Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Mon cœur dans la tempête / Eric Sanvoisin

Editions Utopique 2021, collection "Alterégaux"

Editions Utopique 2021, collection "Alterégaux"

Milo s'est enfui de chez lui. Il vient d'apprendre par son oncle qu'il avait été adopté. Au fond de lui, il le savait déjà, mais il n'avait pas voulu ni l'entendre, ni poser des questions, comme si cela allait transformer ses doutes en réalité. Il ne sait plus où il en est, ni où il veut aller, mais il décide de mettre de la distance entre lui et ses parents adoptifs auxquels il ne veut plus parler. Il leur en veut terriblement d'avoir tenu cette information secrète. 

Il vient du Kazakhstan, c'est loin ! Difficile pour lui de savoir pourquoi ses parents l'ont abandonné, mais une question le hante...

Ses parents biologiques l'aimaient-ils ?

Il se cache dans la forêt, passe la nuit dehors. Il a faim, il a froid, mais il va croiser sur sa route des adultes prêts à l'aider chacun à leur façon...sauf un vieil homme qui vit seul dans sa cabane. En refusant que le garçon reste auprès de lui, cet homme qui vit en marge de la société, va lui donner le temps de réfléchir...tout en veillant sur lui, à distance.

En parallèle, des images surgissent du fond de sa mémoire...Milo a toutes les clés à présent pour prendre une décision. 

- On t'a recueilli, au moins. T'es pas tout seul.
Des souvenirs, munis de crocs et de griffes, flottent dans ma tête. Je les repousse de toutes mes forces.
- Mais Victor, si j'ai été adopté, ça signifie surtout que j'ai été abandonné ! Comme toi ! Et comme toi, je ne peux plus aimer.

Ce court roman jeunesse illustré est facile à lire, mais le sujet est grave. 

L'auteur aborde le thème de l'adoption avec beaucoup de justesse et de finesse. Les questions que se posent Milo sont bien celles des enfants et préadolescents adoptés qui s'interrogent sur leurs parents biologiques à un moment donné de leur vie. Ils ont besoin de savoir d'où ils viennent pour se construire. 

Le roman aborde aussi le sujet de l'entraide et de la générosité, car les adultes rencontrés vont aider Milo à comprendre qui il est. 

L'auteur nous montre que ce qui compte finalement c'est l'amour que Milo a reçu et non pas ses origines ou le pourquoi de son abandon. Il lui faut donc se rendre à l'évidence et accepter ce qui lui paraissait insurmontable l'instant d'avant, comme faisant à présent parti de lui-même. C'est ce qu'on appelle la résilience... 

Les illustrations de Caroline Taconet décrivent bien les divers sentiments par lesquels passent Milo, les moments de doute, comme l'angoisse qui l'étreint. Elles sont d'une grande douceur et très expressives.  Milo nous apparait comme un préado attachant et le lecteur, enfant, touché par son histoire, désire vraiment le voir rentrer chez lui tandis que le lecteur, adulte, s'inquiète de le voir faire confiance à des adultes qu'il ne connait pas...

Par son sujet et malgré sa facilité de lecture, c'est un roman qui s'adresse à des enfants de plus de 8-9 ans et jusqu'à 12 ans, si vous voulez pouvoir discuter ensuite avec eux des différents sujets abordés, ce à quoi nous invite cette collection ALTEREGAUX "Des livres pour s'enrichir de l'autre, des lectures à partager à la maison comme à l'école" nous dit l'éditeur.

 

Je remercie Babelio et Les Editions Utopique pour l'envoi de ce roman, lors de la dernière Masse Critique...

