Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Ahlam / Marc Trévidic

JC LATTES, 2016 / Livre de poche, 2017

JC LATTES, 2016 / Livre de poche, 2017

Tout le monde déteste le régime Ben Ali. Moi, je m'en moque. Je suis pêcheur à Kerkennah. Personne ne m'a jamais interdit de pêcher à Kerkennah. Rien de ce qui est beau n'appartient à Ben Ali. Lui, il a seulement le pouvoir et l'argent. Mais la beauté de Kerkennah, le soleil, la mer, le vent, il nous les laisse. Il ne peut pas nous les voler.
Et c'est tout ce que je demande.

Nourdine depuis quelques mois, avait entamé un travail d'approche. Malgré son impatience de faire partager à Issam sa renaissance dans l'Islam véritable, il avait été prudent. Il ne disposait que de sa puissance de conviction, de sa science encore incertaine et de quelques écrits, vidéos et fichiers audio qu'un ami salafiste de Sfax lui mettait sur une clé USB. Il les montrait régulièrement à Issam...

Issam eut envie de tout dire à son père. Lui dire qu'il était devenu un vrai musulman et qu'il ne pouvait plus tricher. mais Nourdine lui avait maintes fois répété qu'il ne fallait pas mentionner la religion...

 

Paul Arezzo, un célèbre peintre français, débarque en Tunisie dans l'archipel de Kerkennah. Il vient de subir une terrible déception sentimentale et n'a plus envie de peindre. Nous sommes dans les années 2000. L'archipel est un petit paradis. La vie y est paisible...

 

Très vite, Paul  va se lier avec Farhat, un pêcheur du coin et faire la connaissance de sa famille.  Nora, sa femme enseigne le français, et ils ont deux enfants, Issam, l'aîné et Ahlam, la cadette.

Paul propose de s'occuper des enfants et de leur donner des cours. Cela lui redonne le goût de vivre, car les enfants vont s'avérer être exceptionnellement doués et réceptifs. Issam aime peindre tandis qu'Ahlam joue du piano. Tous trois partagent des instants magiques. Paul rêve du jour où tous les trois pourront réaliser une oeuvre unique qui reliera tous les arts : "peindre la musique" devient pour lui une véritable obsession.

Mais le destin les frappe inexorablement...

 

Nora, atteinte d'une leucémie foudroyante meurt subitement, alors que Paul, l'a transporté à Paris pour la faire soigner.  

Farhat est perdu et se décharge sur Fatima, sa belle-mère et sur Paul en qui il met toute sa confiance.

Des années après, alors que Ben Ali est chassé du pays, tout bascule : l'islamisme déploie son idéologie peu à peu. Issam succombe aux paroles de son ami Nourdine et se fait embrigader. Il s'éloigne définitivement de l'art, censé être une insulte à la religion, de Paul et de sa famille, tandis qu'Ahlam, de son côté s'engage davantage dans son combat pour la liberté de la femme en Tunisie.

Maintenant tout les oppose...

 

J'ai aimé la plume de l'auteur. Il sait de quoi il parle, et le lecteur le sait et le sent. Il étudie ses personnages avec une grande finesse et les rend vivants et attachants. 

Le contraste entre la beauté de l'art et des créations décrites dans ce livre, le bonheur qu'il procure, l'amitié et l'amour entre les personnages du roman d'une part et la violence du fanatisme religieux d'autre part,  est très bien amené.

 

Le processus d'endoctrinement, qui palier par palier, transforme Issam et ses camarades, et les amène à commettre l'indescriptible, est également décrit avec minutie et beaucoup de réalisme.

L'auteur développe à la perfection non seulement leurs doutes et leurs états d'âmes mais aussi la façon dont les "chefs" les testent sous prétexte de savoir s'ils peuvent leur faire confiance, et la manière dont ils utilisent les mots du prophète pour mieux les convertir, les vidéos pour mieux les tromper et les peurs enfouies en chacun d'eux pour les affaiblir et les humilier. 

Ce qui est choquant c'est que même quelqu'un qui, comme Issam a connu l'amour autour de lui, une éducation culturellement enrichissante et une famille unie, même s'il a souffert de la mort de sa mère, peut, parce qu'il est davantage sensible, se laisser endoctriner. 

 

J'ai été touché par le personnage de Farhat qui voit son monde s'effondrer. Paul m'a paru parfois beaucoup moins crédible, et ne m'a pas complètement convaincu quand à son projet de peinture un peu complexe, mais qui nous offre de belles pages.  Il a cependant une place centrale dans l'histoire et dans la famille. Quant à Ahlam je vous laisse la découvrir...en lisant ce roman, mais je veux juste vous dire que je l'ai trouvé exceptionnelle. 

 

Ce roman a été écrit, bien sûr, pour nous faire réfléchir sur les événements de ces dernières années, la montée du radicalisme et ses dérives, nous inviter à rester vigilant quand on travaille avec des ados ou que l'on côtoie de jeunes adultes. Tout changement d'attitude doit nous interpeller...

Mais c'est avant tout un roman porteur d'espoir qui nous montre bien que les jeunes générations d'aujourd'hui se battent aussi, avec courage, pour un monde meilleur.

Voilà pourquoi l'auteur a choisi d'appeler son roman "Ahlam", dont le prénom signifie "les rêves" en arabe, et non pas "Issam"alors que ce dernier est au centre de l'histoire...

 

 

Marc Trevidic est un ancien juge d'instruction. Il a travaillé au pôle antiterroriste du Tribunal de Grande Instance de Paris. Il a déjà écrit plusieurs essais très remarqués sur le thème du terrorisme.

"Ahlam" est son premier roman et le premier de ses livres que je lis. 

