Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la Bulle de Manou

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Funérailles célestes de Xinran (Philippe Picquier 2005)

Funérailles célestes de Xinran (Philippe Picquier 2005)

 

L'histoire :

En 1956, Wen et Kejun sont de jeunes étudiants en médecine. Par idéal, Kejun qui est plein d'espoir pour son pays, s'enrôle dans l'armée comme médecin.

Peu après,  alors qu'ils sont tout juste mariés, Wen apprend la nouvelle de la mort de son mari au combat sur les plateaux tibétains.

Elle ne peut pas y croire, leur vie commence à peine...

Elle décide alors de partir à sa recherche, persuadée qu'il est retenu quelque part et qu'elle va le retrouver.

Là bas elle découvre un pays  perdu dans les montagnes. Elle est recueillie par une famille tibétaine avec laquelle elle va vivre tout en apprenant à respecter leur culture.

Trente ans plus tard, sa persévérance lui permettra de découvrir ce qui est réellement arrivé à son mari.

Elle décide alors de retourner en Chine où elle retrouvera un pays transformé par la Révolution culturelle et Deng Xiaoping.

Mais elle aussi a changé : en Chine, elle avait toujours été poussée par le matérialisme ; au Tibet, elle a découvert la spiritualité.

 

 

Ce que j'en pense :

C'est un livre magnifique que j'ai déjà relu plusieurs fois tant il est émotionnement fort. Il se lit d’une traite et ne laisse personne indifférent.

La vie de Wen est une grande leçon de vie où  l’amour tient la première place et lui donne la force d’attendre. Le lecteur vit au rythme de cette attente et au rythme lent des nomades. Il s’imprègne des coutumes et de la spiritualité tibétaines. Le destin apportera finalement à Wen les réponses qu’elle était venue chercher et bien plus encore tout en la libèrant de son passé....

 Cependant, la fin  nous laisse dans l’attente… Que devient Wen  sans famille ni attaches ? Retourne-t-elle au Tibet ? Reste-t-elle en Chine ?  

 

 

Le + : L'histoire de Wen est véridique. A l'époque où Xinran, journaliste à Pékin, recueillait les confidences des femmes dans son émission de radio (publiées dans Chinoises, 2003), elle a rencontré cette femme qui lui a raconté son histoire, une femme exceptionnelle etune terre fascinante, toutes deux à la merci de la politique et du destin.... Bouleversée par ce récit qui réveillait en elle un souvenir d'enfance, elle lui a consacré un livre, qui éclaire d'un jour poignant le rite des funérailles célestes.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article