Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

A la marge / Marine Dussarrat

Edilivre, 2015

Edilivre, 2015

Pétales de neige

confettis vol au vent

cerisiers en pluie

 

Depuis hier, c'est le printemps...parlons un peu poésie ! 

D'autres fleurs sont arrivées au jardin. La nature se réveille pour de bon et les oiseaux s'en donnent à cœur joie.  

C'est une saison idéale pour la poésie...

Nous allons donc découvrir aujourd'hui un recueil de haïkus, emplis de petits poèmes légers et malicieux qui  s'envolent et tournicotent autour de nous, dès que nous ouvrons ses pages...comme le feraient des papillons multicolores dans une prairie fleurie.

 

Comme le dit Dominique Borée dans la préface du recueil...

 

La vie foisonne dans les haïkus, et poèmes courts de Marine Dussarat.
Dans son beau Béarn, au fil des jours et des saisons (...) Marine glane des petits riens : un vol de cigognes au-dessus du port, "un papillon éberlué"...
D'un ton léger, elle nous fait partager ses instants d'émotion, lors de ses rencontres...

Un papillon éberlué

le jardin est un monde

inattendu

Que rajouter de plus !

 

Ce recueil  de poésie propose plusieurs sortes de formes courtes : des haïkus mais aussi des tankas (ancêtres des haïkus mais plus longs), des tercets (qui comme leur nom l'indique, contiennent trois vers) et des senryus dont je l'avoue pour ces derniers, je ne connaissais pas du tout l'existence. Ils nous parlent des faiblesses humaines au lieu de nous parler, comme les haïkus, de la nature. 

Au dedans de soi

bâtir un roc solide

y appuyer ses doutes

Empruntés à la culture japonaise, légers comme des papillons, les haïkus nous dépaysent pour mieux nous faire vivre dans l'instant présent. Ces formes courtes sont autant de portes ouvertes vers une autre culture où la poésie rythme les jours.

 

Les haïkus sont les plus connus chez nous. Ils sont devenus populaires depuis peu alors qu'ils le sont au Japon, depuis des siècles, car ils permettent de  rythmer les saisons.

Non seulement le nombre de syllabes est fixé mais, obligatoirement le haïku doit comporter un mot relatif à la saison donc à la nature. D'où les nombreux mot associés à la saison que l'on retrouve dans la culture japonaise. Il y en a des dictionnaires entiers paraît-il ! 

 

A la lecture de ces poèmes courts, une émotion, une image, surgit et ne nous quitte plus. Nous sommes bien-là, au milieu du jardin, au bord du chemin ou sur la plage...et nous ne faisons qu'un avec les fleurs, les oiseaux, et les éléments. 

Ces poèmes courts sont de purs moments d'émotion ! 

L'émerveillement est au rendez-vous et la lecture de ces poèmes nous réserve à chaque page de belles rencontres, au cœur de la nature ou dans les profondeurs de l'âme humaine. 

 

J'ai retrouvé avec plaisir la plume sensible et toute en pudeur de Marine,  le pouvoir d'évocation de ses mots et la légèreté de ses jolis poèmes... 

 

Un recueil à lire et à relire, à offrir et s'offrir...absolument ! 

 

J'ai oublié de dire aussi que la couverture est une petite merveille. Merci à Marine et à Quichottine de m'y avoir fait penser. C'est une création d'Emma Messana, collagiste, que vous pouvez retrouver, sur son blog ICI. 

 

Matin et gazouillis

un oiseau invente le ciel

écoutes la vie

Retrouvez les poèmes de Marine sur ses blogs...

Et deux de ces recueils de poèmes déjà présentés sur ce blog :

- La nuit-guépard...

