Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Le poème dont vous êtes le héros / Guillaume Prie

Librinova, 2017

Librinova, 2017

La plupart des hommes ne sont pas des oisillons audacieux, seulement des couards qui préfèrent la sécurité de leur nid douillet et de leur télévision à l'appel de l'aventure, du vide de l'étincelle qui rallumerait pour toujours les yeux qu'ils ont éteints.

Jean sentait comme il écrivait le parfum léger de la soie, la puissance boisée du cèdre, la subtilité de la rose mêlée de sucre, de suave, de fleur d'oranger, à croquer dans l'air comme on goûte une pâtisserie au miel et aux pistaches.

Merci.
Il était très attaché à ce mot. Il le trouvait autosuffisant : il y avait plus dedans que dans tous les livres qu'il publierait un jour, et il l'avait écrit honnêtement, sincèrement.

 

On dit que tous les chemins mènent à Rome mais on ne nous dit pas pourquoi, pour s'y rendre, certains prennent le chemin de droite, tandis que d'autres prendront celui de gauche, ou choisiront d'aller tout droit, et même parfois de revenir sur leurs pas !

 

C'est pourtant ce qui arrive à nos cinq personnages. Ils ont tous à un moment donné eu envie de changer de vie et de faire la "Rêvolution"_entendons-nous bien_il s'agit de réaliser enfin leur rêves et de transformer leur vie au lieu de la subir et de n'avoir aucune emprise sur leur destinée. 

Mais avant d'écrire les dernières strophes de leur poème, il va leur falloir beaucoup de courage, de réflexion, de remise en question...et nous allons les suivre pas à pas dans leur démarche personnelle. 

Voici un roman choral, dans lequel l'auteur donne tour à tour la parole à chacun des personnages tous masculins...mais, je vous rassure les femmes ont aussi leur rôle à jouer dans l'histoire. 

 

Mickaël aura-t-il un chat comme il le voudrait tant depuis qu'il a compris qu'il ne pourrait jamais réaliser son rêve d'avoir un enfant avec Annie ?  Que faire d'autre pour remplir le vide de leur vie ? Après des années de démarches pour adopter un bébé, il leur faut se rendre à l'évidence. "Personne ne leur dira jamais que c'est fini, qu'il ne faut plus attendre". Mais la cruelle vérité est là et les torture. Ils doivent se résoudre pourtant à vivre autrement et prendre les décisions qui s'imposent. 

 

Jean a choisi l'écriture pour remplir sa vie...

Il écrit un roman sur Ban Bayan, un riche marchand se rendant à Babylone.  Il veut raconter son épopée à travers le désert. Mais il ne s'en sort pas. Trop cartésien, il pinaille, n'arrive pas à se laisser aller, par habitude, parce qu'il intellectualise tout, et a peur de ne pas être compris...

 

Anatole lui, ne sait parler que de son travail, de la finance dans laquelle il travaille et de lui-même, de ses réussites personnelles, ou de ses vacances forcément plus formidables que celles des autres, puisque à l'autre bout du monde. Résultat : il fait fuir tous ses amis ! Que lui faudra-t-il pour qu'il réalise qu'il passe à côté de sa vie ? 

 

Thomas lui est au pied du mur, enfin je veux dire de son mur de banlieue, à Paris. Il se sent comme "jeté nu dans l'arène" et ne veut pas de cette vie qu'on lui propose. A quoi lui sert d'ailleurs sa licence de lettres ! Lui aussi avec ses potes a des rêves, de révolte, de justice...Ils expriment bien sûr sur le mur "leur irrépressible envie de vivre, de tout renverser, d'imaginer les choses autrement." Sans ça, comment en sortir ? Heureusement qu'il y a Leila...

 

Le vagabond, lui, a bien une petite idée de nouvelles pancartes à écrire pour arriver à toucher les passants indifférents...mais est-ce bien suffisant pour que certains s'intéressent à lui. Evidemment personne ne se doute qu'il n'a pas toujours été un vagabond...mais chut, vous n'en saurez pas plus ! 

