Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Humains / Matt Haig

Humains / Matt Haig

Un brillant mathématicien américain de l'Université de Cambridge, vient de résoudre une équation qui risque de compromettre la bonne marche de l'humanité. Il a réussi à démontrer l'hypothèse de Riemann, qui résout le mystère des nombres premiers.

Mais il n'a peut-être pas eu le temps de diffuser sa découverte...

 

Heureusement les Vonnodoriens, des extraterrestres spécialisés en mathématiques, guettent ! En effet, d'après eux, les humains sont beaucoup trop violents et primitifs pour faire de cette découverte quelque chose d'intelligent.

Après avoir enlevé Andrew Martin et l'avoir fait disparaître, les extraterrestres envoient sur Terre un des leurs pour prendre sa place et "supprimer" tous ceux qui de près ou de loin auraient entendu parler de l'affaire. 

 

Mais bien sûr le nouvel Andrew Martin, qui est censé ne pas se faire remarquer car il ressemble en tous points au véritable mathématicien, va débarquer en terre étrangère et commettre toutes les bévues possibles.

Il n'a pas eu le temps de se tenir aux faits des coutumes humaines !

 

Au départ dégoûté par les moeurs des humains qu'il voit, comme on le lui a appris, comme des êtres toujours violents, cruels, intéressés et incapables de faire ce qu'ils pensent ou de se nourrir correctement, le faux Andrew va peu à peu changer d'opinion.

 

Il va en particulier découvrir ce que les humains appellent "amour", car ce concept lui est totalement étranger, comme celui d'amitié, de famille ou de partage. D'ailleurs tous les sentiments humains lui sont inconnus.

 

Lui n'a connu que la solitude sur sa planète... Au fur et à mesure de ses découvertes émotionnelles, il va devenir de plus en plus vulnérable.

 

 

Vraiment, je suis très étonnée par ce roman de science-fiction !

Il ne fait pas appel aux clichés du genre...et pourtant j'ai eu beaucoup de plaisir à le lire. 

 

Le lecteur est immédiatement plongé dans l'esprit de cet extraterrestre qui analyse tout ce qu'il voit avec son regard acéré et décortique la vie des Humains avec un humour qui ne se dément jamais, à aucun moment, au fil du récit.

 

L'auteur porte, à travers son personnage, un regard mordant mais très touchant sur la nature humaine ! 

Les nombreuses réflexions philosophiques en font un précieux roman pour ados à partir de 13 ans (et adultes !).

 

A défaut de partager cette lecture avec votre ado, ce que je vous conseille de faire, n'oubliez pas de lire avec lui, les 97 "conseils à un humain" (p. 260) !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Le sujet me plait bien
Répondre
M
Je le trouve très intéressant !
L
Ce roman me tente bien :)
Répondre
M
Laisse-toi tenter...Il est aussi bien pour les ados que pour les adultes et bourré d'humour, ce qui ne gâche rien !
R
Oh la la... De quand date ce livre???? Ca me rappelle étrangement l'histoire de "Ames vagabondes" de Stephenie Mayer (que j'avais adoré!) publié en 2008. Qui s'est inspiré de l'autre??? Ou bien ce serait vraiment une extraordinaire coïncidence...
Répondre
M
C'est vrai ! Je l'emprunterai à l'occasion en médiathèque...
R
Ames vagabondes est beaucoup plus profond que Twilight...!! Vraiment, tu devrais le lire, il est superbe. Je trouve qu'elle y fait passer beaucoup de messages.
Bizarrement, en France, on en a beaucoup moins parlé que Twilight... Dommage!
M
Il est sorti en août 2014 en France...Mais bon comme je n'ai pas lu "Âmes vagabondes" je ne peux pas te dire si les deux se ressemblent à ce point. Je ne connais de Stephenie Meyer que les Twilight...
C
Le côté original me donne très envie mais l'univers des maths et moi ça fait 3920302 ;)
Belle chronique !
Répondre
M
phrases avec un sss je voulais dire !
M
Rassures-toi...En fait il y a seulement deux phrase qui parlent de maths :) Moi même je serais bien en peine de t'expliquer ce qu'est l'hypothèse de Riemann !