Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

La Pompe à l'huile

La Pompe à l'huile

Voici une recette très provençale, à ne pas confondre avec celle du gibassier moins brioché, et qui ressemble davantage à un gros sablé. Tous deux font partie des Treize desserts dont je vous ai déjà parlé sur ce blog maintes fois. 

Ce n'est pas facile de trouver de bonnes pompes à huile, alors que tous les boulangers ou presque en proposent dès le début du mois de décembre, à moins de se rendre à Marseille, sa ville d'origine !

Par contre, si je rate la réalisation de mon gibassier, ou si je suis prise de flemme, je peux aller à Lourmarin, pour en faire l'acquisition ce qui relie l'utile à l'agréable et nous donne un prétexte pour aller nous y promener au moment de noël... 

 

La recette a été empruntée sur le blog de Jupi, la Cachina. Je vous mets le lien vers son article en fin de page. 

Bien entendu, j'ai eu envie de la tester tout de suite (ou presque).

 

Voici donc comment réaliser une bonne pompe !

Les ingrédients pour 1 pompe (j'ai divisé les proportions de Jupi par deux)

190 g d'eau

1 sachet de levure déshydratée

420 g de farine 

2 càs de fleur d'oranger

50 g de sucre

1/2 pincée de sel

50 g d'huile d'olive ayant du goût

 

- Mélanger tous les ingrédients et pétrir longuement jusqu'à ce que la pâte ne colle plus aux mains. Bien entendu vous pouvez pétrir au robot. 

- Laisser reposer dans un saladier à l'abri des courants d'air.

Laisser reposer à l'abri des courants d'air (photo avant la levée, j'ai oublié de la faire après)

Laisser reposer à l'abri des courants d'air (photo avant la levée, j'ai oublié de la faire après)

- Quand la pâte a bien gonflé (2 heures chez moi mais cela peut durer plus longtemps selon la température de votre maison).

- Déposer la boule de pâte sur la table farinée et la pétrir à nouveau quelques minutes.

- La disposer ensuite sur une tôle à pâtisserie recouverte d'une feuille de papier sulfurisé ou d'un tapis en silicone.

- Laisser lever encore une fois au moins 30 minutes mais perso je l'ai oublié ! 

- N'oubliez pas de lui faire quelques jolies entailles...euh les puristes me pardonneront (ou pas) je me suis trompée et je l'ai entaillé comme un gibassier...ben oui c'est après coup que je m'en suis aperçue.

 Ne prenez pas exemple sur moi du coup !

N'oubliez pas les entailles...mais ne faites pas comme moi !

N'oubliez pas les entailles...mais ne faites pas comme moi !

- Préchauffer le four à 240°. 

- Badigeonner votre pompe à l'eau ou au lait sucré. Certains le font au jaune d’œuf battu et dilué. Moi je choisis le lait ! 

- La cuire une vingtaine de minutes, en baissant le four à 200°.

 

C'est mon premier essai maison et elle était parfaite, enfin à mon goût...pas assez sucrée pour mon fils, et pas assez parfumée à la fleur d'oranger pour mon mari ! 

Vous l'aurez compris, il faut bien que je me félicite toute seule...mais bon il n'en reste pas une miette pour autant ! 

Elle était parfaite !

Elle était parfaite !

Ne pas oublier que cette recette est peu sucrée à l'origine.

Chez moi on la déguste le plus souvent trempée (ou pas pour moi) dans le café, le chocolat ou le thé pour un petit déjeuner sympa ou bien de retour de balade ! ​​​​​​​

