Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

La servante écarlate / Margaret Atwood

La servante écarlate / Margaret Atwood

J'aimerais croire que ceci est une histoire que je raconte. J'ai besoin de le croire. Il faut que je le croie...
Si c'est une histoire que je raconte, je peux choisir son dénouement. Donc, il y aura un dénouement...

Voilà une dystopie déjà lue au début des années 90 que j'ai eu beaucoup de plaisir à relire récemment, vu que j'envisage enfin de lire la suite, sortie seulement l'année dernière...enfin si les médiathèques envisagent de rouvrir leur porte. 

Dans ce roman pas comme les autres qui a marqué ses lecteurs à jamais lors de sa parution, l'auteur nous fait entrer dans un monde futur qui fait froid dans le dos tant il pourrait devenir le nôtre un jour.

 

La République de Gilead a été fondée récemment par des fanatiques. Dans cette société particulière, les femmes sont séparées en groupes distincts selon qu'elles soient ou non capables de procréer, car là est bien le problème majeur de cette société : la stérilité touche tous les milieux et plus personne n'est capable de l'enrayer. La pollution, l'usage massif de produits chimiques, les maladies ont anéanti les chances de voir naître des enfants viables et capables eux-mêmes de se reproduire un jour. 

 

Defred dont on ne saura jamais le vrai nom, fait partie des "servantes écarlates", ces femmes fertiles qui ont déjà pu donner la vie. Elles sont devenues des esclaves au service des plus riches.

Le couple qui a accueilli Defred n'est pas plus mauvais que les autres. Ils appliquent les règles voilà tout, et si Defred est bien réduite à être leur esclave sexuelle, elle n'en est pas moins bien nourrie ou surveillée car toutes les chances doivent être mises de leur côté pour qu'un jour le Commandant et son épouse puissent avoir la joie de devenir parents à leur tour...

 

Defred, de sa chambre monacale, se souvient du temps d'avant, quand elle menait une vie normale, libre, avec son compagnon et sa petite-fille adorée, jusqu'au jour où tout a basculé dans l'horreur et où ils ont tenté vainement de se sauver...

En même temps, elle nous raconte son histoire, sa vie d'aujourd'hui et comment elle en est arrivée là.

 

Vous êtes une génération de transition, disait Tante Lydia. C'est pour vous que c'est le plus dur. Nous savons quels sacrifices sont attendus de vous. C'est dur quand les hommes vous humilient. Pour celles qui viendront après vous, ce sera plus facile...

Tous les soirs en allant me coucher, je me dis : Demain, je me réveillerai dans ma maison à moi, et tout sera comme avant.
Cela n'est pas arrivé, ce matin non plus.

Voilà un roman glaçant et glauque à souhait. L'auteur nous fait entrer peu à peu dans ce monde et chacun des événements nous fait pénétrer un peu plus dans l'horreur de la situation. Par petites touches et autant de retours en arrière, le lecteur prend conscience que le monde d'avant était tout simplement le nôtre et que tout ce qui est décrit pourrait bien arriver un jour...

Un roman intemporel tout à fait d'avant-garde puisqu'il a été écrit il y a plus de 30 ans par un auteur que je me suis promis de lire plus souvent. 

A lire absolument que vous soyez fans du genre ou pas.

J'ai vraiment eu du plaisir à le relire et j'espère pouvoir très bientôt me procurer la suite. 

