Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la Bulle de Manou

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Animal / Sandrine Collette

Denoël / Sueurs froides, 2019 / Le Livre de Poche 2020

Denoël / Sueurs froides, 2019 / Le Livre de Poche 2020

De là où Nun, Nin et elle, se tenaient, encore en surplomb, la ville pauvre leur apparaissait tel un puzzle sans ordre. Si on plissait les yeux, on aurait pu croire que des milliers de petits papiers déchirés avaient été jetés pour abriter des humains, mais c'étaient des toits, de toutes les teintes, de toutes les formes, de tous les matériaux possibles, émiettés au gré des arrivées et des trouvailles, des rebuts et des déchets, des maisons oui.

Au fin fond du Népal, Mara vit seule dans sa cabane isolée dans la forêt. Depuis qu'elle est veuve, elle se nourrit comme elle peut, de plantes et de ce qu'elle arrive à braconner. 

Un soir, elle découvre un petit garçon attaché à un arbre en pleine jungle, à la merci des bêtes sauvages qui sortent dès la nuit tombée. Sans réfléchir, elle l'emmène avec elle. Le lendemain c'est une petite fille terrorisée qu'elle découvre à son tour, attachée à l'arbre.

 

Pour la première fois, Mara comprend qu'elle doit fuir et emmener les deux enfants à la ville, non seulement pour se cacher mais pour les sauver.  Elle ne comprend ni leur nom, ni leur langue, ni ce qui leur est arrivé, car elle ne sait pas d'où ils viennent, mais ce qu'elle comprend, c'est qu'elle a contrarié les plans de leur kidnappeur.

Là-bas, dans le bidonville où elle s'est installée, rien ne va comme elle l'espérait. Elle effectue sans relâche de menus travaux de couture, qui ne lui rapportent rien, car jamais parfaits aux yeux de celui qui l'emploie et l'exploite. Les petits en grandissant se rallient  à des bandes de gamins qui volent tout ce qu'ils peuvent, pour ramener quelques présents ou un peu d'argent chez eux.

Mais le jour où Nun rentre la langue brûlée, elle prend les devants et décide de rentrer "chez elle" mais avant, elle doit faire ce qui la poursuivra toute sa vie : pour la sauver, elle abandonne Nin devant l'hôpital non sans l'avoir cruellement blessée auparavant pour les obliger à la soigner, puis à la faire adopter...

 

Des années après, le lecteur découvre Lior, une femme exceptionnelle dont le seul défaut est sa pugnacité et son amour pour la chasse. Au Kamtchatka, au milieu des volcans, elle participe à une chasse à l'ours organisée avec un guide. Le groupe est constitué de quelques amis, de personnes inconnues et d'Hadrien, son compagnon, qui la suit partout par amour, alors qu'il n'aime pas du tout  la chasse.

 

Là, pendant des jours, le groupe va suivre la piste d'un ours pas comme les autres, malin, intelligent, plus humain que les hommes, un ours qui n'hésite pas à protéger un de ses congénères plus petit, et surtout à charger et à tuer pour faire fuir ces êtres à deux pattes qu'il abhorre. 

Mais très vite l'ours se rend compte qu'il n'est pas arrivé à les faire tous fuir...Derrière lui une frêle silhouette, déterminée, bien décidée à se venger, mais discrète, marche dans ses pas. Elle se fond dans la nature, elle est douée et dangereuse et plus proche de l'animal que de l'homme, c'est Lior !

L'ours la mènera au bout d'elle-même et l'obligera à renoncer un temps à ce qu'elle aime le plus, pour retourner sur son passé et enfin vaincre ses peurs d'enfant.

Dans sa hâte de gravir la montagne, le petit ours ne voit pas que l'autre, marche exactement dans ses traces, recouvrant ses empreintes de ses pattes colossales. Il ne le voit pas griffer le sol par endroit, brouillant leurs pas, tournant en rond pour rendre la piste illisible. Il ne comprend pas non plus pourquoi, une heure plus tard, en arrivant au bord d'une rivière, le gros ours le pousse dans l'eau...

Voilà encore une fois un roman passionnant d'un auteur qui ne m'a, à ce jour, jamais déçue. J'ai été happée dès les premières pages par cette histoire d'une tension extrême, et j'ai donc suivi Mara et les deux enfants, Nin et Nun, avec beaucoup d'empathie, puis découvert bien entendu les liens qui les unissent aux autres personnages.