- La part de l'oiseau...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
un joli livre ; la poésie nous est essentielle. Bises
Répondre
M
Un soleil de fleurs
Dans l'azur du ciel
Et la vie renaît
Répondre
M
Merci ! C'est un superbe commentaire...
C
très beaux haïkus et en effet la couverture de ce livre est magnifique
bisous
patricia
Répondre
M
Et le blog des auteurs mérite une petite visite sans engagement :) bisous et à bientôt
R
Coucou Manou,
Pour être honnête j’aime bien la poésie.
Merci pour le partage.
Super belle journée à toi.
Rohnny
Répondre
M
Je ne te savais pas poète mais tu vois, nous avons tous plusieurs cordes à notre arc, et donc cela ne m'étonne pas, et tu aimes aussi la nature :) bonne fin de semaine
E
Bonjour Manou, boujour à tous,
Ce petit recueil de très jolies poésies auquel j'ai eu beaucoup de plaisir à participer, je les devant les yeux à chaque fois que je travaille à l'atelier. Grâce à Marine, ce fut la toute première couverture de livre qui portait l'un de mes collages. Elle m'avait fait l'honneur de me le demander...
J'aime les haïkus dont la forme extrêmement épurée n'est pas facile à composer. Marine y excelle.
Merci beaucoup d'avoir mentionné mon travail et mon blog.
Passez une très belle journée. Ici, en Vendée, le printemps est bien présent.
Art-micalement,
eMmA
Répondre
M
Moi aussi je suis rouge jusqu'aux oreilles parce que moi qui le fait toujours, j'avais complètement oublié de vous mentionner...Heureusement que Marine me l'a rappelé, puis Quichottine et même Colette qui ne vous connait pas je pense, et qui a tout de suite vu, elle qui a travaillé avec des enfants toute sa vie et aime les livres, que votre couverture était superbe.
En plus j'ai découvert aujourd'hui que nous étions embarqués dans la même aventure avec la nouvelle anthologie de Quichottine...Merci d'être venue jusqu'ici. C'est adorable ! Bonne fin de semaine
E
"Je l'ai" et non "je les" (je suis rouge jusqu'aux oreilles)...
C
un bel article pour mettre en exergue les poèmes de Marine, elle a un beau talent qu'elle paratge avec nous et c'est une Belle personne, que j'ai eu le plaisir de rencontrer et qui est bien sympathique. bises.celine
Répondre
M
Merci Céline. j'aime beaucoup sa poésie...bises
M
Merci à tous les visiteurs anonymes ou pas. N'hésitez pas à aller voir les blogs de Marine où elle nous offre généreusement ses poèmes....pour notre plus grand plaisir
Répondre
M
tout est encore fermé à la maison, donc je n'entends pas les oiseaux comme en plein été où tout est ouvert....dommage....passe une bien agréable journée
Répondre
E
Jolie poésie ! Bonne fin de semaine, bisous
Répondre
P
La couverture attire le regard, mais je n'aime pas beaucoup les haïkus.
Bonne fin de semaine.
Répondre
C
Je les aime bien ces haïkus qui disent un maximum de choses avec un minimum de mots !
Je savais qu'il y avait des règles précises, mais je ne savais pas lesquelles.
Belle soirée, bisous !
Cathy
Répondre
M
C'est exactement ça, ces formes courtes permettent à l'imagination de galoper ! bisous
L
coucou je suis émerveillée par cette forme de poésie dont je ne connaissais pas les règles ; bisous
Répondre
M
J'aime aussi beaucoup ces formes courtes qui en disent long...bisous
B
un recueil de poésie qui peut devenir un livre de chevet.
Répondre
M
Comme tous les recueils de poésie, ils permettent de peupler nos nuits de doux rêves
C
Je ne connaissais pas les règles des haïkus, donc je découvre vraiment ! La couverture du livre est une véritable invitation au voyage ! et l'intérieur me semble être un voyage d'une grande douceur ! merci pour cette belle découverte Manou. Bisous et une bonne soirée.
Répondre
M
Je me suis régalée...la poésie se lit à petites doses c'est le meilleur moyen de l'apprécier...Bisous et une douce journée
Q
Et une magnifique couverture d'eMmA MessanA... qui invite à ouvrir le livre comme on part en balade.
J'aime beaucoup.
Bises et douce journée.
Répondre
M
Tout à fait je vais rajouter un mot sur la couverture que je trouve magnifique. J'ai complètement oublié de le faire !! bisous
W
Bonjour
C'est un genre qui me plait beaucoup!!
Bisous
Répondre
E
voilà une belle manière de commencer le printemps,ces haïkus sont superbes,un genre de poésie que j'aime beaucoup
Répondre
M
Marine offre beaucoup de ces poèmes sur ses blogs...pour le plaisir de ses lecteurs
R
page bien douce pour ce début de printemps. Bisous
Répondre
S
un peu de douceur, ça fait du bien!!! bisous
Répondre
R
This sounds like a delightful collection of poems! Friendship
Répondre