Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Transpositions hasardeuses / eMma MessanA

Editions Maïa, 2020

Editions Maïa, 2020

En ces jours de transpositions hasardeuses
Le présent revêt la fragilité des ailes d’un papillon
Les lendemains offrent l’espoir de se déguiser en phénix
Et l’insondable ouvre le chemin vers tous les possibles…

Commençons la semaine en beauté et tout en douceur avec une petite pépite.

Je vous propose d'ouvrir ensemble le recueil de poésie d'eMma MessanA dont je vous avais annoncé la sortie ICI

Que vous dire sans dévoiler la beauté de ces mots écrits au cours des longues heures passées au chevet de sa maman dans une chambre d'hôpital. 

Malgré le contexte, ce n'est pas un recueil triste même s'il touche profondément le lecteur, nous avons tous une maman qu'elle soit encore auprès de nous ou pas.

 

C'est un recueil qui nous parle avec pudeur de la puissance des souvenirs, de la force de l'amour qui unit une fille à sa mère (et vice versa). Il nous parle de partage et de tendresse. Tout cela en poésie et avec beaucoup de délicatesse. 

Il y a des moments plus sombres, d'autres plus légers où pointent même un peu d'humour. 

Il y a des moments difficiles comme lorsqu'elle évoque le dévouement quotidien de ceux qu'on appelle aujourd'hui les "aidants", souvent des proches qui sont ainsi meurtris de voir ceux qu'ils aiment partir jour après jour vers leur dernier voyage... mais "heureux" finalement de pouvoir les aider à franchir ce pas en toute sérénité. Mais eux, qui les aident...c'est si dur d'être confronté à la vieillesse, à la souffrance et à la fin de vie de ceux qu'on aime.  

 

Que vous dire de plus sur ce recueil sans en dévoiler l'essentiel et toute la beauté... Il est tellement émouvant ! Je suis persuadée que même ceux qui n'aiment pas la poésie, ne pourront être que touchés par ces mots et par cet écrin bleu qui les entoure comme s'ils étaient autant de petits trésors à préserver, ce qu'ils sont, je vous l'assure...

Le mieux est de l'offrir ou de vous l'offrir pour en savourer chaque poème, chaque page, chaque mot, chaque illustration à votre rythme...et surtout pouvoir y revenir chaque fois que vous en aurez envie et besoin.

J'espère que comme moi vous aurez envie, après l'avoir feuilleté, lu et relu de dire un grand MERCI à eMma MessanA pour ce cadeau qu'elle nous fait, MERCI pour ce magnifique hommage à sa maman, qui aborde des thèmes tellement universels qu'il devient un hommage à toutes les mamans disparues.

 

A noter :

Le recueil a été préfacé par Yves Duteil...qui dès la présentation nous touche par ses mots. 

Des aquarelles toutes dans les tons de bleu illustrent chacun des poèmes. Le bleu était la couleur préférée de sa maman, un poème est d'ailleurs dédié à cette couleur. Ce sont de pures merveilles, toutes réalisées par l'auteur qui est collagiste.

Je vous invite pour en savoir plus à aller visiter son blog ICI, pour ceux et celles qui ne la connaissent pas encore. 

Elle est aussi l'auteur de trois albums  pour la jeunesse dont "Et toi, c'est quoi ta couleur ?" présenté ICI sur le blog. 

Il restait quelques gouttes de parfum
Dans l'ancien petit flacon
Que j'ai retrouvé caché dans un mouchoir brodé
Au fond de son armoire

Est-ce un sacrilège ?
Après avoir longuement admiré du bout des doigts
Le précieux objet
J'ai ôté le bouchon doré
...

Une fois n'est pas coutume, voici un extrait de la quatrième de couverture...

"Vouloir passer de l’éveil au sommeil peut être hasardeux. Les humbles mots de ce recueil sont un hommage pour celle qui espérait avec entêtement un hypothétique départ qui lui fut promis, puis escamoté. Ce qu’elle croyait être son dernier lit, où une nuit rédemptrice triompherait de ses innombrables jours, ne fut qu’une étape vers une attente silencieuse et résignée. Elle a été ma forteresse en me répétant « Sois heureuse ma fille ! ». Je veux lui donner raison, jour après jour. Le bleu était sa couleur préférée, celle avec laquelle on peut colorier un hymne à la poésie de la vie. C’était ma maman, Carmèle Frau, 12 octobre 1924 – 4 août 2020."