 

Quels liens unissent tous ces hommes apparemment très différents ?

Qui sont-ils ? Quels sont leurs rêves ?

Et comment en sont-ils arrivés là ? Comment vont-ils pouvoir briser leur destinée qui semble pourtant toute tracée...

Je ne vous le dirai pas, mais je vous invite à lire ce court roman car la fin vous surprendra, j'en suis certaine. 

Et vous, si vous pouviez changer le cours de votre vie, quelle direction prendriez-vous ? 

 

C'est un roman qui fait du bien...léger, poétique et profond à sa façon. L'écriture est fluide. Le ton empli d'humour. Les personnages de fiction se mêlent au personnages réels, à moins que ce ne soit l'inverse !  

J'ai lu ce livre avec plaisir...

Le seul bémol c'est que c'est la première fois que lire sur ma liseuse me pose problème. J'avais envie de pouvoir toucher et tourner les pages, de revenir en arrière pour lire les poèmes qui débutent chacun des chapitres, tout en gardant un oeil sur ma page en cours, de relire l'histoire de Bab Bayan, véritable épopée-conte insérée dans l'histoire...oui je sais on peut faire tout ça avec une liseuse et je sais le faire !

Ce que je veux dire c'est que j'ai eu juste une vague impression de manque et je ne sais pas si je dois l'attribuer au support, aux réflexions amenées par l'histoire sur ma propre vie (pourtant bien remplie et opposée à celle de nos personnages), ou bien à la fatigue de l'hiver. J'ai eu comme un petit je ne sais quoi, qui m'a empêché de suivre tous les personnages avec la même attention, le même intérêt, la même empathie...et d'entrer dans leurs rêves.

Ainsi, alors que j'ai beaucoup apprécié Thomas et Michaël en particulier, ainsi qu'Annie sa femme, j'ai beaucoup moins apprécié Anatole mais je reconnais que la fin m'a réconcilié avec lui...

Quant à Jean et le vagabond, je ne vous dirai rien et je préfère vous les laisser découvrir...

...ils avaient créé tous ces tags multicolores, des mots pour sauver leurs âmes,et pour exorciser, faire fuir le démon des cités...

C'est écrit sur un mur
C'est cri silencieux...

Révolution.
Ce soir, Mickaël ne voulait qu’un tout petit changement : ni bombe ni
fusillade… simplement modifier « l’accent aigu ».
— Que dis-tu, mon chéri ?
— Je dis que je t’aime, cher cœur, que je suis d’accord pour jouer au petit
prince ce soir.
Annie lui fit son sourire de petite princesse, celui qui le faisait fondre
inévitablement, à tous les coups.
— Et je voudrais qu’on apprivoise un renard... poursuivit-il.
— Mais oui ! Un renard, j’en ai toujours rêvé aussi. Et dire que je n’avais
jamais osé t’en parler. On se met parfois de ces barrières !
— Ou un chat alors... tu es d’accord pour un chat, n’est-ce pas ? Un gris,
aux yeux orange, d’humeur et de couleur égale, le jour comme la nuit, un
doux. Il aimerait les câlins, et reconnaîtrait nos pas alors qu’on approche sur
le palier. Il viendrait nous dire bonsoir quand on rentre à la maison... On
entendrait ses petites pattes silencieuses sur le parquet derrière la porte...

 

L'auteur est né en Bretagne. Il connait bien le milieu de la finance d'entreprise, car, comme Anatole, il y a travaillé lui-même pendant près de vingt ans. Il a beaucoup voyagé entre autre à Singapour et c'est là-bas qu'il a eu envie comme Jean de se mettre à écrire...

Il ne nous dit pas qui a inspiré ses autres personnages !

Merci à l'auteur et aux éditions Librinova de m'avoir permis de découvrir ce roman...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Quichottine 09/02/2018 11:50

Je le découvre grâce à toi.
Puisqu'il fait du bien, je le note, pour dès que je pourrai.
Bisous et douce journée.

