises

FARFADET 86 27/01/2021 12:09

Bonjour Manou ,
Merci, pour cette présentation, résumé et impressions de lecture de ce roman de Karine Tuil qui invite à en parcourir les pages.
Effectivement, on est rarement déçu avec ces "Prix Goncourt des Lycéens". Je me souviens d'avoir vivement apprécié : "L'art de perdre" de Alice Zeniter.
Amitiés des farfadets du Poitou.

manou 28/01/2021 07:04

Souvent je les apprécie davantage que d'autres prix pourtant prestigieux ! En tous les cas c'est un auteur que je lirai de temps en temps. J'avais aussi beaucoup aimé "l'art de perdre" ! Belle journée à tous les deux

chemindetables 27/01/2021 11:26

comme toujours ta présentation est passionnante et je ne connais pas du tout alors merci une fois encore de la découverte
c'est d'actualité mais justement j'ai pas envie d'en plus de lire ça mais un jour peut être....
belle journée
bisous
patricia

manou 27/01/2021 11:39

Comme tu travailles en lycée, c'est bien que tu saches qu'il existe ainsi tu peux participer aux discussions autour de ce sujet ! bisous et une douce journée

Violette 27/01/2021 10:53

ah j'aimerais savoir quel est son meilleur roman alors parce que celui-là, je l'ai a-do-ré ! Complètement happée par l'intrigue, j'ai bien eu conscience de me faire manipuler et j'ai beaucoup aimé ça ^^

manou 27/01/2021 11:38

Comme c'est le premier que je lis je ne peux pas comparer !! Nous en reparlerons lorsque j'en aurais lu d'autres :)

Philippe D 26/01/2021 21:10

Je ne connais pas du tout...
Bonne soirée.

Golondrina63Auv 26/01/2021 20:39

Une chronique bien dirigée
Merci à toi Manou
@ demain

Binchy 26/01/2021 20:32

Je te remercie Manou pour cette chronique qui me donne envie de lire cet ouvrage.
Je te souhaite encore une douce soirée, un agréable mercredi et je t'embrasse très fort.
Bernadette.

manou 27/01/2021 08:54

C'est un auteur que je ne connaissais pas et c'était l'occasion de faire connaissance avec son écriture. Bisous et une douce journée

Laura 26/01/2021 19:21

Un roman qui fait sensation et pour cause.
En tout cas il me fait très envie et ta chronique ne fait que confirmer cela.

manou 27/01/2021 08:53

Je savais que je le lirai un jour, inutile de se presser de toute façon, un bon livre le reste longtemps bien au-delà du battage médiatique !

laramicelle 26/01/2021 18:23

Coucou tu en parles très très bien. Tu donnes envie de le lire. Bisous

CathyRose 26/01/2021 17:26

Un sujet tout à fait d'actualité en effet, mais justement, peut-être trop pour moi pour lire ce livre en ce moment.
Et j'ai oublié de te dire hier que j'aime beaucoup la présentation de ton blog, ça paraît plus clair et plus aéré.
Belle soirée, bisous.
Cathy

manou 27/01/2021 08:52

Il sera malheureusement encore longtemps d'actualité je pense...il y a sans cesse de nouvelles affaires ! bisous et une belle journée

Cléo 26/01/2021 16:56

Tu as bien raison : c'est très délicat comme sujet et comment savoir ce qui en est vraiment? Merci de ce partage. Bises et belle journée.

manou 27/01/2021 08:51

Un livre très intéressant par la façon dont l'auteur le traite. bises et une belle journée

fanfan2B 26/01/2021 16:39

Un sujet difficile et délicat à traiter en effet. ton analyse donne envie de le lire;
Bonne soirée

ruthiebear 26/01/2021 16:22

Thank you for you insightful review. Friendship

domi 26/01/2021 15:24

Pas tenté par le sujet, mais tu l'as bien traité
J'ai remarqué la présentation de ton blog, c'est clair et élégant

manou 27/01/2021 08:36

Je comprends ! Merci pour la présentation de mon blog, le passage au https est une bonne chose puisque cela m'a décidé à changer de thème par obligation :)

Mo 26/01/2021 15:02

Bonjour Manou,
fortement intéressée par ce livre, je l'ai téléchargé.
Bisous et bonne journée,
Mo

manou 27/01/2021 08:35

J'espère qu'il te plaira, c'est vrai ce sujet n'est pas facile...Bisous et une belle journée

Eve-Yeshé 26/01/2021 14:19

je l'ai bien aimé, mais je prends énormément de plaisir à lire cette auteure, je retrouve toujours sa plume avec joie...
il me reste "L'invention de nos vies" que je garde pour la fin car j'ai l'impression que c'est son meilleur :-)
belle journée à toi :-)

manou 27/01/2021 08:35

Je continuerai à la lire car c'est le premier que je lis d'elle et que je présente sur mon blog...J'ai aimé sa façon de traiter ce sujet difficile. Belle journée à toi aussi

Féelaure 26/01/2021 13:20

Merci pour ce nouveau partage Manou
Douce journée et bisous

manou 27/01/2021 08:33

Merci pour ton passage, bisous et une belle journée