Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Le tueur aveugle / Margaret Atwood

Le tueur aveugle / Margaret Atwood

Comment ai-je pu être aussi ignorante? se demande-t-elle. Aussi stupide, aussi aveugle, aussi portée à l’insouciance. Mais sans cette ignorance, sans cette insouciance, comment pourrions-nous vivre? Si on savait ce qu’il va se passer, si on savait tout ce qu’il va se passer ensuite – si on connaissait d’avance les conséquences de ses actes –, on serait condamné. On ne mangerait ni ne boirait ni ne rirait ni ne sortirait jamais de son lit le matin. On n’aimerait jamais personne, on n’aimerait jamais une seconde fois. On n’oserait jamais.
Tout ce qu’il lui reste, à présent, c’est la photo. Et l’histoire de la photo.

A quoi avait-elle pensé tandis que la voiture quittait le pont, puis demeurait en suspens dans la lumière de l'après-midi, scintillant comme une libellule durant cet instant sans pareil où l'on retient son souffle avant la dégringolade ?

1945. Alors qu'elle est à présent mariée, Iris Chase connait un nouveau drame dans sa vie, sa jeune sœur cadette Laura, âgée de 25 ans, dont elle se sentait responsable, se tue en tombant du haut d'un pont en travaux. Elle conduisait la voiture d'Iris qu'elle venait de lui emprunter. Les témoins pensent à un suicide, la famille à un accident. L'affaire est étouffée. Mais Iris retrouve dans sa commode des cahiers que sa jeune sœur a soigneusement et intentionnellement caché-là. 

Elle ne peut plus longtemps occulter la réalité. Toutes deux aimaient le même homme et Iris qui a accepté d'être malheureuse dans sa vie maritale pour arranger, l'espérait-elle, l'entreprise en faillite de son père, doit tenter de continuer à vivre avec ce lourd secret. 

 

Cinquante ans après, alors qu'à 82 ans elle est bien diminuée par le temps, elle va tenter de reconstituer par écrit l'histoire de sa vie et de raconter LEUR histoire. Elle l'écrit en pensant à sa petite-fille Sabrina, qu'elle ne connaît pas et qui ne sait rien de ses origines.

 

Le lecteur découvre alors l'histoire bouleversante de ces deux sœurs, liées  à jamais par des secrets de famille inavouables et un étrange destin.

J'en avais assez d'avoir un œil sur Laura à qui ça ne plaisait pas. J'en avais assez d'être tenue pour responsable de ses écarts et des manquements. J'en avais assez d'être tenue pour responsable, point.

Maintenant me voici immobilisée. Et furieuse contre moi. Ou pas contre moi_contre ce mauvais tour que mon corps m'a joué. Après s'être imposé à nous en égocentrique qu'il est, à réclamer à grands cris qu'on satisfasse ses besoins, à nous imposer ses désirs sordides et dangereux, l'astuce finale du corps consiste tout simplement à s'absenter. Juste quand on a besoin de lui...

Voici un roman dont la construction en déroutera plus d'un. En effet, il faut s'accrocher durant les 60 premières pages pour savoir où l'auteur va emmener le lecteur.

Il y a  trois voix différentes imbriquées  dans le roman : celle d'Iris âgée, qui nous parle de sa vie actuelle tout en renouant le fil de son histoire familiale. Celle du roman enchâssé dans la saga familiale, écrit par Laura, et intitulé "Le tueur aveugle" qu'Iris a fait publier et qui a fait scandale à l'époque, et enfin, celle des articles de presse informatifs qui nous en apprennent davantage sur la famille et qui eux-aussi, ont toute leur importance pour nous aider à  nous repérer dans le roman, en particulier dans le contexte social, économique et politique de l'époque. 

 

L'auteur dévoile encore une fois son talent de narratrice pour alterner les différentes voix, mais aussi entremêler les époques et les lieux, passé et présent, saga familiale et histoire sociale du XXe siècle. 