Il vient de publier en 2018, non seulement un second roman intitulé "Le magasin jaune" qui se passe entre les deux guerres, mais une BD, premier opus d'une trilogie sur le terrorisme, dont il a écrit le scénario avec Matz et le dessinateur Giuseppe Liotti, "Comptes à rebours". 

Un auteur à suivre donc...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Encore une très belle et bonne citique qui évidemment me donne le goût de découvrir ce roman. Le radicalisme est quelque chose d’effrayant car sournois et les jeunes se laissent embrigader parce qu’on leur vend du rêve... Et il est difficile de ne pas rêver quand tout fait envie autour de nous. De beaux débats en perspective !
Répondre
S
J'ai été en effet fort surprise en voyant sur la photo de la couverture, le nom de l'auteur !!!
Répondre
M
Ben je ne savais pas non plus qu'il avait écrit des romans (son second est sorti ce printemps)...
M
Bonjour Manou,
Je retiens l'auteur. Je ne pense pas le lire, sauf si je me penche sur des livres à thème avec ce sujet, mais merci beaucoup pour ce partage. Je découvre un nouvel auteur ^^.
Répondre
M
Nous en avons tant à découvrir ! Je ne regrette pas de l'avoir lu il connait bien son sujet...Bon we
Z
Lu plusieurs commentaires sur ce livre et je l'ai entendu parler de sa BD. Si je le trouve...
Répondre
M
Oui je crois aussi qu'il faut le lire à un moment donné. Je n'ai pas encore cherché la BD :)
P
Pas trop envie de lire ce genre de roman pour le moment...
Bonne soirée.
Répondre
M
Je comprends aussi...surtout en fin d'année mais c'est aussi une belle histoire d'amour et d'amitié. Bonne semaine
L
C'est bien comme prix pour ce livre
Répondre
G
coucou ça doit être passionnant ; bisous
Répondre
M
Bonjour chère Manou,
C'est surtout l'art qui me tente dans ce livre.
Le terrorisme, l'islam, j'en ai un peu marre !
Je sens que cet auteur a une belle plume. Je passe.
Bonne semaine, bisous.♥
Répondre
M
Tu as bien le droit ! C'était une lecture commune dans le cadre de mon cercle de lecture et je ne regrette pas de l'avoir découvert :) Bisous et une belle soirée
C
Un livre vraiment d'actualité en effet, je me souviens très bien du juge Trévidic, il a instruit plusieurs affaires liées au terrorisme, il sait donc de quoi il parle !
Bel après-midi, bisous !
Cathy
Répondre
M
Je m'en suis doutée :) bisous et une bonne soirée
C
Ah il a dû y avoir un bug en effet, je ne te l'ai envoyé qu'une fois !
M
Et bien il y a eu un bug ou quoi tu m'as mis le message...euh, 10 fois !! Quelle énergie Cathy. Bisous et une bonne soirée
N
Ah! oui alors un auteur à suivre. Ce sujet est plus que d'actualité et va nous livrer beaucoup d'interrogations, j'en suis certaine. Je vais essayer de le trouver. Gros bisous, ma chère Manou, et bel après-midi ♥
Répondre
N
Oui 4 heures aujourd'hui dans mon jardin et je suis loin d'avoir fini. Puis aller et retour à la déchetterie amener tout cela. Demain peinture, si je peux, d'une persienne. Je suis ko ce soir. Gros bisous et belle soirée, Manou.
M
Comme c'est un connaisseur c'est très intéressant et puis il y a une belle histoire d'amour et d'amitié dans ce livre. Tu bricoles alors si je comprends bien...bisous
F
Merci pour ce nouveau partage Manou
Douce journée & bisous
Répondre
M
Merci de ton passage Laure. bisous
V
je note, c'est un sujet intéressant. merci. gros bisous Manou. cathy
Répondre
M
Bonjour douce Manou, merci du partage! Bise, bon lundi tout en douceur!
Répondre
M
Le sujet est tentant... Même s'il est vaste et difficile à cerner! Merci Manou!
Belle journée!
Bisous
Répondre
M
Quand c'est un spécialiste qui nous parle, on voit les choses différemment. bisous
C
Merci pour ton partage Manou
Je prends note ..
Bises
Répondre
P
Merci pour le partage Manou.
Merci pour ton analyse, très intéressante.
Bise et bonne journée
Répondre
M
Merci Pascale...mes lectures vont bientôt se mettre en mode "vacances". bisous belle soirée
R
La vie passe si vite
Se pencher sur un tel sujet
ça se mérite et il le faut
Bonne journée
Répondre
M
Et l'auteur sait de quoi il parle il regrette juste de n'avoir pas eu le temps de finir certains dossiers quand il a dû changer de fonction (tu sais que c'est obligatoire dans la justice mais peut-être dommage pour ceux qui s'occupent de ce sujet) bisous bonne soirée
A
Merci pour ton analyse, c'est un sujet intéressant. bises et bonne journée
Répondre
M
Merci de ton avis, après on peut aussi lire ces documentaires plutôt que la forme romancée. bises et une douce soirée
S
merci de nous faire connaître ce roman même si je ne suis pas tentée du tout par ce thème en ce moment ! j'ai beaucoup d'autres livres qui m'attirent plus en je manque de temps....bonne journée à toutes Ici 29° annoncés, ce sera donc sieste obligatoire et à l'ombre ........................
Répondre
M
La chance de faire la sieste...non je plaisante tu as bien raison d'en profiter et quand la chaleur arrive c'est un véritable plaisir de ne rien faire ou de lire sur une chaise longue sous la tonnelle :) bises
D
une sacrée réflexion sur les phénomènes d'aujourd'hui dont le sens nous échappe !
Répondre
M
C'est un auteur à connaître Domi et je suis contente de l'avoir croisé...