Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la Bulle de Manou

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Comment (bien) gérer sa love story de Anne Percin

Comment (bien) gérer sa love story de Anne Percin

C'est avec grand plaisir que le lecteur retrouve Maxime après ses vacances ratées...

 

Dans le désordre...

Il a fait son entrée en terminale, est toujours amoureux de Natacha, continue à jouer de la guitare, a bientôt 18 ans, aménage un local dans le garage de sa grand-mère, plonge dans une fontaine tout habillé et retrouve avec plaisir sa "Kévinerie" quand il a le temps...

 

Vous l'aurez deviné d'après le titre c'est l'amour qui prime ! Mais tout n'est pas si simple pour autant : Natacha est jalouse d'Alex(andra) et voudrait que Maxime s'occupe plus d'elle...du coup il y a de l'eau dans le gaz ! Voilà nos amoureux fâchés pour quelques longues semaines...il faut dire qu'ils n'ont pas grand chose en commun, même leurs goûts musicaux divergent !

 

La maladresse de Maxime est toujours là (il ne fait pas exprès). Son manque de diplomatie aussi (il le sait). Il se met toujours dans des situations rocambolesques voire dramatiques (il ne sait pas à quel point il est drôle).

 

Voilà une suite différente du premier tome mais où le lecteur retrouve l'humour au second degré de Maxime et ses vannes pas toujours facile à comprendre pour son entourage mais qui nous ravissent !

Sa famille est aussi plus présente : ses parents ne voient pas d'un bon œil sa relation avec Natacha d'autant plus que Maxime se met à (dé)coucher et en oublie les promesses faites à sa petite soeur...

Alors, lorsqu'il noie son portable dans une fontaine, c'est la goutte d'eau (sans jeu de mots) qui fait déborder le vase,  ses parents décident qu'ils ne lui en paieront pas un autre.

Maxime est obligé de se trouver du boulot mais entre le bac à préparer, les cours à assumer, la guitare à perfectionner, la famille à supporter et Natacha qui ne lui facilite pas la vie (il faut bien le dire) cela ne lui donne pas un grand champ d'action.

Grâce à Alex, il va décrocher un job un peu spécial : s'occuper après l'école d'un enfant autiste qui souffre du symptôme d'Asperger. Gédéon (c'est son nom) adore les singes...

 

Ce sera peut-être l'occasion de recoller les morceaux avec Natacha, puisqu'elle est étudiante en psychologie ?

 

Ce roman (saison 2) peut se lire sans avoir lu le premier "Comment (bien) rater ses vacances", mais c'est mieux de les lire dans l'ordre. De plus le premier est différent côté sentiments, gaffes et réparties. Il facilite la plongée dans le monde parallèle de Maxime, il nous permet de nous attacher aux personnages...

Ce deuxième tome plaira encore aux ados car c'est un vrai régal de voir Maxime patauger en amour... un vrai Gaston Lagaffe (!) et les ados ne manqueront pas de s'identifier à lui. Les filles vont l'adorer (elles veulent rencontrer le même !).

Il faut dire qu'il est très proche d'eux, avec ses doutes, sa peur de l'avenir, ses interrogations (fera-t-il science Po ou deviendra-t-il rock star ?- je crois deviner…), la peur de ne pas être à la hauteur (en amour ou en classe), son besoin d'être reconnu par son père...

Les notes de bas de page rajoutent une note ludique à l'ensemble.

 

On adore... Promis, les ados apprendront plein de choses avec Max, car côté référence culturelle, il assure !

 

Et mea culpa (les ados) pour ne pas avoir acheté cette trilogie ni l'avoir lu plus tôt !

A lire absolument pour rire, retrouver sa jeunesse et/ou à défaut mieux  comprendre celle d'aujourd'hui...

 

Prolongements possibles : rien ne vous empêche de prolonger la lecture en écoutant les morceaux de musique, en regardant les films, ou en lisant les livres cités par Maxime dans le roman si vous ne les connaissez pas !

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article