Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Dans L'entre-d'eux Boby / Brigitte Prados

Nombre 7 Éditions

Nombre 7 Éditions

Les mains ballantes, je me remplis d'inutilité en descendant l'escalier.
- Bonjour, le jour de plus, dis-je en ouvrant grandement la porte principale qui laisse passer un soleil tiède et donne à Boby Lapointe un air de vacances.
Au-dessous du ciel immuablement azur, c'est un jour à dire "oui" à tout.

Dans les jours optimistes, je suis une chômeuse intermittente, et dans les jours pessimistes,une travailleuse précaire. Pour les uns, le travail est une obligation, pour moi, il est devenu une malédiction. Il occupe de moins en moins de mon temps, mais prend de plus en plus de place.

- L'homme moderne pense être maître de la planète, et voilà où cela nous mène.
- Ah, ça, c'est bien vrai.I Il nous faudrait réinventer certains métiers, comme professeur de mathématiques pour réapprendre à compter les uns sur les autres
- Ou bien électricien pour rétablir le courant entre les gens.

"Boby Lapointe" c'est un immeuble de trois étages pas comme les autres. D'abord il est situé à Montpellier, une ville du sud où il fait très chaud l'été (quoique cela ne veut plus rien dire, vu la chaleur que presque tout le monde a eu cet été !). 

Dans cette ville, le ciel est souvent bleu mais la chaleur existe aussi dans les cœurs et c'est de cela que l'auteur a voulu nous parler. En effet, d'un étage à l'autre, d'une porte à l'autre, les habitants essaient de veiller les uns sur les autres, tout en respectant ce que l'autre ne veut pas dévoiler de sa vie, ou révéler de ses faiblesses. 

 

Là, au milieu de tous ces gens terriblement humains, il y a l'héroïne, Héraultine, pour une habitante de l'Hérault, l'auteur ne pouvait trouver mieux comme prénom ! Elle est au chômage, elle s'occupe comme elle peut, et a sombré dans la dépression depuis que ses parents ont été tués dans les attentats du 11 septembre, alors qu'ils étaient partis passer quelques jours de vacances à New York. 

Et puis il y a les voisins : Dominique et Camille qui se sont toutes deux trouvées et qui s'aiment, malgré les difficultés d'être homosexuelles aujourd'hui ;  Dolorès et Vital qui n'arrivent toujours pas à surmonter, suite à une chute de Dolorès il y a des années, la perte de leur bébé in utero,  Babette...et puis les autres. Le lecteur les découvre, et passe d'un étage à l'autre, d'une porte à l'autre et d'une personne à l'autre.

 

Il ne se passe rien dans ce roman... il n'y a pas d'histoire. La narratrice raconte juste tous ces petits riens qui relient les différents habitants de cet immeuble et tissent entre eux une toile de bienveillance. 

 

L''auteur sait nous faire entrer dans l'ambiance de ces instantanés de vie, mais aussi dans les souffrances des uns et des autres, et c'est par moment très lourd à porter pour le lecteur. Notre vie n'est pas forcément facile et chacun au cours de sa vie, subit des pertes et des souffrances, mais au final, j'ai trouvé que les personnages se complaisaient un peu trop dans leurs malheurs. 

J'ai trouvé que ce n'était pas un livre très optimiste_même si la fin apporte son lot d'ouvertures, de changements et de possibles_ et cela, malgré quelques passages amusants (voir les extraits choisis), et le fait que les personnages véhiculent plein de bons sentiments.

Je ne me suis attachée à aucun des personnages en particulier, même à la narratrice, et j'ai trouvé ça dommage.

Malgré tout, Boby Lapointe, le poète, n'est jamais bien loin et, ici ou là, le lecteur savoure quelques belles images, expressions ou autres jeux de mots qui vont le ravir. Et c'est un bel hommage que l'auteur lui rend en ayant nommé ainsi son immeuble et étayé son roman de ces jeux de mots, si chers à Boby. 

 

L'auteur nous livre-là son premier roman après avoir écrit de nombreuses nouvelles dont certaines ont été primées. Le roman est bien rythmé, le vocabulaire soutenu, le style agréable et c'est plein de références littéraires. La façon dont l'auteur nous parle des personnages, est emplie d'humanité. 

En fait, quand j'ai abordé cette lecture, je ne me rappelais pas que l'auteur avait écrit des nouvelles et c'est justement le ressenti que j'ai eu en lisant ce roman...je me suis dit que chaque personnage pris séparément pourrait faire l'objet d'une histoire propre qui m'aurait, je crois, bien  plus intéressée au final. C'est amusant d'avoir pensé ça et de découvrir ensuite que l'auteur est déjà une nouvelliste confirmée. 