Philippe D 07/02/2018 21:36

Tu me tentes avec ce livre que je ne connais pas.
Réaliser ses rêves. Ne pas passer à côté de sa vie. Ça me parle...

manou 08/02/2018 06:53

Il devrait te plaire car c'est un livre qui fait du bien...

lemenuisiart 07/02/2018 19:53

J'aime beaucoup la couverture

manou 08/02/2018 06:53

Je la trouve très attirante et dans l'histoire les animaux ont leur place :)

Gomez Victoria - Lynn 07/02/2018 19:45

coucou j'aime le livre papier :) bisous

manou 08/02/2018 06:52

Les deux ont leur utilité aujourd'hui...bisous

CathyRose 07/02/2018 18:57

Je ne pourrais pas répondre à ta question car je n'ai aucune envie de changer le cours de ma vie, elle me convient parfaitement ! Un livre à noter au cas où ... mais un vrai livre papier !
Belle soirée, bisous !
Cathy

CathyRose 08/02/2018 06:59

Ah oui c'est sûr, je n'avais pas pensé à ça ! ;)

manou 08/02/2018 06:52

Moi pareil :) Mais lorsque je reçois un livre envoyé par un auteur c'est le plus souvent un livre numérique c'est normal parce que ça coûte moins cher ! Bisous

Colette 07/02/2018 17:22

Tu es une terrible tentatrice !! je n'ai pas de liseuse, j'aime le contact du papier ! mais pour partir en vacances ,ce doit être pas mal ! Des bises

manou 07/02/2018 18:14

C'est exactement pour ça que j'en a une, car lorsque je pars en Auvergne je suis trop chargée pour avoir pleins de bouquins, même en poche, surtout quand on emmène les petits-enfants :) Mais je préfère de loin le papier...moi aussi ! Bisous

Renée 07/02/2018 16:45

Je reviendrais chercher le titre au cas ou mais pour le moment pas mal prévu déjà. Bisous

manou 07/02/2018 18:15

Je te comprends ma chère Renée. J'ai aussi une belle pile ! Heureusement qu'il fait froid :) Bisous

Cléo 07/02/2018 16:19

Bonjour Manou. Cela semble bien intéressant, mais, pour être franche, je ne lis pratiquement plus : pourtant, je suis à la retraite (mon changement de vie)! Il faut dire que je consacre beaucoup de mon temps au crochet. J'ai redécouvert cette passion et elle ne me lâche plus! Hi! Hi! Hi! Bises et bonne journée!

manou 07/02/2018 18:16

Je ne pourrais me passer de lire, mais maintenant que je n'ai plus qu'une chatte et donc parfois mes genoux libres le soir, je compte me remettre au trico alors peut-être que je vais faire comme toi ! Bisous

Durgalola 07/02/2018 15:38

oui ce doit être un beau livre à lire ; étonnant même ! de temps en temps je lis sur mon smartphone ou sur ma liseuse, mais je préfère les pages du livre.
Merci pour cette découverte.
Non je veux pas vivre une autre vie, car je me rends compte de l'utilité aujourd'hui des expériences vécues avant pour les expériences d'aujourd'hui.
Bises

manou 07/02/2018 18:17

Tu as raison moi non plus je ne changerai rien à ma vie telle que je l'ai vécu...ou presque rien ! Nous sommes tels que nous sommes parce que nous avons vécu tout cela. Bisous

Barbizon 07/02/2018 15:37

Merci Manou, tout va bien pour nous mais 6 personnes sont decedées et 70 autres dont on est sans nouvelles, je n ai rien senti car je dormais mais ce matin au bureau tt le monde était nerveux..

