Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Le frelon asiatique

Un nid de frelon asiatique placé en hauteur dans un chêne.

Un nid de frelon asiatique placé en hauteur dans un chêne.

Maintenant que les feuilles des chênes pubescents sont tombées au sol pour laisser place aux jeunes pousses (ce qui survient toujours en fin d'hiver en Provence) nous avons découvert cachés dans les branches de deux arbres peu éloignés l'un de l'autre, deux énormes nids de frelons asiatiques. 

Tout cela sur un parcours que nous faisons très souvent avec les enfants, quand nous les gardons en Provence, et que nous avons pratiqué quasiment tous les jours lors des deux derniers confinements car tout près de chez nous. 

Je n'avais vu ce genre de nid qu'en photos jusqu'à présent. 

 

Heureusement, de cette saison, les nids ne sont pas habités et ce n'est pas obligatoire qu'une femelle vienne y refonder une colonie. En principe, chacune se charge de bâtir un nouveau nid ailleurs.

Le nid, qu'on appelle aussi un "guêpier" est fabriqué à partir de cellulose, le principal constituant du bois qui est longuement mâché par les ouvrières. La plupart des guêpes font leur nid de la même manière. Mais la différence réside dans la taille du nid de frelon qui est surprenante et inquiétante tant il est gros. 

Comme vous le voyez, le nid a une forme ovoïde. Il présente une seule ouverture latérale. Quand on voit une ouverture supplémentaire, c'est qu'il a commencé à être détérioré par le temps, les oiseaux le saccagent parfois pour récupérer les fragments qu'ils vont intégrer à leur propre nid ou pour une raison inconnue.

Le nid de frelons asiatiques vu de plus près

Le nid de frelons asiatiques vu de plus près

Le second nid était déjà fortement détérioré mais mon mari a réussi à faire une photo qui au zoom montre bien la structure de la cellulose. 

Vu de près encore, on voit bien la structure du nid (photo de mon mari)

Vu de près encore, on voit bien la structure du nid (photo de mon mari)

Je lis sur wikipedia que le nid peut atteindre 1 mètre de hauteur et 80 cm de diamètre. Je n'ai pas grimpé à l'arbre pour le mesurer, je vous rassure, mais forcément, vous vous  en doutez, ce nid ne passe pas inaperçu, sauf lorsqu'il est caché par le feuillage. 

Heureusement que le nid que les frelons construisent au printemps, est la plupart du temps bâti très haut vers la cime des arbres, car ces frelons sont très agressifs et attaquent en groupe, si on s'approche par mégarde à moins de 5 mètres du nid, à l'inverse de nos frelons européens, beaucoup plus placides. 

Chaque nid peut contenir jusqu'à 2 000 individus. Parmi ces individus, il y a plus de 500 fondatrices qui, si elles sont fécondées, pourront bâtir à leur tour une colonie ce qui fait froid dans le dos quand on y pense. Heureusement encore, la plupart vont périr durant l'hiver.

Arrivé en France en 2004-2005, date à laquelle il a été pour la première fois identifié dans le Lot-et-Garonne, ce frelon venant tout droit d'Asie (d'où son nom), sans doute dans des poteries chargées dans un cargo (vive la mondialisation !), suscite beaucoup d'inquiétude chez nous.

Sa répartition est effrayante sur notre territoire car il gagne environ 100 kilomètres par an. 

 

Image Wikipedia ICI

 

Pourtant il est plus petit que notre frelon européen qu'on appelle en Provence le "cabrian" ou "cabridan". Il ne mesure que 3 cm. Il se distingue aisément par ses pattes de couleur jaune. D'autres différences sont visibles sur le corps mais bon quand on en voit un, il vaut mieux ne pas trop s'approcher.

 

Image du net prise ICI

 

Le frelon adulte a une activité diurne et se nourrit généralement de fruits et de nectar. Mais il nourrit ses larves avec des insectes, dont il ne garde que le thorax pour en faire une boulette qu'il amène dans son nid.

Il s'attaque en particulier aux abeilles et peut affaiblir ou détruire en peu de temps tout un rucher, et anéantir donc des mois de travail d'un apiculteur.

Divers moyens de luttes plus ou moins naturels et ne détruisant pas les autres insectes utiles, peuvent être mis en œuvre, vous les trouverez aisément sur internet si le problème se présente dans votre environnement. Le plus fréquent étant la destruction pure et simple des nids, au début de l'été quand les fondatrices ne pourront plus en bâtir un nouveau, mais là, il vaut mieux faire appel à des spécialistes par sécurité, inutile de vous le préciser. 