 

J'ai aimé la saga familiale d'une autre époque mais qui montre bien qu'Iris a été finalement une femme d'avant-garde.

J'ai aimé, malgré les drames, l'histoire de ces deux sœurs, la manière souvent teintée d'humour avec laquelle la "vieille" Iris se remémore leur enfance, leurs parents et leur vie quotidienne. 

J'ai aimé aussi le suspense qui va crescendo et les révélations finales qui sont amenées avec beaucoup de finesse. 

J'ai aimé le personnage de Reenie, qui du temps où elles étaient gamines les a entouré de tendresse, a pansé leurs égratignures et remplacé leur mère. 

 

J'ai moins aimé les pages du roman imbriquées dans le roman. Il est raconté par un mystérieux homme, qui se cache et retrouve sa maitresse dans des lieux toujours différents et il faut bien le dire plutôt sordides. Ces pages sont un peu déroutantes au départ. Il s'agit en effet d'un récit de science-fiction, celle du Tueur aveugle, qui ne plaira pas à tout le monde. J'y ai trouvé moi-aussi quelques longueurs...mais les discussions entre les deux amants qui ne sont pas d'accord ni sur le déroulé de l'histoire, ni sur sa fin, sont tout à fait intéressantes et même amusantes. A chacune de leur rencontre, la jeune femme demande la suite et lui se soumet car en fait ce récit est aussi leur histoire...

Cependant je tiens à dire que c'est dans ce récit qu'il y a la clé de la relation qui reliait les deux sœurs à ce mystérieux personnage dont j'ai deviné assez vite l'identité, mais sur lequel je ne vous dirai d'ailleurs rien de plus, car ce serait dévoiler un pan trop important de l'histoire. 

 

Ce livre a obtenu en l'an 2000, le prestigieux Booker Prize. 

Il y a des fois où ce qu'on ne sait pas peut faire très mal...

Il y a des gens qui ne peuvent pas dire où ça fait mal. Ils ne peuvent pas se calmer. Ils ne peuvent jamais arrêter de brailler.

Je dois avouer que je rêve d'une chose à ton sujet.
Un soir, on frappera à la porte et ce sera toi. Tu seras habillée en noir, tu trimballeras un de ces petits sacs à dos que tout le monde arbore aujourd'hui en guise de sac à main. Il pleuvra, comme ce soir...
Tu frapperas. Je t'entendrai, je descendrai le couloir en traînant les pieds, j'ouvrirai la porte. Mon coeur fera des bonds, palpitera ; je te regarderai attentivement, puis je te reconnaîtrai, toi, mon dernier souhait chéri...
Je te ferai asseoir à ma table...Puis je te raconterai une histoire. Je te raconterai cette histoire...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ecureuilbleu 23/01/2021 11:09

Bonjour Manou. J'ai noté le titre, mais je ne lis pas beaucoup en ce moment. Bisous et bonne journée

FARFADET 86 22/01/2021 11:27

Bonjour Manou,
Le théâtre dans le théâtre comme avec la pièce "André le magnifique", c'est comme ici, semble-t-i avec le roman dans le roman. Cela peut égarer le lecteur mais aussi l'éclairer sur les répercutions de ce contenu dans l'ensemble du roman.
Très dans le vents ces allers et retours dans le passé , très en vogue dans le cinéma contemporain et surtout dans les téléfilms? Cela me semble plus aisé à suivre dans un livre si l'auteur est habile pour nous faire vivre des époques différentes mais aussi en correspondances.
Ce "tueur aveugle" que va-t-il nous révéler? ... à nous de lire...
Merci pour cette très explicite présentation qui nous invite à lire ce roman.
Amitiés des farfadets du Poitou.