 

En conclusion, j'ai un avis mitigé sur ce roman, car il m'a manqué un petit quelque chose tout au long de ma lecture. Certains passages m'ont plu mais j'ai l'impression d'être passée à côté des autres ; à chaque page, j'attendais de ressentir quelque chose, alors que dans les faits, je suis restée en dehors, comme spectatrice...j'aurais aimé habiter l'immeuble et me mêler à ses occupants, cela n'a pas été le cas.   

Pourtant j'ai lu ce roman dans des circonstances idéales si je puis dire : en vacances, en prenant tout mon temps, en dehors de la période de canicule, et sans être dérangée par les petits-enfants qui n'étaient pas encore arrivés, et surtout...  je suis loin d'être du genre insensible !

Il reste que ce livre est un cadeau et que ce cadeau est précieux pour moi... Mais vous le savez à présent, je suis toujours très sincère dans mes propos et je tiens à le rester quoi qu'il m'en coûte. 

L'auteur je n'en doute pas, a de l'avenir devant elle. Elle m'a laissé à l'intérieur du roman, une très jolie dédicace, et je la remercie de tout mon cœur pour cela et lui souhaite bonne chance pour ses prochains écrits. 

 

Retrouvez l'avis d'Erika ci-dessous...elle vous rappelle que si vous voulez lire ce livre, vous pouvez vous inscrire chez Mimi, car c'est un livre voyageur...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Je suis comme Violette, j'aime bien ce genre d'histoires fugaces, concentrées sur les personnages mais tes bémols m'empêcheront d'y aller. Il faut faire des choix.
En tout cas, je découvre une auteure et une maison d'édition. Merci
Répondre
M
Il faudra attendre son second roman elle a du potentiel :)
Q
Je ne le note pas, mais je note l'auteur... je ne crois pas avoir déjà lu quelque chose d'elle.
Merci pour tout, Manou.
Bisous et douce soirée.
Répondre
M
C'est son premier roman. Je chercherai à lire ses nouvelles pour me faire un autre avis...bisous et une belle semaine
V
le principe me plaît mais je retiens tes bémols… J'avais fait un atelier d'écriture avec des élèves sur l'immeuble, c'était chouette et inspirant!
Répondre
M
C'est un beau sujet...on le retrouve dans plusieurs romans et aussi des BD et il permet de créer un lien entre les différents personnages. C'est un jeune auteur qui continuera à écrire et elle mérite d'être lue. Bonne semaine
E
belle analyse! je vais passer mon tour car ça se bouscule au portillon dans ma PAL :-)
Répondre
M
C'est un peu pareil en ce moment et comme je viens de rentrer chez moi j'ai plein de choses à faire qui m'éloigne de la lecture :)
D
Bel article, comme toujours Manou !
Répondre
R
Je ne pense que j'aimerais ce genre donc je zappe mais merci de le signaler. Bisous bisous
Répondre
V
ce n'est pas le genre de livre que j'aime.... gros bisous Manou. cathy
Répondre
M
Et bien tant pis ! On ne peut pas réussir à chaque fois à partager son ressenti. Mais je retiens la belle écriture de cette jeune romancière. Bisous Manou et belle journée
Répondre
M
On est bien d'accord pour l'écriture mais pour l'histoire je vois que Brigitte et Erika rejoignent toutes deux mon avis...Désolée Mimi, notre ressenti nous appartient et tu n'y es pour rien. De plus tu as connu ce livre dans des circonstances très particulières. J'espère qu'il fera malgré tout un long voyage :) bisous
É
Bonjour Manou : j'ai eu le même ressenti que toi : il manque un petit quelque chose... Bisous
Répondre
M
Oui j'avais lu ta critique et bien vu que toi non plus comme Erika et moi, tu ne t'étais pas installée dans cet immeuble :) bisous
M
Il y a des livres comme ça qui nous emballent par moment et nous déçoivent à d'autres et qui laissent comme un manque. En plus si l''optimisme y fait défaut, ce n'est pas un roman qui me tentera en cette fin d'été. Les différents personnages semblent intéressants, c'est le lien qui manque. Boby Lapointe, j'adore ses textes, ses jeux de mots et son humour.
Belle journée!
Bisous
Merci pour le partage Manou; je suis contente de te retrouver.
Bisous
Répondre
M
Contente de te retrouver ! Les blogs renaissent et ça sent la fin des vacances d'été :):) Oui c'est exactement ce que j'ai ressenti d'où mon avis mitigé...bisous et une douce semaine
D