 

« Le poème laisse son empreinte, indélébile, comme le sillage d’une étoile enfuie, mais toujours présente… » Yves Duteil"

...
Maintenant que tu reposes
En paix
Dans le silence tant espéré
Du jardin du souvenir
Maintenant
Je te le jure
Je ne verserai plus
Que des larmes d'amour.

Je vous propose d'aller écouter Emma parler de son livre et de son travail en cliquant sur le lien ci-dessous. Le podcast suivant a été diffusé sur podNOV FM / radio locale du Nord-Ouest vendéen , rubrique "Reportages"

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Un coup de cœur, beaucoup d'émotion, de tendresse, de beauté dans ce magnifique recueil d'eMmA.
Répondre
M
Nous sommes bien d'accord là-dessus, eMmA est une belle personne...que je suis heureuse d'avoir croisé grâce à Marine Dussarat dont elle avait illustrée la couverture, d'un de ses recueils de poésie...
E
Il est drôlement joli ton blog relooké avec ce joli design !
Bon courage pour la mise à jour de ton blog.
Répondre
E
Merci Manou, d'avoir ajouté le podcast enregistré par NOVFM dans mon atelier par Emmanuelle Mézerette. Ce fut un moment charmant et bien sympathique !
Et encore, merci Manou, d'être une si généreuse ambassadrice de mon livre qui me donne bien des satisfactions.
Répondre
Q
C'est un recueil magnifique, je l'ai reçu et j'ai prévu de l'offrir à Noël.
Le bleu, c'est aussi ma couleur... alors, j'étais certaine de l'aimer. Il est à lire, absolument, à savourer.
Répondre
E
Merci Quichottine, quel encouragement que tous ces mots doux qui me font du bien, assurément !
F
Oui, ce doit être un magnifique recueil fleuri de mots d'Amour infini... Le lien fort entre mère et enfant entre la Maman et sa Fille et réciproquement ...
Tous avons besoin de cette tendresse immense de cette délicatesse, à manifester et ressentir dans cette pudeur heureuse de l'intime qu'on révèle pour qu'en exhale l'apaisement et le bonheur d'aimer et d'être aimé.
Une invitation à la lecture bien introduite par la préface de Yves Duteil .
Merci pour cette présentation .
Amitiés des farfadets du Poitou.
Répondre
M
Ce recueil est une merveille et toi qui aime la poésie bien entendu je suis persuadée qu'il te touchera aussi...Merci d'être venu commenter celui-ci aussi. Belle journée et amitiés à tous les deux
M
Rien qu'à te lire, j'ai les larmes aux yeux, ma maman partie, l'année dernière était née en 1924...Je crois que ce recueil sera mon cadeau de Noël...
Répondre
M
Merci Marie pour ton message je vois qu'Emma est venue te répondre ici et elle a bien fait de le faire...je suis certaine que tu seras émue de le lire et que tu ne seras pas non plus insensible à la beauté des illustrations...
E
Un très grand merci Marie, j'ai reçu votre commentaire dans mon blog. Vous pouvez m'envoyer un mail pour que nous nous entendions sur votre commande. Gratitude.
P
Je ne suis pas très "poésie", mais les extraits que tu proposes me plaisent assez bien...
Bonne semaine.
Répondre
M
Il pourrait te toucher je pense car les poèmes sont simples et très évocateurs...et toi aussi, tu n'as plus ta maman. belle journée
D
Ce recueil et les extraits que tu nous présentes sont magnifiques, avec une superbe couverture où le bleu rappelle des gouttes d'eau mais aussi la flamme de bougies. Un univers poétique à lire et offrir, et pourquoi pas à partager entre mère et fille. Belle semaine à toi !
Répondre
M
Les petits personnages sont évoqués de cette façon-là...c'est un bel univers tout en douceur et tendresse. Pourquoi pas le partager entre mère et fille, je ne peux le faire mais c'est une belle idée ! belle journée
N
Bonsoir Manou
Moi aussi le bleu c'est ma couleur préférée
Je te souhaite une bonne soirée, bisous
Répondre
M
