Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Et puis, Paulette.../Barbara Constantine

Calmann-Lévy, 2012 / Le Livre de poche, 2013

Calmann-Lévy, 2012 / Le Livre de poche, 2013

Il n'a jamais bien su s'exprimer encore moins parler de ses émotions. Il aurait l'impression de se mettre à poil au milieu de la grande place, un jour de marché. Très peu pour lui. Il préfère garder tout au fond, bien enfoui, c'est plus simple.
Donc, personne ne sait que le départ des enfants et le vide qui s'en est suivi l'a comme coupé en deux...

Tristesse, honte, colère, culpabilité...Il s'en est voulu, a détesté sa froideur, son manque d'humanité, s'est trouvé des excuses mais ne les a pas aimées. Alors, même après que son chat fut revenu et malgré son ronron dans le creux de l'oreille qui lui faisait habituellement l'effet d'un puissant somnifère, il a réfléchi sérieusement. S'est posé toutes les questions : si, où, quoi, comment, sans oublier pourquoi. Et les réponses lui ont paru évidentes...

Nous commençons l'année avec un roman feel-good, facile à lire. Il n'a rien d'une nouveauté mais il a remporté beaucoup de succès dès sa sortie. Il m'a permis de découvrir l'univers de Barbara Constantine, dont j'ai souvent entendu parler et dont je n'avais jamais rien lu auparavant...

 

Depuis deux mois que Roland, son fils cadet et sa petite famille sont partis s'installer au village, Ferdinand vit seul dans son immense ferme. Son fils aîné vit en Australie et n'est jamais revenu le voir depuis son départ, des années auparavant.

Ferdinand ne se sent pas très bien tout seul. Pour se changer les idées, il descend tous les jours au village pour boire un verre, espérant croiser ses petits-enfants à la sortie de l'école.

 

Un jour où il se rend chez sa plus proche voisine pour lui ramener son chien, égaré sur la route, il la trouve inanimée : son tuyau de gaz défectueux a provoqué une fuite qui aurait pu lui être fatale. Peu à peu, au fur et à mesure de ses visites, il va découvrir à quel point Marceline vit dans des conditions précaires. Les pluies diluviennes et le froid  n'arrangent rien...sa toiture est dans un état lamentable !

Contre toute attente, le solitaire Ferdinand décide alors de suivre l'idée avancée par ses petits-fils :  lui proposer de venir s'installer chez lui, en tout bien tout honneur, le temps que sa toiture soit réparée...d'autant plus que les dégâts sont tels, qu'elle menace de s'effondrer et que Marceline n'a pas les moyens de la faire réparer tout de suite. Elle accepte !

 

Après Marceline, c'est son ami Guy devenu veuf, qui va venir s'installer à la ferme à son tour, puis d'autres personnes jeunes et moins jeunes vont suivre, apportant de l'animation et beaucoup de gaieté dans la vaste demeure...

Et puis, il y aura Paulette...

 

Voilà un roman feel-good parfait pour débuter l'année en douceur et en rêvant un peu.  

J'ai été très surprise par le style simplissime et l'histoire totalement irréaliste, mais pétrie de bons sentiments. Je ne m'attendais pas à ça, en lisant les nombreuses critiques positives sur le net. Je pensais l'auteur plus proche des livres d'Anna Gavalda que j'aime lire à l'occasion. Ce n'est pas du tout le cas. C'est plus léger je trouve...

J'ai aimé la première moitié du roman : elle est plaisante à lire. J'ai aimé aussi découvrir les différents personnages, plutôt sympathiques enfin pour la plupart.

 

Mes préférés sont  : Ferdinand au cœur d'or, mais si maladroit dans sa façon d'exprimer ses sentiments ; Marceline qui cache de terribles blessures et cherche à les oublier ; les deux petits-enfants de Ferdinand, P'tit Lu et Ludo pour leur fraîcheur d'enfant et leurs idées (il faut toujours écouter les enfants !) et... Cornélius, l'âne de Marceline, à qui il faut demander l'autorisation de monter dans la charrette...Si, si, vous avez bien lu : s'il n'accepte pas, il n'avancera pas ! 

 

Il y a des passages émouvants, de l'humour, et ce ne sont pas les quelques clichés qui m'ont découragés : ils sont largement compensés par les propos emplis d'humanité. Mais pour dire franchement je me suis ennuyée durant la seconde moitié, une fois l'histoire bien en place. 

 

C'est dommage car je suis obligée de reconnaître que cette première lecture de l'année, m'a finalement "un peu" déçue. Comme je suis tenace, j'ai lu le roman jusqu'au bout, d'autant plus que je voulais absolument savoir comment Paulette arrivait parmi eux, même si j'avais déjà ma petite idée sur la question... 

 

L'écriture est  fluide, les chapitres courts, le ton léger entre deux passages émouvants. Il était inutile, je pense que l'auteur emploie autant de jurons, comme si les personnes âgées ne savaient pas s'exprimer autrement...Cela n'apporte rien aux personnages. 

