Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

L'enfant qui mesurait le monde / Metin Arditi

Grasset, 2016 / Poche,

Grasset, 2016 / Poche,

Tu es venu chercher ta fille, et plutôt que de la ramener avec toi en Amérique, tu as décidé que Kalamaki serait sa terre pour toujours. Tu nous l'a confiée, et de ce don merveilleux, chacun d'entre nous te sera redevable à jamais...

Cet enfant porte en lui toute la douleur des hommes, se dit Kosmas. L'immense solitude et l'impossibilité désespérante de s'ouvrir à l'autre.

- Tu sais quand arrive l'heure de la consolation ?
Eliot resta figé, le yeux sur sa tasse de café.
- C'est lorsque tu te sens prêt à être blessé à nouveau. Rien ne dit que tu seras blessé. Mais tu dois être prêt à en assumer le risque.

C'est la première fois que je lis un roman de Metin Arditi alors que son nom figure dans mon petit carnet depuis très longtemps, et que j'ai vu passer de nombreuses chroniques positives sur cet auteur, sur internet.

Quand j'ai découvert celui-ci en médiathèque, et qu'en plus j'ai vu que le sujet était encore une fois sur l'autisme, un sujet qui m'intéresse beaucoup, évidemment je n'ai pas pu résister !

Le roman est découpé en courts chapitres et se lit très facilement. 

 

Le lecteur part dans une île grecque, Kalamaki et ne sera pas déçu du voyage. Bien entendu la Grèce est dévastée par la crise, et au loin l'Europe rend la vie des habitants encore plus difficile. En peu de temps, ils perdent tout ce qu'ils avaient réussi à construire.

Le lecteur se rapproche en particulier de trois d'entre eux.

D'abord il y a la famille formée par Maraki, une mère divorcée et son fils Yannis, qui est autiste. 

Le petit garçon se rassure au quotidien en mesurant et en comptant mille choses, le nombre de pêcheurs, la quantité de poissons pêchés par chacun, le nombre de personnes installées à la terrasse du café ou à l'intérieur...Il compare ensuite les résultats d'un jour à l'autre et fait preuve d'une mémoire étonnante. L'ordre du monde le rassure. 

Sa mère a repris la pêche à la palangre, un boulot épuisant depuis que son propre père ne peut plus le faire. Il faut bien vivre... Mais depuis, elle a du mal à s'occuper comme elle le voudrait de son petit garçon.

Puis il y a Eliot, un architecte américain à la retraite, venu sur l'île douze ans auparavant, pour enterrer sa fille, victime d'un terrible accident. Il n'en est jamais reparti...

Il a tout d'abord voulu poursuivre les recherches effectuées par sa fille, sur un amphithéâtre antique, des recherches autour du Nombre d'Or. Il les a ensuite étendues à toute la Grèce. 


Eliot propose à Maraki de s'occuper de Yannis.  Il va non seulement s'attacher au petit garçon, mais l'intéresser à mille choses, au dessin, à la mythologie, à l'apprentissage de la lecture et de l'écriture...

 

En parallèle, la petite île est en émoi : un projet d'hôtel de luxe pour vacanciers est en cours, mené par Andreas le père de Yanis qui est maire du village. Ce projet doit voir le jour dans la plus jolie crique de l'île. Bien entendu tout le monde en mesure l'impact économique...

Un jour en triant les anciens mails de sa fille, Eliot  découvre un projet qu'elle avait imaginé et qui lui apparaît bien utopique. Il s'agit de faire construire sur l'île une université prestigieuse. Il décide, pour contrer le projet immobilier qui d'après lui ferait perdre son âme à la petite île, de présenter ce projet à la commune...

Maraki a peur elle-aussi de l'impact de cet ensemble hôtelier, sur son fils qui n'aime pas changer ses habitudes, mais aussi sur les habitants et leur bienveillance habituelle et naturelle pour Yannis. D'ailleurs celui-ci a déjà peur quand il entend son père parler du projet. Il le symbolise comme une gigantesque pieuvre et ses tentacules...

