Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Victoria rêve / Timothée de Fombelle

Gallimard jeunesse, 2012

Gallimard jeunesse, 2012

Victoria voulait une vie d'aventures, une vie folle, une vie plus grande qu'elle...

Cet endroit aurait mérité le nom de lac s'il avait été couvert de flamants roses qui s'envoleraient au petit matin quand elle y poserait son hydravion. Mais c'était une flaque d'eau avec des vapeurs de vaisselle autour. La flaque n'était traversée que par des pédalos et Victoria n'avait pas d'hydravion.
Victoria, son hydravion, il faisait de la voltige dans sa tête en dessinant des boucles blanches, et les troupeaux de buffles traversaient seulement le plafond de sa chambre quand elle rêvait, les yeux ouverts, sur son lit...

Voilà une histoire courte et emplie de poésie comme seul Timothée de Fombelle peut nous en offrir. Elle est précédemment parue dans le magazine jeunesse "Je bouquine" (n° 339) et j'ai été contente de la retrouver (et de pouvoir la relire). 

 

Victoria est une jeune collégienne très imaginative qui transforme sa vie quotidienne en aventure, en la peuplant de héros et d'histoires trouvés dans ses lectures. 

Il faut bien dire qu'entre une mère trop organisée, un père qui ne dit jamais rien et une sœur exubérante qui se plaint toujours de tout, ce n'est pas facile pour elle de trouver sa place et de mettre un peu de piment dans sa vie.

 

Aussi, le jour où Jo, son seul ami lui demande où sont passés "Les trois Cheyennes", son imagination galope et elle démarre au quart de tour. Elle est alors persuadée que son père s'est déguisé en cow-boy, que l'horloge familiale a disparu, et que les livres de sa bibliothèque ont repris leur liberté...

Elle va pourtant, aidée de Jo, se décider courageusement à élucider le mystère qui a envahi sa vie, et suivre son père pour savoir où il se rend ainsi déguisé. 

Ce qu'elle va découvrir la fera grandir d'un seul coup... 

 

Le lecteur se plonge avec délice dans l'univers onirique de Victoria. C'est une jeune fille rêveuse, mais surprenante et très attachante !

Tout ce que Victoria a vu n'est pas qu'un rêve : il y a des parts de vérité, et elle ira jusqu'au bout, pour les découvrir. 

 

Laissez-vous emporter dans ce court roman poétique, touchant et bourré d'humour, mais qui sait si bien aborder un sujet grave et d'actualité. 

Elle avait l'impression d'une foule de personnages qui descendaient de sa bibliothèque en rappel pour venir semer leur pagaille. Victoria voulait savoir ce qui lui arrivait. Y avait-il un lien avec les livres qui disparaissaient de sa chambre ?

Personne n'est obligé de croire ce qui va suivre. On a toujours le droit de ne pas croire ce qui est écrit dans les livres. On pourra dire encore "Victoria rêve". Mais, quand elle se tourna vers le coin de la pièce, quand ses yeux fouillèrent l'ombre, la grande horloge n'était plus là...

 

A noter...

 

Bien qu'on parle beaucoup de lecture, jamais aucun titre de livre n'est cité dans le roman.

Le lecteur n'aura pas de mal à comprendre que l'auteur a voulu rendre hommage à tous ces auteurs talentueux qui nourrissent depuis toujours les rêves de nos jeunes lecteurs (et les nôtres).

En leur permettant de s'identifier à eux, ces héros virtuels leur donnent envie de devenir eux-même des personnes importantes, ce qui est indispensable à la construction de leur personnalité.

 

Mais l'auteur n'oublie pas non plus, de nous dire au passage que l'imaginaire est toujours ancré dans la réalité et que, même les enfants rêveurs, le savent très bien et connaissent parfaitement les limites entre le rêve et la réalité. 

 

La couverture forme des rabats, illustrés par François Place. On y retrouve des représentations colorées_mais totalement imaginaires_de couvertures de livres connus.

 