manou 07/02/2018 18:17

Merci pour ta réponse...tu n'as pas à me remercier c'est normal de s'inquiéter pour toi tu es si loin...bisous

wolfe 07/02/2018 13:41

Bonjour
Je pense que c'est un livre qui me plairait bien de lire!
Il va falloir que je le mette sur ma liste mais il attendra un peu car j'ai deux live à finir et un autre à commencé avant!
Bisous

manou 07/02/2018 18:18

Si tu voyais ma liste ! J'essaie d'alterner lecture facile et plus dure ou bien sujet léger et sujet plus difficile et avec tout ça, le blog qui nous prend du temps...je sais que toi aussi tu aimes aller au bout des choses. Bisous

barbizon 07/02/2018 13:25

Bonsoir Manou, des histoires qui me plairaient de lire, si je pouvais changer quelque chose ce serait au niveau professionnelle, 20 ans dans la même boite, ça lasse parfois. Peut-être est-ce une question d'habitude pour la liseuse, donne-toi un peu de temps, la luminosité n'est peut-être pas correcte non plus. Bonne soirée, Sylvie

manou 07/02/2018 18:20

Je crois qu'en ce moment je suis fatiguée et le livre est plus facile à aborder alors qu'en vacances, ma liseuse est parfaite, et j'ai aussi plein d'histoires à raconter à mes petits-enfants, c'est commode pour ne pas s'ennuyer :) Rebises

Brigitte 07/02/2018 12:38

Bonjour Manou. Il semble y avoir beaucoup de personnages et cela pourrait me plaire. Mais pas sur liseuse. Peux tu m'envoyer ton adresse postale par mail (je te laisse mon adresse mail) pour le livre voyageur ? Bonne journée et bisous

manou 07/02/2018 18:23

Je t'ai envoyé mon adresse postale par ton formulaire de contact, je te dirai quand je le reçois ! Je languis déjà...Bisous

danielle 07/02/2018 10:58

tu donnes envie, je note; pas de liseuse pour moi, pour le moment je préfère le papier.

manou 07/02/2018 18:23

Je me suis décidée l'année dernière et je m'en sers de temps en temps...mais je préfère de loin le papier aussi...bisous

sissi63 07/02/2018 10:34

Coucou,
Voici un livre que je devrais apprécier.
Bisous et bonne journée

manou 07/02/2018 18:24

Contente de te donner envie ! J'espère que tu aimeras. Bisous

domi 07/02/2018 10:33

voilà une bonne critique qui donne envie !

manou 07/02/2018 18:24

C'est le but quand c'est bien :)

FéeLaure♥ 07/02/2018 10:15

Merci pour ce nouveau partage Manou
Douce journée & bonne lecture
Bisous

manou 07/02/2018 18:25

Merci de ton passage ici même si je sais que tu ne lis pas autant que moi, tu ne peux être à la broderie et à la lecture ! Bisous et une douce soirée

Doc Bird 07/02/2018 09:41

Que ferions-nous si nous pouvions changer notre vie ? Je dirais que rien n'est figé et qu'il est possible d'apporter du changement dans sa vie, et que les possibles sont ouverts... heureusement ! Ton avis me donne en tout cas de lire ce roman !

manou 07/02/2018 18:25

C'est un livre qui nous interpelle et nous surprend :) Bonne soirée

Mousse 07/02/2018 08:39

Bonjour chère Manou,
J'hésitais à lire ce livre, à lire ta chronique, c'est un livre pour moi ça !
Je suis entièrement d'accord avec la première citation
Je ris, je n'aime pas Anatole quand j’aurai lu le livre! Les moi-je, j'ai horreur de cela.
Je te dirai ce que je pense d'Anatole !
Belle et douce journée, bisous en pagaille.♥

manou 07/02/2018 18:26

Et bien j'espère que tu ne seras pas déçue ! Il est plaisant à lire...bisous et une douce soirée, au chaud !

Azalaïs 07/02/2018 08:31

Un livre qui devrait me plaire, merci encore une fois pour cette belle idée
bises et bonne journée

manou 07/02/2018 18:27

Je lis beaucoup en ce moment car le temps s'y prête :) Mais je parle rarement de ceux que je délaisse...c'est vrai ! Bisous et une douce soirée