Les thèmes abordés ne manquent pas d'intérêt : la solitude des personnes âgées, les problèmes familiaux, les deuils, la pauvreté, le rejet familial, la séparation, la vie en autarcie, la colocation intergénérationnelle, le déni de grossesse, les relations père-fils, l'écologie, l'entraide,...

 

Pour ne pas rester sur ce ressenti final, je dirai donc que c'est un livre à lire comme une sorte de conte moderne. Il permet de rêver un peu à un monde différent dans lequel tous les hommes seraient généreux et capables de donner beaucoup plus d'eux-même et de préférer le partage à leur petit confort personnel. Et malheureusement, même si je m'y emploie dans ma vie personnelle, je crois bien que tout ça n'est pas pour demain...

Malgré des personnages attachants, de bonnes idées de partage intergénérationnel, et une lecture facile, il ne m'a pas totalement convaincu et, lorsque je lis sur le net que c'est de loin le meilleur de l'auteur, je ne sais pas du coup, si je me laisserai tenter par un autre titre.

Donc en résumé, je dirai qu'en plus de se lire facilement, le but de cette lecture est tout simplement de donner des idées et d'ouvrir des perspectives de vie différente.

C'est donc une lecture à partager...en famille. 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Merci pour cet avis ; je ne connais pas cette auteure . Bise
Répondre
M
C'est facile à lire et parfait pour se détendre...bises
É
Je l'ai lu et j'ai apprécié les personnages. Barbara Constantine crée un climat plein de sérénité et d'entraide, dans chacun de ses romans. Bisous
Répondre
M
Je suis d'accord avec toi, mais je trouve dommage de m'être ennuyée au milieu :) Qu'importe ! Chacun lit et aime ce qu'il veut. Il y a le choix dans les auteurs feel-good quand on a envie d'en lire un :) Bisous
K
Je viens de lire ton commentaire (et là je mets le lien vers le mien!)
J'ai un Reader, ou agrégateur de flux pour faire sérieux ^_^, comme ça je sais quand les nouveaux billets des blogs que je visite ont des nouveautés.
Répondre
M
Merci Keisha c'est très gentil ! Je reçois les news de façon irrégulière pourtant j'ai changé de messagerie pour faciliter les choses. Ne t'inquiète pas j'arrive à venir te voir quand même :)
R
Coucou Manou,
Paulette, ça me fait penser a la chanson de Yves Montant, à bicyclette hahaha.
Merci pour le partage.
Super belle journée à toi.
Rohnny
Répondre
M
C'est un livre aussi léger que la chanson, ça tombe bien :) bises et une belle journée à toi aussi
F
Un peu de douceur ne fait pas de mal
Bisous & douce journée
Répondre
M
C'est le but de cette lecture justement, montrer un autre monde ! bisous
D
un livre imparfait, mais tu nuances si bien qu'on peut quand même être tenté
Répondre
M
Tu me mets deux messages le même jour, sur le même article mon cher Domi ! ce n'est pas grave mais c'est bien vrai qu'avec le décalage horaire même moi je ne sais plus où j'en suis dans tes publis !
P
Je l'ai lu il y a quelques années et j'ai bien aimé ce livre. Le seul de l'auteure que je n'ai pas aimé du tout est "Allumer le chat". J'ai, par contre, adoré "Tom, petit homme, Tom".
Répondre
M
J'étais pourtant parfaitement disponible en ce début d'année pour un roman facile et optimiste, comme je le dis le début m'a beaucoup plu et ensuite j'ai deviné tout le reste, c'est dommage je trouve :)
Z
Pas lu celui-ci. J'avais adoré Allumer le chat. Les chroniques sur ce livre ne m'incitaient pas à le lire et tu confirmes
Répondre
M
Alors il faudra qu'un jour je tente "allumer le chat" déjà le titre est marrant !
L
coucou , moi qui suis si sensible au style de l'auteur je crois que je ne le lirai pas alors,malgré le côté utopique que tu nous décris ; bisous
Répondre
M
Finalement je me détend aussi bien avec un bon polar si ce n'est mieux :) bisous
N
Pas de prise de tête donc avec ce livre. Un peu de légèreté dans un monde de brut ne peut pas faire de mal. Gros bisous, ma chère Manou et douce fin d'après-midi
Répondre
M
Il a en tous les cas trouvé ses lecteurs qui en l’occurrence sont plutôt des lectrices :) bisous
C
Oh pour débuter l'année, avec la morosité ambiante, ce genre de livre ne peut faire que du bien au moral ! Une jolie histoire sans prétention, de l'humour, et des thèmes intéressants ... je me laisserai sûrement tenter, j'ai besoin de légèreté ...!
Belle soirée, bisous !
Cathy
Répondre
M
C'est pour cela que je me suis laissée tenter et comme on en parle beaucoup depuis sa sortie...bisous et une douce journée