Tandis que la population de l'île s'interroge, l'amitié qui est déjà présente entre Maraki et Eliot évolue, prouvant que la gentillesse et l'écoute de l'autre peuvent faire des miracles pour transformer la vie de chacun..

 

Voilà un roman remarquablement bien écrit,  lumineux et qui fait du bien car il nous touche par sa générosité et son attention aux autres. 

Voir la population s'interroger pour savoir s'il vaut mieux avoir de l'argent en exploitant le tourisme de masse ou bien au contraire favoriser l'insouciance et la beauté, est très intéressant. 

L'autisme est abordé avec beaucoup d'humanité. L'intelligence du petit Yannis mais aussi les limites de sa compréhension face aux inéluctables changements du monde autour de lui, sont montrés de manière tout à fait réaliste. 

Eliot nous apprend aussi beaucoup de chose sur le nombre d'or, utilisé par les anciens en architecture pour leur construction, mais aussi par la nature elle-même, un concept mathématique qui permet à l'harmonie de régner sur terre...et à l'homme d'appréhender sa beauté. 

 

Merci à Eve qui m'a rappelé que si j'avais noté ce titre dans mon petit carnet de lecture, ce n'était pas pour rien et à Hélène qui avant elle, m'avait donné envie de le faire...même si elle avait émis quelques réserves au sujet de ce livre. 

- Je crois que c'est ça l'ordre du monde, tu sais, Yannis.
C'est quand tu ne peux pas savoir à l'avance comment les oiseaux vont crier, ou comment le meltème va souffler entre les pierres, ni quand la mer va s'écraser contre le parapet. Mais tu es heureux d'écouter ces bruits comme ils viennent à toi. L'ordre du monde, c'est quand tu es heureux. Même si les choses changent...