J'appuie sur la touche "envoi".
Je me sens plus léger.
J'espère que ce n'est pas trop loin, le Kazakhstan...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Pas évident j'imagine pour un enfant ou adulte d'apprendre cette nouvelle, des questions sans réponses risquent de trotter dans la tête, le principal est qu'il soit en paix avec eux-mêmes, et ne pas se faire du mal inutilement..bises à toi.
Répondre
K
Notre fils est un enfants adopté. Il est arrivé chez nous à l'âge de 4 ans. Il a toujours su qu'il avait été adopté. Il est d'origine asiatique, impossible donc de le lui cacher. Il n'a jamais manifesté son désir de connaître ni ses parents biologiques, ni son pays d'origine. Il est d'ailleurs toujours dans le même état d'esprit. Il a toujours dit que s'il était chez nous, c'est que ses vrais parents ne voulaient pas de lui ou ne pouvaient s'occuper de sa vie donc, il était heureux d'être avec nous. PS : Il aura 50 ans l'année prochaine!!!! Nous avons eu énormément de chance également lorsqu'il est entré dans la vie de toute notre famille.
Répondre
M
Comme je te comprends. Je suis heureuse de savoir que vous formez une famille unie. Les parents adoptifs sont des parents à part entière et ils donnent beaucoup d'amour à leurs enfants. Certaines fratries sont mélangées, cela apprend aussi le partage. Tu vois je pense que lorsque l'enfant vient d'un autre pays, les choses sont plus faciles à intégrer car il comprend très vite que ses parents à lui n'ont pas pu s'en occuper comme ils l'auraient voulu, après cela dépend de la personnalité de chacun, certains enfants sont plus aptes à se révolter. Merci pour ton témoignage et ta confiance, ce petit livre pourra aider certains parents à en parler.
E
l'adoption est une expérience douloureuse pour moi, alors j'évite ce genre de livres (jeunesse et adulte) je suis restée bloquée mais vu le nombre de livres dans ma PAL j'ai encore de quoi faire :-)
bon week end à toi :-)
Répondre
M
Oui je me doute que tu ne manqueras pas de lectures cet hiver, quand je vois ma pile, ce sera pareil pour moi. Je connais autour de moi plusieurs enfants qui ont été adoptés et ma foi, les choses se passent plutôt bien finalement. Mais je comprends que cela ne soit pas le cas dans toutes les familles...
L
Tu me donnes envie de lire ce livre.
Répondre
É
Coucou Manou! L'adoption est devenu un réel phénomène sociologique ! Merci pour le partage , Bisous!
Répondre
M
C'est bien d'en parler du coup !
E
Un sujet difficile et les enfants adoptés qui l'apprennent tard ne pardonnent pas facilement, un livre qui est sûrement intéressant. Merci d'en parler, bisous
Répondre
D
Grâce à ta chronique, je note le nom de cette maison d'édition que je en connaissais pas. Ce titre aborde un sujet difficile et important que peuvent vivre certains jeunes. Merci de nous en avoir parlé.
Répondre
M
J'ai vu leur catalogue qui m'a semblé très intéressant car il propose des titres sur des sujets délicats pour les préados et les ados aussi et les auteurs sont connus. A voir donc pour le collège, tu en trouveras certainement quelques-uns ! Belle journée
J
merci pour ce partage de ce livre....bises et bonne soirée
Répondre
B
C'est noté pour mes petits-enfants
Répondre
M
C'est un sujet à aborder en effet
R
Dur de dire a un enfant qu'il est adopté mais je pense que le plus tôt est le mieux, je ne sais pourquoi mais il me semble que la confiance peut-être préservée comme cela. Bisous
Répondre
M
Avec des mots simples on peut expliquer à chaque âge. bisous
B
Un sujet délicat et difficile.
Un bon ressenti de ta lecture.
Bisous Manou
Répondre
P
Nous sommes parents de deux enfants venant "d'ailleurs". Aujourd'hui ce sont des adultes.
Comme tu le dis c'est un sujet délicat car ce n'est pas facile ni pour les adoptés ni pour les adoptants.
Bisous Manou.
Répondre
M
Tu me l'avais dit, et j'ai pensé à toi et à mon amie qui a adopté des enfants "d'ailleurs" et je trouve que ce livre retrace bien les états d'âme du côté de certains enfants... pas tous cependant. Bises
V
Livre qui a l'air bien, mais en ce moment j'ai laissé la lecture de côté ayant trop de choses à faire.
Merci quand même pour le partage.
Bonne journée et grosses bises bien fraîches du Centre Var.
Vivette
Répondre
M
Pas de soucis, je présente toujours beaucoup de livres sur ce blog et je comprends que j'ai des visiteurs qui préfèrent les balades !! belle journée
L
Bonjour Manou,
Une belle histoire. Bonne jounrée. Bisous. Huguette
Répondre
M
Terrible pour un enfant d'apprendre que ses parents ne sont qu'adoptifs et qu'il a été abandonné. Puisse t'il renouer avec ses parents adoptifs qu'on peut comprendre, difficile d'apprendre à un enfant son adoption, on retarde et puis on ne fait pas. Bisous
Répondre
F
Un sujet difficile ,l'adoption.Ce n'est pas facile de déterminer quel est le meilleur moment pour le dire à un enfant .
BIse
Répondre
M
Voilà une idée cadeau pour des ados, une belle histoire Manou
Répondre
M
Tous les sujets peuvent être abordés avec des enfants, finalement il faut juste trouver les mots et être sincère...Bisous
L
Ce doit être un très joli livre. Mes petits-enfants sont encore trop petits pour le lire. Merci pour le partage
Bisous et bonne journée
Répondre
G
Le mensonge parfois pensant faire bien fait des ravages dans ce genre de situation
Savoir tenir un langage de vérité vaut mieux que la brutalité devant une vérité apprise sur le fil
Bonne journée
Merci
Ce livre doit être intéressant
Répondre
M
Tu as tout à fait raison, il faut dire la vérité en s'adaptant à l'âge et à la compréhension de l'enfant. bisous
C
Savoir d'ou on vient est une base très importante pour la construction de son devenir ..donc le plutôt est sans doute mieux
Merci pour ce choix de lecture Manou
Bises
Répondre