R
Thank you for this review. I will read this one soon. Friendship
Répondre
M
Il te plaira ! Bonne journée Ruthie et merci de ta visite
M
tu as eu l'air satisfaite de lire ce livre, il parait décontracter les lecteurs.....passe une bien agréable journée
Répondre
M
Apparemment il requiert l'unanimité ou presque :) bises
R
Je vais zapper ce livre déjà pas mal en attente sur la ma liste. Bisousss
Répondre
M
La mienne est très longue aussi mais je voulais une lecture facile et plaisante pour commencer l'année. bisous
P
Un livre qui se boit comme tu p'tit lait et qui fait du bien.
Merci à toi pour ce bon moment de lecture. Je lis beaucoup moins faute de temps et c'est bien dommage !
Bonne journée
Répondre
M
Tu ne peux pas être partout ! Et tu fais à la place de jolies randonnées...je dors peu et me lève tôt alors j'ai le temps de lire en hiver (et l'été c'est l'après-midi quand il fait trop chaud !). bonne journée à toi aussi
P
Je l'ai lu aussi, ça fait un moment. Un bon moment de lecture sans prétention, mais on sort de là le sourire aux lèvres, et c'est bien...
Répondre
M
C'est à ça que servent les romans feel-good et on en a tous besoin :) bises
C
J'aime bien cette auteure même si je n'ai pas encore lu ce livre.
J'ai bien aimé d'elle :
- Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom
- A Mélie, sans mélo A Mélie, sans mélo (le premier que j'ai lu d'elle)
Je te souhaite un bel après-midi, bises
Répondre
M
Je connais ces titres mais du coup je ne sais pas si un jour je les lirai, pour l'instant je me replie sur des polars :) bises
D
un livre qui au moins positive : nous en avons besoin !
Répondre
M
C'est pour cela que je l'ai emprunté et que j'ai voulu commencer l'année avec
M
J'avais offert ce livre à maman, qui s'appelait Paulette il y a quelques années.Je l'ai lu et j'avais beaucoup aimé, ça fait du bien des livres pétris de bons sentiments pour affronter la dureté de ce monde... . j'ai d'ailleurs lu ensuite Tom petit Tom tout petit homme Tom et A Mémi sans mélo... que j' avais appréciés également... J'ai lu aussi Anna Gavalda et son Ensemble et c'est tout .... plusieurs fois quand j'ai le moral en berne...
Bisous Manou et merci pour ton ressenti...
Répondre
M
C'est bien vrai que selon les circonstances, le ressenti n'est pas le même...Si j'avais partagé cette lecture avec ma mère peut-être que mon ressenti n'aurait pas été le même, mais là tu vois j'étais avec ma famille dans des dispositions plus que positives et enthousiastes :) Ce que je pense au fond de moi c'est que beaucoup de gens ont peur de vieillir et que c'est pour cela qu'ils aiment lire ce genre d'histoire ce qui à quelque part les rassure et donc du coup, ils ont raison de le faire. Mes années futures ne m'inquiètent pas plus que ça pour l'instant... Alors je me rabattrais sur d'autres lecture, et comme toi Anna Gavalda ou autres...bisous
M
Pour moi aussi Anna Gavalda est au dessus du point de vue de l'écriture et de la façon de présenter et faire évoluer l'histoire... c'est plus "litteraire" si je puis dire... j'ai lu Minute papillon d'Aurélie Valognes... gentillet mais j'ai du mal à comprendre l'engouement pour ses livres, surement l'atmosphère : Je vais bien, tout va bien... très en vogue. Je viens de terminer "Chéri" de Colette, c'est autre chose ;-).
Bisous ... chacun a un ressenti différent par rapport à un livre, et parfois il change selon les circonstances ... ou pas...
M
Je comprends que ce livre plaise...Je l'ai emprunté en médiathèque car je voulais justement commencer l'année sur une note positive mais je n'y peux rien si à la moitié il ne m'a plus du tout enchanté. Je ne compare pas Barbara Constantine à Anna Gavalda que je place pour l'instant bien au-dessus et qui ne m'a jamais déçue. Je mettrai Barbara Constantine au même niveau qu'Aurélie Valognes, des livres agréables à lire, qu'on oublie aussi vite, et qui malgré les bons sentiments, tombent tout de même dans la caricature...Mais comme il en faut pour tous les goûts je reste prête à changer d'avis...bisous
M
Je l'avais repéré depuis longtemps sans avoir envie d'y aller. Je lis très peu de roman feel-good et après ton avis je ne pense pas lire celui-ci. Merci pour ce partage.
Répondre
M
J'en lis très peu moi-aussi mais je voulais commencer l'année sur une note optimiste :) Tentes-en un tout de même, il faut se faire notre propre opinion sur les auteurs feel-good...Bonne journée