Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Les plantes du littoral "saintois" / Balade en Camargue

 

Je n'ai passé que peu de temps cette année, à explorer la flore du littoral saintois, et en particulier celle des dunes. 

 

Le Chardon d'Espagne (Scolymus hispanicus) était déjà bien en fleurs en juin dernier.

Le chardon d'Espagne
Le chardon d'Espagne

Le chardon d'Espagne

 

Un autre chardon maritime, le chardon bleu maritime ou chardon des sables (Eryngium maritimum) était abondant sur les dunes mais pas encore bien fleuri. On l'appelle souvent le Panicaut maritime ou le chardon des dunes.

Il a par endroit totalement disparu et j'ai découvert que c'était une plante protégée en Bretagne, dans le Nord-Pas-de-Calais, en Vendée et en Loire-Atlantique.

Il a, en effet, été victime de son succès et donc d'une cueillette excessive. Il est capable de ne pas changer de couleur en séchant, ce qui est rare et fait de très jolis bouquets secs.  

 

Chardon bleu des sablesChardon bleu des sables
Chardon bleu des sablesChardon bleu des sables
Chardon bleu des sablesChardon bleu des sables

Chardon bleu des sables

 

J'ai fait des découvertes cette année...

Des euphorbes, il y en a partout en France, mais celle-ci en particulier est toute petite par rapport à celles de ma garrigue provençale et je n'en avais jamais vu. 

C'est la petite euphorbe maritime (Euphorbia paralias). On l'appelle aussi l'euphorbe des sables ou l'euphorbe des dunes.

Elle porte bien son nom n'est-ce pas ? Il y en avait partout ! C'est ce qu'on appelle une plante psammophyte (qui pousse dans le sable) et donc elle est psammophile (bien adaptée au sable). Des mots compliqués mais qui, en Botanique, disent bien ce qu'ils veulent dire !

Quand elle se plait à un endroit, elle sert à fixer les dunes ce qui est indispensable pour éviter que le sable s'envole au moindre souffle de vent. Sa racine en forme de pivot peut s'enfoncer jusqu'à un mètre en profondeur pour chercher l'eau dont elle a besoin pour vivre. Je n'en revenais pas pour une si petite plante ! 

 

L'euphorbe maritime
L'euphorbe maritimeL'euphorbe maritime
L'euphorbe maritimeL'euphorbe maritime

L'euphorbe maritime

 

La laîche des sables (Carex arénaria) est une espèce de carex pas très décoratif car ses longues tiges vertes se terminent pas des fleurs marrons, mais son grand intérêt est qu'elle peut coloniser très vite les dunes, elle-aussi, car elle émet des tiges souterraines (des rhizomes) qui un peu comme nos iris, vont ramper sous terre pour former un maillage qui retient le sable. 

La Laîche des sables derrière un parterre verdoyant formé par les euphorbes et le chiendent des sables

La Laîche des sables derrière un parterre verdoyant formé par les euphorbes et le chiendent des sables

 

Cette toute petite plante aux feuilles découpées, finissait à peine de fleurir. Je n'ai pas réussi mes photos de fleurs, vues de près.  

Ce sont de toutes petites fleurs bleu pâle, toutes discrètes... 

En arrivant à la maison, j'ai appris qu'il s'agissait sans doute de la roquette de mer (Cakile maritima). 

 

Cakile maritima Scop. (Cakilier maritime)

Photo de la fleur (http://www.tela-botanica.org)

 

Cette plante appartient à la famille des Brassicacées (la même que les choux) et vous ne serez donc pas étonnés si je vous dis qu'elle est comestible ! Les jeunes feuilles se mangent en salade ainsi que les fleurs.

C'est une plante bien adaptée au milieu littoral et elle se trouve partout sur tout le littoral français. 

 

La roquette de mer

La roquette de mer

 

L'oyat ou chiendent maritime (Amnophila arenaria) est également une plante des dunes. On l'appelle aussi roseau des sables ou jonc des dunes. C'est une graminée des sables qui résiste non seulement au sel, mais a une importance majeure pour fixer les dunes grâce à ses racines qui s'enfoncent très profondément dans le sol.