Et voici comme promis le lien vers la recette de Jupi, nettement plus détaillée que la mienne...et entaillée comme une véritable pompe à l'huile ! C'est un pro lui, c'est sûr...n'hésitez pas à aller le voir. 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
bonjour
elle fait partie des 13 desserts en Provence !!
bon dimanche
Répondre
M
Oui elle en fait partie, je le sais bien puisque je suis provençale de naissance et à demi d'origine...belle semaine
Q
Tu nous as donné plein de recettes ces jours-ci.
J'ignore si j'aurai le courage de faire de la pâtisserie... mais j'espère que mes petites-filles auront trouvé un moyen de transport alternatif au train qu'elles devaient prendre pour passer leurs vacances avec nous...
Bisous et douce journée. Pardon de n'être pas plus présente.
Répondre
M
J'espère que tu vas bien surtout. Je te le souhaite aussi ma chère Quichottine, c'est bien compliqué toutes ces grèves pour les familles qui sont loin...mais d'un autre côté comment faire autrement pour être entendu. Bisous et une belle fin de semaine
D
voilà qui me fait envie, j'aime la brioche et d'après la photo c'est le genre de pâte que j'aime. pour les fines questions de "découpe" je ne suis pas puriste :) je vais aussi aller voir l'autre recette
Répondre
M
Tu peux comparer les deux. Patrick (Jupi de la Cachina) propose beaucoup de recettes du sud..
M
J'ai envie de manger tes photos tellement il a l'air bon :-), surtout que je ne connais pas ce "gâteau" :-)
Répondre
M
C'est normal je ne pense pas qu'on le trouve en dehors de la Provence...
D
ça me parait bien bon. Je vais glisser la recette dans les chaussures de Plume le soir de Noël. Des fois que cela lui donnerait l'idée de me faire un petit plaisir ... culinaire.
Bisous et merci pour la recette - daniel
Répondre
M
Hi hi tu m'as bien fait rire...J'espère que Plume te fera plein de petits plaisirs, un par jour c'est mieux que tous à la fois !! bisous Daniel
S
Coucou Manou,
Cette recette a l'air super bonne, Il faudra que j'essaie. merci de ce beau partage.
Bisous et bonne journée
Répondre
M
C'est facile à faire et presque inratable finalement :) bisous et une belle journée
S
amitié d'Auvergne , c'est parti trop vite mdrrrrr
Répondre
S
Coucou Manou , heureusement on as l'image avant sinon on aurait cru tu parler de mécanique mdrrrr , très jolie cette pompe , ça va y'a pas bcp d'huile :) , merci à toi pour ce partage et ton passage , a
Répondre
M
J'aurais pu avec mon fils qui est tombé dans la mécanique quand il était petit :) Mais non c'est une recette bien de chez moi en Provence. Bises
T
Le titre m'a fait sourire, j'avais lu : La pompe à huile" ;-). Quoi qu'il en soit ce gâteau est rudement appétissant, on en mangerait ! Gros bisou Manou ... et bon appétit !
Répondre
M
C'est son nom et c'est bien vrai que cela peut prêter à confusion ! bisous
Y
Oui, oui, une recette avec de la pâte levée. Comme les mannele de mon billet et si différents, sauf pour le temps donné à la pâte pour bien lever. Tu me tentes à l'essayer. Faut que je vois si on a de l'huile d'olive de bonne qualité et parfumée. Pareil pour la fleur d'orange, achetée il y a trente ans, elle doit être dans un drôle d'état, me souviens de sa bouteille d'un bleu profond. Vais demander à Mme Yann.
Pour les 13 desserts, je crois savoir que tout n'est pas travail en pâtisserie. Il y a des choses simples, style amandes ou noisettes, figues peut être ..... Il me faudrait voir.
Pour le marché de Noël à, Strasbourg, ce n'est pas le plus vanté chez nos amies de blog, mais c'est le seul où l'on peut voir cette tradition multiséculaire et surtout avec la ville à visiter en toile de fond, il y a de quoi faire et d'émerveiller. Comme je suis local de l'étape, je fais un coup de zoom sur d'autres marchés du coin, à venir, Rosheim, avec aussi une recette locale avec de la levure ....
Gros bisou d'amitié. Yann
Répondre
M
Je parle chaque année des treize desserts et ce sont des choses toute simples en effet qui ne nécessitent pas forcément beaucoup de cuisine. Les quatre mendiants sont des fruits secs, les clémentines, le nougat...j'en reparlerai sans doute la semaine prochaine. Bisous
L
Coucou Manou,

À la limite, je rejoindrai ton mari car j'aime beaucoup le goût de la fleur d'oranger.

Par contre, j'ai tendance à réduire le sucre un peu partout car je trouve que toutes les pâtisseries sont souvent très sucrées.

Je n'ai jamais mangé de pompe mais mais cela m'a l'air d'être une brioche, peut-être un petit peu plus compact.

Je te souhaite une belle journée et t'embrasse bien fort.

Lavandine
Répondre
M
C'est justement une recette très peu sucrée :) ça ressemble en effet à une brioche...Bisous et une belle journée
M
elle a un drôle de nom, pourquoi "pompe à huile", une recette intéressante, j'en aurais bien mangé au petit dèj...ce matin....je vais la noter, merci et douce journée
Répondre
L
coucou mon fils Logan vivant à Marseille depuis août il me dire sans doute ce qu'il en pense ;) et ses voisins marseillais vont être étonnés quand il va faire son plum pudding ^^ ce sera un parfum qu'ils ne connaissent pas :) bisous
Répondre
M
Ton fils va pouvoir en trouver des bonnes dans les boulangeries...tu me diras s'il aime. C'est très proche de la brioche :) bisous
A
ça a l'air délicieux! Ici on en vend dans les boulangeries mais elle n'a pas du tout c'est aspect là! bises
Répondre
M
C'est peut-être une autre recette :) bises
C
Ça a l'air bon, ça me fait rire quand on me dit 'il manque de ceci ou cela dans ton gâteau" mais que finalement tout est rapidement mangé lol
Bonne soirée
Répondre
M
A la maison c'est toujours comme ça, on ne jette rien :) Il faut bien essayer avant de réussir et ensuite on modifie en fonction des goûts de la famille. Voilà pourquoi les recettes évoluent au fil du temps ! Bises et une belle journée (froide chez toi j'imagine)
L
Et dire que j'ai faim après ma journée de déplacement
Répondre
C
Heureusement je suis passée ce soir chez toi; je suis tellement occupée à préparer les décos, les cartes de noël que j'allais oublier cette tradition. Je vais m'y mettre dès demain (aujourd'hui c'était ananas givré) Bonne soirée.
Répondre
M
C'est dur d'être à la fois en cuisine et aux pinceaux :) Merci de ton passage chez moi...Bonne journée
R
Inconnu par ici, tu me donnes le goût de l’essayer ça me semble bon!
Répondre
M
Merci Robert. En rentrant d'une escapade photo, c'est parfait pour une pause gourmande ! Belle journée
R
Jamais tester encore mais ça donne envie, je l'ai déjà vue chez lui. C'est un sacré cuisinier ceci dit! Bisous Manou
Répondre
M
Jupi est un as en cuisine et un artiste à sa façon...J'aime beaucoup son humour aussi :) bisous
A
Vous allez vous régaler.
Répondre