Voilà c'est tout pour aujourd'hui, j'espère que cet article vous a plu. Nous allons encore rester un peu en Provence, bien entendu, comme d'habitude... si vous le voulez bien ! 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Merci pour cet article .Hélas je sais reconnaitre ici, les nids, on en a même eu dans un fenestron de la grange... pour les frelons pas si facile, ça bouge et ma vue est trouble quand il y a beaucoup de soleil, de poussières, de pollens... j'avais acheté un système à Point Vert mais je crains que cela ne tue des petits insectes non nuisibles...Je ne crois pas possible d'avoir les pompiers pour cela quand aux apiculteurs c'est très haut perché Manou
Répondre
M
MERCI à tous pour votre visite et vos commentaires, je ne pensais pas que cet article vous intéresserait autant. Belle journée à tous !
Répondre
E
pour l'instant on n'est pas encore colonisé... Mais il est chez nos voisins donc cela va venir... C'est impressionnant déjà en photo alors dans la réalité ...
ce sont des architectes et des maçons hors norme !
Répondre
T
Bonjour Manou, nous avons peu de frelons asiatiques ici, plus des européens mais il m'est déjà arrivé d'en croiser et c'est pas rassurant lorsqu'ils croisent notre regard. Déjà que les frelons européens m'impressionnent alors ceux là... Ton article est très bien conçu et intéressant. Je suis vraiment impressionné des nids fabriqués par les frelons, la nature est épatante ! Bonne journée à toi
Répondre
T
Je suis époustouflée par les constructions qu'ils sont capables de faire. Ca me rappelle toujours l'épisode "Le domaine des sables" de Au-delà du Réel, où un homme se trouve confronté à de insectes tribaux d'une intelligence remarquable, et bâtisseurs de palais à leur mesure. Belle journée à toi Manou, moi aussi je pense aux régions confinées... Je t'embrasse, à bientôt !
Répondre
B
bonjour MAnou , ah oui ça c'est une salle bête que je tue si je peux ! ils détruisent tous , mangent les fruits , tuent les abeilles et +++ merci de cet article et infos ! dangereux ++++ bisous a+
Répondre
M
Oui, ils sont très dangereux pour les abeilles Et ils font peur tout simplement. Nous avons mis sous notre grand poirier un piège à frelons asiatiques :
https://www.youtube.com/watch?v=g3NdVDwOqR0
Cependant, je n'en vois guère au jardin.
Bonne soirée à toi et gros bisous,
Mo
Répondre
E
Bonsoir Manou. Bel article sur ces frelons asiatiques et leurs nids, impressionnants. Bonne soirée et bisous
Répondre
W
Bonjour
Un jour j'ai vu un frelon européen, c'était le première fois que j'en voyais un. J'ai été impressionnée par sa taille!
Bisous
Répondre
B
Impressionnants ces nids !!
Une calamité tout de même ces frelons asiatiques très agressifs et qui tuent nos abeilles si précieuses !!
Merci pour ton article très intéressant.
Bisous Manou
Répondre
B
C'est vraiment impressionnant. Je n'en ai jamais vu mais merci de me le signaler. Je pense qu'effectivement en ce moment on pourrait mieux les voir puisque les feuilles sont encore petites. Il y a de plus en plus de ces frelons... Hélas.
Répondre
C
bonjour
lors de notre balade à Saint Chamas, les employés du parc nous disaient justement qu'ils surveillaient ça de près car ces frelons commencent à s'installer de plus en plus, une plaie
bisous
Répondre
F
C'est une vraie calamité cette bestiole et elle envahit tout les pays !

Bonne soirée
Répondre
R
Thank you for this information. I hope I never seen these here!
Répondre
D
Bonjour manou, c'est vrai que ce frelon asiatique est un véritable fléau pire que le frelon européen, c'est dire. C'est en effet le problème des insectes et autres animaux exotiques importés plus ou moins clandestinement en France en particulier. C'est comme le moustique tigre… Bonne après-midi.
Répondre
R
Bonjour Manou,
Je ne regarde pas quel est le frelon, je pars en courant !!!
j'en ai vu des nids , ils sont très haut !!!! et maintenant il faut payer pour les faire enlever !!
Bon A.M. bises
Répondre
L
Il y en a aussi beaucoup et de plus en plus par chez nous hélas. de gros nids et de plus en plus de frelons qui passent et repassent devant les fenêtres. Dans ma ville, il faut appeler la mairie quand on voit un nid
Bisous et bonne journée
Répondre
C
Un petit coucou en passant : j'étais curieuse de voir cet article! C'est impressionnant ces nids et c'est si dommage pour les abeilles... Bises et belle journée!
Répondre
E
Un article passionnant, impressionnant cet envahisseur !
Répondre
A
Merci pour cet article, il y avait un nid dans un jardin voisin, des spécialistes sont venus mais ont laissé le nid en disant qu'il n'y avait plus de danger. Je vais faire attention au détails mais de loin bises et bonne journée
Répondre