Et bien peut-être que tu aurais envie de le lire tant les illustrations toutes bleues sont belles...bisous
R
Thank you for this wonderful suggestion and review. Friendship
Répondre
R
Magnifique présentation de ce recueil Manou merci. Bisous
Répondre
M
Merci Renée, mais je n'y suis pour rien :) Bisous
E
Bonjour Manou. Je ne connais pas Emma. Son livre dédié à sa maman doit être très émouvant. Bisous
Répondre
M
C'est le cas et avec de merveilleuses illustrations à chaque page. Bisous
M
Bonjour Manou,
Tout cela n'est pas vraiment dans mon vécu...
Bonne journée à toi et bises,
Mo
Répondre
M
Merci de ton message. Bises et un doux mardi
P
Bonjour Manou,
Un récit fort et émouvant plein de délicatesse.
Je vois que eMmA MessanaA a laissé un très gentil commentaire. Son livre est douceur et l'on ne peut qu'aimer.
Je te souhaite un bon lundi. Bises
Répondre
M
Chaque page est une merveille...Merci de ton message. Bises et une douce journée
E
ta chronique est alléchante, je le note, mais pas pour tout de suite avec la crise sanitaire, je me bloque un peu devant ces thèmes :-)
Répondre
M
Tu le découvriras quand tu te sentiras prête, je le comprends bien...
E
C'est une grande émotion de te lire, Manou. Je suis si touchée que j'en perds mes mots...
Je te remercie bien sincèrement d'avoir pris le temps de chroniquer mon cher livre qui revêt une telle importance pour moi, avant tout pour son sujet central, mais aussi parce que cette fois-ci il est édité à compte d'éditeur, ce qui change quand même pas mal de choses à bien des points de vue.
Dans ce livre où l'intime et l'universel se sont côtoyés et je me rends bien compte, à présent que je reçois de très nombreux messages tous plus touchants les uns que les autres, que mon livre est parti pour vivre sa propre vie. C'est un vrai cadeau juste avant Noël et ma petite maman me sourit du haut de son étoile. "Les morts sont des invisibles, pas des absents (Saint-Augustin).
Je suis vraiment fière et heureuse que mon livre t'ait rencontrée, chère Manou. Je sens qu'il te portera bonheur, car Maman était une femme simple dont le sourire illuminait toujours son visage.
Je t'embrasse avec tendresse,
eMmA
Répondre
M
Tu sais que je suis sincère et là je peux dire que je m'attendais à lire et découvrir un beau livre, mais ce que j'ai découvert est encore au-dessus...oui comme je le dis ton livre est une petite pépite...même moi en écrivant ma chronique, j'ai eu du mal à m'exprimer comme je l'aurai voulu tant il est émouvant et évocateur. Merci Emma pour ces compléments d'information que j'aurais du signaler. Je t'embrasse aussi
C
je n'aime pas beaucoup la poésie et n'en ai pas lu depuis très longtemps du coup mais ce livre à l'air très beau et très émouvant, merci de la si belle présentation
belle journée
bisous
patricia
Répondre
M
Peut-être te fera-t-il changer de point de vue sur la poésie :) Bisous et une belle journée
C
bonjour
les aidants souvent les oubliés car à juste titre ils sont en bonne santé physique mais leur moral en prend un coup, je le sais maman était Alzheimer !!
pour info à Marseille, le marché aux santons est ouvert depuis hier sur le Vieux Port
bisous
Répondre
M
Merci pour l'info, mais je ne vais pas aller à Marseille cette année (45 km c'est trop !). Bisous
M
C'est vrai que le poème que tu as mis dans ton billet est d'une beauté simple... ca donne envie d'en lire plus... même en ces temps difficiles... Merci pour cette découverte ! Bisous
Répondre
M
Il est encore plus beau que ce que je pensais et comme tu le dis, les mots sont simples et tellement évocateurs que nous sommes forcément touchés en plein coeur...bisous et une belle journée
F
Bonjour ma douce Manou,
Voilà un livre dont je prends note
Bonne journée, bisous !
Répondre