 

Le livre est bâti en trois parties dont un prologue, quelques pages à peine pour permettre au lecteur de connaître Mara et sa vie dans le bidonville de Pokhara. Ensuite la seconde partie constitue le plus gros du roman, c'est la traque de l'ours. Le lecteur fait connaissance avec Lior et découvre qui elle est. Puis il lui faudra retourner vers l'enfance de Lior pour mieux comprendre les sources de sa motivation profonde, d'où vient ce regard particulier, cette façon d'apparaître plus vivante aux yeux des autres, lorsqu'elle chasse.

 

L'auteur fait parler ses personnages ce qui nous permet d'entrer dans leurs pensées et leurs points de vue. Ainsi l'ours s'exprime aussi et nous livre son ressenti sur les hommes, sur la traque qu'il subit, sur cette jeune femme téméraire qui le suit. 

 

C'est une magnifique histoire pleine de suspens et d'humanité, qui nous emporte là où l'auteur veut nous emmener, sur les traumatismes enfouis durant l'enfance et les blessures profondes qui offrent un terreau à nos peurs et à nos angoisses d'adultes. 

C'est un merveilleux voyage en terre népalaise dans un décor paradisiaque, des forêts encore peuplées de bêtes "sauvages" dont les tigres, et des terres quasi vierges de toute présence humaine.

Mais c'est aussi une plongée réaliste et nécessaire, mais révoltante, dans la vie quotidienne de toute une population exploitée, dans la vie d'enfants dont personne ne se soucie quand ils disparaissent, car leur famille est trop soulagée d'avoir une bouche de moins à nourrir.

 

Enfin, c'est une plongée "écœurante" au sein de ce groupe de français très riches, aux motivations diverses, qui se régalent d'effectuer des voyages-safaris, durant lesquels avec un guide, donc sans risque, ils pourront vivre quelques instants chargés d'adrénaline, avant de laisser libre cours à leur désir de tuer. Et en cas de problème, un coup de fil et hop, un hélicoptère viendra les chercher !

Malgré cela et l'ambiance particulière au sein de ce groupe, le lecteur se sent tout de suite proche de Lior et d'Hadrien car ils ne sont pas comme les autres. 

 

Un livre dont encore une fois, le lecteur ne sortira pas indemne.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 26/11/2020 17:18

Une lecture qui m'avait passionnée. Une autrice que j'apprécie.

manou 01/12/2020 19:02

Pareil pour moi, il va falloir que je fasse la liste de ce que je n'ai pas encore lu d'elle :)

Violette 25/11/2020 18:29

Eh bien, moi, c'est le seul qui m'a déçue de l'autrice ! http://doucettement.over-blog.com/2019/09/animal-de-sandrine-collette.html

manou 26/11/2020 07:05

Je n'ai pas été déçue mais pour l'instant mes préférés restent "les larmes noires sur la terre" et "il reste la poussière", qui m'ont tous deux beaucoup marqués...C'est le cinquième roman que je lis d'elle, les ambiances sont différentes mais je retrouve sa plume, la manière qu'elle a de nous prendre par surprise et de nous faire plonger douloureusement souvent dans un univers qu'on ne connait pas. J'aime aussi sa façon de s'engager dans des sujets que personne ne traite...

Maryline 25/11/2020 11:23

Il m'a l'air passionnant ce livre... et il s'attaque a des sujets divers... c'est noté ;-). Les safaris , c'est encore un sujet qui me fait sortir de mes gonds... grrrr à en rugir... :-(
Merci pour le partage Manou
Bisous

manou 26/11/2020 07:07

Pareil pour moi mais au départ je ne savais pas que ce sujet serait abordé car j'emprunte mes livres au feeling et je ne lis jamais la quatrième de couverture :) Par contre la manière dont le lecteur est immergé dans l'histoire, c'est particulier :) Bisous

chemindetables 25/11/2020 11:01

tu me donne envie de le lire par ta présentation et ton enthousiasme dans le ressenti
merci de tes si bonnes chroniques
belle journée
bisous
patricia

manou 26/11/2020 07:08

Toi qui aime les polars et les thrillers, je suis étonnée que tu n'aies jamais rien lu de cet auteur...Elle est écrit des romans très forts côté tension psychologique...Bisous

maggie 25/11/2020 08:06

Rien lu encore de cette auteure alors que je l'ai mille fois noté sur ma LAL... J'en lirai au moins un...

manou 25/11/2020 08:50

J'en ai présenté 5 sur mon blog, tu as le choix :)

Cléo 24/11/2020 20:25

C'est le genre de roman pour m'empêcher de bien dormir. ;) Tu en parles avec passion, mais je vais passer. Bises et bonnes lectures!