C'est un roman à lire entre 10 et 14 ans pour l'apprécier vraiment ou plus, si comme moi, vous avez gardé votre âme d'enfant...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Bonjour Manou ; je t'écris ici sans être sûre que tu verras mon message. L'informatique et ses mystères... je t'ai envoyé environ cinq messages, en commentaires ou dans la case "contact", mais tu n'as pas du les voir ; pas plus que mes réponses à tes commentaires dans mon blog, je pense que tu ne les vois pas. Je te proposais de t'envoyer un dessin et une création en cadeau........... si un jour tu vois ce message, mon adresse mail est eliane.roi1@orange.fr . Cordialement.
Répondre
M
Je t'ai répondu :)
M
Je bouquine...que de souvenirs, j'avais abonné ma classe de CM à cette revue...Je dévorais le "Je Bouquine" avant de le donner à mes élèves.
Si l'histoire est paru en livre j'aimerais la relire...Merci pour le parage...
Répondre
M
Ce sont des revues incontournables pour les enfants et les préados. J'avais même des élèves de 3ème de collège qui m'en empruntaient pour le week-end "pour lire entre deux romans obligatoires" et dans les périodes où ils avaient trop de devoirs. L'auteur me fait toujours autant rêver...
C
merci de la présentation, je ne connais pas
bisous
patricia
Répondre
M
L'auteur est super quel que soit le titre que tu choisiras, tu redeviendras une petite fille emplie d'imagination et de rêves :) bisous
R
Coucou Manou,
Voilà un livre qu’il me plairait de lire…
Merci pour le partage.
Super belle journée à toi.
Rohnny
Répondre
M
Il est facile et touchant ! bon jeudi Rohnny
P
Tentant ! Je connais l'auteure de nom, mais sans plus...
Bon jeudi.
Répondre
M
C'est un auteur à découvrir, je suis sûre que quel que soit le titre que tu choisis il te plaira...Bon jeudi à toi aussi
V
coucou je rêve aussi ^^ bonne lecture aux plus jeunes alors ; bisous
Répondre
M
Tu es encore une ado :) :) bisous
L
Cela a l'air bien
Répondre
M
Oui cet auteur est formidable !
C
Je ne sais pas s'il me plairait du fait que ça a l'air d'être destiné à un public jeune ou bien pour ceux qui aiment ce genre de lecture. J'aime bien mais n'ayant lu que ça à une période, je restreint maintenant ce type de lecture ;).
En tout cas, j’adore la couverture !
Bonne fin de journée, bises
Répondre
M
C'est normal aussi Céline de changer de genre littéraire au cours de la vie. J'ai travaillé en bibliothèque tous publics donc, puis plus tard en collège, en lycée...et maintenant que mes petits-enfants grandissent je redécouvre certains auteurs avec plaisir pour les conseiller ou leur faire des cadeaux...bises
Q
Je note... j'ai envie de le lire.
Merci, Manou.
Répondre
M
Il te plaira comme les autres titres de l'auteur, j'en suis certaine...bisous
É
Bonjour Manou. Je ne connaissais pas cet auteur. Bisous
Répondre
M
Tu peux le lire les yeux fermés. Celui-là est court mais il en a fait d'autres et tu les trouveras en médiathèque sans problème si tu peux emprunter côté jeunesse ou ados...bisous
R
Merci d'en parler Manou....Bisous douce journée
Répondre
M
Je t'en prie, j'essaie de varier mes présentations de livres pour ne pas lasser mes lecteurs ! bisous
R
Your review is very interesting and makes me curious Friendship
Répondre
M
Si tu as des ados près de toi, c'est une lecture parfaite !Amitiés
D
latêteenclaire aime beaucoup cet auteur. je ne le connais pas, je regarderai à la bibliothèque.
Répondre
M
Tu peux lire n'importe quel livre de cet auteur...je les adore et d'ailleurs d'avoir relu celui-là me donne envie de les relire tous :)
M
Un livre bien tentant Manou, moi qui aimes rêver les yeux ouverts. Et comme dit Théo, dans les rêves tout est possible. Merci pour ce beau partage. Bisous.
Répondre
M
Exactement ! Ton petit Théo a bien raison ! bisous
W
Bonjour
Voila une petite histoire qui doit être très belle à lire!
Bisous
Répondre
M
Oui j'ai eu vraiment du plaisir à la relire :) bises
D
bon conseil de cadeau alors !
Répondre
M
Tu peux offrir n'importe quel titre de cet auteur, les yeux fermés !
A
Un livre qui me plairait sûrement, j'ai tellement été privée de livres jusqu'à l'âge de 10 ans que je me suis mise à dévorer quand je suis entrée en Allemagne dans la classe d'un intit qui avait une bibliothèque remplie de livres couverts de papier bleu.c'est là que j'ai découvert ce que la lecture pouvait avoir de magique de puis je suis devenue boulimique. Il m'arrive même de relire des livres de mon enfance: Croc blanc, le dernier des Mohicans, l'ïle au trésor, les trois mousquetaires ... Si je le trouve à la médiathèque je le lirai avec plaisir Bises et bonne journée
Répondre
M
Si tu ne trouves pas celui-là tu en trouveras d'autres de cet auteur...ils sont tous TB que ce soit Tobie Lolness ou autre. D'ailleurs j'ai envie de le relire. Je comprends ce que tu dis, moi-aussi je n'ai pas eu beaucoup de livres durant mon enfance, mes parents à l'époque n'en achetaient pas et les bibliothèques n'existaient pas. heureusement j'en ai eu en cadeau par le CE de l'usine de mon père et en Prix parce que je travaillais bien en classe et je les connaissais par coeur ! Quel plaisir en entrant en 6ème de découvrir l'armoire aux livres recouverts de papier craft bleu...un doux souvenir ! bisous
M
Je suis une grande fane de cet auteur et de son univers. Je ne connaissais pas celui-ci et mon petit doigt me dit qu'il va être rajouté dans ma PAL. Merci pour ce partage. Tu as bien rendu le côté poétique et "rêveur" de ses textes.
Répondre
M
Je l'adore aussi mais n'avais rien lu de lui depuis longtemps...du coup j'ai envie de tout relire ! bonne journée Marion
D
Je l'ai lu il y a pas mal de temps quand il était paru dans "Je bouquine". Du coup, ta chronique me donne envie de le relire pour rêver... Bonne journée
Répondre
M
Je l'ai redécouvert avec grand plaisir en cherchant un autre titre de l'auteur qui était déjà sorti...du coup cela me donne envie de tous les relire :) Bonne journée
R
On rêve à tous ages
Bonne journée
Bisous
Répondre
M
Je ne m'en prive pas ! ce qui ne m'empêche aucunement de vivre le présent :) bisous