...souvenez-vous que le pardon est aussi un pouvoir. Le mendier est un pouvoir, le refuser ou l'accorder est aussi un pouvoir, peut-être le plus grand de tous.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
J'ai regardé la série par hasard le premier épisode ... Emballée. ,j'ai continué , j'aime ces ambiances étranges ... Puis j'ai vu dans ma longue liste de livres à lire que je l'avais noté depuis longtemps ... Et aussitôt commandé , quel plaisir .... Pas de regret .. Je profite de ce message pour vous remercier , vos posts et clichés variés et résumés de lectures sont un régal et je salue le temps et le travail que cela demande ... Une abonnée Auvergnate. Merci . Bonne continuation ..
Répondre
M
Merci pour votre adorable message. Je suis très touchée :) Contente aussi de vous donner envie de lire ou de modifier les priorités de vos listes de lecture. Belle journée en Auvergne
F
Est-il une limite à l'imagination humaine ? Que ce soit en matière d'horreurs plus qu'en conte "gentillet" l'être humain est capable de créer le pire et en plus de nous y faire croire...
Maintenant nous rapportant au contexte de notre époque comprenant le XXe et XXIe siècle, la réalité historique comporte un bougre de paquet d'horreurs... et la récente actualité n'est pas pour adoucir la violence des possibles et là y a matière à créer des scénarios de plus en plus horrifiant.
Sciences et techniques de pointe y suppléent ; alors on a de quoi se faire peur.
Ce que ce roman présente semble-t-il est prometteur... il nous met en évidence un monde de demain, pas loin de nous dans le temps, qui résulte du monde d'aujourd'hui... des dérapages dans la sous-humanité pour sauver "l'espèce" ... Glaçant en effet... N'est-il pas temps de prendre consciences de tous nos actes induits par l'attachement aux technique, l’asservissement à la science trop induite par les manipulations de tous types ... Quant à l'impact des politiques et des (régimes et personnes et des évolutions sociales, on a de quoi être effrayé parce que souvent les bonnes réponse ont un, voire deux et m^me trois temps de retard. "Science sans conscience, n'est que ruine de l'âme".
Je ne sais pas si je lirai ce roman, sans l'avoir lu et donc dans l'impossibilité d'en faire une critique juste, mais informé sur le sujet, je pense que sa lecture doit être prenante mais doit nécessairement impliquer du recul par rapport à l'outrance des contenus de la part du lecteur.
Oui, bien sûr, on souhaite dans le domaine de la réalité ne jamais arriver sur un tel écueil et entamer une telle chute ...
Merci pour cette présentation.
Amitiés des farfadets du Poitou.
Répondre
M
Merci à toi pour ton long message. Tes réflexions sont toujours très intéressantes et c'est justement ce genre de réflexion que l'auteur a voulu provoquer en écrivant ce livre il y a plus de 30 ans à une période où nous nous posions peut-être moins de questions sur l'évolution de nos sociétés modernes et industrialisées. Belle journée et amitiés à tous les deux
C
Merci pour cette chronique sur ce livre que je lirai un jour et peut-être même regarder son adaptation en série.
Bonne journée, bisous
Répondre
M
Oui il te plaira j'en suis certaine ! Bisous et une belle journée
C
je ne connais pas du tout mais ta chronique donne envie de le lire, à noter ce livre et merci de tes présentations toujours formidables, j'aime beaucoup tu le sais même si je ne pose pas un com chaque fois
belle soirée à toi
bisous
patricia
Répondre
M
Il pourrait te plaire même si tu préfères les polars :) Bisous et merci de ton passage
Z
Oui, une lecture glaçante parce que plausible
Répondre
M
C'est tout à fait ça !
M
Un grand MERCI à tous pour vos visites silencieuses ou pas ! Belle semaine...
Répondre
C
bon...tu m’as tentee, peut rtre un jour....bonne semaine, bises
Répondre
P
Je l'ai déjà rencontré pas mal sur les blogs ou sur Insta, mais je ne suis pas sûr d'être tenté...
Répondre
R
Bonsoir Manou,
Bien sûr que hier il a fait beau le matin, mais en début d'après midi, il s'est mis à pleuvoir
des trombes d'eau, je ne suis pas allée marcher, je suis allée chez ma maman de 91 ans lui amener
des feuilles de sorties et pour aller faire ses courses, elle préfère choisir ce qui lui plait !! lol
Aujourd'hui j'ai eu peur qu'il repleuve , je n'avais pas envie d'aller marcher, puis, un ami marcheur
m'a motivé car il m'envoyait des photos de sa balade , en définitif j'ai fait mes 4 km sans pluie !!
Bonne soirée, bises et bon confinement !! grrrr
Répondre
D
j'adore les livres de Margaret Atwood ... et suis inscrite à la médiathèque pour lire la suite. La série est bien aussi.
Bises
Répondre
M
Pareil pour moi, par contre je n'ai pas vu la série à la TV. Bises
M
J'avais beaucoup aimé aussi... Pas sûre de lire la suite et toi ?
Répondre
M
Oui je compte la lire, je suis sur liste d'attente à la médiathèque mais ça urge pas, maintenant que je me suis remise l'histoire en tête...
M
le futur, !!! pour moi qui ai 77 ans il est juste a quelques pas de là, avec ce covid qui nous guette au coin de la rue. belle et bonne soirée bisous
Répondre
L
Un livre à lire sans doute. Est il de la même veine que le meilleur des mondes ? Bisous
Répondre
M
Exactement ! J'ai beaucoup lu ce genre de livres quand j'étais jeune...bisous
P
Encore un nouveau livre ! Tu sais nous donner l'envie de la lecture. je note. Merci. Bises de bonne fin de journée
Répondre
B
Je découvre et je note !
Bisous Manou
Répondre
R
Mis dans mes envies ça m'intrigue par contre sais par pour quand parce qu'encore beaucoup en attente. Merci Manou bisous douce semaine
Répondre
M
On en a beaucoup parlé l'an dernier parce que la suite est sortie et la série TV ! Bisous
E
Le titre me parle je ne sais pourquoi ...mais pas l'histoire ! peut être faut-il que je m'y intéresse à nouveau :-)
bisous
Répondre
J
je ne connais pas ce livre, ce que tu dis ma glace à l'avance !
Répondre
E
je ne l'ai toujours pas lu... c'est un des romans que j'avais acheté pour cet été et ils attendent toujours certains du moins...
c'est le côté secte fanatique, enfermement des femmes qui me bloquent... C'est une situation d'actualité dans certaines religions rendues sectaires par quelques poignées d'illuminés :-) et je l'ai raté à la TV volontairement je préfère lire car les images sont plus traumatisantes en général....
mon clavier d'ordi a besoin d'un ménage certaines touches ne marchent pas il faut que j'appuie fort ou alors ce sont mes mains qui me trahissent !
merci pour ce retour et bises
Répondre
M
Tu la liras quand tu en éprouveras le besoin, j'ai aussi des livres qui dorment sur mes étagères, un jour je les sortirai !! Moi aussi je préfère lire, je trouve que cela me permet de me créer ma propre ambiance et sans doute aussi de me protéger quand c'est trop violent, les images ne sont pas celles que nous voyons nous-même, elles sont une interprétation possible du roman. Bon courage pour l'ordinateur ! Bises
A
La suite est intéressante, mais beaucoup moins forte forcément.
Répondre
M
Oui c'est ce que tout le monde dit, mais je la lirai tout de même dès qu'elle est dispo à la médiathèque