Sa particularité ce sont ses feuilles enroulées qui vont capter la moindre gouttelette de rosée ou de pluie et la faire glisser à la base de la plante.

Un arrosage intégré fort astucieux ! 

L'oyat ou chiendent marin
L'oyat ou chiendent marin

L'oyat ou chiendent marin

 

Toutes mes photos de plantes ont été prises sur la plage du Grand Radeau aux Saintes-Maries de la mer.

 

Vous voulez en savoir plus !

Je vous propose de visionner cette vidéo très instructive que je dédie à Yann qui veut toujours comprendre d'où proviennent les mots afin qu'il sache que je ne l'oublie pas même lorsque je suis en vacances, mais je vous rassure,  je n'oublie personne ! 

 

 

Si vous voulez voir d'autres éléments de la flore camarguaise vous pouvez revoir les photos que j'avais pris l'an dernier à la même époque. 

 

Un grand MERCI pour votre visite, je rentre bientôt et je passerai tous vous voir très vite dès que possible !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Je rentre ce jour d une journee camarguaise entre digue a la mer et retour par le rivage.Je voulais nommer le chardon d ESpagne si prolifique et....magnifique de son chaud jaune d ' or.J ai retrouvé sur votre site ces merveilles revues aujourd hui( Aixois je " camargue" regulierement!!!).MERCI pour votre site
Répondre
M
Contente d'avoir pu vous aider à identifier quelques fleurs camargaises... C'est un petit paradis là bas quand le Mistral ne souffle pas trop. Merci de votre gentil message
E
De bien jolies plantes aïe aïe mais elles piquent!
Répondre
É
Je connais la plupart de ces plantes de littoral présentes en Gironde aussi mais pas les chardons jaunes. Bisous
Répondre
V
toujours étonnantes ces plantes!!!
Répondre
L
vraiment superbes ces plantes qui poussent dans le sable, j'aime beaucoup les découvrir
bises amicales
lyly
Répondre
R
Bel articles et de belles photos! Mais il y en a certaines sur lesquelles il ne ferait pas bon marcher pieds nus... !! ;)
Répondre
M
Très intéressant ce reportage sur le plantes du bord de mer du Sud ;-)
Je connaissais le chardon bleu et les oyats, j'ai donc découvert beaucoup de plantes... et j'adore ça!
Merci de penser à nous... je pense bien à toi!
Bisous
Répondre
L
C'est une belle nature mais parfois piquante
Répondre
G
coucou, ah les oyats je connais^^ ces plantes sont bien belles ; bisous
Répondre
D
très jolie rubrique instructive où j'ai retrouvé l'emblème du conservatoire du littoral, le chardon bleu, conservatoire qui fut le thème d'un de mes livres
Répondre
R
Tu t'y connais bien dans les plantes je suis bluffée! Bravo j'aime bien la jaune en début et la petite mauve. Mais toutes sont jolies Bisous
Répondre
R
Bonjour Manou,
En Camargue il y a beaucoup de chevaux , pourtant
avec tous ces chardons , les ânes seraient ravis !!
ils adorent ça !!! très bon article
Bonne journée, bises
Répondre
M
Superbe, que tes photos sont belles, magnifiques, que de merveilles! Bise, bon lundi tout doux!
Répondre
N
Un article toujours très intéressant à lire surtout que je suis une fan des plantes de toutes sortes. Ici elles sont très utiles et nombre de gens ne connaissent leur utilité. J'espère que ton article ouvrira les yeux de certains d'entre nous. Merci Manou et belle semaine pour toi. Gros bisous ♥
Répondre
T
J'adore la végétation méditerranéenne, si courageuse contre vents et marées ! Mais dis donc tu es calée, je ne connais pas la moitié de ces noms de plantes ! Profite bien de tes vacances, gros bisou !
Répondre
M
C'est vrai que je regarde habituellement ces plantes avec peu d'intérêt et là, en prenant mon temps, je découvre une vraie richesse. Merci Manou pour cet article très intéressant. Bisous et à bientôt.
Répondre
M
Un bel article très enrichissant, j'aime beaucoup tes photos et la vidéo et fort intéressante
Répondre
N
Etonnante cette végétation des dunes. On n'y fait pas toujours attention
Répondre