manou 25/11/2020 07:59

Et bien cela ne m'est jamais arrivée qu'une lecture m'empêche de dormir, un film oui par contre, les images sont pour moi beaucoup plus traumatisantes que les mots qui le sont aussi mais différemment :) bises

CathyRose 24/11/2020 20:05

Un écrivain dont il me semble avoir entendu parler, peut-être "chez toi", mais je n'ai rien lu d'elle.
Bon je ne pense pas que je commencerai avec celui-là ...
Belle soirée, bisous.
Cathy

manou 25/11/2020 07:58

C'est le cinquième livre que je lis d'elle. On aime ou on aime pas, c'est un auteur que je croise souvent sur les blogs, car soit on l'aime, soit on ne supporte pas le suspense et la tension psychologique de ses romans. Moi j'aime ce qu'elle dénonce à travers ses histoires. Bisous et une douce journée

ruthiebear 24/11/2020 16:57

This story sods gripping but intense. I need lighter reading these days. Friendship

Renée 24/11/2020 16:42

ce nom *Elif Shafak* désolée fausse manip Manou c'est une auteur turc qui est à découvrir dont j'avais pris note et qui c'est glissée ici....bisous douce fin de journée

manou 25/11/2020 07:56

:):)

Béa kimcat 24/11/2020 16:41

Merci pour ta belle et enthousiasmante présentation.
Je note !
Bisous Manou

Renée 24/11/2020 16:39

encore beaucoup à lire mais mis dans mes envies quand même on verras pour quand merci Manou. Elif Shafak

manou 25/11/2020 07:56

Pas de soucis Renée, je comprends que chacun puise dans ses listes. Bisous

jacre 24/11/2020 16:37

très bien pour moi qui aime beaucoup lire....bises et bonne soirée

Mo 24/11/2020 16:12

Je l'ai téléchargé.
Merci Manou
bises,
Mo

manou 25/11/2020 07:52

J'espère qu'il te plaira !! J'avoue que je reviens souvent vers cet auteur...bisous

Sylvie Barbizon 24/11/2020 15:40

C'est une histoire particuliere, si l'ours s'en sort, je suis prête à le lire sinon...je te le laisse, Bises et belle journée.

manou 25/11/2020 07:51

Tu m'oblige à dévoiler une part importante du récit...l'ours est plus humain que les hommes qui le poursuivent :) Bises

Eve-Yeshé 24/11/2020 15:20

je n'ai encore lu aucun de ses livres et pourtant j'en ai noté plusieurs déjà...
mes neurones sont en pause depuis quelques temps :-)

manou 25/11/2020 07:51

Je te comprends. C'est un auteur vers laquelle je me tourne souvent depuis que j'ai lu "Il reste la poussière" qui m'avait beaucoup marqué. C'est le cinquième que je lis d'elle...A voir si tu aimeras...

Laura 24/11/2020 15:01

Une lecture qui me donne envie par ton article et pour le Népal même si le côté chasse m'enchante pas des masses.
Merci de cette propositions.
Que conseilles tu d'autre chez l'autrice ?

manou 25/11/2020 07:49

J'en ai présenté déjà quatre autres sur mon blog, tu as le choix donc ! belle journée

mouneluna77 24/11/2020 13:39

il me semble avoir lu un livre de cet auteur, il y a pas mal de temps !! il va falloir que je me penche sur ses oleuvres bonne jounrée

Doc Bird 24/11/2020 12:11

Ce roman a l'air fort et intense. Entre la misère de la vie et des hommes allant tuer en safari des animaux à l'autre bout du monde, c'est un peu le grand écart. Et ce doit être marquant.

FARFADET 86 24/11/2020 12:06

Bonjour Manou,
Oh ce doit être une histoire exaltante , une fable qui associe le légendaire aux réalités les plus abruptes. Ce semble être à la fois un roman d'aventures et une chronique des temps présents en terre himalayenne. Et faire vivre le ressenti d'animaux comme l'ours, ce doit être aussi intéressant qu'instructif... Oui ce roman me tente bien et je vais faire le nécessaire pour l'avoir... une bonne suggestion de cadeau à transmettre à mes enfants pour Noël...
Amitiés.,

manou 25/11/2020 07:49

Cet auteur est marquant et le suspense est insoutenable...J'espère qu'il te plaira car elle aime aussi révéler la face noire des hommes. Belle journée

ecureuilbleu 24/11/2020 11:43

Bonjour Manou. Je note le titre car ce ;livre me tente. Bonne journée et bisous

manou 25/11/2020 07:48

C'est un auteur qui marque ses lecteurs...Bisous et une douce journée