Nous sommes heureux tels que nous sommes. Nous n'avons pas appris à vivre autrement. Nous sommes libres. Nos parents l'étaient avant nous, et j'espère que nos enfants le seront à leur tour. Libres et heureux.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Je suis contente que tu aies aimé ce roman. Moi aussi je l'ai beaucoup apprécié et il m'a permis de découvrir cet auteur que je ne connaissais pas. Bonne soirée Manou !
Répondre
M
J'ai vraiment fait une belle découverte ! Je ne me souvenais pas de ta chronique :) Bonne journée à toi
M
Je connais bien une maman d'autiste (plusieurs même) et ce livre me tente, je sais combien c'est difficile de tenter de faire évoluer ces enfants (ou de leur rendre la vie plus douce), la vie ne leur pas fait de cadeau...
Répondre
M
C'est un livre centré sur la solidarité et j'ai trouvé intéressante la façon dont l'autisme est abordée. bisous et une douce journée
A
En lisant votre résumé, c'est sur c'est le prochain livre que je vais lire ! l'histoire me parait être vraiment belle et le thème bien sûr ne peut que nous toucher !
Répondre
M
C'est un très beau livre et un auteur que je ne regrette pas d'avoir découvert...Merci pour votre visite !
S
J'ai adoré ce livre lorsque je l'ai lu il y a 2 ans : une communauté qui est une sorte d'écrin pour ce petit garçon autiste qui lui fait le lien entre les gens, entre les époques, entre les mondes.
Répondre
M
C'est exactement ça et tu vois un bon livre peut être lu et apprécié bien après sa sortie...C'est un auteur que je continuerai à lire, c'est certain... bises
C
Deux mondes qui vont s'affronter ! j'aimerais que ce soit celui de l'insouciance et de la beauté qui l'emporte !
Un livre "remarquablement bien écrit, lumineux et qui fait du bien" ne se refuse pas même si la pile à lire est déjà bien haute !! Bonne nuit Manou ! bisous .
Répondre
M
J'ai suivi les conseils d'autres blogueuses et je n'ai pas été déçu car l'histoire est belle et le cadre magnifique...je lirai d'autres titres de cet auteur, c'est certain. Bisous Colette et une douce journée
C
Je le note moi aussi, d'après ce que tu en dis il me paraît être un très beau livre, même si je reconnais ne rien lire sur tout ce qui touche le handicap, celui-là ou un autre ...
Belle soirée, bisous !
Cathy
Répondre
M
Le principal sujet est avant tout la solidarité...et le cadre devrait te plaire :) bisous et une belle journée
P
Un livre que je ne connais pas, mais un sujet qui m'intéresse...
Bonne semaine.
Répondre
M
Et cet auteur devrait te plaire aussi :) bonne semaine à toi aussi
F
Ce sujet semble très intéressant ; je vais noter ce titre .
Bonne soirée
Répondre
M
Le sujet, le cadre, la solidarité, tout me plaît dans ce livre... bises et une belle journée
M
Pour une fois je passe !
Répondre
M
C'est ton droit de lectrice !
Q
Le titre est un véritable appel... et ce que tu en dis me plaît aussi.
Je le note, et j'espère ne pas avoir à attendre trop longtemps avant de m'y plonger.
Bisous et douce soirée.
Répondre
M
J'ai été aussi très attirée par le titre ! Et je ne savais pas au départ que le sujet principal était l'autisme. bisous et une belle journée
L
coucou un livre dont tu parles très bien ; bisous
Répondre
M
Merci ! Bonne journée bisous
V
Très belle histoire très tentante
bisous
Répondre
M
Un beau livre à découvrir ! Bises
E
Je suis contente qu'il t'ait plu!
j'adore cet auteur, que j'ai découvert grâce à mon amie bibliothécaire qui m'a mis entre les mains, un jour, "Le Turquetto" qui a été un vrai coup de cour!
j'ai bien aimé aussi "La confrérie des moines volants" et plus récemment "Le carnaval noir"
Répondre
M
Je viens d'emprunter "Prince d'orchestre" et je note donc les autres titres que tu me cites ! Merci...
V
ça à l'air d'une très belle histoire! merci. gros bisous Manou. cathy
Répondre
M
C'est le cas et un auteur que j'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir ! Bisous et une belle journée
P
Merci pour cette belle découverte.
L'histoire semble palpitante et l'on doit être vite captivée.
Bon début de semaine à toi. Bises
Répondre
M
La solidarité qui unit les habitants de ce petit village est magnifique ! bises et une douce journée
S
Bonjour Manou très joli histoire et ça à l'air très captivant en plus , merci à toi pour cette découverte et bonne lecture à toi :) , amitié d'Auvergne
Répondre
M
Il a tout pour plaire, le sujet le cadre et l'humanité :) Amitiés à toi aussi
D
Une très belle idée lecture, merci.
très belle journée, bises
Répondre
M
C'est un auteur à découvrir en tous les cas, apparemment ses autres titres sont également très intéressants...Bises et une belle journée
M
Alors là, celui là, il m'emballe! Le sujet de l'autisme que l'on a bien du mal à cerner, d'autant qu'il en existe plusieurs formes .... de l'amitié, de l'entraide, de la solidarité.... il faut que je le trouve !
Merci Manou, je n'ai jamais lu cet auteur non plus!
bisous
Répondre
M
Même la médiathèque de mon village en a plusieurs titres de cet auteur...tu le trouveras ! bisous et une belle journée
C
Merci pour cette nouvelle idée de lecture
Bises et bonne journée
Répondre
M
Merci à toi de t'intéresser à mes lectures :) Bises et une belle journée
H
Effectivement, j'avais plus de réserves.
Répondre
M
Tu m'as tout de même donner envie de connaître cet auteur dont je lirai sans aucun doute d'autres titres... Merci !