manou 23/01/2021 07:09

Les histoires contées par cet auteur ne sont jamais linéaires. Il y a toujours beaucoup de flashbacks, et souvent plusieurs voix qui sont décalées dans le temps. J'aime bien prévenir parce que je sais que dans mes lecteurs et lectrices certains n'aiment pas ça, ainsi ils savent à quoi s'attendre car forcément la lecture est plus complexe et demande davantage de concentration. Quand on est fatigué par exemple ou qu'on a du mal à se concentrer, il vaut mieux lire autre chose ! Bon week-end à tous les deux

Eve-Yeshé 21/01/2021 17:14

je n'ai toujours pas lu "La servante écarlate" cela me fait un peu peur, peut-être à tort...
Celui-ci devrait me plaire je note :-)
j'aime vraiment beaucoup le nouveau look de ton blog je me répète, mais pas de signe d'Alzheimer :-)

manou 23/01/2021 07:05

Merci Eve...Il paraît que ces couleurs sont apaisantes, calment l'esprit et chassent les angoisses...je les avais déjà sur mon ancien look mais en plus discret et j'ai eu envie de les garder parce que je les aime avant tout...J'ai décidé d'explorer l'œuvre de Margaret Atwood et donc de temps en temps j'en lirai un. J'attends de lire la suite de "la servante écarlate" qui n'est toujours pas disponible à la médiathèque : depuis quelques mois, ils ont rallongé la durée des prêts ce qui est une bonne idée car du coup on y va moins souvent mais il y a forcément un effet sur les listes d'attente ! Bon week-end

Lavandine 20/01/2021 23:26

Oulala je risque de me perdre avec 3 voix ... Et pourtant le sujet est plaisant.
Les couleurs de ton nouveau thème sont jolies et la présentation aussi.
Bonne mise en place.
Gros bisous et douce nuit.
lavandine

manou 23/01/2021 07:00

On ne s'y perd pas car on sait tout de suite dès les premières lignes du chapitre qui parlent mais par contre c'est le roman dans le roman qui n'est pas toujours facile à suivre :) Bisous et bon week-end, en principe je suis en pause mais bon j'ai tellement pris de retard cette semaine que je vais tenter de le résorber

Laura 20/01/2021 22:25

J'aimerai beaucoup découvrir cette autrice surtout avec le très populaire la servante écarlate mais je me note celui ci à l'occasion.

manou 23/01/2021 06:59

"La servante écarlate" est vraiment incontournable :) Je l'ai relu récemment mais je n'ai toujours pas pu lire la suite, la liste d'attente à la médiathèque est très longue alors je me rabats sur des titres que je ne connais pas. C'est un auteur dont je veux mieux connaître l'oeuvre...Bonnes lectures !

Eglantine Lilas 20/01/2021 22:16

waouh quel reloking :-)

manou 20/01/2021 16:25

Merci à tous pour vos commentaires, je reprends demain le chemin de vos blogs et du mien ! Belle fin de journée

Renée 18/01/2021 15:33

Prends le temps qu'il te faut pour faire cela (https) mais déjà je peux te dire que la nouvelle interface du blog est pas mal le seul truc qui me dérange 8un petit peu) c'est que je ne trouve pas les couleurs (brun clair et mauve ou bleu clair) soit harmonieuses ensemble. Mais c'est ton espace et donc tu fais comme tu veux, bien entendu, c'est juste un avis. Bisous bisous bon courage

manou 20/01/2021 16:26

Je t'ai répondu sur ton blog pour une fois. Merci de m'avoir donné ton avis ! Bisous prends soin de toi