C'est dommage que tu sois restée à l'extérieur du roman, cela tient peut-être au fait que cela ressemble trop à un ensemble de nouvelles, comme tu le dis. En tout cas, la couverture est très sympathique !
Répondre
M
Il est attirant et le sujet et l'intention de l'auteur sont sympas, mais voilà je ne suis pas la seule à avoir ressenti ce manque...Bon courage pour la reprise !
L
Je n'aurais jamais su en parler comme tu viens de le faire !
Bravo, car mon ressenti non exprimé sur mon article ressemble beaucoup au tien.
Merci pour le partage de mon univers.
Bisous et douce journée
Répondre
M
J'ai très bien vu que comme moi tu n'étais pas réellement entré dans cet immeuble par ailleurs fort sympathique...c'est ainsi et pour moi une occasion de te mettre en valeur ce qui n'est pas encore arrivé vu que nous avons peu de lectures ou de balades communes :) bisous
E
Ce livre doit être intéressant, Manou, nous prouvant là que la vie n'est pas un long fleuve tranquille. La perte des parents dans un attentat, la vie difficile des voisins, avec ses hauts et ses bas... Ca me rappelle un peu le film 'le Fabuleux destin d'Amélie Poulain' que j'ai adoré. L'histoire de notre époque, bien d'aujourd'hui, sans fées, lutins ou autres mondes imaginaires, mais la réalité du moment, qui peut faire rire ou pleurer. Ce livre doit être intéressant.
Merci pour ce partage.
Répondre
M
J'ai aimé le sujet de ce livre mais il me manque quelque chose...Par contre j'avais adoré "le fabuleux destin d'Amélie Poulain" que j'ai revu d'ailleurs et offert à mon père à l'époque. En ce temps-là j'allais souvent au cinéma :) bisous
C
Bien tenté comme genre de lecture , mais il en faut pour tous les gouts , merci pour ton ressenti
Bises Manou
Répondre
M
Merci pour ta visite Claudine...bises et une douce journée
G
Pas mon genre de livre
Enfin parfois il faut savoir insister :), il en faut pour tout le monde
Bisous du jeudi
Répondre
M
C'est un cadeau et c'est donc précieux, je l'ai lu avec beaucoup d'attention mais peut-être trop d'attentes du coup ! bisous
E
J'aime beaucoup les livres où le personnage principal est une maison ou un immeuble, une tour (de Babel ou pas).
Je pense notamment à "L'Immeuble Yacoubian" de l'écrivain égyptien Alaa al-Aswany.
Cela crée une ambiance particulière et on a l'impression, en effet, de faire partie des locataires. Mais, tu as raison, l'auteur a la lourde tâche d'être en capacité littéraire de monter et descendre les escaliers en nous faisant entrer au-delà de chaque porte close. Rude exercice.
Merci de nous parler de cette œuvre. Je ne connaissais pas cette maison d'éditions.
En ce moment, je me délecte d'un livre trouvé dans la boîte à livres de mon bourg, "La Révolte"de Clara Dupont-Monod.
Bonne journée.
Répondre
M
Je viens de lire "l'immeuble Yacoubian"et je l'ai adoré...je ne sais pas quand j'aurais le temps de rédiger une présentation mais ça viendra. J'essaie de trouver le positif quand je lis un premier roman, l'écriture est un exercice périlleux et forcément difficile. On fait de belles découvertes dans les boîtes à livres !! Passe une douce journée toi aussi
P
Le genre de livre ou on est en attente, page après page mais on le poursuit en se demandant à quel moment cela va vraiment démarrer...
Bonne journée Manou. Bises
Répondre
M
C'est exactement ça...pourtant il y a des bons passages...bises et une belle journée
C
Je dois avouer que je suis persuadée que je n'aimerai pas ce livre ... j'en, suis persuadée. Mais bon, il en faut pour tous les goûts ! Bises.
Répondre
M
Il m'a été offert alors je l'ai lu, mais j'avoue que sinon je ne crois pas que je l'aurai ouvert...bien que Boby Lapointe est bien présent avec ses jeux de mots poétiques...bises
C
Ah oui, il me semblait bien que ce livre me disait quelque chose !
Je ne sais pas s'il me plairait, j'aime qu'il y ait une histoire ... et tu dis qu'il n'y en a pas ... alors à voir !
Belle journée, bisous !
Cathy
Répondre
C
Oui j'ai vu ça chez Erika. Mais je lis moins, et moins vite que vous, et comme le propre de ce livre est de voyager ... je ne me lancerai pas !
Belle journée, bisous Manou !
Cathy
M
Il a été présenté chez Mimi, chez Brigitte et chez Erika et c'était l'occasion pour moi de mettre en avant Erika :) Il voyage en ce moment je ne sais pas chez qui il faut demander à Mimi. bisous et une belle journée