Maryline 18/01/2021 11:36

Un roman en demi teinte en quelque sorte... à étudier! je lis en ce moment Fièvre de glace de Dean R. Koontz emballée au début par le sujet... qui part de plus en plus vers l'irréel et ça me désarçonne, mais je n'ai pas lu mon dernier mot....;-) . bon courage pour ton blog! A bientôt! bisous

manou 20/01/2021 16:27

C'est un auteur que je n'ai pas lu depuis fort longtemps ! A relire alors :) bisous

ecureuilbleu 18/01/2021 10:53

Bonjour Manou. Le passage s'est très bien passé pour mon blog avec près de 5 articles : je n'en n'ai eu qu'un à modifier. Si tu as besoin d'aide n'hésite pas... Bonne journée et bisous

manou 20/01/2021 16:28

Je n'en ai eu aucun à modifier mais cela a duré plus longtemps que prévu...j'imagine que les robots étaient saturés par les demandes et que beaucoup de personnes avaient dû attendre janvier comme moi :) Merci pour ta proposition ! bisous et à demain, je reprends mes publis

celine 18/01/2021 07:14

merci pour cet avis, je note. le passage en https est passé sans encombre pour moi, mais je n'avais pas de changement de thème à faire. bonne pause technique. bises.celine

Elena800 18/01/2021 06:01

Merci pour cet article, je vais charger le roman sur ma liseuse. Bisous

Durgalola 17/01/2021 19:17

je ne me souviens plus de ce livre ; elle en a beaucoup écrit. L'auteure de la servante écarlate. Je le note pour mes prochains livres à lire. Bises

Petits Bonheurs 17/01/2021 10:52

Bonjour Manou,
Un livre fort qui parfois doit être difficile à lire. Combien y a t-il d'histoires de famille ainsi cachées !
Merci à toi de faire un récit et de donner ton ressenti.
Bises et bon dimanche

Maryse LOPEZ 16/01/2021 16:21

J'hésite un peu pour ce roman.
La science fiction c'est pas trop mon dada.
Passe une belle fin de journée.
Je t'embrasse.
Maryse

manou 20/01/2021 16:29

Il est assez complexe dans sa construction et tu as raison d'hésiter, je crois qu'il faut être en forme pour le lire et pas distrait par autre chose. Prends soin de toi surtout. Il fait bien gris en Provence aujourd'hui. Bisous

Quichottine 16/01/2021 11:25

Je ne sais pas si je le lirai... mais merci de m'en avoir parlé.
Passe une douce journée. Bisous.

maggie 16/01/2021 10:30

J'ai adoré les deux romans que j'ai lu de Atwood et je note celui-là ! Généralement, les fictions qui parlent de fictions me plaisent beaucoup même si tu ne parles pas que de ça...

manou 20/01/2021 16:30

C'est la raison pour laquelle moi-aussi j'ai eu envie de le lire ! Je ne l'ai pas regretté mais il faut s'accrocher donc au début !

yannn 16/01/2021 09:51

Merci pour tes vœux, je te propose les miens, je les renouvelle, la première fois avec le chat de Gelück.
Ici, avec ma vue depuis le bureau. Au loin, la cathédrale de Strasbourg, avec seulement une flèche, avec deux, ça aurait été plus cher :-))

https://i.goopics.net/mlDeV.jpg

Je vais voir tes photos ligériennes, sous la neige aussi.
Amicalement. Yann

sissi63 16/01/2021 09:41

Coucou Manou,
Je ne reçois plus tes news donc je ne voyais plus ce que tu publies donc en grande curieuse que je suis je suis viendue et j'ai vu.
Bonne journée et meilleurs voeux pour l'année nouvelle

manou 20/01/2021 16:32

Ce n'est pas grave, pourtant je n'ai pas eu de pbs de news récemment. Par contre moi je viens te lire puisque je suis abonnée mais je ne prends pas le temps de t'écrire par le formulaire de contact. Je ne peux toujours pas te laisser de commentaires c'est bien embêtant qu'on me demande toujours de créer un compte pour çà. Merci de ton passage ici. Moi aussi j'espère que ton année sera meilleure que la précédente. A bientôt !

moqueplet 16/01/2021 07:36

je pensais bien que cette blagounette de l'autruche n'était pas nouvelle, mais il y a toujours quelqu'un qui la découvre, comme moi par exemple....passe une bien agréable journée